118
Commentaires

Belattar et "Livre Noir" : le média zemmourien "séquestré" ?

Le témoignage d'un journaliste de la chaîne YouTube "Livre Noir", affirmant avoir été "séquestré" dans le théâtre de Dix heures après un spectacle de l'humoriste Yassine Belattar, a enflammé les réseaux sociaux. Son témoignage a été rapidement relayé par "Le Figaro" et CNews. Mais les récits d'une dizaine de témoins et les images de vidéosurveillance montrent un événement en-deçà de son récit dramatique.

Commentaires préférés des abonnés

" Florentin reste volontairement débattre. Il affirme pourtant s'être senti retenu."

Vous n'avez vraiment rien compris. Le "sentiment" de séquestration est au moins aussi important que la séquestration. Tous les gens de droite et plus le savent ! Quan(...)

Dans un autre temps,peu de gens se revendiquaient ouvertement de droite,au risque d'être moqué.

Aujourd'hui on s'affiche sans complexe d'extrême droite... Que de chemin parcouru.

Au passage,le cas de ce pas encore journaliste montre bien la porosité en(...)

J'ai une proposition à Arrêts sur Images, à propos de la prolifération actuelle de trolls : permettre d'ajouter certains utilisateurs à une blacklist personnelle, histoire de ne plus être obligé de voir leurs commentaires. Ils paieront sans doute enc(...)

Derniers commentaires

est parce qu'Eric Tegnér est accusé par Emmanuel Gave, la fille de Charles, de lui avoir fait payer quelques centaines d'euros en échange d'un service. La contrepartie ?


C'est quoi l'orthographe du nom de la fille ?

Encore un cas de rivalité mimétique ?? 


Il s'en tire bien Florentin avec ses 45 petites minutes ! 

Voilà un type qui contribue à la stigmatisation des Musulmans à longueur de journée et qui ensuite se pointe la gueule enfarinée à un spectacle de Yassine Bellatar ! Il se plaint de susciter la colère... On croit rêver. Pauvre petit chou !

Après s'être répandu dans les médias complaisants sur sa "séquestration" Florentin porte plainte. 

Pour ... vol de trotinette.

l'extreme-droite passe son temps à mentir et à inventer des fictions, on a l'habitude.

Bonjour, relais prend un s au singulier, s’il vous plait ne contribuez pas à diffuser cette faute qui se rencontre de plus en plus fréquemment ! (dans un sous-titre, c’était voyant). Merci

Comme on dit dans les milieux d'extrême droite : "quelle chochotte celui-là !" (bon, évidemment je n'utiliserai pas le terme usuel).

La profession de journaliste est décidément très sinistrée. Une mentalité de petite frappe semble s'imposer ou quoi (la ligue du Lol, PPDA, ...).  A se demander ce qui déconne - comme dans de nombreuses professions intellectuelles de moins en moins rigoureuses. Du mal à recruter ? Obligé de prendre n'importe qui ? Une formation au rabais ? Une absence d'enseignement des valeurs démocratiques ? Des gens de moins en moins fréquentables.



Livre Noir  

François Bégaudeau est un écrivain, critique littéraire, scénariste, acteur et réalisateur français. Il est le grand invité de Livre Noir. François Bégeaudau nous raconte sa rencontre avec un "identitaire" 


Juan Branco, avocat et activiste politique de renom, est le grand invité de Livre Noir. L'occasion pour Juan Branco de revenir sur son combat contre l'oligarchie, la crise sanitaire, les Gilets jaunes, 2022 ou encore l'immigration. 2h d'entretien après une longue absence. Juan Branco avec une grande authenticité.  


Thomas Guénolé[...] Auteur du "Livre noir de la Mondialisation", politologue et essayiste, il a été conseiller politique de Jean-Louis Borloo et d’Arnaud Montebourg, ainsi que co-fondateur de l'école de la France Insoumise avec Jean-Luc Mélenchon en 2018. 


François Boulo, avocat, a été une des principales figures des Gilets jaunes. Souverainiste, de gauche, pro-Frexit, il tire aujourd'hui sa révérence et nous en parle pour ce tout dernier entretien chez Livre Noir. 



Il n'a pas pensé à signaler aux policiers qu'il était séquestré ?

J'ai une proposition à Arrêts sur Images, à propos de la prolifération actuelle de trolls : permettre d'ajouter certains utilisateurs à une blacklist personnelle, histoire de ne plus être obligé de voir leurs commentaires. Ils paieront sans doute encore longtemps leur abonnement sans se rendre compte que plus personne ne les lit, ce qui serait quand même assez succulent...

"Je suis déçu des journalistes. Quand ils nous appellent, ce n'est pas parce qu'ils sont intéressés par Livre Noir, mais parce qu'ils veulent pouvoir écrire un article avec le nom de Zemmour dans leur titre. Ils savent que ça va faire du clic." 

