928
Commentaires

Attaque flottille : les vidéos peu convaincantes de l'armée israélienne

Après l'assaut, la bataille des images. L'armée israélienne a publié sur Youtube trois vidéos censées montrer que les soldats ont respecté les procédures avant d'ouvrir le feu, lorsqu'ils ont pris le contrôle de la flottille chargée d'aide humanitaire, en route vers la bande de Gaza.

Derniers commentaires

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/mavi-marmara-israel-versera-18-millions-d-euros-a-la-turquie_1806484.html

"Le pays a refusé de s'excuser jusqu'en 2013, puis les tensions s'étaient ravivées l'année suivante avec une nouvelle offensive israélienne dans la bande de Gaza. Après six ans de brouille, Jérusalem va signer un accord avec Ankara et s'engagera à verser 20 millions de dollars (18 millions d'euros) aux familles des dix Turcs. "
Certaines officines voudraient-elles étendre le blocus territorial de Gaza au domaine de l'information en France sur ce qui s'est passé et se passe dans ce territoire martyr ?
En tout cas, dimanche 21/11/2010, l'expo de photos "Gaza 2010" au Musée d'art Moderne de la Ville de Paris, a été attaquée par.... des "voyous" !
L'article suivant donne les détails de l'événement:

http://www.europalestine.com/spip.php?article5624
Appel de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine


Campagne des Bateaux pour Gaza-France

Brisons le siège israélien de Gaza !



En Novembre 2010, la population de la bande de Gaza aura passé trois années et demi sous blocus, coupée du monde extérieur. L’attaque de décembre 2008 / janvier 2009 a aggravé une situation déjà intolérable. Selon le rapport de la mission des Nations unies menée par le juge Goldstone : « des actes assimilables à des crimes de guerre et peut-être, dans certaines circonstances, à des crimes contre l’humanité ont été commis par les forces armées israéliennes ». 1410 personnes ont été tuées, dont 82% de civils, 4 100 logements détruits, 17 000 endommagés. Aujourd’hui le blocus se poursuit et la reconstruction de la bande de Gaza n’est pas possible. « Sur une liste de 4 000 produits autorisés par Israël (avant le siège imposé en juin 2007) 30 à 40 seulement sont tolérés »[3] ; les exportations sont quasiment inexistantes ; l’économie est sous asphyxie.

Violation du droit international humanitaire Le blocus de la bande de Gaza est imposée par le gouvernement israélien au vu et au su du monde entier. Il est une punition collective imposée à l’ensemble de la population civile. Israël a transformé la bande de Gaza en une prison de plus de 1,5 millions de personnes. Si l’ONU, les Etats-Unis, ainsi que l’Union Européenne[4], et notamment le gouvernement français, ont appelé à plusieurs reprises Israël à la levée du blocus, ces déclarations n’ont pas été suivies d’actes concrets de la part de la communauté internationale et le monde contemple ! Or, il est urgent que l’UE agisse concrètement pour que les droits humains et le droit international soient au cœur du processus de paix au Moyen-Orient.

Des bateaux pour Gaza : une mobilisation citoyenne Face à cette situation, des associations, syndicats et des citoyens du monde entier veulent agir en envoyant du matériel sur des navires qui feront escale et partiront de villes côtières européennes et internationales (en Suède, Grande-Bretagne, Irlande, France, Espagne, Italie, Grèce, Allemagne, Suisse, Turquie, Algérie, Liban...) pour l’amener à bon port à Gaza !

Dès à présent, une grande campagne populaire est lancée afin d’affréter un navire depuis la France pour se joindre à la seconde Flottille de la Liberté pour Gaza. Par cette action, les associations et citoyens interpellent leurs représentants et leur demandent d’agir et de prendre des mesures pour la levée immédiate et sans conditions du siège illégal de la bande de Gaza. Ils demandent aussi un appui fort de la part du gouvernement français pour permettre aux bateaux d’accoster à Gaza. Ils veulent témoigner de leur solidarité avec la population de la bande de Gaza isolée du monde, en leur envoyant un message clair : Vous n’êtes pas seuls !

Ils veulent apporter un soutien humanitaire en faisant entrer le matériel nécessaire à la reconstruction de la bande de Gaza.

Organisateurs internationaux : La coalition de la flottille de la liberté pour Gaza a été créée en avril 2010. Cette coalition a été à l’initiative de la première flottille qui a été attaquée par l’armée israélienne dans les eaux internationales le 31 mai 2010. Fondée au départ par 5 organisations : Free Gaza Movement, IHH, Ship to Gaza- Sueden, Ship to Gaza-Greece, The European Campaign to end the Siege on Gaza, la flottille de la liberté rassemble aujourd’hui des dizaines d’organisations et de coalitions européennes et internationales. Cette opération se fait en lien avec des organisations de la société civile dont le PNGO (Réseau Palestinien des Organisations Non Gouvernementales) et un de ses membres, le PCHR (Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme).

En France : La Plateforme des ONG Francaises pour la Palestine appelle à une large mobilisation pour briser le blocus de la bande de Gaza, en complémentarité de la décision du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens de faire partir un bateau français pour Gaza et rejoindre la deuxième flottille de la liberté.



Pour en savoir plus : visitez le site de la Plate forme des ONG pour la Palestine : http://www.plateforme-palestine.org/article.php3?id_article=1855

Signataires :

Action des chrétiens pour l’abolition de la torture-France (ACAT-France)

AFRAN SAUREL

Agir ensemble pour les droits de l’Homme (AEDH)

Association France Palestine Solidarité (AFPS)

Association pour les jumelages entre les camps de réfugiés Palestiniens et les villes françaises (AJPF)

Centre de Recherche et d’Informations sur le Développement (CRID)

Collectif judéo-arabe et citoyen pour la paix

Comité catholique contre la faim et pour le développement-Terre Solidaire (CCFD)

Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens (CBSP)

Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche Orient (CVPR-PO)

Comité Gaza Jérusalem Méditerranée

Comité inter-mouvements pour l'accueil des déplacé (CIMADE)

Comité Inter-universitaire de Coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP)

Génération Palestine

Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC)

Ligue des droits de l’Homme (LDH)

Ligue des femmes pour la paix (WILPF)

Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP)

Mouvement International de la Réconciliation (MIR)

Pax Christi France

Ritimo

Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement (SIDI)

Terre des Hommes - France

Union Juive Française pour la Paix (UJFP)
Lu dans Politis
L’incroyable machination
jeudi 7 octobre 2010, par Denis Sieffert


Dix ans après le début de l’affaire concernant la mort du petit Mohammed Al-Dura, Charles Enderlin démonte une à une les accusations de la droite pro-israélienne.

C’est une histoire comme seul sans doute le conflit israélo-palestinien peut en engendrer. Lorsque des femmes et des hommes, les uns cyniques, les autres gavés de propagande, deviennent capables du mensonge le plus fou, en application de cet adage qui défie toute morale : la fin justifie les moyens. Rappelons brièvement les faits : le 30 septembre 2000, au carrefour de Netzarim, dans la bande de Gaza, un homme, Jamal Al-Dura, et son fils, Mohammed, sont pris dans une fusillade entre des combattants palestiniens et l’armée israélienne. À plusieurs reprises, ils sont atteints par des balles provenant de la position israélienne. L’enfant succombe dans les bras de son père. Un parmi tant ­d’autres, hélas, puisque 1 273 enfants seront abattus par des soldats israéliens au cours de la dernière décennie [1]. Mais, cette fois, un caméraman est là, qui filme la scène. Il s’appelle Talal Abou-Rameh. Il est le caméraman « historique » du correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin. Mohammed Al-Dura ne sera jamais un anonyme dans les décomptes macabres de fin de journée : il a un nom, une silhouette, un visage. En quelques jours, il devient le symbole de la « barbarie israélienne ».

C’est ce symbole que quelques hommes, agents de désinformation, adeptes de la théorie du complot, tous idéologiquement proches des milieux néoconservateurs américains et israéliens, vont s’efforcer de détruire. S’ensuit une incroyable machination. À l’origine, une officine de désinformation bien connue, destinée à un public français : la Metula News Agency (Mena). Le scénario est l’œuvre d’activistes français qui s’adjoignent les services de pseudo-experts israéliens, dont l’homme qui avait déjà prétendu démontrer qu’Itzhak Rabin avait été victime d’un complot fomenté par Shimon Peres… Et ce scénario est hallucinant : tout ne serait que mise en scène orchestrée par Talal Abou-Rameh, avec la complicité d’Enderlin. Le petit Mohammed aurait joué sa propre mort. Sur ses lèvres, affirment ces « experts » de pacotille, on pouvait lire les consignes qu’il donne lui-même au caméraman. Et les soubresauts de son corps après l’impact de la dernière balle prouvent qu’il n’est pas mort. Il coulerait aujourd’hui des jours heureux en Libye.

Selon une variante, l’enfant serait mort, mais tué délibérément par des Palestiniens. Un « sacrifice humain » en quelque sorte. Qu’importe les dizaines de témoins de la scène, tous ne sont que les complices d’une gigantesque mise en scène. L’histoire aurait pu s’arrêter là, circonscrite à une poignée de fanatiques. Mais, en vérité, elle ne fait que commencer. Et c’est ici que le livre d’Enderlin devient passionnant, lorsqu’il raconte comment, par ­cercles concentriques, les réseaux de cette extrême droite pro-israélienne vont parvenir à diffuser leur énormité dans des médias grand public : une chaîne de télévision allemande, le Los Angeles Times, le Wall Street Journal. Chaque fois, il suffit d’un relais bien placé pour que la thèse du complot soit reprise ou, à tout le moins, le doute subtilement instillé sur l’authenticité des faits. Des personnalités « médiatiques », comme le président du Crif, Richard Prasquier, le philosophe Alain Finkielkraut, Pierre-André Taguieff ­– qui voit pourtant des « complots » partout – mais aussi des journalistes comme Clément Weill-Raynal (France?3), Élisabeth Lévy et l’inévitable Daniel Leconte (Arte) [2], qui ira jusqu’à demander la tête d’Enderlin dans le bureau d’Arlette Chabot, alors directrice de l’information de France 2, jouent les procureurs.

Le livre de Charles Enderlin retrace par le menu les persécutions dont il a été la cible, avec les siens. Il reprend les faits un à un. Il a appris à ses dépens que les arguments les plus fous ­doivent être réfutés avant qu’à force de se répandre ils finissent par prendre consistance.

Dix ans après les faits, l’offensive se poursuit. En lisant le récit serré et rigoureux d’Enderlin, on est parfois pris de vertige. Comment certains, qui avaient dénoncé avec une juste indignation les théories du complot qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001, ont-ils pu succomber à la même folie ? Et quelle crédibilité professionnelle peuvent encore revendiquer ces journalistes qui ont cyniquement prêté la main à l’opération ? Dieu merci, des personnalités comme Élisabeth Schemla et quelques autres ont su garder raison, et la direction de France 2 n’a jamais lâché son journaliste. L’une des leçons de cette affaire, c’est que cette camarilla de la droite pro-israélienne est finalement plus redoutable en France ou aux États-Unis qu’en Israël même. Jamais, ni les gouvernements Sharon, Livni ou Olmert, ni l’état-major de l’armée, ni le Shin Beth (la sécurité intérieure) n’ont repris à leur compte les thèses qui se sont propagées en France. Ni Talal Abou-Rameh ni Enderlin n’ont jamais été contestés professionnellement par les autorités israéliennes. Le livre du correspondant de France 2 illustre certes la difficulté d’informer sur le confit israélo-palestinien. Il est, plus encore, le récit d’une hallucinante entreprise de désinformation.

Notes
[1] Source? : Palestinian Center for Human Rights, entre le 29 septembre 2000 et le 30 juillet 2010.

[2] Celui-ci vient une nouvelle fois d’être accusé de bidonnage pour un reportage diffusé le 29 septembre sur Arte (« la Cité des mâles »). Voir Politis n° 1119.


