20
Commentaires

Aux Etats-Unis, la campagne finie, les langues se délient

L'élection américaine passée, les langues de journalistes se délient aux Etats-Unis. Délivrés du "off", ils balancent sur les candidats et leur campagne. Aucun secret d'Etat, mais de nombreuses anecdotes, d'un intérêt et d'une cruauté inégales.

Derniers commentaires

Et si pour ne pas en rajouter, vous ne tombiez pas dans le sac de noeuds en publiant "gratuitement" une info aussi considérable que la blague à deux balles sur Mme Reagan ?
C'est si important que cela doive être relayé prioritairement ? Gratuitement ? Afin que nul n'en ignore ?
La barbe à la fin, si pour faire bouillir la marmite ASI vous basculez dans le n'importe quoi.
On va où après pour un décryptage utile et nécessaire ? A Paris-Match ?
Je trouve que l'article a sa place... surtout parce qu'il m'a permis de lire in extenso la série d'articles de Newsweek sur la campagne.... A lire absolument (ça prend 2 heures environ) . Merci pour le lien, donc.
je suis d'accord avec Celine, si Fox News s'en prend a Palin c'est super louche surtout venant d'une personne aussi peu frequentable que Bill O'Reilly.
moi aussi deception.

Depuis quand FOX NEWS fait de l'information ? comment prouver la véracité des propos avancés ?
FOX nous a souvent habitué au pamphlet et à la propagande, non ?
Apparemment les Américains ont élu un moine, qui mange comme un spartiate, du saumon, du riz et des brocolis, je ne sais pas moi, j'assimile ces deux dernières années à une compétition olympique, donc, manger en sportif de haut niveau ne me choque pas vraiment, et appeler cela anorexie, je pense qu'il y a erreur, mais bon. J'aime bien l'idée d'Obama gourmand, ah enfin, il mange des crêpes suzette en douce, ouf, il déguste des big mac pour se défouler, puis il va jouer au basket.

Et quand Obama court en montant dans les avions, sautant de marche en marche, comme un sportif en petite foulée, avec un petit souffle et cet air concentré et amusé, je trouve qu'il donne bien cette impression d'extrême intériorité.

http://anthropia.blogg.org
Voici la fin de l'article de Christophe Alévêque dans Siné Hebdo N° 9 (succulent journal !)

Pour lire le reste - qui est du même niveau - il faut aller (en courant) au kiosque de coin...


[...]

Entre nous, la vraie rupture, le vrai changement, là où les States nous auraient vraiment séchés, estomaqués et seraient redevenus un exemple pour le monde, c'est en élisant un Indien, Grand-Papa élu à domicile.

Un Peau-Rouge à la Maison Blanche !

On a bien élu un Pygmée nous !

***
La descente d'@si commence ou quoi ??????????? Quel article et quelles banalités ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
Comme quoi les journalistes américains sont patients avant de lancer la curée.
Même Fox news, viscéralement pro-Bush et ultra-conservatrice, ne perd même pas une journée à tourner sa veste.
Espérons maintenant que ces règlements de comptes resteront en toile de fond, et que le nouveau président, une fois investi, répare les plus grosses fuites comme la torture autorisée ou les consultations de médecins généralistes aux tarifs exorbitants.
Merci pour ses infos qui sont une vraie valeur ajoutée , qui expliquent comment fonctionnent des médias américains , et dont le contenu pourrait être lu dans un Canard Enchaîné Américain ,rubrique the mare of the ducks ,sans que personne ne s'offusque.
Intéressant cette pratique aux Etats-Unis, dommage qu'elle n'ait pas traversé l'Atlantique!

Merci pour cet article en tout cas!
C'est magnifique le courage des journalistes américains... Enfin, si c'est un deal...