Tiens, il connait ASI. Belle ouverture d'esprit!

ASI qui défend encore l'extrême droite islamiste

Que le Livre noir soit de droite très à droite n’est pas un secret. Qu’ils aient tendance à en rajouter, c’est vraisemblable. Mais Belattar s’est distingué par sa violence verbale maintes fois, allant jusqu’à menacer Bruno Gaccio et d’autres. Vous auriez aussi pu creuser ce coté de sa personna.

Traduisons le non-dit, mais o combien suggeré du titre : Si un média est considéré par ASI comme 'Zémmourien' (sic), alors la violence est toute relative et sa dénonciation suspecte... en un mot justifiée.

C'est effectivement en situationde crise (la Gauche a perdu l'internet et le réel contredit avec une régularité de metronome la vision progressiste du monde...) qu'on revient à ses reflexes pavloviens : bannissement des avis dissidents (sur son forum ;-) ) , justification de la violence, enfermement idéologique, reflèxes sectaires, alliances objectives avec des partenaires peu recommendables mais ayant le meme ennemis (la France)

Bref, l'extrème gauche refoulée toute ces annges resurgit. DS s'achète une deuxième jeunesse radicale.


Sinon, les donneurs de lecon de moralité qui défendent Belattar, j'imagine que l'urgence de faire une chronique pour lui a du décaler à demain celle pour soutenir Christine Kelly menacée de décapitation ....

On a les priorités qu'on mérite.


Je n'ose croire que ASI ne se lève pas pour défendre une journaliste - femme et racisée de surcrois (ca coche 3 cases d'un coup)...

L'idéologie paserait-elle avant la defense du 'journalisme' ?

https://www.causeur.fr/christine-kelly-menacee-218221

J'attends de lire les arguments qui deligitimeront Kelly en réponse...

QU'un journaliste de droite soit la prochaine 'Mila' ne pose aucun problème à ASI.
Déjà pour la Mila, ASI gtait pas chaud pour la défendre. Trop blanche certainement.

Que n'aurait-on pas dit si la situation était inversée...
Que ASI vénère à ce point Belattar en dit long son son esprit munichois.

Comme tout les fachos, dès qu'il n'est plus à dix contre un avec ses copains flics en protection, Florentin fait pipi sous lui et pleure après sa mère.

Comment "Livre Noir" fait-il pour être autant dans les reco YouTube ? C'est une entreprise ce truc.

C'est vraiment une saolperie ce mec. 


Pour son immersion au "wokistan", il porte un T-shirt Nirvana, dont le chanteur Cobain était particulièrement favorable à la défense des droits des homosexuels. Aucun scrupule à tout salir...

Le mensonge, arme habituelle de l'extrême-droite... Ces gens n'ont rien de journalistes, il faudrait cesser de les qualifier de cette manière.

" Florentin reste volontairement débattre. Il affirme pourtant s'être senti retenu."

Vous n'avez vraiment rien compris. Le "sentiment" de séquestration est au moins aussi important que la séquestration. Tous les gens de droite et plus le savent ! Quand on sait plus quoi dire sur la sécurité, on invoque le "sentiment" d'insécurité.

Merci à ASI pour la retranscription de cette histoire.

A mon avis, le mec de Livre Noir a eu réellement peur, a été vraiment choqué et ça l'a amené à grossir l'importance des faits (ça se voit en interview chez Morandini, le mec n'en mène pas large).

En même temps, vu les affaires que se traine Belattar, et vu aussi la jeunesse et l'inexpérience de Florentin, ça peut se comprendre.

Rien que de bien habituel dans le vécu des témoins de scènes de vie , tout dépend de la façon où on se place ! Le mec se sent retenu alors que personne l'a menacé , mais il a interprété le fait de partir comme un événement déclencheur de probables violences .Ouais , mais c'est son interprétation ! J'arrive pas a comprendre pourquoi on refait le match si on ne va pas vraiment aux fond des choses ! 

L'autre va chercher la merde et réagis comme si il l'avait trouvé , typique d'un lâche qui ne se reconnait pas comme lâche ! Ouais ça c'est du développement personnel dont il a besoin ce pauvre garçon .En gros prendre des calottes dans la gueule et puis après tu t'habitues ou tu reste terré sous ton lit d'où iel n'aurait jamais du sortir, c'est le cas de beaucoup de gens que l'on qualifie d'extreme droite ! Bon allez c'est terminé pour aujourd'hui , c'est 100 balles !

Belattar et "livre noir" mais ça intéresse qui ? Vous avez décidé d'être le Hanouna de gauche ?

Une puissante illustration des différences entre la droite intolérante et la gauche inclusive.

A droite quand des journalistes d'un bord qu'on aime pas viennent poser des questions on les chasse.