Charles Enderlin sur France Info
Des pacifistes juifs -européens, israéliens et américain- ont appareillé dimanche du port de Famagouste, dans le nord de Chypre, à destination de la bande de Gaza, dans une tentative de briser symboliquement le blocus maritime imposé par Israël.

[www.liberation.fr]
Bah, comme Plomb Durci et autres exactions, Israël n'a qu'à patienter : le monde a d'autres soucis et pas le temps de s'occuper de ça. Les conseillers politiques du gouvernement israélien avaient parié que la réprobation tomberait vite et qu'il suffisait de faire le dos rond quelques semaines : pari gagné ! Bravo au sens politique israélien, ils connaissent le monde mieux que personne.
Un rapport de trois experts des droits de l'homme des Nations unies, rendu public mercredi, conclut que l'armée israélienne a violé le droit international lors du raid contre une flottille d'aide humanitaire pour la bande de Gaza qui a tué neuf personnes plus tôt cette année.
La mission d'enquête du Conseil des droits de l'homme de l'ONU a conclu que le blocus naval imposé à la bande de Gaza par Israël est illégal à cause de la crise humanitaire qui afflige le territoire. Le Conseil a jugé que le raid militaire contre la flottille avait été brutal et disproportionné. [...] Le document de 56 pages énumère une série de crimes allégués commis par les forces israéliennes, dont des meurtres volontaires et de la torture, et affirme qu'il y a des preuves claires permettant de soutenir des poursuites judiciaires.
http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/raid-israelien-contre-une-flottille/201009/22/01-4320721-israel-accuse-davoir-viole-le-droit-international.php
URIBE, ex-président de Colombie, recyclé vice-président de la Commission d'enquête de l'ONU sur l'attaque de la Flottille de la Paix par Israël.
Sa vie, son oeuvre:

http://www.legrandsoir.info/Colombie-le-dernier-jour-du-President.html
A lire, et à méditer :

La mort d'un grand Monsieur
Sur la prétendue commission d'enquête internationale, un article de Mediapart :

Le rôle d'Alvaro Uribe

Sinon, l'assassinat des populations civiles continue, dans l'indifférence générale.

Israël utilise des "obus à fléchettes"
M. Alvaro Uribe est nommé vice-président de la commission mise en place par l’ONU
Enquête sur la flottille pour Gaza :recyclage express de l’ex-président colombien

[www.monde-diplomatique]
Cela n'empêche pas Israël de continuer son sale boulot... avec l'aide de jeunes lycéens...

Des villages palestiniens rasés dans le désert du Néguev

J'ai lu ça aussi, sur le site de CQFD

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, quoi...
j'ai quitté ce fil brutalement à cause de mon départ en vacances. Si tout s'est passé normalement Isa n'est plus parmi nous. Pas que j'ai trouvé un cousin à Porto Vecchio prêt à lui couler 2 pieds dans le béton, mais parce qu'elle a terminé son mois gratuit et qu'elle a terminé sa vengeance contre son ancien voisin (je sais que tout le monde comprend pas tout mais je sais aussi que certains comprennent.

quoi qu'il en soit avec le recul cette chanson mémorable m'est revenue à l'esprit:
"Regarde sa main ce que l'enfant dessine, le monde de demain avec la Palestine".

mais si je fais remonter ce fil c'était pour savoir où on en est des informations sur cette attaque du bateau, sur la flotte israelo américaine qui approchaient des eaux iraniennes....bref quoi de neuf parce que moi depuis 3 semaines c'était du sable, de l'eau éventuellement un poulpe ou une raie mais peu d'informations.
Petit aparté... Que penser quand un ancien ministre, député français, déclare ceci :

http://www.dailymotion.com/video/xe0utd_raoult-se-fiche-des-francais_news

Je trouve ça sidérant... A la hauteur de la célèbre phrase de DSK affirmant "Dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l'ensemble de mes actions, j'essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d'Israël."

Mais visiblement, c'est "normal" pour l'ensemble de la sphère médiatico-politique...
Si! Si! on en parle ! mais dans la
presse internationale
(hélas reservée aux abonnés).
On y apprend que les passagers du "Mavi Marmara" ont ouvert le feu sur les soldats israéliens etc.
(Dépêche AFP datée du 18 juillet à Istambul)
Hé hé, vous avez vu, on en parle déjà plus depuis un bon moment maintenant ! Bah alors, où qu'elle est la fameuse "commission d'enquête" ? Où qu'ils sont les journalistes si attachés à la "liberté de la presse" et à "l'information pour tous coûte que coûte" ?
Un officier de l'armée sioniste annule sa visite à Londres de peur d'être arrêté:
http://www.eutopic.lautre.net/coordination/spip.php?article5657
Shalit, Hamouri, Bernard-Henri Lévy et les intellectuels mercenaires
par Alain Gresh

[www.monde-diplomatique.fr]
Le 17 juin, 100.000 ultra-orthodoxes ont défilé dans les rues de Jérusalem pour protester contre un arrêt de la Cour Suprême interdisant la ségrégation entre ashkénazes et séfarades dans une école primaire religieuse de la colonie d'Immanuel en Cisjordanie. Un épisode navrant qui témoigne du néo-tribalisme qui mine la société israélienne.

[www.marianne2.fr]

Modif: J'ai oublié de dire que le mot "cosmopolite" est utilisé dans l'article...aïe, Marianne anti sémite ? On est pas dans le secret de son âme.
L'association France-Israël donne l'information suivante:
En Belgique, une plainte vient d'être déposée à l'encontre de 14 dirigeants israéliens, à la suite de l'opération "Plomb durci", conformément à la loi de compétence universelle:
http://www.france-israel.org/articles.ahd?idart=663

"Le dernier mot ne doit pas revenir à la force mais au droit" (UJPF):
http://www.ujfp.org/modules/news/article.php?storyid=764
La France, premier marchand d'armes en Europe pour l'état hébreu

En Grande Bretagne, les politiques ont davantage de courage

Evidemment, sous le deuxième lien, vous pourrez lire les commentaires, les anglais ne sont en bref que de dangereux antisémites. A la différence des français, qui eux, restent à peu près fréquentables, enfin, pas pour tout le monde, apparemment.

J'avais lu il y a quelques années, un petit livre très bien écrit, par Dominique Vidal, édité chez Agone, qui s'appelait "le mal être juif".

« De nombreux Français d’origine, de religion ou de culture juive éprouvent un malaise qui renforce repli identitaire et radicalisation. Cette dépression se nourrit de l’impasse au Proche-Orient (symbolisée par les terribles attentats-kamikazes) et de la multiplication d’actes antijuifs en France - même si les listes qui en recensent des “centaines” mélangent incendies de synagogues et… graffitis. Ces facteurs conjoncturels n’auraient pas un tel impact s’ils n’intervenaient sur fond de crise d’identité, structurelle celle-là. Sur ce désarroi mise une campagne de manipulation des esprits, conçue pour rattraper le terrain perdu par le gouvernement israélien dans l’opinion française : il s’agit d’aligner la “communauté” pour mieux peser sur les médias. Hélas, des intellectuels issus de la gauche jouent leur partition dans cette campagne inspirée par les “anti-terroristes” d’extrême droite… Cette dérive, qui ne sert ni le combat contre l’antisémitisme ni la paix au Proche-Orient, beaucoup de Juifs la rejettent. Parce qu’ils refusent de laisser les ultras - nationalistes comme orthodoxes - confisquer le judaïsme. Ce petit livre leur est dédié. » Voilà ce qui est écrit sur la couverture de ce livre.

Pourquoi avais-je acheté ce livre ? Parce que j'essaie toujours de comprendre. Je me dis, ce n'est pas possible qu'on puisse être ce peuple (encore que je ne crois pas à l'existence d'un "peuple" juif, comme Shlomo Sand) qui a vécu l'horreur, et qui est capable de faire exactement la même chose aux arabes.

Ce petit livre est vraiment très instructif, ainsi, page 101, on peut y admirer, en fac-similé, la prose des extrémistes juifs, sur certains sites internet, qui parlent en termes très élégants, de "L'immonde" (pour le Monde) et Fange 2 (pour France 2) et également de "France qui pue". Les palestiniens y sont qualifiés de "déchets", un peu comme ces graffitis que l'on trouvait il y a peu en Israël "Shoah pour les arabes"...

Moi, ça m'a fait froid dans le dos.

Un autre livre qui m'a beaucoup appris, c'est celui de Joseph Massad, "La persistance de la question palestinienne", paru chez La Fabrique.
L'auteur analyse les théories de Théodore Herzl, le fondateur du sionisme, et découvrir ce texte m'a vraiment stupéfiée. je m'attendais à tout, sauf à ça.

Herlzl avait adressé une lettre au pape de l'époque, où il proposait le baptême de masse pour les juifs d'Europe. Il écrivait par exemple que "les juifs français avaient en effet de gros nez difformes, des regards rusés et fuyants" !

Il voulait faire des juifs de vrais européens. Dans son roman "Altneuland", il décrit un "état qui constituerait la sentinelle avancée de l'occident contre la barbarie", une colonie de peuplement qui deviendrait "le lieu de transformation des juifs". Ainsi, pour lui les juifs ne seraient plus "rusés", "parasitiques", "efféminés", etc...

Selon Joseph Massad, pour devenir plus européen que les européens, le juif en Israël est donc devenu antisémite. Et dans les années 30, les médecins sionistes ont défendu des thèses que n'auraient pas renié les nazis, entre autres, la castration des malades mentaux.

Et aujourd'hui, ce que fait l'état d'Israël avec les palestiniens ne diffère pas beaucoup des pogromes du XIXème siècle.

Bref, je ne vais pas vous résumer ce livre, petit, mais dense, et vraiment passionnant, il donne beaucoup de sources. J'invite tout le monde à le lire.
Les procédures existent pour que le droit international soit appliqué. Ainsi, les juges français (et autres) ont compétence universelle pour juger des crimes commis dans les eaux internationales.
Dernièrement, le ministre Ehud Barak a annulé un voyage en France par crainte de dépot de plainte contre lui (communiqué officiel du Ministère des affaires étrangères d'Israël):

http://www.ism-france.org/news/article.php?id=13974&type=communique&lesujet=Poursuites%20judiciaires
Le prétendu allègement du blocus de Gaza laisse sceptique... ... L'art de l'effet d'annonce façon Israël...

Pendant ce temps, la colonisation continue allègrement à Jérusalem-est : Article du Figaro

Mais il y en a quand même qui osent déposer plainte contre Israël, et notamment l'ex ministre "de gauche", la meurtrière Tzipi Livni : Article du Monde
1- Lancement d'un nouveau satellite espion Ofek 9 par Israël (taper sur gogole "Ofek 9" pour ouvrir une multitude de liens sur le sujet) et appel au bombardement préventif (sic) de l'Iran:
http://www.romandie.com/infos/news2/100622200422.pdrk9ipu.asp

2- Description précise des projectiles "carbone/uranium appauvri", utlilisés lors de l'opération "Plomb durci", et de leur effet sur leurs victimes:
http://www.mecanopolis.org/?p=3944
Un "détail" qui en dit long ...!
La coopération militaire entre la France et Israël dure depuis de nombreuses années (il est très facile d'obtenir l'historique sur le net).
Un entrainement commun doit avoir lieu au cours de cette année 2010, en Israël et en France, pour partager le savoir-faire (sic) de chacun dans le domaine de la guérilla urbaine (comme au bon vieux temps de l'opération Condor en Amérique du Sud quand la France instruisait les escadrons de la mort).
Quand l'entrainement aura lieu sur le territoire français, l'accord de coopération prévoit une totale immunité pour les militaires israéliens. Pourquoi ? Par crainte de pousuites éventuelles pour crimes de guerre ou contre l'humanité.
Ils ont vraiment la conscience tranquille !

http://www.tribunalrussell-france.over-blog.org/article-la-cooperation-militaire-entre-la-france-et-israel-en-2010-aper-u-47356436.html
ce qui est trop fort c'est qu'un pays viol sans cesse le droit sans aucune conséquence et qu'un autre est sanctionné pour soupçon de volonté de violer un traité.... Le droit international ca doit être comme les promesses ca n'engage que ceux qui y croit
L'Histoire est en marche...

