52
Commentaires

Bergé, et l'ivresse de la parole

On a le droit de critiquer le Téléthon. Et nous ne nous en sommes pas privés, les années précédentes

Derniers commentaires

J'adore les comptables qui savent rendre compte froidement d'une situation:

http://dechiffrages.blog.lemonde.fr/2009/11/24/collecter-par-telethon-est-20-fois-plus-cher-que-par-limpot/

Et merci à Pierre Bergé d'avoir donné un coup de pied dans la fourmilière.
S'il est vrai qu'il ne faut pas confondre pitié et générosité, et que M. Pierre Bergé aurait pu trouver déplorable, et à juste titre, que dans un pays riche des pans importants de la recherche scientifique en général, et génétique en particulier, survivent grâce à la générosité de ces concitoyens, il n'en est pas moins vrai que M. Bergé aurait pu également être "politiquement incorrect" jusqu'au bout tandis que l'auto-mise en scène de sa colère radiophonique ne cherchait qu'à faire le buzz ! Je m'explique.
Les français donnent chaque année beaucoup d'argent au Téléthon ; certes par pitié, mais aussi par générosité, et surtout parce que personne ne choisit la maladie génétique de ses enfants : c'est un problème qui concerne tout le monde, et c'est bien pour cela que c'est l'ensemble de la société, autrement dit l'État, qui devrait en avoir la charge et la responsabilité, et non une grande messe télévisuelle où animateurs, stars et grandes marques viennent auréoler leur image...
Or le SIDA, et quoi qu'on en dise, ne touche qu'une minorité de personnes (dans nos pays riches ; je ne parle pas de l'Afrique ou de l'Asie), et ne concerne pas tout le monde, n'en déplaise à M. Pierre Bergé. ! Les chiffres sont têtus : en France, 150 000 personnes séropositives, et plus de 3 millions de personnes atteintes par les maladies génétiques... Que dire d'autre ! Je sais bien que la vie mondaine du microcosme parisien trouble la perception des valeurs... mais j'ignorais qu'elle le fasse à ce point.
Et je souhaitais simplement rappeler ici qu'il y a des moyens simples, concrets, et peu onéreux pour ne pas attraper le VIH ; il n'en existe toujours aucun pour lutter contre la plupart des maladies génétiques.
Le combat contre les maladies génétiques, ce sont d'abord des hommes et des femmes qui cherchent , alors aidez-les, envoyez des sous.
[quote=romain]Il a été dit par les gens du téléthon que l'immobilier acheté était aussi pour loger les chercheurs. pourquoi ont -ils besoin d'être logés par l'AFM ou le Génopôle?.

exact, c'est aussi mon interrogation. y a un truc pas clair la dedans......

J'ai entendu dire aussi que l'argent des dons en 2006 n'avait toujours pas été dépensé. Donc logiquement ni celui des années suivantes, sachant que le téléthon récolte environ 100 millions d'euros chaque année, çà commence à faire pas mal..... La recherche coûte cher, c'est un fait, mais est-ce que celà justifie autant d'argent uniquement pour l'AFM? (c'est une question) ? L'AFM dépense-t-elle l'argent d'un téléthon au cours de l'année qui suit jusqu'au téléthon suivant ou en met-elle de côté? Quelle part des dons sur une année est mis de côté? Et il serait naif de croire que cet argent est placé sur un modeste compte épargne, bien évidemment qu'il est placé dans des placements comme de l'immobilier......

Pourquoi le téléthon récolte beaucoup plus d'argent que le sidaction? Tout simplement parce que la téléthon nous montre tous les ans des enfants malades et ceux-ci sont choisis avec justesse, comme s'il y avait un casting presque..... ce qui me dérange. On joue sur la corde sensible, on fait pleurer les gens devant leurs écrans pour qu'ils fassent un don, je trouve que c'est très limite.....

Pour moi en résumé :

oui la recherche pour la myopathie est importante, oui le téléthon me semble recevoir trop de dons au point que la somme placée par l'AFM doit être rondelette, oui le téléthon doit continuer d'exister mais il serait bien de regrouper d'autres associations dans cet évènement.

et j'aimerais que l'AFM s'explique pour clairement lorsqu'elle dit qu'elle fait construire des logements pour les chercheurs.... est-ce que les chercheurs sont logés aux frais de l'AFM? Ce qui me paraitrait totalement scandaleux, ou est-ce que ces logements sont ensuite revendus aux chercheurrs?? C'est pas très clair tout çà.....
PARLONS NET... Sans pub pour @si, pas sympa ou trop cher ?