Tandis qu'à gauche on les retient 45mn de plus.  /s


Plus sérieusement ça tourne beaucoup autour du pot (faut dire carrément 2 journalistes pour soutenir un damage control... que d'énergie bien employée :/) mais les faits c'est que des gens plus ou moins journalistes ont été retenus contre leur gré et même eu à répondre à la police pour avoir assisté à un spectacle et posé quelques questions.


Évidemment ça a été grossi, déformé, dramatisé, exploité, tout ce qu'on veut et ASI fait quelque part son taf en corrigeant un peu ces versions, mais à la base c'est une histoire qui ne devrait juste pas exister, et ne fait que profiter à un média d'extrême droite assez confidentiel qui n'attendait pas tant de publicité.


Enfin faute d'avoir une position clairement critique de ce traitement de journalistes, je me demande franchement sur quelle base morale ASI va pouvoir faire des reproches à Zemmour ou autre du style la prochaine fois qu'il en fout dehors.

On peut leur reconnaitre un truc à cette génération de fachos médiatiques : le besoin de respectabilité qu'implique leur volonté de paraître "normaux" pour camoufler leurs idées nauséabondes, fait qu'ils acceptent de répondre au questions. Ce que ne fait plus la police, que ne font plus les politiques, etc. Et au final ça reste le meilleur moyen de les exposer.

A ce sujet, l'interview d'Erik Tegnér en fin d'article est génial :D


Tous les moyens sont bons. L'information pipeautée, le récit fictionnel, sont le moteur de la propagande d'extrême-droite. De là à en conclure que la montée de l'extrême-droite et du péril fasciste ne sont que du théâtre...

Ce qui ressort de cet article, c'est que ces journalistes ont un parti pris qu'ils n'osent assumer, qu'ils manipulent les faits et le réel pour les rendre compatibles avec leur idéologie. Bref, ils usent des méthodes classiques des grands médias mais au service de l'extrême droite. Parcourons les articles d'Acrimed et nous verrons que les médias traditionnels ont eux aussi un parti pris qu'ils n'osent pas toujours assumer , qu'ils maquillent en pragmatisme ou objectivité (nommer objectif tout ce qui se plie aux lois du néolibéralisme et du marché est un procédé assez commode pour disqualifier tout discours qui remettrait en cause ces totems). On verra qu'eux aussi travestissent le réel sauf qu'eux ont le pouvoir symbolique de nommer des choses (ils ont par exemple le pouvoir de présenter en permanence les cotisations sociales comme des charges dont il faudrait se débarrasser et ont surtout le pouvoir de faire accepter cette requalification comme une réalité, une évidence ).

Les journalistes de Livre noir usent donc des procédés qui ne sont pas différents en nature mais en degré d'application (quoique) et surtout : ils en usent pour leur propre idéologie, celle de l'extrême droite. 

Les attaquer sur le plan d'éthique n'a donc que peu de chances de les destabiliser. User de la morale non plus, vu ce qu'elle est devenue dans le néolibéralisme. 

La chose qui serait à faire est de frotter ces discours et ces idéologies au réel. Toujours ramener au réel leurs discours pour en saisir l'extraordinaire éloignement, la totale séparation. 

Comme pour tout le projet d'Eric Zemmour, je pense que la meilleure façon de le combattre est d'y opposer ce que nous vivons réellement . Je vous propose donc ceci, un peu plus développé qu'ici :


https://blogs.mediapart.fr/jadran-svrdlin/blog/041021/les-separatistes-leur-cynisme-et-leurs-laquais

Dans un autre temps,peu de gens se revendiquaient ouvertement de droite,au risque d'être moqué.

Aujourd'hui on s'affiche sans complexe d'extrême droite... Que de chemin parcouru.

Au passage,le cas de ce pas encore journaliste montre bien la porosité entre la droite et l'extrême droite.

Florentin en est un digne représentant : Manipulateur, menteur et lâche. Le voir trembler devant Belattar est presque réjouissant.

Et s'il avait pris une "patate" je n'aurai pas pleuré.

cet arrangement avec les faits semble une stratégie bien rodée

quand j'ai lu sur ce forum que Christine KELLY avait été menacé de mort par décapitation, je suis allé voir un peu et il s'avère qu'on l'a effectivement menacé;  mais de " guillotine médiatique "


ce qui n'est pas du tout la même chose ! si on vous menace de vous priver d'antenne, ou empêcher de parler ce n'est pas vous décapiter physiquement


même si personnellement, je pense que la menace de "guillotine médiatique" n'a pas lieu d'être; pour Mme KELLY ou autre. Personne n'est obligé de l'écouter ( comme personne n'est obligé d'écouter Jupiter ce soir )

YouTube m'a proposé plusieurs fois de regarder cette chaîne, alors que rien dans mon historique de visionnage ne marque mon goût pour le bruit des bottes. Soit ils ont ferré suffisamment d'internautes de gauche pour que Youtube suppose que je pourrais être séduit, soit Youtube France roule pour eux.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.