Pour les non anglophobes, vu qu'aucune presse française ne relaiera l'info : http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/report-u-s-israeli-warships-cross-suez-canal-toward-red-sea-1.297068
Pétition internationale, qui sera remise à l'ONU, pour une enquête sur l'attaque et la levée du blocus de Gaza:

https://secure.avaaz.org/fr/gaza_flotilla/?fp
Les territoires occupées de Cisjordanie effacés de la carte d'Israël sur le site du ministère du tourisme http://www.goisrael.com/Tourism_Eng/Tourist+Information/Discover+Israel/Maps+of+Israel.htm
pdf : http://www.goisrael.com/NR/rdonlyres/1EB6BDEA-AEB9-428D-AE39-2561A8D7FFA2/8631/MapOfIsrael.pdf
Pourtant les travaux de construction du mur de l'apartheid continus http://www.youtube.com/watch?v=NH5KAvkgoDE&feature=player_embedded.
@isa

je voulais vous féliciter, grace à vous j'ai compris à quel point la politique Israélienne était menaçante et haineuse et menaçait la stabilité du monde. Jusqu'ici j'étais plutôt anesthésié, je n'étais pas très sévère à l'égard du peuple Israélien, je me disais que nous aussi on subissait la politique de Sarkozy et qu'on était impuissant...Mais en vous voyant aussi active et en ouvrant réellement les yeux sur les horreurs perpétrées par Israel et son armée, je reprends un peu de mesure, je réalise qu'il n'y a vraiment rien de comparable entre la politique de Sarkozy et celle du gouvernement Israélien, les conséquences sont incomparables....entre le citoyen français qui subit.....et les gens comme vous qui relaient activement le discours de haine là aussi la comparaison devient ridicule. Nous avons une excuse, pas vous, vous êtes impardonnable, non seulement vous couvrez ces crimes mais vous les plébiscitez, vos messages sont autant d'appels à la haine
Franchement je ne soupçonnais pas l'existence de personnes comme vous, et ça me fait très peur. Je vois désormais le Peuple d'Israel sous un nouveau jour. Et si je devais revenir un jour sur ma décision de ne jamais faire usage d'une arme que gage que c'est pour combattre les fanatiques de votre espèce que je le ferai.
Si vous voulez aider Israel je crois sincèrement que vous feriez mieux de vous taire.
Quand le blocus médiatique de Gaza s'ajoute au blocus territorial:

http://www.voltairenet.org/article165758.html
connaissez-vous ceci?

Enfin une leçon de journalisme.
>
> http://www.youtube.com/watch?v=giVsCkY17ec
>
>
> Allez voir aussi ce que c'est "Pax Christi", l'organisation "humanitaire"
> qui organisa la flotille...
>
> Bonne lecture.
POUR INSTRUIRE ISA
"Israël, l’impunité jusqu’à quand ?
323 commentaires Version imprimable

lundi 31 mai 2010, par Alain Gresh

L’assaut donné le 31 mai à l’aube par l’armée israélienne contre la flottille de bateaux transportant une aide humanitaire à Gaza aurait fait une vingtaine de morts. Cette attaque s’est déroulée dans les eaux internationales. Elle a suscité de nombreuses condamnations, y compris de pays européens et du gouvernement français. Bernard Kouchner a déclaré que « rien ne saurait justifier l’emploi d’une telle violence, que nous condamnons ». Plusieurs pays, dont la Suède, l’Espagne, la Turquie et la France ont convoqué l’ambassadeur israélien. La Grèce a suspendu des manœuvres aériennes avec Israël et annulé une visite du chef de l’armée de l’air israélienne.

Bien sûr, ces condamnations sont les bienvenues. Même s’il reste quelques personnes qui osent trouver des justifications à l’action israélienne. Ainsi, le porte-parole de l’UMP, l’ineffable Frédéric Lefebvre, a fait savoir, selon l’AFP, que son parti « regrette » les morts, mais dénonce les « provocations » de « ceux qui se disent les amis des Palestiniens ».

La veille de cette action militaire, faisant preuve d’une prescience qui fait partie de ses innombrables qualités, Bernard-Henri Lévy déclarait à Tel-Aviv : « Je n’ai jamais vu une armée aussi démocratique, qui se pose tellement de questions morales. » (Haaretz.com, 31 mai). Il est vrai que, lors de la guerre de Gaza, notre philosophe s’était pavané sur un char israélien pour entrer dans le territoire. Réagissant à l’attaque aujourd’hui, Lévy l’a qualifiée, selon l’AFP, de « stupide » car risquant de ternir l’image d’Israël. Pas un mot de condamnation, pas un mot de regret pour les tués...

La seule question qui se pose maintenant est de savoir quel prix le gouvernement israélien devra payer pour ce crime. Car, depuis des années, les Nations unies ont adopté des dizaines de résolutions (« Résolutions de l’ONU non respectées par Israël », Le Monde diplomatique, février 2009), l’Union européenne a voté d’innombrables textes qui demandent à Israël de se conformer au droit international, ou tout simplement au droit humanitaire, en levant, par exemple, le blocus de Gaza. Ces textes ne sont jamais suivis du moindre effet. Au contraire, l’Union européenne et les Etats-Unis récompensent Israël.

C’est ce qu’a prouvé l’admission d’Israël dans l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), la semaine dernière, et la visite en France du premier ministre israélien Nétanyahou pour assister à l’intronisation de son pays. Comme le précisait un communiqué de l’Association France-Palestine Solidarité (AFPS) du 30 avril, « Israël à l’OCDE ? Un mauvais coup contre la paix ! », cette adhésion valait acceptation de l’inclusion de la Cisjordanie et du Golan dans le « périmètre » israélien. Le fait qu’Israël se permette quelques jours plus tard d’attaquer la flottille de la paix confirme que cet Etat voit dans ces bonnes manières un feu vert pour toutes ses actions.

Cela avait déjà été le cas en décembre 2008. C’était alors l’Union européenne qui avait décidé le « rehaussement » des relations bilatérales avec Israël, donnant à cet Etat des privilèges dont ne disposaient jusque-là que quelques grandes puissances. Les chars israéliens pouvaient quelques jours plus tard partir à l’assaut du territoire de Gaza et commettre, en toute impunité, des « crimes de guerre », voire des « crimes contre l’humanité ».

Richard Falk, envoyé spécial des Nations unies pour les territoires occupés, écrivait, dans Le Monde diplomatique (mars 2009) un texte intitulé : « Nécessaire inculpation des responsables de l’agression contre Gaza ». Quelques mois plus tard, la commission des Nations unies présidée par le juge sud-africain Richard Goldstone remettait ses conclusions. Elles étaient accablantes pour Israël, même si elles n’épargnaient pas le Hamas. Le texte confirmait que c’était bien l’armée israélienne qui avait rompu le cessez-le-feu et mettait en lumière les crimes commis. Ce texte confirmait de nombreux rapports déjà publiés par Amnesty International et Human Rights Watch.

Ces textes n’ont débouché sur aucune sanction contre le gouvernement israélien. Un des arguments avancés pour justifier cette passivité est que les faits incriminés seraient l’objet d’enquêtes sérieuses en Israël, ce que dément de manière argumentée la juriste Sharon Weill, dans Le Monde diplomatique (septembre 2009) : « De Gaza à Madrid, l’assassinat ciblé de Salah Shehadeh ».

On assiste d’ailleurs en Israël à une offensive sans précédent contre les organisations de défense des droits humains, qu’elles soient internationales ou israéliennes, considérées désormais comme une menace stratégique pour l’Etat, juste après la menace de l’Iran, du Hamas et du Hezbollah. Une véritable entreprise de délégitimation se déploie contre ces organisations à travers des groupes soutenus par le gouvernement et l’extrême droite comme NGO Monitor, menée parallèlement à une guerre de propagande pour justifier l’injustifiable (lire Dominique Vidal, « Plus le mensonge est gros... », Le Monde diplomatique, février 2009). Est-il vraiment étonnant que des soldats israéliens considèrent les militants venus apporter du ravitaillement à Gaza comme des « terroristes » et les traitent comme tels ?

L’impunité durera-t-elle ou certains gouvernements oseront-ils prendre des mesures concrètes pour sanctionner Israël, pour faire comprendre à son gouvernement (et aussi à son peuple) que cette politique a un prix, que la répression a un prix, que l’occupation a un prix ?

Dans le cadre de l’Union européenne, Paris pourrait suggérer à ses partenaires de suspendre l’accord d’association en vertu de l’article 2, qui affirme explicitement qu’Israël doit protéger les droits humains (lire Isabelle Avran, « Atermoiements de l’Union européenne face à Israël », La valise diplomatique, 25 juin 2009).

La France pourrait déjà, seule, sans attendre l’accord de ses partenaires européens, prendre trois mesures :

- d’abord, et ce serait seulement se conformer au droit et aux décisions de l’Union européenne, lancer une campagne pour tracer l’origine des produits israéliens exportés en France et interdire (pas seulement taxer) les produits des colonies ;

- ensuite, affirmer que l’installation de colons dans les territoires occupés n’est pas acceptable et que ceux-ci devraient donc être soumis à une demande de visa s’ils désirent se rendre en France – une mesure facile à mettre en œuvre à partir des adresses des individus désirant visiter notre pays ;

- enfin, proclamer que des citoyens français qui effectuent leur service militaire en Israël ne sont pas autorisés à servir dans les territoires occupés. Leur participation aux actions d’une armée d’occupation pourrait entraîner des poursuites judiciaires.

Bernard Kouchner a annoncé qu’il n’y avait pas de citoyens français parmi les personnes tuées sur les bateaux. Mais sait-il s’il y a des citoyens français parmi ceux qui sont responsables de ce crime ?"
« la commission d'Israël ne correspond pas aux demandes de l'ONU »
Je me demande si l'ONU n'aurait pas oublié de dire « s'il vous plait ».
Autre info de taille, l'Arabie Saoudite ouvrirait ses couloirs aériens pour permettre aux avions israéliens d'aller bombarder l'Iran.
La troisième guerre mondiale se prépare...

Le lien ici, un article du Times.
Le 3 juin, j'avais posté ceci :

J'ai vu les images de cette altercation à la Knesset hier aux infos de 20 h de la 2...

Autant la députée palestinienne était calme, autant sa collègue du Likoud était à la limite... Elle s'est carrément précipitée sur Madame Zoabi, dans l'intention évidente d'en venir aux mains, et a du être maîtrisée par d'autres personnes. L'un des députés (le responsable du débat ?) qui était au micro a demandé "faites la sortir"...

Ces gens-là sont des fous furieux.


Une violente altercation avait opposé les députés de la Knesset à une députée arabe israélienne, Haneen Zoabi, qui avait osé participer à la flottille de la liberté.

Depuis, les choses s'aggravent : elle est accusée de trahison.

