46
Commentaires

Barthès et Darmon, clones de cauchemar

Attention image : Manuel Valls enfile sa veste en sortant de sa voiture.

Derniers commentaires

Le monde parfait n'existe pas et on peut être d'accord sur l'analyse globale. Mais à quoi cela sert-il d'attaquer le Petit Journal, alors que c'est une des seules émissions de télé (ayant un peu d’audience) à faire des sujets sur Poutine, sur les élections en Algérie, sur le droit des homosexuels en Russie, sur le caractère girouette des discours politiques... Les journalistes de BFM, d'I-Télé, de LCI ou autres peuvent être un peu moqués : à longueur d'année, de façon surement inconsciente, ils font le jeu d'un populisme qui est en train de devenir une vraie plaie pour notre société. Je ne suis pas sûr que le Petit Journal participe, lui, à cela. Dans le genre, je pense qu'il y a beaucoup plus à dire du Grand Journal.
Il me semble qu'aujourd'hui, il y a d'autres combats beaucoup plus importants à mener sur le front des médias.
Ne regardant jamais bfm tv, quand je lis "Darmon", je ne pense pas du tout au journaliste, et ça me donne envie d'écrire :

Ecoutez, laissez la police faire son travail, et croyez bien que lorsque nous aurons de plus amples informations vous en serez les premiers informés.

Ce en quoi je suis incapable de me retenir.
Un peu tirée par les cheveux cette comparaison, cette chronique. Vous nous avez habitués à mieux ! :)
J'aimerais dire que partir fait se rendre compte à quel point le monde politico médiatique français ne fait QUE se regarder le nombril. Mais bon, en vrai, on s'en doute un peu, déjà, à l'origine. Mais tout de même, cette nouvelle perspective rend toute cette agitation tellement ridicule...
On sent bien que DS est jaloux parce qu'Eric Piolle ne lui a pas offert un vélo électrique.
Non, Daniel...chemin dont les gens se sont écartés.
"Plus rien à foutre" de ces journalismes ou métajournalismes.
On les écoute d'un oeil distrait à l'heure de l'apéro.
Les ex "jour de France", "Nouvelles du monde" se disputent sur la longueur des jupes ou le liseré du veston...
Pour certains, dont moi (je m'excuse) on se dispute sur la teneur en eau du purin d'orties.
Nos "campagnes" ne regardent plus les guignols qui se pavanent au "Siècle".

Et le petit journal de rire avec Balkany...Pré et postface du journalisme spectacle.
Darmon et de Barthès, balises indiquant le chemin dont on ne doit jamais s'écarter.
Sans moi. Sans ASI je ne savais rien des aventures vestesques de Valls ni des bafouillages éclairés de Darmon.
On se moque des courtisans qui guettaient le pot de chambre du roi (comment allez-vous ?), mais B&D sont-ils si différents ?

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Allons plus loin et dénonçons aussi les journalistes d'investigation impertinents qui font le travail à moitié (ou 25%), mais qui préservent le principal tout en faisant croire aux lecteurs que la République tremble à chacune de ses révélations.
Le Canard Enchaîné en est un des plus beaux exemples : toujours des révélations de petite envergure, qui font tomber une personnalité, mais on ne dit jamais la réalité du système et du fonctionnement des réseaux.

Pierre Carles a failli être excommunié de la grande famille de la gauche Bourdieu - Monde Diplo - Mermet - Canard Enchaîné s'il avait continué à foutre le bordel au Dîner du Siècle.

Le plus grand moment comique de ces 5 dernières années étant le sketch de Mélenchon chez Carles feignant de ne pas connaître le Dîner du Siècle. : https://www.youtube.com/watch?v=3CbBZRVmeSw
"feignant de ne pas connaître". Est-on dans le procès d'intention?
Vous pensez sincèrement ce que vous dites ?

Mélenchon, sénateur pendant 25 ans, ministre pendant 2 ans (ne parlons pas d'implication dans un réseau occulte quel qu'il soit, on s'en fout), membre national du PS, ne connaît pas le dîner du Siècle en 2011, alors qu'un plouc de province bouseux comme moi en connait l'existence depuis des années.
Parmi les gens qui en ont déjà été au PS : Chevénement, Guigou, Aubry, Lang, Moscovici, Valls, Hollande... mais aussi Serge Dassault, un grand ami de J-L Mélenchon.

Soyons sérieux... Mélenchon est soit un idiot, soit un menteur ; j'ai ma petite idée personnellement (indice : je le pense très intelligent).

Qu'il se permettre de se foutre de la gueule du monde à ce point là devrait quand même alerter, non ?



PS : Vous pensez aussi que Jean Monnet est un des grands bienfaiteurs du 20ème siècle ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.