Ca ne m'étonne qu'à moitié que Fox lynche Sarah Palin. Ils sont tellement crasses qu'un peu de misogynie ne m'étonnerait pas plus que ça. Elle était certes lamentable, mais il ne faut pas oublier que si elle était là, c'est qu'elle avait été choisie. Donc c'est un peu facile de tout lui mettre sur le dos et de la traiter d'hystérique (parce que c'est bien ce que semblent vouloir dire ces "révélations", et l'hystérie est une accusation misogyne répandue). Les républicains ont voulu l'utiliser, parce qu'elle était jolie, jeune, conservatrice, et ils se sont plantés. Si vraiment cette femme est aussi instable psychologiquement qu'on nous le dit, alors les gens qui s'occupaient de sélectionner le "running mate" de McCain ont bien mal fait leur travail.
Une tradition médiatique ... la Curée....
On la retroouve en France, rappelez vous l'après élection présidentielle et les petites révélations sur Ségolène ou Nicolas... Bien sur c'est moins entertainement qu'aux USA, mais ... il y a un fond "revanchard" du journalisme politique qui me semble t'il se retrouve d'un coté ou de l'autre de l'Atlantique...ou par homologie que l'on retrouve dans le Sport ( vielle blaque de NOah gagne il est français / il perd il est camerounais...) la pensée implicite n'est-elle pas principalement à bas les perdants.
Dommage qu'@si se perde dans ce type de " révélations " . Cela relève plus du potin que de l'analyse d'information .Je ne m'attends pas lire ce genre d'article ici .
En effet, grosse fatigue à @si aujourd'hui : pioche dans les forums, et ce soir les potins de la commère ......

Le seul truc que je retiens c'est que Sarah Palin est une blaireaute !!!!!!! Ne pas savoir que l'Afrique est un continent ??? Elle a grandi avec les ours ???


Oh mais c'est le jour de l'enregistrement de l'émission ! On va avoir une vraie émission SDF :o)
Pas d'accord:
L'attitude de média qui décident de ne pas reveler une info est aussi un traitement de l'info.
Lire que lq presse etazunienne a de la retenue va m'aider a comprendre leurs prochains articles racoleurs, rumeuresques et/ou potinesque de commère: je saurais alors qu'ils ont un but, puisqu'ils savent se retenir dans d'autres circonstances.

Et pis ca fait toujours du bien de recevoir une petite blagouse du genre: "La presque vice présidente etazunienne fait payer ses équipes pour l'aubaine de shopping a l'œil, et elle sait même pas que l'Afrique n'est pas une ile a cote d'Honolulu. Qu'est ce qu'on est plus fort, nous en France, d'avoir élu un président qui sait la valeur d'un beau stylo lorsqu'il en croise un au détour d'une signature de marche avec un le Roumanie (dont il a su sauver les infirmières!). Ouf!
Pas d'accord avec le premier commentaire : cette enquête est utile et intéressante, vraiment.
Je n'avais entendu parler d'aucune de ces révélations post-campagne qui nous disent pourtant beaucoup de choses sur la réalité du jeu politique.
Donc, merci. D'ailleurs, je trouve l'article particulièrement digeste sur la forme et le style, ce fut un plaisir à lire.

Lire que lq presse etazunienne a de la retenue va m'aider a comprendre leurs prochains articles racoleurs, rumeuresques et/ou potinesque de commère: je saurais alors qu'ils ont un but, puisqu'ils savent se retenir dans d'autres circonstances.


Moi ce que je retiens, c'est plutôt, au contraire, que les médias dévoilent ces infos, pas qu'ils les retiennent. La pratique du off n'existe pas qu'aux E-U, il me semble que le sujet a déjà été évoqué sur @si (et sans doute également ASI). La "déontologie" de cette pratique se défend : trahir le off est professionnellement risqué, puisqu'alors le journaliste qui commet cet acte s'assure de n'avoir plus jamais aucune confidence de ce style et donc, ce qu'on gagnerait d'un côté (mieux divulger ce que l'on sait), on le perdrait par la suite (savoir moins), le public n'y gagnerait donc pas vraiment. Ce qui me surprend ici, c'est justement que le "contrat" ne soit pas "je vous parle franchement, mais vous le gardez pour vous", mais plutôt "je vous parle franchement, mais vous attendez la fin avant d'en parler", ce qui est tout de même fort différent de ce qui se fait en France, non ? Ca me surprend d'autant plus que certaines "révélations" off pourraient avoir des conséquences au-delà de l'élection récente (par exemple ici, si Palin avait l'intention de se présenter en 2012, l'étalage de son incompétence aujourd'hui risque de ne pas jouer en sa faveur - à condition bien sûr que la presse exhume ces informations le moment venu, faute de quoi elles seront oubliées d'ici là).