***
Moi ce qui me gêne c'est l'ensemble du "Charity Business", et pour de nombreuses raisons :

1) Il me semble totalement scandaleux qu'il faille recourir à la charité publique, dans un pays aussi racketté que le nôtre par le fisc, pour tenter de venir à bout (liste non-exhaustive) :

- Des maladies orphelines
- Du cancer
- Du sida
- [s]De la chaude-pisse[/s]
- De la famine des pauvres
- De l'assistance aux [s]aveugles[/s] non-voyants (Gilbert Montagné non compris)

2) J'éprouve une certaine répulsion pour les nombreux troisième couteaux du show bizz qui profitent de l'occasion pour se faire mousser et se rappeler accessoirement au bon souvenir de leurs "clients", tirant un bénéfice personnel non négligeable de l'opération en termes de visibilité et d'image.

3) Comment oublier que l'excellent Pierre Bergé a tiré, il y a quelques semaines, 375 millions d'€uros (ce n'est pas une faute de frappe) de la vente des meubles et objets parisiens qu'il partageait avec YSL ? Il est vrai qu'il a offert en pourboire à la lutte contre le sida les 8 990 088 € tirés de la vente du mobilier du château de Bénerville... Tout ceci nous permettant de constater au passage que Pierre Bergé avant d'être un bienfaiteur est avant tout un affameur puisque les quantités impressionnantes de pognon dont il bourre ses poches sans vergogne depuis des années sont, selon les règles de l'arithmétique la plus simplette, indisponibles pour ceux qui en auraient vraiment besoin !

Puisque nous étions chez Bergé (très grand spécialiste des ventes) nous pouvons nous amuser en nous demandant où donc Dominique de Villepin a trouvé le pognon pour acheter toutes ces petites merveilles... Et nous sommes rassurés pour lui (et sa sympathique famille), maintenant qu'il n'a plus d'autre boulot que suspect promis au croc de boucher dans l'affaire du courant pas clair, il n'est quand même pas obligé de pousser la porte du Pôle Emploi pour mendier de quoi acheter le foie gras frais pour Noël, Dieu merci !

Sur le même sujet : L'excellent Stéphanne Guillon ce matin

***
[quote=L'ivresse de la parole présente un fort risque d'accoutumance, et le vaccin n'a pas encore été découvert.]
Daniel, dans le secret de votre âme, n'auriez vous pas vous aussi, besoin de recevoir ce vaccin ?

C'est souvent difficile d'emploi les phrases définitives...
Quelle daube ! Vous feriez mieux de demander pourquoi la Recherche médicale est obligée de mendier auprès des particuliers plutôt que d'être aidée par le Gouvernement à qui ces particuliers versent des impôts.
[quote=Daniel Schneidermann]... L'ivresse de la parole présente un fort risque d'accoutumance, et le vaccin n'a pas encore été découvert.

Et l'ivresse du décryptage ? ;)
Enfin, un qui ose dire ! Il serait intéressant de calculer ce que représente la totalité des dons au Téléthon depuis sa création.... Tout pour les labos. Qu'en ont-il vraiment fait ???
Le sida est un vrai cataclysme planétaire et les labos ont arrêté les recherches sur le sujet ! Pas assez rentable...
Comme disait Pierre Desproges (ça ne date donc pas d'hier !)
"Je donnerai au Téléthon quand on sera obligé de faire la quête pour faire la guerre".
Ce qui moi me dérange le plus, c'est le fait que Bergé affirme des choses fausses. L'idée que le Téléthon fait des investissements immobiliers parce qu'il a trop d'argent a été démenti par des personnes responsables du Téléthon : ils feraient simplement construire des appartements pour loger les malades ou leurs familles non loin des hôpitaux.... Alors j'ignore qui a raison. C'est surtout de savoir qui m'intéresserait.
Et il est exact qu'en l'écoutant, j'ai pensé qu'il était en concurrence, et que ça expliquait, peut-être par sa position, mais au moins sa véhémence à l'exprimer.

