42
Commentaires

Baptiste et Quentin, de l'ESJ Lille, racontent leur arrestation

Deux étudiants en journalisme ont été arrêtés, jeudi 12 décembre, à Lille, en marge de la manifestation contre la réforme des retraites. Ils reviennent pour ASI sur leur arrestation, après plus de 15 heures de garde à vue chacun.

Commentaires préférés des abonnés

Je suis a chaque nouveau témoignage sidéré par l'impunité des flics, horrifié par leur violence, leur bêtise souvent associée à la lâcheté. J'ai la sombre impression que notre pays embrasse un régime fasciste, et que rien n'arrête notre gouvernement.

(...)

Tout ça est complètement révoltant. Je ne peux m'empêcher de tiquer cependant quand je pense à tous celles et ceux qui ne sont pas journalistes et qui se font arrêter ou brutaliser arbitrairement.
"C'est un étudiant en journalisme" ; "Libérez-le ! " ;(...)

Les mal nommées «  forces de l’ordre » constituent pour ces 2 étudiants, et leurs deux promo, le onzième cours de journalisme, s’en rendent-elles compte ?

 

Je parie beaucoup sur le fait qu’on ne pratique pas son métier de la même façon quand(...)

Derniers commentaires

Ça va mal finir.

J'insiste.

La haut, ils n'ont pas l'air de bien comprendre, alors si quelqu'un à l'oreille d'un influent... Il pourrait peut être les avertir.

Parce que tabasser un homme parce qu'il vous a dit " regardez bien vos gosses ce soir"...

Ça ne peut QUE mal finir.

Encore un bel exemple du défi à l'intelligence que pose la police dans ce pays. A offrir d'urgence aux commissaires et préfets (qui savent lire)  : Histoire universelle de la connerie ; Psychologie de la connerie. Inutile de les offrir à Castaner, il a déjà reçu des coloriages en cadeaux.                            


c'est révoltant mais a la prochaine présidentiel si notre camp de l'humanisme sort vainqueur on pourra juger tous ces policiers et prefét haut fontionnaire les cassés les dégradés les chassés de la police sans indemnités n'y retraite car il n'y aura pas prescription moins de 5  ans il faut garder toutes les preuves ... va y avoir un gros menage et donc du boulot pour des vrai policiers honorable 



J'ai intégré le fait que la police ressemble parfois plus à un gang qu'il faut avoir à la bonne qu'à une police au service des citoyens (et le policier que je côtoie régulièrement me conforte dans cette idée il a totalement déshumanisé tous ceux qui ne vont pas dans son sens), j'ai même métabolisé ça comme dirait DS, mais à chaque nouvelle vidéo, à chaque nouveau témoignage, ça me fait toujours aussi froid dans le dos.


Physiquement je sens à chaque fois mon sang me quitter le visage.


Le plus insupportable est sans doute l'absence de réaction (voire le fait de trouver ça normal) de la part de la caste politico-médiatique. Alors que ce genre de choses devraient faire la une en boucle. C'est notre angle mort de 33. Alors qu'on ne voit que lui manifestation après manifestation, il laisse pourtant peu de traces dans les média.

A quel moment la Cour européenne des Droits de l'Homme pourra-t-elle enfin statuer sur ces violations répétées et délibérées des droits de l'Homme en France ?


Quelqu'un sait-il s'il y a déjà une procédure en cours ?

Il faut mettre un article de ce genre en "gratuit" de temps en temps pour diffuser ces choses. Je vous assure que le nombre de personnes au courant de ces choses et en réalité très faible proportionnellement à la masse de la population... Le débat avec toutes les personnes qui ne sont au courant de rien devient de moins en moins possible chaque jour qui passe, et ça n'est pas une question d'intelligence.


Et encore, ce n'est que Macron ! En fait, on n'a pas besoin d'avoir MLP ou un(e) autre nazillon quelconque pour commencer à comprendre ce qu'est un début de dictature policière, habillée de discours sur la "défense des libertés et de la République". Cela n'augure rien de bon quant à la résolution de la crise anti-réforme des retraites. Dans combien de temps le matraquage des piquets de grève et des syndicalistes ?