Elle est menacée de mort.
Pour ceux qui se demande pourquoi il y a eu des morts sur le plus gros des bateaux et pas sur les autres d'après diffèrent témoignage de rescapé et des otages des autres navires , les pirates n'ont employé des armes non léthal sur les autres bateaux pourquoi cette difference?

utilisation carte bancaire d'un journaliste Italien par l'un des pirates il est fort probable que les otages ne reverront jamais leurs affaires
« La Flottille de la Liberté défiait la politique israélienne qui consiste à saboter toute solution au conflt Arabo-israélien basée sur des décisions et accords internationaux et devait donc être écrasée. »
Noam Chomsky
Se référer à l'Histoire. Mettre chaque événement dans une perspective historique.
Voilà les seules règles qui comptent et qui permettent d'abolir les mythes, dissiper les contre-vérités, lutter contre les propagandes.
L'attaque de la flotille (que certains voudraient considérer comme une "bavure") constitue, en fait, une énième action de sabotage de la paix au Proche-Orient par Israël.
Un bref rappel historique des faits:

http://www.legrandsoir.info/Saboter-la-paix-La-vraie-raison-de-l-attaque-de-la-flottille-de-Gaza-Counterpunch.html

On notera, au passage, la déclaration de BenGourion (à qui le maire de Paris vient de dédier un square !) dont j'ai rappelé, un peu plus haut, d'autres propos tout aussi édifiants concernant la politique idéologiquement et historiquement expansioniste d'Israël.
Ils sont de retour dans leur désopilant numéro de duettistes ! Comme le rappelle Le Monde, Bernard-Henry Lévy et Alain Finkielkraut sont "signataires de "l’appel à la raison", rédigé par des juifs français et exhortant Israël à reconsidérer sa politique envers les Palestiniens, [et] disent ne pas soutenir l’opération israélienne contre la flotille." Jusque-là, tout va bien.(...)

« Finkie et BHL : Tartuffe et Tartuffe », par Olivier Bonnel, sur son blog Plume de presse, 8 juin 2010 http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1433
« Vite dit » - 19h11 - pas vu

BHL invité du Grand Journal de Canal+
Citation de la première réaction de ce forum par jmd21 qui pose la seule VRAIE question qui vient immédiatement à l'esprit:
"Quand les Etats se décideront-ils à faire appliquer les décisions internationales à Israël ? Quelle lâcheté de leur part !
Quand se décideront-ils à ne plus livrer d'armes à Israël et le réglement pacifique trouvera tout de suite des issues !
Mobilisons-nous toujours et encore contre l'absurdité du gouvernement israélien et des colons et faisons pression sur nos gouvernants, les actions ne manquent pas avec le mouvement de la Paix, l'AFPS et l'UJFP ou les ONG comme OXFAM, le MAN..."


En ce qui concerne "l'inaction" de LaFrance, j'ai retrouvé cette intéressante interview de Paul-Eric Blanrue (à propos de son livre "Sarkozy, Israël et les Juifs") qui montre que les blocus de l'activisme sioniste ne sont pas seulement militaires mais également politiques et idéologiques, et qu'ils s'exercent au coeur même de notre république:

http://www.silviacattori.net/article872.html
l'Iran annonce qu'il va envoyer 2 bateaux vers Gaza (là je crois que ça va être chaud surtout si il y a escorte militaire)
la Turquie annonce aussi de nouveaux départs
la France (sur) et le royaume uni (je crois) proposent d'escorter militairement certains convois humanitaires. Là je vois mal comment Tsahal pourrait décider d'intercepter.
Report: Two Iranian ships to sail to Gaza


La guerre navale commence... On a aussi parlé du premier ministre turc sur un prochain bateau.
Très bon papier d'Henri Maler ce matin sur Acrimed consacré au décryptage des jt de France 2 quelques peu orientés du 31 mai et 1er juin
(au passage merci à ceux qui ont encore le courage de se taper ces jt pour nous en rendre compte)
:
Raid sanglant de l’armée israélienne : France 2 à l’assaut de l’information
Avec tout de même une petite pique à tf1 en intro, y'a pas de raison ;-) :
« TF1 qui, le vendredi 11 décembre 2009, alors que l’inquiétude sur l’état de santé de Johnny Halliday était à son comble, lui consacrait six sujets, pour une durée totale de 11’12’’, d’un journal de 35 minutes environ, estima que l’assaut meurtrier ne méritait que 8 minutes du JT, sur 36. »
Et les images des "manifestations pour la (beurk, ouarf..) pour la paix", on peut les voir et entendre les cris des présumés assassins participants???

"A mort Israël!";

nan, nan, parlaient pas pour vous, mais enfin en tant que pacifistes, ils m'ont plus les feckiés.
Toujours aussi amusé de voir qu'il y a encore des gens pour venir défendre les actes les plus innommables... Les Munichois ne sont pas morts, qu'on se le dise !!!

Sauf que comme l'Histoire ne se répète jamais, cette fois le "petit démagogue à la petite moustache" n'as pas un nom à consonance germanique, mais plutôt hébraïque !
Qu'est-ce qu'elle est ironique not' Histoire dîtes donc ! Je parie qu'elle est antisémite d'ailleurs...
Je viens de faire du rattrapage de lecture de ce forum que je n'avais pas lu depuis presque 3 jours; dudur, mais fort instructif.

entendu sur France-Inter au journal de 13 heures aujourd'hui, je ne suis pas tombée de ma chaise, parce que je l'avais parié .....

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est alors félicité de l'arraisonnement «sans victime» du cargo irlandais. «Nous avons vu aujourd'hui la différence entre un bateau de pacifistes, avec lesquels nous sommes en désaccord, mais dont nous respectons le droit à une opinion différente de la nôtre, et un navire de haine organisé par des extrémistes turcs adeptes du terrorisme», a-t-il affirmé.

Propagande quand tu nous tiens.

50 liens en un seul ici.
Guardian.co.uk
"60-year-old man, Ibrahim Bilgen, was shot four times in the temple, chest, hip and back."
" five of the victims were shot either in the BACK of the head or in the BACK"
"6 people are still missing"
J 'imagine que les soldats Israéliens étaient tellement menacés qu'ils tuaient 1 gars par minute de plusieurs balles dans le dos. Et je présume que les 6 portés disparus se sont jetés par dessus bord dans une tentative d'attaquer la frégate israélienne.

un autre article intéressant qui raconte le déroulement de l'opération
The.Independent
Décidément, il ne fait pas bon être militant, ni pour une vie meilleure pour les gazaouis, ni pour la protection du thon rouge en Méditerranée...

Les pirates sont partout.

Les militants de Greenpeace violemment agressés par un thonier français...
Comme nous le rappelle (me l'apprend) Rue89, Le nom du bâteau Le Rachel Corrie:

« Rachel Corrie », le nom qui a été donné à ce cargo irlandais, n'est pas inconnu des lecteurs de Rue89 . Il y a sept mois, nous hébergions le blog de Simone Bitton, cinéaste franco-israélienne engagée, qui sortait un documentaire intitulé « Rachel », justement consacré à cette jeune volontaire américaine écrasée par un bulldozer militaire israélien, en 2003 dans la bande de Gaza, alors qu'elle et ses camarades tentaient d'empêcher la destruction de maisons palestiniennes.


Rachel: An American Conscience
Le documentaire en version complète
(lu sur libé.fr d'après l'AFP) :

Acte 1 le 03/06/2010, Titre : "Flottille: huit Turcs et un Américain d'origine turque tués dans le raid"

Réflexion personnelle :
1) tient donc, un américain de mort, ça va faire des vagues (sans mauvais jeu de mot).
2) n'est-ce pas un peu limite de préciser ses origines dès le titre? Ne serait-il qu'un demi-américain? (rien ne laissant pourtant supposer dit comme ça qu'il a une double nationalité, mais seulement qu'il aurait un de ses deux parents turc).

Acte 2 le 05/06/2010, Titre : "En Turquie, 10 000 manifestants contre Israël"
Fin de l'article : "(...) au cours duquel neuf Turcs ont été tués."

Réflexion personnelle :
3) Finalement, abracadabra, plus d'américain et que du 100% pur turc ;)

Étonnant non? Quelqu'un a une explication?
"quand il s'agit de condamner Israël, ses juifs habitants"
Paranoïa.

"et vous, stupide (...) et antisé, euh, antisioniste."
Amalgame et procès d'intention.

"israël est toujours là, et quelque soit votre désir, pour longtemps encore."
Paranoïa et procès d'intention.

"à essayer de lutter contre l'air putride ambiant"
Aveuglement.

"Du genre: mais quessquy zon eu à s'installer là ces juifs, entourés de ces affreux musulmans? Point de vue des fachos lepénistes. Réponse:l'Autriche n'a pas voulu donner son pays aux juifs au lendemain de la seconde guerre mondiale.
Du genre: mais quezquy zon ces juifs à avoir plein de pognon, à se soutenir (ça j'adore!) dans lémédia, dans leurs affaires, d'ailleurs yaqua voir DSK, ce gros méchant au cigare(cf "les guignols"), responsable du FMI et affameur des prolétaires de tous les pays, sont trop méchants avec ces povs palestiniens. bref, y parait que c'est pas le même discours que le premier mais celui des autres fachos, les islamo-gauchistes."
Délire intégral.

"(...) le merveilleux Chomsky pas assez reconnu en France à cause certainement de ces affreux juifs qui lui bloquent l'entrée de "la différence culturelle française".
"avant qu'il ne soutienne, plume en main (par une préface puante) le négationniste Faurissson (...) mais rejoignant faurisson au nom de la liberté d'expression"
Mensonge lié à votre paranoîa qui de fait, altère sérieusement vos capacités de discernement.

"Ca vole de plus en plus haut sur le site de dS, je comprends les descentes en flèches de nouvelles inscriptions!"
Récupération d'un fait en lui collant l'explication qui vous arrange, sans aucune preuve ni aucun fondement.

"c'est pas merveilleux gaza, mais les gens ne crèvent pas du tout de faim, comme vous semblez le croire, "
Là, on arrive à un déni de réalité presque incroyable.
Rappel de faits:
Le blocus vise d'abord à empêcher le Hamas de s'armer. Il empêche donc l'importation de produits pouvant servir à la fabrication de roquettes, comme l'acier, ou d'explosifs, comme les engrais. Mais les interdictions portent également sur ce qu'Israël considère comme des produits de luxe. Ainsi par exemple du coriandre, du chocolat et du café soluble. «Ils ne seront pas consommés par le public mais seulement par les dirigeants du Hamas riches et corrompus», expliquait récemment un commandant de l'armée israélienne. [ben voyons, on imagine les études et statistiques poussées que des spécialistes israéliens ont dû effectuer pour parvenir à de telles conclusions]
Quelles conséquences pour la population palestinienne ? Alors que le blocus vise officiellement le Hamas, nombre de responsables onusiens et d'organisations humanitaires constatent que c'est l'économie gazaouie qui se retrouve «asphyxiée» par ces mesures. Du fait de la limitation des importations de bétail, de matériel d'irrigation ou encore d'engrais, le secteur agricole est sinistré, indique la FAO, de même que celui de la pêche. Si l'on ne peut pas parler de famine à Gaza, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) de l'ONU signale tout de même que 61% de la population souffre d'insécurité alimentaire.
Par conséquent, 80% des 1,5 million des habitants de Gaza se retrouvent dépendants de l'aide internationale. Or le blocus, qui «a accru le besoin d'assistance humanitaire», a dans le même temps «limité la capacité des agences humanitaires à la délivrer», constate le BCAH. Une situation que des responsables onusiens ont qualifiée de «punition collective». Par exemple, «les restrictions sur l'importation de ciment rendent impossible la reconstruction de 12.000 habitations abîmées ou détruites» lors de l'opération «Plomb durci» en décembre 2008.

Attention, là, ça devient savoureux:
Israël rejette ces accusations, assurant qu'il n'y a aucune pénurie pour les biens de première nécessité. «Il n'y a pas de crise humanitaire à Gaza», a de nouveau affirmé lundi l'ambassadeur adjoint d'Israël à l'ONU, Daniel Carmon. Pour contrer ce qu'il qualifie de «propagande», le Bureau de presse du gouvernement israélien a même publié la semaine dernière un communiqué de presse ironique sur le sujet. Celui-ci invitait les sceptiques à vérifier par eux-mêmes en allant dînant au Roots Club, l'un des quelques restaurants chics de Gaza, qui propose des plats cuisinés à partir de biens importés légalement et par les tunnels de contrebande mis en place depuis l'Egypte. «Nous nous sommes laissé dire que le boeuf strogonoff et le velouté d'épinards sont vivement conseillés», peut-on lire dans le communiqué, auquel est joint une copie du menu du Roots Club.
[Évidemment, vous n'êtes pas sans savoir, Isa, que les journalistes sont toujours interdits d'accès à Gaza, libre à vous de croire aux fadaises débitées par le gouvernement israélien, notamment au sujet de ce restaurant. Chouette, un man's land...
Source: le Figaro - qui n'est pas réputé pour ses positions anti-Israël exacerbées, loin de là...