Je fais partie des gens qui participent aux soirées Téléthon, nous brandissons des lanternes, papas, mamans et enfants, nous payons cher des parts de gâteaux pas toujours délicieux, les enfants sont contents parce qu'ils sont ensemble. Je suis heureuse de voir que des gens s'y investissent, trouvent des idées, sont heureux que ça ait du succès. Cela participe de la convivialité de ma banlieue anonyme.
Comme je suis dans la rue à ce moment-là, ça m'évite d'avoir à regarder tout ce cirque à la télé. Et au bout du compte, comme toute chose, même s'il y a de la déperdition comme dans tout phénomène physique ou humain, je pense que ça sert à quelque chose. Et tous ces efforts que font tous ces gens ne peuvent pas être rayés d'une chiquenaude verbale sous prétexte qu'on est soi-même myopathe et qu'on est concerné par d'autres causes....

Et je pense que le problème est chez celui qui relaie de telles paroles sans esprit critique et sans mettre les choses au point, surtout quand c'est son boulot de faire de l'information. Après, chacun est libre de s'exprimer et de penser ce qu'il veut du Téléthon. A chacun sa vie et ses priorités.

Il existe des faits et des analyses, et des commentaires, et tout cela, ce n'est pas du tout la même chose. Même si ça peut se recouper..... Et s'il est très difficile de tracer des limites claires, mais seulement dans les marges....

Et de toutes façons, nous ne sommes rien sans la parole.

Au commencement était le Verbe.......
Bergé n'est pas le premier à dénoncer la dérive du téléthon, dont les vedettes médiatiques affirment à chaque fois à l'antenne des mensonges sur les recherches en cours, etc. Pire il y un an pendant le téléthon, avec quelques amis , nous avons fait un test "appelé" Saladothon" en appelant comme pour faire un don, nous demandions précédemment si le Téléthon pratiquait l'expérimentation animale. La quasi totalité des centaines d'appels s'est conclue par une réponse négative. Or c'est faux le téléthon finance la vivisection. Le débat n'est pas pour ou contre la vivisection mais le fait qu'ils mentent aux donateurs, par méconnaissance plus peut-être que par malhonnêteté. Car les bénévoles qui répondent sont du Lion's Club pour la pluspart et très "embrigadés" sans esprit critique sur ce qu'il font. Aveuglément bénévole, voire bourrin.

J'ai donc contacté avec beaucoup de mal,un chercheur de l'AFM ce même jour, il m'a affirmé avec un superbe mépris que les singes pouvaient tomber malades du VIH (ce que toute personne informée sur le SIDA pourra démentir). La manipulation des foules est dans leur besoin d'en rajouter, y compris dans le pathos. Est-ce bien nécessaire ou cela va-t-il se retourner contre eux?


Donc Bergé se fout du politiquement correct, et met le pied dans le plat. Actuellement un chercheur en France ne sera financé que si il fait des recherches
dans le domaine génétique. Car il devra passer par les fourches caudines de l'AFM. Impossible pour un chercheur de décider de chercher sur d'autres pistes. L'Etat laisse l'AFM le droit de décider les pistes de recherche pour toute la recherche française.

Jacques Testard a déjà lancé une alerte l'année dernière, d'autres illustres inconnus n'ont pas eu le loisir de se faire entendre dans lémédias entièrement voués au Téléthon
.http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2008/12/05/11635389.html

La seule façon de se sortir grandi de cela est que la cour des comptes fasse un audit sur le sujet. en toute transparence.

On risque hélas d'avoir de très mauvaises surprises.

Pour le coup Bergé a vraiment franchit la ligne jaune du tabou de lémédias, pire que le 11 septembre.
Faire le bien ne justifie pas de le faire mal.
"l'ivresse", c'est exactement ce que je me suis dit en visionnant l'émission (c'était avant le buzz). Pierre Berger se soûle de sa propre parole, et en plus il se regarde se soûler. Vous lui posez une question et, en pilotage automatique, le bonhomme déroule, déroule, déroule, jusqu'à plus soif. Etonnant.
Et pourquoi on ne donne pas la parole à ceux qui pensent qu'on ne devrait pas aller faire la pute à la télé pour la santé et la recherche ? Qu'un système de santé qui marche, avec une protection sociale à l'avenant, ne devrait pas relever de la charité bondieusarde mais de décisions politiques qui vont dans le sens de la justice sociale ?
ça au moins le mérite de débattre du problème : pourquoi faire autant à la télé pour cette maladie et par pour le sida ou autres ; quant à Bergé, on peut toujours le critiquer ( facile) , mais si tous ceux qui ont beaucoup d'argent en faisaient autant que lui.........
la critique de Bergé est injuste, le Sidaction n'a jamais fonctionné mais je pense que c'est plus dû aux a priori négatifs nés des débuts médiatiques du Sida qu'à la concurrence du Téléthon ; le Sida a toujours mauvaise presse, les préjugés ont la vie dure !!!

