109
Commentaires

Baupin : la photo de trop

Si on comprend bien les témoignages de plusieurs des femmes

Derniers commentaires

Connaît-on l'avis de Zemmour sur cette affaire ?
EELV, "une entreprise banale"... !
On attend avec impatience les reportages sur les disparités dans la mafia russe, un dossier choc sur "le machisme au pays des yakuzas"...

Il faut quoi pour enfin comprendre que EELV ajoute à la crapulerie de ses manœuvres politiques l'immondice de ses bons sentiments affichés?
C'est une usine à gaz ce parti, un charnier ouvert à tous vents. "Europe, Écologie, Les Verts, " : ce nom de parti imbitable, déjà, annonciateur de toutes les compromissions possibles. Un cauchemar syntaxique, intraduisible, ce nuage de mots-clefs qui nous enfume. Le sous-traitant parfait du PS afin de rameuter, au second tour, les quelques électeurs croyants, toutes choses égales par ailleurs, à une construction européenne et à une politique écolo.
Attendre une quelconque exemplarité de leur part, c'est comique et naïf: consanguinité, arrivisme, trahisons, hypocrisie, tout y est...

Bon, j'en rajoute, mais ils font rien pour être aimables...
Est-ce que quelqu'un comprend pourquoi pour dénoncer les violences faites aux femmes une campagne propose la photo d'hommes portant du rouge à lèvres ?
Je ne comprends pas du tout le concept.
Tellement pas du tout qu'il me paraît 100% idiot, voire davantage.

Je suis censée voir/ comprendre/ penser quoi en regardant cette image ?
Il me semble que si on me harcelait ou pire si on tentait de m'embrasser de force ça déclencherait une telle rage que ça se traduirait par une riposte physique quitte à me prendre une branlée - la violence entrainant la violence etc....-! Je dis "il me semble" parce que je n'ai jamais eu à le subir et sans doute que ça fait toute la différence (à peine des sifflets et commentaires mais que je n'ai jamais laissé passer sans répondre).
Mais ce dont je suis sûre c'est que dans leur position, femmes en politique face à un collègue CONNU de leur parti ou non, non seulement je lui sautais à la gorge mais j'aurais fait un ramdam du tonnerre immédiatement! Peut-être que c'est un des problèmes de ces silences, les agressées les considèrent d'abord comme des hommes, puis comme des hommes politiques et enfin, parfois, comme des hommes politiques de leur parti ALORS que ce sont AVANT TOUT des "pu......" d'agresseurs. Un "individu" qui agresse un autre "individu" et ça, ça ne "devrait" pas passer. Point à la ligne. Je raisonne peut-être à courte vue mais c'est comme ça que je le vois.
Moi, ce qui me dérange dans cette affaire, c'est plutôt que les nombreuses victimes sont passées par la case "presse" avant de passer à la case "justice". De fait, l'histoire est donc révélée par la presse et c'est la vindicte populaire, les disputes sur le Net, la démission sous la pression, etc. Il me semble que la démarche la plus saine pour les victimes aurait été de passer par la case dépôt de plainte et passage devant la justice (même si ce n'est pas évident sur le moment, on s'entend) et ensuite de révéler les agissements de Baupin dans la presse. Il me semble que cela servirait d'avantage la cause des femmes, qui pourraient ainsi éviter les sempiternels discours machistes à chaque affaire (elle l'a bien cherché et ses innombrables variantes) et ce servir de ces exemples pour aider les victimes à dénoncer les agresseurs.
En juillet 1996 (!) Libération publiait cet article concernant Balkany http://www.liberation.fr/france/1996/07/01/une-plainte-tres-privee-contre-le-depute-balkany-vendredisa-nouvelle-compagne-l-a-accuse-devant-la-p_178239
A l'époque, quelques réactions, et puis on est passé à autre chose. Pourquoi ?

En cause, probablement, le respect voire la fascination pour le chef et l'homme providentiel, qui est l'âme de notre système politique et électoral (ah le scrutin uninominal !) donc médiatique : cf. la récente folie des JT et newsmagazines et PQN et PQR pour Macron...

Tant qu'on n'aura pas refondé les institutions, le mode de recrutement des élites, le mode de décision dans les administrations et les entreprises, on aura cette domination masculine et ses dérives maladives, son harcèlement immonde et ses excès de virilité déplacée. Vaste programme ! au passage, c'est EELV qui en est le plus proche idéologiquement...
Cette photo m'interroge. Est-ce la photo du sadique qui veut envoyer à ses victimes le message : "je suis intouchable, esclaves !" ? Ou est-ce la photo en toute "bonne foi" d'un malade mental qui pensait que sa conduite à l'égard des femmes était normale et que le violeur / l'agresseur c'était les autres?
Il croyait l'hypocrisie triomphante ,elle lui revient en pleine gueule. Long et difficile, c'est sûr. Mais quand même ,aujourd'hui il ressemble à ce qu'il est. Je ne dis pas à quoi dans le souci de rester correcte dans ce forum.
Entre les agressions sexuelles à NuitDebout, et celles d'homme politique tel que Baupin (et leur acceptation tranquille sur le mode "c'est un bon vivant", "il a juste le sang chaud", etc.), comme je suis surpris qu'on ne se demande pas quelle est leur culture et leur religion.
C'est pas comme ça qu'on fait, d'habitude ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Huit femmes réunies dans une histoire trouble, ça ne vous dit rien ?