"C'était quoi son rêve à cette mère? que son gosse devienne un martyr? c'est bien une attitude kamikaze..."
Spéculation idéologique où vous prétendez une nouvelle fois connaitre les pensées et motivations secrètes de chacun.

"parce que Gaza c'est pas beaucoup de monde"
Ça il fallait oser l'écrire. À qui le dites-vous... on se demande bien pourquoi, d'ailleurs.

"Ben dis donc, l'est grave votre secte !"
"Citation: On ne devrait pas tarder à entendre le couplet sur les "islamo-gaucho-lepenisto-hitlériens" qui veulent la destruction d'Israël par simple nostalgie du 3ème Reich ! [par Remy]"
Exactly; c'est tout à fait le résumé des posts de la secte @sienne."
Vous rendez-vous compte, avec du recul, de ce que vous parvenez à écrire comme absurdités ??

"Je vais souvent à Ramallah et suis allée à Gaza avant l'élection du hamas, j'y ai encore de nombreux amis avec qui je ne plus guère communiquer."
Techniquement, vous n'êtes pas la seule. Paraitrait qu'il y a comme un blocus, là-bas.

"c'est une grossière erreur que d'avoir attaqué cette flotille, il y avait d'autres moyens d'immobilisation que cette attaque et ces morts pour arriver à les stopper. "
Une "erreur".. et non pas "abordage meurtrier". Joli choix de mots, très, comment dire... très tendance communauté internationale.
Et ce que vous ne voulez pas voir, c'est le problème dans le fond: pour vous, il est normal que cette flottille soit "immobilisée", "stoppée".
Votre façon de soutenir ce blocus.

"Oui, il a été écrit ici que mes amis israéliens devaient disparaître, vous même écrivez que cet état n'a aucune raison d'exister (E47, écrivez vous). Comprenez-vous que ne pas être sioniste c'est envoyer des millions de gens à la mer? "
Non, ça n'a pas été écrit, et non, ce n'est pas envoyer des millions de gens à la mer que de ne pas être sioniste.
Vous passez systématiquement à côté de ce que les intervenants du forum expriment, et essaient de faire comprendre de multiples manières.

"Arrêtez la parano! Il existe d'excellents médicaments que peut vous prescrire un psychiatre."
Relisez donc vos posts sur ce fil, et vous comprendrez alors (peut-être) à qui exactement vos propres mots sont peut-être le mieux adaptés.


Dans votre délire de persécution, vous concluez partout que la critique du gouvernement, des dirigeants d'Israel est de facto la preuve d' antisémitisme. Que ceux qui condamnent le massacre des Palestiniens sont ici membres d'une quelconque secte, ou des membres du FN, ou relèvent de la maladie mentale - si ce n'est pas des trois à la fois, tant qu'à faire.

Ce n'est pas de cela qu'il s'agit, Isa, vous êtes complètement à côté de la plaque.

Ce ne sont pas des antisémites qui s'expriment ici, même si c'est ce que vous voulez faire croire à la cantonade.

Retrouvez vos esprits, par pitié.
regarder aljazeera english en streaming si vous ne la recevez pas chez vous si vous voulez des images du Rachel Corrie
http://latelelibre.fr/index.php/2010/06/nouvelle-video/
2 juin 2010 – Après deux jours de débats animés, le Conseil des Droits de l'homme de l'ONU (CDH) a adopté mercredi, à Genève, en Suisse, une résolution condamnant « dans les termes les plus fermes », l'attaque menée lundi par les forces israéliennes contre la flottille humanitaire en route pour Gaza.

Adoptée par 32 voix pour, 3 contre et 9 abstentions, la résolution créée une mission d'enquête dont les membres seront désignés par le Président du CDH et qui rendra compte des résultats de ses investigations pendant la prochaine session du Conseil.

Le texte appelle également « la puissance israélienne occupante à coopérer pleinement avec le Comité international de la Croix Rouge (CICR) » pour fournir des informations sur les occupants des navires arraisonnés dans les eaux internationales : le lieu où ils sont détenus, leur statut et leurs conditions de détention. Il demande aussi à Israël « de libérer immédiatement tous les hommes détenus et de faciliter leur retour en toute sécurité dans leurs pays d'origine ».

Le CDH appelle aussi Israël « à lever immédiatement le siège de la Bande de Gaza et des autres Territoires occupés », « à assurer la livraison entravée de l'assistance humanitaire, dont la nourriture, l'essence et les médicaments pour Gaza ».

Cette résolution a été adoptée lors d'une réunion d'urgence du CDH, convoquée mardi à l'initiative du représentant palestinien, du Soudan, du Pakistan, au nom de la Ligue arabe et de l'Organisation de la Conférence Islamique.

Les trois pays qui ont voté contre sont l'Italie, les Pays Bas et les Etats-Unis. Les neufs pays qui se sont abstenus sont la Belgique, le Burkina Faso, la France, la Hongrie, le Japon, la République de Corée, la Slovaquie, l'Ukraine et le Royaume Uni.

Les 32 pays qui ont voté pour sont l'Angola, l'Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, la Bosnie Herzégovine, le Brésil, la Chili, la Chine, Cuba, Djibouti, l'Egypte, le Gabon, le Ghana, l'Inde, l'Indonésie, la Jordanie, le Kirghizstan, Maurice, le Mexique, le Nicaragua, le Nigeria, la Norvège, le Pakistan, les Philippines, le Qatar, la Fédération de Russie, l'Arabie Saoudite, le Sénégal, la Slovénie, l'Afrique du Sud et l'Uruguay.

Sur le site des Nations Unis

Avons nous été consulté ? nous les français ?
http://www.democracynow.org/

A regarder le programme du jour du 03/06
"A l'inverse, il est vrai que les paramètres d'un appareil photo numériques sont parfois déréglés, et les dates et horaires, donc, mauvais."

Les fichiers EXIF qui donnent une quantite de donnees a propos d'un photo lorsqu'elle est prise, est difficile a prendre pour preuve : la date, par exemple est forcement dependante de la date que le photographe a lui-meme enregistre dans son appareil : Donc si un touriste americain avec sa camera est en voyage et prend une photo dans un pays avec un different fuseau horaire, la date et l'heure sur le fichier de la photo seront celles de l'endroit d'origine du photographe.

De meme, si on n'enregistre pas la bonne date lorsqu'on acquiert un appareil photo, souvent la date sera celle par defaut de la fabrication de l'appareil qui va se mettre en fonction avec la premiere photo, mais parfois avec quelques annees de retard.

Ce qu'il faut essayer de trouver : ce sont ces meme photos mais uploadees il y a quelques annees.

ou alors modifiees ( ou juste processees ) avant la date de l'assaut : les dates et heures des ordinateurs sont synchronises sur le temps reel
Bonjour,

Lecteur assidu d'@SI, et des vos échanges pleins de verve et d'arguments sur ses forums, je me permets de vous transmettre un lien vers une image que la situation m'a inspiré :

David contre Goliath
« Avoir rejoint les terroristes, et avoir commis un crime moral vis-à-vis de l'Etat d'Israël. Elle était présente ici-même il y a un an, et a prêté serment d'allégeance à l'Etat d'Israël et à ses lois. Je n'ai pas l'intention de museler la liberté d'expression, mais il ne s'agit pas ici de liberté d'expression : la flottille pour Gaza était une flottille terroriste, et la députée Zoabi doit être punie. Nous n'avons pas besoin de chevaux de Troie à la Knesset ».
http://www.rue89.com/2010/05/31/plusieurs-morts-apres-lattaque-par-israel-dun-bateau-humanitaire-152958
Concernant les vidéos, il est évident qu'il s'agit d'une propagande assez grossière. Les images de l'assaut sur le navire abordé sont soient complètement floues, soient si mal cadrées, qu'on ne distingue pratiquement rien de ce qui se passe réellement. Sans compter que l'une d'entre elle n'a même pas de son. Peut-être pour éviter que l'on entende les coups de feu au mauvais moment ou que l'on se rende compte qu'il n'y avait pas de bombes incendiaires (mais simplement des projectiles faits d'objets trouvés sur place), là où elles sont obligeamment indiquées par un cercle jaune. Il est d'ailleurs étonnant que tout ce que les soldats trouvent à filmer, pour illustrer à quel point les militants de ces ONG étaient prêts "à en découdre", sont des lance-pierres et des billes, ainsi que des barres arrachées, de toute évidence, aux barrières du bateau et des couteaux....de cuisine!

Concernant la vidéo où l'on voit des officiers de l'armée soit-disant demander par radio que les navires s'arrêtent et fassent demi-tour, je suis désolée, mais on n'entend absolument pas la réponse. On n'entend que l'officier d'à côté dire "négatif, négatif". Cette vidéo a l'air d'une mise en scène assez maladroite, dans la mesure où l'on a la très forte impression qu'il n'y a personne à l'autre bout du fil! Mais, même si c'est le cas, rien ne nous prouve qu'il s'agit bien de la communication avec le capitaine du bateau arraisonné.

Du coup, chacun verra ce qu'il a envie de voir dans ces vidéos. Ceux qui soutiennent aveuglément la politique actuelle du gouvernement israélien goberont sans discuter ni mâcher chacune des images et allégations de l'IDF. Les pro-palestiniens y verront forcément une immense manipulation, mettant peut-être même en doute la vraisemblance des scènes montrées. Et au milieu, il y a ceux qui voudraient bien une information qui ne soit pas de la propagande pure et qui ont l'impression qu'aussi bien les dirigeants israéliens, que les militants de ces ONG, dont on apprend progressivement que certaines sont proches du Hamas, les prennent vraiment pour des imbéciles de première! Je sais, une information totalement objective, complète, approfondie, nuancée et impartiale, ça n'existe pas, mais entre cet idéal inaccessible et ce genre de manipulations éhontées, il y a une grosse marge largement exploitable.


Du coup, chacun verra ce qu'il a envie de voir dans ces vidéos. Ceux qui soutiennent aveuglément la politique actuelle du gouvernement israélien goberont sans discuter ni mâcher chacune des images et allégations de l'IDF. Les pro-palestiniens y verront forcément une immense manipulation, mettant peut-être même en doute la vraisemblance des scènes montrées. Et au milieu, il y a ceux qui voudraient bien une information qui ne soit pas de la propagande pure et qui ont l'impression qu'aussi bien les dirigeants israéliens, que les militants de ces ONG, dont on apprend progressivement que certaines sont proches du Hamas, les prennent vraiment pour des imbéciles de première!


en même temps est-il étonnant que certaines personnes proches du Hamas aient envie de casser le blocus ?
réciproquement à un moment donné dans un conflit quand on prend parti pour une cause, on prend parti pour tous les camps quid éfendent cette même cause. SI on veut stopper la colonisation israélienne et si on critique l'état d'Israel, de facto on soutient la lutte du Hamas, cela ne signifie pas pour autant qu'on soutient toutes les idées et toutes les actions du Hamas.
oublier ceci à mon sens nous ferait sombrer dans la caricature.
pour prendre une analogie dont chaque esprit censé saura trouver les limites. Tous les pays unis contre le nazisme n'avaient pas forcément de sympathie à l'égard du stalinisme, ou à l'égard de l'impérialisme américain.
Bon état des lieux de Petit Citron Vert ,
à condition d'y ajouter la conclusion de Fred B.
Je suis tout à fait d'accord avec FB. Mais, le problème en l’occurrence, c'est que nombre de ces ONG semblent effectivement réellement liées au Hamas (c'est ce que j'entendais par "proche du Hamas", proche idéologiquement parlant), et pas simplement solidaires du combat des Gazaouis contre son oppression par l'armée israélienne. Mais, j'aurais peut-être dû être plus précise dans ma pensée. Bon, en même temps, à 22:40, je commençais à avoir le cerveau qui ramollissait! ;P
En même temps, il faut rappeler que l'ONU ne considère pas le Hamas comme une organisation terroriste, pas plus que la Norvège ou la Grande-Bretagne, par exemple. Du coup, il est tout à fait légal d'avoir des contacts avec cette organisation, même si c'est politiquement et moralement discutable.
Petit citron Vert , ce n'était pas un reproche !