d'autre part il faut savoir que toutes les maladies bénéficient des avancées sur les thérapies géniques et les études sur les cellules souches qu'a permis l'argent du Téléthon ; cet argent a sans doute fait gagner des années à la recherche qui ne peut pas compter sur l'état !
et toutes les maladies y compris le sida, le cancer et autres profitent aujourd'hui de ces nouvelles thérapeutiques, pas seulement les myopathies..
Vivement Peillon sur le plateau d'@si cette semaine, ça sortira quel jour ?
Bonjour Daniel,


Je vous ai connu plus inspiré et, pour tout dire, plus pertinent qu'à l'occasion de cette attaque ad hominem, dépourvue de toute consistance sur le fond du sujet. Vous ne pouvez passer sous silence cette affligeante réalité. Le téléthon capte, à lui seul, l'essentiel des dons des français alors que , vous le savez, la générosité des français n'est pas, au plan des dons, une référence planétaire. Comme l'Etat français ne s"acquitte absolument pas de ses obligations vis à vis des grandes causes nationales, sauf au travers de la déduction fiscale, les dons constituent la source primordiale d'alimentation de l'ensemble des grands combats sanitaires et sociaux. La captation par une seule d'entre elles (grâce à la mobilisation disproportionnée et quasi exclusive des médias) ne peut que poser problème à notre démocratie .

Cordialement,

Philippe
Je n'ai pas de sympathie particulière pour P. Bergé, mais que faites-vous Daniel de la liberté d'expression si chère à nous tous ?

L'idée d'admettre qu'une maladie puisse être la priorité de la recherche me révulse. Que les recherches quelles quelles soient soient obligés de compter sur la générosité des citoyens, autrement dit d'en être réduites à la mendicité, me révulse tout pareil. La faute à qui ? A tous ceux qui pensent que la jeunesse et la santé sont acquises, que la mort n'existe pas. Que la seule valeur en ce bas-monde est le pouvoir de l'argent. (je me fous totalement que Bergé ou d'autres soient milliardaires, dans la mesure où tout le monde puisse vivre dignement, se loger, se nourrir, se soigner, se cultiver, s'amuser).
Pierre Bergé, c'est vraiment la politique d'ouverture à l'intérieur d'un seul et même individu.

Un homme de droite qui se prend pour un homme de gauche.

Et parmi les hommes de droite, l'un des plus antipathiques qui soit.

Quel odieux personnage.
« La réponse du [s]berge[/s]r Bergé à la bergère »
Bergé ?? C'est bien le fournisseur de Pognon de Ségolène Royal , non ??
Ah oui c'est vrai l'argent n'a pas d'odeur ??
Est ce que le fait d'être milliardaire autorise à marteler de pareilles coneries ?
Non !
Y a t-il une compétition entre les Sidaction , Téléthon et autres ?? Dans certains
esprits , il me semble que oui .
Bonjour,
Merci Daniel de ne pas être tombé dans le piège du dernier fumigène du Suprême: Camus au Panthéon.
Dans Sarkozy, Camus, Panthéon, cherchez l'intrus !!!
Pierre Bergé, critique vis-à-vis du Téléthon, est myopathe