"On croirait un enfant salivant entre deux bons gâteaux." - Sérieusement ? 

Vous avez vraiment écrit ça ? 

Puis relu en vous disant que c'était une analogie pertinante, utile, et respectueuse ?

Les mal nommées «  forces de l’ordre » constituent pour ces 2 étudiants, et leurs deux promo, le onzième cours de journalisme, s’en rendent-elles compte ?

 

Je parie beaucoup sur le fait qu’on ne pratique pas son métier de la même façon quand on a vécu ce genre d’expérience pendant sa formation. 

Les flics viennent de créer tout seuls comme des grands deux promo de journalistes qui seront particulièrement attentifs aux sujets des violences policières et de la liberté de la presse. Pas certaine que ce soit leur but, mais le résultat ne fait aucun doute. 


finalement on votant pour Macron on ecope d'un régime à la fois ultra-liberal et anti-républicain.

Et on a des remords. On s'en veut.

Rassurez-vous : c'est juste parce que vous étiez trop jeune au moment de Chirac-Le Pen, où d'autres se sont fait avoir, et ont juré qu'on ne les y prendrait plus.

En raccourci une dictature qui garanti l'impunité de ses sbires.

"la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine "

La honte est totale

Je ne regarde plus les vidéos car elles me révulsent

Elles s'ajoutent les unes aux autres

et chaque fois l'impunité conduit ceux qui devraient être synonymes de respect des lois de la République à faire haïr cette République capable de se transformer en un régime à la Bolsonaro


Ici nous sommes dans la fête de Noël jusqu'à l’écœurement

Ce marché de Noël qui envahit jusqu'à la moindre impasse de la ville et déverse ses odeurs de vin chaud et ses chants de noël loukoumesques qu'on accepterait volontiers la veille de cette Fête mais qui deviennent détestables à force d'envahir en boucle, sans compter que ce sont les versions les plus édulcorées


mais le pire, c'est que cette fête de Noël est encadrée par des CRS habillés en tortues ninja. Encore hier je passais dans une rue où leurs camions étaient stationnés dans l'attente de l'heure d'ouverture et par une des portes ouvertes, je voyais un de ces CRS réarmé son fusil à je ne sais quoi. La simple vue de ces hommes hyper armés fait peur sans faire croire pour autant qu'elle découragerait des fous comme celui de l'an dernier

On est terrorisé en voyant ces CRS d'autant qu'on les sait capables à d'autres jours de s'abattre sur les manifestants avec une férocité qui les rend indignes de ce qu'ils sont sensés représenter, et qui se répercute sur la police en général

encore ce foutu prélèvement adn qui devient systématique !

Ces éminents fonctionnaires méritent bien d'être les seuls à conserver leur régime spécial de  retraites.


Ils le valent bien.

Tout ça est complètement révoltant. Je ne peux m'empêcher de tiquer cependant quand je pense à tous celles et ceux qui ne sont pas journalistes et qui se font arrêter ou brutaliser arbitrairement.
"C'est un étudiant en journalisme" ; "Libérez-le ! " ; "Liberté de la presse". Je comprends bien les problèmes que subit la profession pour couvrir les manifs, et j'espère qu'elle s'indigne autant des conditions de ceux qui n'ont rien pour se défendre.

Je suis a chaque nouveau témoignage sidéré par l'impunité des flics, horrifié par leur violence, leur bêtise souvent associée à la lâcheté. J'ai la sombre impression que notre pays embrasse un régime fasciste, et que rien n'arrête notre gouvernement.

Quand est ce que l'on va se rendre compte que le peuple n' a pas besoin d'eux ? Seul les bourgeois ont besoin d'eux ! D'ailleurs si vous êtes ouvrier et que vous  allez devant la justice , vous aurez tort dans 90 % des cas ! Vérifiez , y'a des stats !

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.