Chaque violence d'israel , chacun de leurs crimes , dénis , manipulations , renforce systématiquement cette organisation terroriste soutenue par les Frères Musulmans , le hamas .
Les Palestiniens sont victimes de l'occupation israélienne et du hamas - et le hamas tire sa force du blocus de Gaza .

Les ONG du monde entier peuvent être le nouveau terrain de jeu des barbouzes et autres semeurs de pagaïe , peuvent être l' alibi pour provoquer certains gouvernements .

Cette flotille remplissait une mission humanitaire ET une mission de provocation , pour attirer l'attention sur le sort des gazaouis devenu aussi pourri que dans les camps .
c'est bien là qu'Israel s'est raté il a été poussé à la faute et il a commis la faute
c'est la différence entre humanitaires et militants, là on a visiblement affaire à des militants qui font de l'humanitaire. Mais à un moment donné aller distribuer un sac de riz ça ne suffit pas vraiment. Par exemple si vous écoutez en entier l'émission de Mermet de ce jour vous entendrez le patron de Géant casino se justifier en disant qu'il donne à des oeuvres humanitaires.
Pour moi l'humanitaire sans militantisme ne vaut pas un pet de lapin.


http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1951

c'est la deuxième partie aujourd'hui

la première partie est accessible ici: http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=1950
Tout à fait d'accord , car on revient alors à la sacro-sainte charité chrétienne , beurk .
La pire insulte à faire à celui , à celle qui a besoin d'aide pour sortir de l'ornière .
Le problème, c'est quand le militantisme l'emporte sur l'humanitaire, au point d'en faire un simple prétexte, comme il semblerait que ce soit la cas cette fois-ci. Et quand on apprend que 8 des 9 morts étaient candidats au martyre et espéraient donc se faire tuer par les soldats israéliens, on se pose encore plus de questions sur le caractère réellement humanitaire de cette flottille, ou du moins, de certaines des organisations présentes à bord de ces bateaux. Par ailleurs, lorsque le Hamas annonce qu'ils ne laissera pas cette aide entrer dans Gaza, avant que tous les militants retenus par les autorités israéliennes soient relâchés jusqu'au dernier, là, on se gratte vraiment la tête! De toutes évidences, il y a des manipulations cyniques et foireuses de tous les côtés et il faut en ternir compte lorsque l'on veut analyser cette affaire.
Ce qui doit faire prendre conscience de la désespérante situation des civils palestiniens désormais pris entre le marteau et l'enclume .

Le hamas a été initié par les israéliens pour affaiblir les tenants du dialogue et de la paix , le hamas est armé par les puissants Frères Musulmans .

Et quand on apprend que 8 des 9 morts étaient candidats au martyre et espéraient donc se faire tuer par les soldats israéliens


ça pue l'intox ça, pour l'instant je n'y crois pas d'ailleurs j'ai pas entendu ça encore, je ne doute pas de vous mais par curiosité j'aimerai bien savoir à quel endroit vous avez lu, vu entendu ça?
La propagande [s]savamment[/s] distillée par les journalistes-aux-ordres commence à faire son effet .
Ce n'est pas parce que vous ne l'avez pas entendu que c'est de l'intox. Ces propos ont été rapportés par plusieurs journaux turcs, dont Vatan. Par ailleurs, il n'y a eu de débordements que sur un seul bateau, celui affrété par l'IHH. Les militants, sur les autres bateaux, ont préféré simplement se laisser arrêter, pour éviter les violences inutiles. Rebelotte, ce matin tôt, avec les activistes irlandais du Rachel Corrie, arraisonné par l'IDF à l'aube. Ils ont préféré s'asseoir par-terre et n'ont opposé aucune violence à leur arrestation, toute illégale soit-elle.

A force de ne voir que la propagande pro-israélienne et un soit-disant complot européen contre le monde musulman, certains semblent oublier la propagande du Hamas et des organisations islamistes, dont l'action humanitaire n'est généralement ni désintéressée ni même gratuite. Tout comme les œuvres chrétiennes, ces organisations exigent souvent de la part de ceux qui reçoivent leur aide une adhésion à leur agenda politique et à leur conception étriquée de l'Islam.

Ce n'est pas parce que vous ne l'avez pas entendu que c'est de l'intox. Ces propos ont été rapportés par plusieurs journaux turcs, dont Vatan. Par ailleurs, il n'y a eu de débordements que sur un seul bateau, celui affrété par l'IHH. Les militants, sur les autres bateaux, ont préféré simplement se laisser arrêter, pour éviter les violences inutiles. Rebelotte, ce matin tôt, avec les activistes irlandais du Rachel Corrie, arraisonné par l'IDF à l'aube. Ils ont préféré s'asseoir par-terre et n'ont opposé aucune violence à leur arrestation, toute illégale soit-elle.


effectivement c'est plutôt habile comme tactique de ne pas avoir massacré les passagers d'une deuxième convoi humanitaire. C'est un peu dégueulasses pour les cadavres encore fumants de ceux qui ont pris plusieurs balles dans le dos, mais c'est tout de même plutôt habile. Que vous vous laissiez abuser par la surdose de cynisme je peux le comprendre...euh non en fait je peux pas le comprendre...bon ben allez lire le message qui parle de l'article du Guardian et des rafales dans le dos mais aussi dans la tête (par derrière comme il se doit), ceci dit c'est extrêmement fréquent en cas de légitime défense ,le soldat de Tsahal effectue généralement un triple salto pour atterrir dans le dos de son adversaire avant de lui administrer une bonne rafale.
Bref, grosso modo, tous ceux qui ne sont pas d'accord avec votre vision des choses sont soit des salauds, soit des imbéciles qui se laissent abuser. Si vous êtes un de ces tenants des théories du complot ou de ces militants aux œillères serrées qui remettent en doute ad aeternam toute source qui ne va pas dans leur sens, alors, je doute que nous puissions vraiment être d'accord sur quoi que ce soit, ni même vraiment discuter.

En effet, vous vous amusez à ne prendre des sources que vous citez que ce qui vous arrange et vous ignorez le reste. L'article du Guardian ne parle pas que de balles dans le dos, mais de corps criblés de balles sur les deux faces. Les affrontements ont eu lieu dans une véritable mêlée, dans l'obscurité, ce qui fait que des balles ont pu parfaitement être tirées dans tous les sens, et pratiquement à bout portant, sans pour autant que l'on puisse supposer des exécutions sommaires, ce que laisse entendre votre commentaire sur les balles tirés dans le dos. Par ailleurs, lorsque l'on va se frotter à une armée en alerte quasi-maximale les 2/3 de l'année, on prend certains risques sérieux, y compris de se faire tuer. En d'autres termes, lorsque l'on joue avec le feu, on finit souvent par se brûler.

Par ailleurs, vous ne répondez pas à ma question sur l'absence d'échauffourées sur les autres navires de la 1ère flottille. Je vous signale qu'elle n'était pas constituée du seul Mavi Marmara! Or, il n'y a que sur celui-ci que les militants ont opposé une résistance armée. Certes, pas armée au sens où l'entendait la propagande de l'IDF, mais armée quand même de barre de fer, probablement arrachées aux structures du bateau et de couteaux de cuisine.

L'argument de l'auto-défense, en eaux internationales, est tout à fait recevable, mais, en même temps, un peu stupide, si l'on se prétend des pacifistes humanitaires et des non-violents. En fait, la symbolique aurait été beaucoup plus forte si les militants du Mavi Marmara s'étaient laissés aborder sans résister. Israël aurait été d'autant plus embarrassé et l'opinion publique israélienne, qui, dans sa majorité soutient malheureusement la manière forte employée par son gouvernement, aurait été obligée de se remettre en question. Là, les images de l'IDF lui a permis de renforcer sa conviction que des islamistes du monde entier tentent de s'en prendre à Israël en allant aider le Hamas. Bien sûr, il s'agit d'images grossièrement manipulée et de propagande pure, mais pour ceux qui ont envie de croire que le Hamas ainsi que les islamistes en général sont le mal absolu et le seul obstacle à la paix au Moyen-Orient, elles sont du pain béni. La non-violence n'est pas juste un rejet d'une action militante violente, c'est aussi le refus d'une réponse violente à une agression. Apparemment, certains militants du Mavi Marmara ne l'avaient pas compris ainsi. Et comme par hasard, c'est sur le bâteau affrété par l'IHH, une association humanitaire islamiste, que les échauffourées se sont déroulées. Pour moi, il n'y pas de fumée sans feu.

Je suis, moi aussi, révoltée par le comportement du gouvernement israélien et d'une bonne partie de l'opinion publique israélienne qui le soutient aveuglément. Je trouve qu'il agit non seulement de manière illégale et injuste, mais aussi parfaitement barbare dans le cas de cette histoire de flotille et pour ce qui est du blocus de Gaza. Mais, ce n'est pas non plus une raison pour gober tout rond la propagande de la partie opposée. Le Hamas et les associations islamistes, humanitaires ou sociales, ne sont pas des saints, et poursuivent des agendas politiques pas particulièrement démocratiques ou respectueux de l'autre.

Bref, grosso modo, tous ceux qui ne sont pas d'accord avec votre vision des choses sont soit des salauds, soit des imbéciles qui se laissent abuser. Si vous êtes un de ces tenants des théories du complot ou de ces militants aux œillères serrées qui remettent en doute ad aeternam toute source qui ne va pas dans leur sens, alors, je doute que nous puissions vraiment être d'accord sur quoi que ce soit, ni même vraiment discuter.


effectivement c'est très mal engagé :) rendez-vous plus bas j'imagine, puisque je viens de pondre un gros pavé.
Là encore, vous dites strictement ce qu'a dit Netanyahu ...

Vous voyez bien, les vrais humanitaires étaient sur le Rachel Corrie, ils n'ont pas résisté, eux ... En revanche, ceux du Navi Marmara étaient d'abominables terroristes à la solde du Hamas... La preuve ils ont osé résister à coups de bâtons et de lance pierre... Et s'ils sont morts, c'est leur faute.
Non, je ne répète strictement pas ce qu'a dit Netanyahu. Pour dire la vérité, je ne l'ai pas écouté, parce que je n'aime pas écouter de vieux disques rayés. Je connais son laïus par cœur, je ne 'ai pas besoin qu'on me le répète. Mais, si je comprends bien, toute personne qui ne soutient pas à 100% cette initiative, dans tous ses aspects, est forcément un porte-parole du gouvernement israélien? Il faudrait peut-être se calmer un peu avec ce militantisme primaire!