Et il y a autre chose que je trouve intéressant dans cette pratique : en France, même si le off est répandu (je suppose), il est finalement assez peu connu car on a peu d'occasions d'en parler (puisqu'on ne dévoile presque jamais ce qui se dit en off). Là, apparemment, les journalistes américains, à l'instant même où le délai expire, prennent leurs micros, leurs caméras et leurs cravates, et expliquent bien calmement "voilà ce qu'on savait et qu'on avait promis de ne pas dévoiler tout de suite parce que ce sont les règles du jeu". L'article nous apprend même que "Newsweek a carrément institutionnalisé" la pratique. Peut-on en déduire que les citoyens des E-U ont une meilleure compréhension du fonctionnement de leurs médias que nous-mêmes ? C'est une vraie question, pas rhétorique pour un sou : je ne suis pas sûr que ce seul fait suffise à conclure, mais quand même, je m'étonne d'entendre le journaliste dire "I couldn't tell you because it was off the record" sans expliquer ce que "off the record" implique, comme si cela allait de soi.

Et sinon (en réponse à d'autres commentaires cette fois), je ne trouve pas que ces informations soient juste des ragots sans intérêt, ni même, d'ailleurs, des "anecdotes" (du moins pas toutes). Apprendre que celle qui aurait pu devenir vice-présidente et que l'on pourrait envisager candidate aux prochaines présidentielles ne savaient pas que l'Afrique est un continent, avouez que ce n'est pas si anodin que ça ! Découvrir dans quelle mesure le budget de campagne d'un des deux camps a couvert des facéties vestimentaires et cosmétiques, ce n'est pas sans signification sur la façon dont se déroule une campagne électorale (aux EU comme ailleurs), avec ce que cela implique pour notre perception de la démocratie (encore une fois, sans vouloir conclure ici, mais disons que c'est une "pièce à verser au dossier"). Après, l'appétit d'Obama ou le fait que Clinton n'avait pas très envie de déménager... oui bon... pour le coup ça ne me semble pas tellement important, mais on pourrait arguer qu'il est plutôt rassurant que les journalistes laissent aux auditeurs/lecteurs le soin de décider de ce qui est important ou non, après tout (je ne suis pas partisan du "tout dévoiler", mais ça mérite réflexion : quelles limites ? qui juge des limites ? ...).

Cela étant, je trouve en fait l'article un peu décevant, en ce sens qu'il penche plus du côté "revue de presse" que du côté "analyse". Je saute sur l'occasion pour dire que j'ai un peu trop souvent cette impression avec les articles d'@si, que je trouve généralement bien trop courts (ce qui, d'un autre côté, laisse plus de temps pour lire les forums et/ou y participer !). Personnellement, je ne regarde pas les émissions, parce que je n'ai pas le réflexe "télévision" (je n'apprécie la vidéo que pour les oeuvres de fiction, moins pour les documentaires et pas du tout pour les débats). J'aimerais trouver sur @si des articles plus longs, avec plus de contenu et de profondeur, et pas uniquement des chroniques (même les dossiers ressemblent bien souvent à des chroniques). Mais je m'éloigne ici du sujet...
D'accord, ces révélations sont sans doute soigneusement calculées et calibrées par ceux qui les distillent. Il n'empêche qu'elles permettent quand même de jeter un regard (fût-il biaisé) sur les coulisses du grand show politique.

Comme l'a remarqué un autre @sinaute, personne ne s'offusquerait de lire ces infos dans le Canard enchaîné ou sur le site de Bakchich.info. Qui sont tous deux, autant qu'on sache (et malgré l'opinion de Philippe Val) des médias respectables.

Bref, je vais faire un tour sur le site de Newsweek… :-)
Sûr s'il croit avoir sauvé les infirmières roumaines...
Pareil. Triple déception. On attend l'émission.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.