ça donne une autre prespective à sa réaction, apres on en pense ce qu'on veut mais ça doit être pris en ligne de compte.
Si j'ai bien compris, vous estimez que Bergé fait la tendance parce que son argent attire à lui beaucoup de journalistes... bon, il n'est pas le seul... Pour moi, actuellement, micros et caméras ne sont tournés que vers les extrêmes : l'extrême richesse (pas toujours conjuguée avec la pertinence, loin de là même), et l'extrême pauvreté (bavouillante, moche, crasseuse, indigne... sinon ça fait pas pleurer dans les chaumières, coco).
La parole de Bergé contre une journée de télévision consacrée à des maladies orphelines, dégénérescentes etc. Bof. Je n'ai jamais donné au téléthon, désolée... je donne à Handicap International, Care, et bien d'autres assoces toutes petites, elles. Le téléthon, c'est deux jours de programmes de pleurnichages ou de glorification des malades. Je ne prends donc ni l'un ni l'autre.
Mais il me semble que Bergé râlait après le téléthon parce que, côté sidaction, il y a bien peu de "retours" financiers... et ça, ça me paraît plus grave que gueuler contre le monopole de la bonne action sur les chaînes publiques. Pourquoi ne voit-on que des spots nous incitant à nous faire vacciner et aucun nous incitant au port de la capote ?
Et pourquoi Bergé n'a-t-il pas gueulé au sujet de l'absence remarquée de leaders internationaux au sommet de la FAO à Rome, hein ?
Question de choix je pense... maintenant, nous sommes obligés de choisir "notre" cause préférée... parce que l'état a retiré beaucoup de ses billes, parce que la crise fait que les particuliers sont moins généreux, ça se dispute chez les "mécènes".
Bof !
Et en ce qui concerne le "vite dit", "11h13 buzz: Freenaute en détresse sauvé par un blog", toute personne y voyant une gentille publicité pour votre diffuseur, a trop abusé de la lecture d'ASI!!!
Une chronique qui aurait pu sappeler "Berger ou les dispositifs".... Mais non apparemment, c'était pas bien, ou alors peur de froisser le dispositif de notre ami à tous D. Abiker??? ou de ressembler un peu trop à votre maître Bourdieu???
Je ne comprends pas Daniel, si "on a le droit de critiquer le téléthon", pourquoi les déclarations de Bergé seraient-elles "improductives" ?

Parce quelles émanent d'un responsable d'œuvre de charité concurrente à celle du téléthon, et qu'il ne peut en conséquence donner son opinion ? Parce qu'elles touchent à une maladie que l'on soigne encore mal et que les fonds sont nécessaires ? Parce que critiquer le Téléthon c'est être, de facto, contre les malades, les enfants ?

Comment peut-on à la fois "critiquer" et estimer que la critique est "improductive" ?

Je crois au contraire que Bergé (pour lequel je n'ai aucune sympathie et dont la grand messe sidactionnelle provoque en moi des nausées - tout comme le Téléthon) en évoquant la question de l'argent soulève un lièvre que de nombreux chercheurs aimeraient pouvoir discuter sans être traités de monstres tueurs de bébés. Une amie travaillant à l'INSERM, dont les travaux étaient gravement entravés par le manque de fonds, se lamentait souvent sur le sujet, estimant que le Téléthon phagocytait la générosité des français, voire l'attention des pouvoirs publics, laissant la recherche sur des maladies telles que le diabète (sur lequel elle travaillait) tranquillement stagner.

Travaillant sur une forme de diabète plutôt rare, elle était particulièrement affectée par le manque d'argent : l'Etat distribue désormais une part de l'argent disponible en fonction du nombre de publications effectuées. Sachant que les périodiques spécialisés privilégient les maladies "à la mode" (comme les myopathies), les affections dites "orphelines" n'ont en gros pas la moindre chance de voir la recherche progresser. Sans projection médiatique, pas d'argent, sans argent, pas de recherche, sans recherche, pas de résultats, et ainsi de suite.

Bref, on a quand même le droit de se demander si le Téléthon n'a pas "trop d'argent", comparé à d'autres secteurs de la recherche, totalement moribonds.
Chouette, un "tollé", ça faisait longtemps...

longtemps qu'on ne s'était pas penché sur une affaire capitale, mais que pense donc Pierre Bergé du Téléthon ?
Et que pense donc les Zintellectuels français de ce que pense madame Michu ? Je vous propose d'aller demander leur avis éclairé à, dans l'ordre du tiercé, BHL, Ségolène Royal, Alain Finkielkraut.

Faut vraiment qu'on se fasse ch... dans ce pays pour n'avoir rien d'autre à faire que de commenter des commentaires !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.