Il n'y a pas que les militants du Rachel Corrie qui n'ont pas résisté. Pour être plus exacte, il n'y a QUE sur le Mavi Marmara que des militants ont opposé une résistance violente à l'armée, alors que même que cette flotille se clamait pacifiste et non-violente. Les militants des autres navires, aussi bien de la 1ère que de la 2nde flottille, ont préféré s'en tenir à cette revendication d'action véritablement non-violente. De toute évidence, les militants turcs du Mavi Marmara n'avait qu'une conception très partielle de la non-violence! Et du coup, leur stupidité a fourni des images que l'IDF a pu utiliser pour alimenter le désire d'une bonne partie de l'opinion publique israélienne de se complaire dans cette idée que le monde entier, mais particulièrement les islamistes, est leur ennemi, et qu'acculé ainsi par tous, au fond, ils peuvent tout se permettre. Mais, peut-être était-ce aussi le but de ces militants islamiques turcs: alimenter la haine des Israéliens pour bloquer un peu plus la situation actuelle, si c'était vraiment possible? La Turquie joue ici vraiment un jeu étrange, et je crois qu'elle a très bien réussi à instrumentaliser cette initiative de la flottille de la liberté en y infiltrant des gens qui ont un agenda politique tout autre que la rupture du blocus sur Gaza.

Maintenant, si vous avez envie de gober tout rond la propagande de certaines de ces associations islamistes, c'est votre problème. Mais, en accusant vos contradicteurs d'être des porte-paroles du gouvernement israélien, vous vous ridiculisez vraiment! Il suffit de lire mes autres postes pour voir que je dénonce fortement la manière dont se comporte ce gouvernement vis-à-vis des Palestiniens!
Et quand on apprend que 8 des 9 morts étaient candidats au martyre et espéraient donc se faire tuer par les soldats israéliens, on se pose encore plus de questions sur le caractère réellement humanitaire de cette flottille

Il est évident que la flottille a des liens avec le Hamas ...
Mais à mon sens, pour une raison très simple :

Elle avait prévu de débarquer à Gaza. Or, jusqu’à preuve du contraire, le Hamas est l’organisation politique majoritaire au Parlement palestinien et c’est lui qui administre la Bande de Gaza. Il est logique et conforme au droit international de s’adresser aux autorités locales et de se coordonner avec elles.

Et juste une question : avec qui l’État d’Israël discute-t-il pour tout ce qui concerne Gaza, ou encore Gilad Shalit ? La flottille a donc fait comme tous ceux qui se rendent à Gaza ou qui veulent s’y rendre, qu’il s’agisse d’ONG, de représentants de l’ONU ou de parlementaires européens : elle a pris contact avec le Hamas...

le Hamas annonce qu'ils ne laissera pas cette aide entrer dans Gaza,

Vous reprenez mot pour mot les propos du porte parole de l'armée israélienne :

Israël a chargé 20 camions de marchandises de la flottille, essentiellement du matériel médical, des vêtements, de couvertures et des jouets, a indiqué mercredi à la presse Avital Leibovitz, porte-parole de l'armée israélienne.

"Malheureusement, en ce moment les Palestiniens ne veulent pas accepter cette cargaison et les camions sont chargés mais ne peuvent entrer dans la bande de Gaza", a-t-elle expliqué."Nous en déduisons que le Hamas empêche l'entrée de l'aide humanitaire", a-t-elle indiqué, accusant le Hamas d'avoir "apparemment décidé que le bien-être de la population était sans doute moins important que la politique intérieure".


Sauf qu'il faudrait apporter une petite précision, non dénuée d'intérêt :

Ce que le Hamas dit, c'est :

Le ministre des Affaires sociales du gouvernement Hamas, Ahmad al-Kurd, a pour sa part affirmé à des journalistes que l'aide ne devrait entrer qu'à condition que "rien ne soit volé aux activistes et sans aucune exception".

"Cela inclut les maisons préfabriquées, le ciment, le fer, et les générateurs électriques", a-t-il souligné, en référence à des produits régulièrement bloqués par Israël.


Ce n'est pas du tout la même chose. En effet, on se demande DE QUEL DROIT Israël mettrait de côté une partie du matériel fourni par les organisations humanitaires, pour moi cela s'appelle purement et simplement du vol.

Remarquez bien que de la part de l'Etat d'Israël, on y est habitué, quelques sacs de ciment, c'est pas grand chose quand on connaît la part des terres palestiniennes "annexées" ...
Vous reprenez mot pour mot les propos du porte parole de l'armée israélienne :

Israël a chargé 20 camions de marchandises de la flottille, essentiellement du matériel médical, des vêtements, de couvertures et des jouets, a indiqué mercredi à la presse Avital Leibovitz, porte-parole de l'armée israélienne.

"Malheureusement, en ce moment les Palestiniens ne veulent pas accepter cette cargaison et les camions sont chargés mais ne peuvent entrer dans la bande de Gaza", a-t-elle expliqué."Nous en déduisons que le Hamas empêche l'entrée de l'aide humanitaire", a-t-elle indiqué, accusant le Hamas d'avoir "apparemment décidé que le bien-être de la population était sans doute moins important que la politique intérieure".




Non, je ne reprends absolument pas mot pour mot la propagande du porte parole de l'armée israélienne. En fait, vous me citez tout à fait autre-chose que ce que j'ai dit, qui était ceci: "Par ailleurs, lorsque le Hamas annonce qu'ils ne laissera pas cette aide entrer dans Gaza, avant que tous les militants retenus par les autorités israéliennes soient relâchés jusqu'au dernier, là, on se gratte vraiment la tête!"

Mes propos sont tirés de déclarations de Ahmed al-Kurd, un des ministres du gouvernement de Gaza.
Si jamais, l'IDF vient de sortir une nouvelle version de ce fameux enregistrement, sur lequel on entendrait, maintenant, le capitaine du Mavi Marmara répondre à l'officier israélien, de retourner à Auschwitz et autres niceties concernant les attentats du 9/11! Evidemment, tout le monde se demande pourquoi l'armée a attendu 5 jours pour sortir ces passages croustillants, sans compter que tout d'un coup, on a droit plus qu'à une photo avec le son, alors que le premier enregistrement était une vidéo. Laquelle, semble-t-il n'était qu'une reconstitution de ce qui se serait passé lors de la conversation entre l'IDF et les responsables du bateaux arraisonné par la suite. Mais, encore plus fort, ils ont posté un autre enregistrement, soi-disant en entier, qui dure 5 minutes! Lequel ressemble à un assemblage mal fait de morceaux de conversations invérifiables, constamment coupées de fritures. Ils n'ont même pas pris la peine de retirer la première vidéo de leur compte YouTube! Du coup, on se demande vraiment à quel point les propagandistes du gouvernement israélien et de son armée nous prennent vraiment pour des idiots!
Nous en déduisons que le Hamas empêche l'entrée de l'aide humanitaire

lorsque le Hamas annonce qu'ils ne laissera pas cette aide entrer dans Gaza

Merci de bien vouloir m'expliquer la différence qu'il y a entre ces deux phrases... Pour moi, elles sont identiques.
C'est sûr, il n'y a aucune différence entre ces deux bouts de phrases tronquées par vos soins. C'est de la malhonnêteté intellectuelle pure. Si on reprend les propos sans les saucissonner, ça donne ceci:

1)Porte-parole israélien (cité par vous): Israël a chargé 20 camions de marchandises de la flottille, essentiellement du matériel médical, des vêtements, de couvertures et des jouets, a indiqué mercredi à la presse Avital Leibovitz, porte-parole de l'armée israélienne.

"Malheureusement, en ce moment les Palestiniens ne veulent pas accepter cette cargaison et les camions sont chargés mais ne peuvent entrer dans la bande de Gaza", a-t-elle expliqué."Nous en déduisons que le Hamas empêche l'entrée de l'aide humanitaire", a-t-elle indiqué, accusant le Hamas d'avoir "apparemment décidé que le bien-être de la population était sans doute moins important que la politique intérieure".


2)Moi: "Par ailleurs, lorsque le Hamas annonce qu'ils ne laissera pas cette aide entrer dans Gaza, avant que tous les militants retenus par les autorités israéliennes soient relâchés jusqu'au dernier, là, on se gratte vraiment la tête!" [...]Mes propos sont tirés de déclarations de Ahmed al-Kurd, un des ministres du gouvernement de Gaza.

On ne peut vraiment pas dire que je reprends mot pour mot les propos du gouvernement israélien, parce que je cite un ministre du Hamas! Certes, au bout du compte, le résultat est le même: le Hamas ne veut pas laisser entrer l'aide humanitaire dans Gaza. Et effectivement, il donne la sérieuse impression de se préoccuper plus de politique politicienne que de la population qui l'a élu. Mais, ce n'est quand même pas de ma faute si le Hamas se comporte avant tout comme un mouvement de militants et pas un gouvernement en bonne et dûe forme!

Maintenant, si vous ne voyez toujours pas de différence, alors, je ne peux plus rien pour vous. Vous vous êtes irrémédiablement perdu dans un militantisme primaire qui vous pousse à déformer toute réalité et propos afin de la faire entrer dans votre vision simpliste et étriquée du monde.
On peut comprendre que la position du Hamas de ne pas faire entrer ces camions (sources) puissent choquer. Mais le Hamas a le droit d'avoir quelques principes politiques, fusent ils dérangeant. Pour sauver, ou apporter un strict minimum (20 camions pour plusieurs dizaines de milliers de personnes, autant dire une véritable goutte d'eau), est il nécessaire de laisser prendre en otages d'autres militants? Cela peut se discuter, c'est certain. Je serai de l'avis de ne pas accepter ces 20 camions qui ne changeront rien pour personne car en nombre beaucoup trop insuffisants pour changer quoi que ce soit pour qui quiconque, et de faire libérer ces otages dont la vie pourrait basculer dans l'enfer des geôles israéliennes, pour .. rien, pour une goutte d'eau minuscule. Oui cette position fait le beau jeu du gouvernement israélien qui se nourrit d'offres miraculeuses, les 20 camions après avoir laissé mourir ou bombarder sciemment des civils par milliers. Mais d'un point de vue morale, point de vue dot se contrefout le gouvernement israélien, la position du refus est tout à fait acceptable.
Pour être parfaitement claire :

Vous prétendez "citer un représentant du Hamas", sauf que vous "omettez" de citer la fin de la phrase, à savoir que le Hamas laissera entrer l'aide humanitaire, à condition que ce soit TOUTE l'aide, et pas seulement ce qu'a décidé Israël. TOUTE l'aide, y compris le ciment, le fer et les générateurs électriques, pour pouvoir reconstruire les maisons des gazaouis, qui sont toujours par terre, depuis 18 mois... Tous ces matériaux qu'Israël refuse de restituer, alors que cela ne lui appartient pas. C'est vrai qu'il n'est plus à ça près. En plus d'être un état assassin, c'est maintenant un état pirate, et voleur.

Quant à dire que le Hamas se préoccupe plus de son image que de de la population de Gaza, là-aussi,vous ne faites que répéter ce qu'Israël prétend depuis 2007 : si les gazaouis crèvent la dalle, c'est la faute au Hamas, et pas du tout celle du blocus.

Alors, désolée, non, je ne vois pas la différence entre votre prose et la propagande des dirigeants israéliens.
Gavroche,

Je ne prétend pas citer le Hamas, je le cite, point barre. Par contre, vous, comme à votre habitude, vous amusez à réorganiser les propos des autres à la sauce qui vous accommode le plus et à interpréter cette nouvelle version toute personnelle à l'aune de votre vision simpliste des choses. Le Hamas n'a jamais dit qu'il ne laisserait pas entrer l'aide si la cargaison n'est pas au complet. Il a simplement exigé que les Israéliens acheminent TOUTES les cargaisons, sans faire de filtrage depuis le port d'Ashdod. Par contre, le Hamas a affirmé ne pas vouloir laisser entrer dans Gaza ces cargaisons, même complètes, avant que chaque militant, jusqu'au dernier ne soit relâché.