Osons... y voir quelque chose qui porte à sourire devant ce qui ne fait pas rire du tout.
petit florilège des tweets "feministes" de Baupin:
https://twitter.com/achabus
(il faut descendra un peu)
C'est une personne qui a fait une saloperie, je ne sais pas s'il faut faire des généralités sur le parti. En tout cas ces généralités sur le parti, ça n'aide pas a faire le ménage, et a ne pas taire ce genre de choses. ça légitime presque le silence en quelque sorte.
Au moins, cette affaire a le mérite de mettre le combat contre le harcellement sur le devant de la scène médiatique donc c'est une bonne chose pour cette cause dont on parle relativement peu en temps normaux. Cette affaire montre également aux victimes que personne n'est complètement intouchable si peu qu'elles décident de ne pas se taire et de s'unir. Courage à elles.
Il n'y a pas de parti qui soit épargné, aussi le fait que ce Baupin soit du parti EELV n'est pas en soi un sauve-conduit.

Il y a une série époustouflante américaine de Louis C.K. "Horace and Pete's" fabriquée avec un concept commercial qui hélas s'avère un fiasco économique mais qui mériterait à son auteur des articles enthousiastes? Espérons que les chaines de télé vont lui donner le succès qu'il mérite.
En tous les cas (fin de communiqué d'un fan qui ne gagne pas un kopeck à le faire), dans cette série, il y a une réplique où la sœur d'Horace dit qu'il est temps qu’une femme soit élue au plus haut poste à Washington car elle ne peut guère faire moins bien que les 40 hommes qui l'ont précédé. Et on sait qu'elle ne tombera pas dans les mêmes affaires peu reluisantes que son mari ou que ce Baupin.

Voilà, entre une ordure comme Trump qui dégouline de machisme et de propos sagaces et dégueulasses sur les femmes et Hillary Clinton, la logique voudrait (celle du progrès, des principes de respect et de l'égalité des sexes) que ce soit Hillary.

Mais nous sommes arrivés au fond des poubelles avec Trump, Orban, Erdovan et des histoires comme celle d'aujourd'hui où un salaud ose jouer les défenseurs des femmes en se maquillant, menant l'art de la comédie à un paroxysme qui fait qu'on a envie de tout plaquer en disant que les merdes osent vraiment tout
le rouge à lèvres comme symbole de la Femme : j'adore !!!!!!!!!!!!
[quote=DS]Il aura fallu, donc, la photo. Ce moment où s'affiche l'impunité triomphante. Ce moment où, victime, je fais face, non à mon harceleur en chair et en os, dans les réunions du parti, mais à l'image publique irréprochable qu'il entend donner.

Ce n'est pas la lecture que je fais de l'article de Mediapart. Ce n'est pas l'image publique irréprochable, qui décide les victimes à parler, mais tout au contraire, c'est comme si l'image était l'aveu, si elle donnait la preuve de l'agression sexuelle (le rouge sur les lèvres est la pièce à conviction du baiser forcé). Sandrine Rousseau me semble le dire explicitement ici : "Il y a eu un déclencheur qui a été cette photo du 8 mars, où j’ai vu non pas quelqu’un qui défendait les droits des femmes mais quelqu’un qui avait tenté d'embrasser une femme de force."
Michel Sapin est resté ministre. Denis Baupin sera-t-il démissionné ?
Mais y'a aucune omerta , juste vous les journaleux qui participez à la marche du monde comme les politiques, ne voulez pas voir votre machisme en face, qui est le même que celui des politiques. Et de évidement dans votre chronique, de culpabiliser les femmes qui n'ont rien dit . Quand ici moi même j'ai parlé du harcèlement en politique après avoir juste passé 1 ans a militer, en 6 mois c'était claire que les mecs sont immondes dans les partis , ou harceleurs, ou indifférents a nos propositions , a nos idées. Et ici comme ailleurs la violence faites aux femmes est immense, dans les débats, jamais Daniel ne reprend un mecs qui coupe la parole a une femme, nous devons nous défendre tout le temps , c'est ce qu'ont fait , et des fois , pardon messieurs les puissants , ont est fatiguée aussi , de travailler, d'élever les mômes, faire la bouffe et le ménage, se défendre dans la rue , et pour les femmes politique ou engagée, ne faire que repousser les avances ou les dénoncer ou se battre pour un projets qui nous tiens a coeur . Vous comprendrez Daniel , que le harcèlement c'est partout, et des fois ne nous en veuillez pas on voudraient penser a autre chose ... Créer autre chose. Mais vous nous renvoyez tout le temps a ça , pas les mâles qui quand eux vivent des atteinte sexuel, quand ils en parlent , pour vous ils sont courageux.... Meme s'ils ont mis du temps ...Comme pour les Roms , ont est de bonne bouc emissaire et même qd ont est victime , ont est coupable. Alors qu'il faudrait plutôt se dire que mes des femmes connaissant leurs droits , n'ont rien dit, étonnant ?
Une chose me gêne, cet homme est le mari, certes récent, de Dame Cosse, personne ayant tourné casaque par entrée au gouvernement, et il vient de quitter EELV, étant plutôt dans la ligne Placé et consort, y a t-il donc cause à effet quant à ce dévoilement ?
Comme quoi le système des partis politiques c'est de la merde !

Vivement une démocratie législative directe ou les citoyens proposent et votent directement les lois !
Toute mon admiration pour ces femmes qui ont eu le courage de briser ce silence. L'article de Lenaïg Bredoux dans Mediapart est à lire, la somme des différents témoignages est hallucinante. Le comportement de prédateur de Baupin était connu de tous au sein des instances dirigeantes du parti.

Pour un Baupin tombant enfin en disgrâce après des années à harceler toutes les femmes à sa portée, combien de parlementaires et cadres dirigeant de parti continuent à faire de même en toute impunité ?
Il se faisait appeler "belle pine" ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.