Et oui, c'est aussi en partie par la faute du Hamas si Gaza est confronté à ce siège militaire. En effet, même s'il est arrivé majoritaire dans les urnes à Gaza en 2006, il n'était que minoritaire dans les urnes en Cisjordanie. Au lieu d'accepter de former un gouvernement commun avec le Fatah, il a préféré chasser de Gaza les candidats de ce mouvement qui y avaient aussi gagné des voix, lancer une chasse aux militants du Fatah, qui s'est souvent soldé par de véritable bains de sang, avant de proclamer une espèce de gouvernement parallèle et indépendant de l'AP et de mettre la main sur Gaza. Déjà que l'on sait que ces élections de 2006 ont été entachées de nombre d'irrégularités, le Hamas a donc encore ajouté à tous ces problèmes un véritable déni de démocratie en écrasant les mouvances minoritaires. Bien sûr, le Fatah n'a pas agi mieux avec les militants et représentants du Hamas en Cisjordanie. Mais, le fait est que le Hamas a tout fait pour isoler Gaza, afin de la transformer en un véritable martyr collectif. Les dirigeants du Hamas savaient parfaitement quelle serait la réaction du gouvernement israélien, incarné à l'époque par une coalition de centre-droite qui penchait toujours plus du côté des tenants de la ligne dure à cause des pressions de l'extrême-droite israélienne. D'une certaine manière, Gaza est la manifestation-même du désastre politique de cette région où les extrémistes des deux bords avancent main dans la main, tout en se haïssant jusqu'aux tripes, pour précipiter les deux populations dans une spirale de violences de toujours plus grande ampleur. Et le Hamas a parfaitement joué sa partition jusqu'à maintenant. Le Hamas joue un jeu d'équilibriste entre Israël et l'Iran, pour essayer d'être en position de force lorsque viendra le moment de vraiment négocier, et ce moment viendra, parce qu'Israël ne pourra pas éternellement faire valoir ses exigences quasi-bibliques sur les territoires occupés. Mais, tout cela n'est rien d'autre que de la manoeuvre tout ce qu'il y a de plus cynique. Et de même que les mouvements de colons israéliens n'hésitent pas à installer des implantations toujours plus profondément dans les territoires palestiniens, et donc naturellement plus à portée des tirs de roquettes, faisant risquer leur vie à des civiles qui ne sont pas forcément des adeptes du Grand Israël (mais qui sont attirés par les conditions idéales d'accès à la propriété qui leur sont offertes dans ces implantations), de même le Hamas n'a aucun scrupule à mettre ses propres concitoyens en grave danger pour servir son propre agenda politique.

Mais bon, je suppose que vous allez assimiler ma critique du Hamas à de la pure propagande israélienne, n'est-ce pas? En effet, vous êtes tellement pris dans le piège discursif du David contre Goliath que vous n'êtes même plus près à voir la part d'ombre chez David.

@Agathe Feeling:
Pour moi, cette histoire de principe n'est en réalité qu'un prétexte de la part du Hamas pour se donner le beau rôle du défenseur du droit, auprès des opinions publiques du monde arabe et musulman. Tout en passant naturellement soigneusement sous silence son bilan désastreux en matière de respect des droits de l'homme et du droit tout court. Je doute fort des "principes" du Hamas. C'est une mouvance avant tout politique et religieuse, qui cherche avant tout à étendre son influence et à marginaliser l'AP face aux autres puissances de la région, dans l'espoir de devenir le principal interlocuteur d'Israël. Et ironiquement, ce sont les services secrets israéliens eux-mêmes, qui ont contribué à cette montée du Hamas, même si, à présent, ils ont décidé de les déclarer leur ennemi juré!
Mais bon, je suppose que vous allez assimiler ma critique du Hamas à de la pure propagande israélienne, n'est-ce pas? En effet, vous êtes tellement pris dans le piège discursif du David contre Goliath que vous n'êtes même plus près à voir la part d'ombre chez David.

Ce paragraphe est superflu , inadéquat , - c'est dommage .
Il n'est ni superflu, ni inadéquat. Il suffit de relire la discussion pour se rendre compte que certains ici ont des positions tellement absolues que toute contradiction est aussitôt interprété comme un soutien à l'"ennemi". Ce paragraphe reflétait ainsi mon agacement avec cette manière de débattre comme si on menait une guerre de tranchées.
vous semblez ignorer quelque fait important
le Hamas a gagner les législatives sur l'ensemble des territoires palestinien pas seulement a Gaza
c'est des 2006 que le siege a été mis sur les palestinien:
+les comptes bancaire bloqué sur ordre des USA toute banque qui oserait faire des transfert de fond au palestinien serait durement sanctionné par les USA,
+enlevement par les israelien des 3/4 des deputé elu democratiquement par les palestiniens de sorte que le Hamas n'avait pas de majorité de fait vu que ses député etait otage...

donc on a forcé le Hamas vainqueur d'election democratiquement a partager le pouvoir avec le Fatah chose faites...
Mais ce ne fut pas suffisant en 2007 les USA ont armé le fatah pour renverser le Hamas fourniture massive d'arme c'est a ce moment que le Hamas a prit les devant plutot que d'attendre de se faire zigouiller ce qui donnera un affrontement sanglant bien entendu la plupart de nos journalistes qui nous informes independament de toute ideologie n'oublie jamais ce point (ironie) en cisjordanie le Hamas n'a pas gagné les affrontement car le Fatah a notamment collaboré avec les israeliens.....

mais je suis sur que si vous considéré que c'est la faute du Hamas le siege de Gaza vous seriez du genre a estimé les resistant francais responsable des executions des otages par les allemands non?parce que c'est du meme niveau
Le Hamas n'a pas gagné les élections en Cisjordanie. Il était majoritaire à Gaza seulement. D'ailleurs, après avoir refusé de former une coalition avec le Fatah, il a lancé une véritable chasse à l'homme dans Gaza contre les militants et sympathisants du Fatah, laquelle s'est terminée par des exécutions sommaires et parfois de véritables massacres. Bien entendu, le Fatah a fait de même en Cisjordanie avec les militants et sympathisants du Hamas, et effectivement, avec parfois la collaboration de forces de sécurité israéliennes.

Les comptes bancaires du Hamas sont bloqués depuis longtemps à l'étranger, dans la mesure où il se trouve depuis bien avant 2006, sur les listes des d'organismes terroristes que maintiennent les USA, l'UE et l'ONU. En fait, depuis que le Hamas s'est retourné contre ses bienfaiteurs des services secrets israéliens qui les ont financés, armés et entraînés dans l'optique de contrer l'influence de l'OLP et de diviser un peu plus les Palestiniens. En l'occurence, ils ont brillamment réussi. Mais, ne vous en faites pas pour les finances du Hamas, elles sont bien alimentées par l'Iran. En effet, d'où croyez-vous que viennent les fonds qui permettaient au Hamas de donner aux familles de "martyrs" de quoi reconstruire leur maison détruite par l'armée israélienne, après les attentats-suicides?? Pas des cotisations des membres, en tous cas!

Les Israéliens n'ont pas enlevé les 3/4 des députés palestiniens, mais arrêté un certains nombre de membres du Hamas qui avaient réussi à se faire élire à Gaza. Ces arrestations étaient certes illégales et même les USA ont protesté à l'époque, mais il ne faut pas non plus exagérer les choses.

Je n'ai jamais dit que le siège était entièrement de la faute du Hamas. J'ai dit qu'il y a largement contribué. Nuance (mais, j'ai l'impression que le sens de la nuance échappe à pas mal de monde ici)! Pour moi, le Hamas et d'autres associations islamistes palestiniennes travaillent en tandem avec l'extrême-droite israélienne pour bloquer complètement le processus de paix et maintenir le status quo, les premiers espérant que les Juifs israéliens soient submergés par la démographie palestinienne et finissent par partir par crainte pour leur sécurité (déjà près de 4 millions de Palestiniens contre 7 millions d'Israéliens, dont seulement 6 millions de Juifs), les seconds espérant que la pression militaire et sécuritaire imposées dans les territoires occupés deviennent si insupportables aux Palestiniens qu'ils finissent par renoncer à la la lutte armée et abandonnent tout simplement leur terre, pour aller vivre ailleurs.

Finalement, votre comparaison entre la résistance des Palestiniens aux Israéliens et celle des Français face aux Allemands en 1940 ne tient absolument pas la route. Primo, parce que les Allemands ne sont pas venus avec des civiles, pour s'implanter en France. Les résistants s'en prenaient donc essentiellement à des cibles militaires nazies. Le Hamas et d'autres factions palestiniennes, depuis quelques années, s'en prennent tout particulièrement aux civiles israéliens, à l'intérieur des limites reconnues à Israël, afin de frapper l'opinion publique dans l'espoir qu'elle se retournera contre le gouvernement israélien. Naturellement, c'est le contraire qui s'est produit. Lorsque les militants du Hamas tirent des roquettes sur Sderot et autres villes aux alentours de Gaza, ce n'est pas contre l'armée qu'ils se battent, mais contre des civiles. Quand des candidats au suicide vont se faire sauter au milieu d'une discothèque ou d'un restaurant, ce sont aussi les civiles qui sont visés. Si vous voulez faire des comparaisons historiques, alors vous pouvez comparer avec les actions du FLN en Algérie sous occupation française, où les militants de la résistance aux colons allaient déposer des bombes dans les lieux publics, pour faire un maximum de dégâts dans la population civile.
vous avez le droit d'avoir l'opinion que vous voulez mais vous racontez n'importe quoi....

ce sont les comptes bancaire des institutions palestinienne qui ont été bloqué suite a l'election democratique du Hamas..

Le Hamas n'a pas gagné les élections en Cisjordanie. Il était majoritaire à Gaza seulement. D'ailleurs, après avoir refusé de former une coalition avec le Fatah,

le Hamas a remporter la majorité absolu au parlement palestinien et il n'y a qu'un seul parlement sur l'ensemble des territoire palestinien c'est a dire la Cisjordanie et Gaza!!!


le Fatah, il a lancé une véritable chasse à l'homme dans Gaza contre les militants et sympathisants du Fatah, laquelle s'est terminée par des exécutions sommaires et parfois de véritables massacres. Bien entendu, le Fatah a fait de même en Cisjordanie avec les militants et sympathisants du Hamas, et effectivement, avec parfois la collaboration de forces de sécurité israéliennes.

de plus vous me parlez d'un massacre de militant du Fatah en omettant comme tout les pro israelien que c'etait une tentative de coup d'etat du Fatah armé en masse par les USA et Israel contre le Hamas.....
Effectivement, j'ai le droit d'avoir ma propre opinion, et cela, sans me faire étiqueter d'une manière qui se veut indirectement insultante, ou du moins, dénigrante. Je ne suis pas "pro-israélienne" et je ne suis simplement pas du tout d'accord avec votre version des faits. D'après ce que je sais, le Hamas n'a remporté les élections qu'à Gaza et non en Cisjordanie. De toute évidence, depuis que le Hamas a décidé qu'il ne pouvait pas coopérer avec le Fatah et l'AP, il n'y a pas un seul parlement pour l'ensemble des territoires, mais bien deux parlements et deux gouvernements, dans les faits. Par ailleurs, il n'y a pas eu de tentative de coup d'état par le Fatah, mais celui-ci a refusé, effectivement, de laisser toutes les commandes au Hamas, et il s'en est suivi une véritable guerre entre militants des deux camps, accompagnée de chasses à l'homme dans les deux territoires, ainsi que d'exécutions sommaires et de massacres. Le Hamas d'ailleurs ne gouverne pas à Gaza, mais règne littéralement, pourchassant toutes personnes soupçonnées de sympathie pour le Fatah ou d'autres mouvances concurrentes du Hamas. Mais, comme tout bon anti-Israélien (ben oui, je me permets de vous coller une étiquette désobligeante à mon tour), vous êtes prêt à soutenir tout mouvement qui tient la dragée haute aux Israéliens, quel qu'en soit le prix pour la population.
Les résistants s'en prenaient donc essentiellement à des cibles militaires nazies. Le Hamas et d'autres factions palestiniennes, depuis quelques années, s'en prennent tout particulièrement aux civiles israéliens, à l'intérieur des limites reconnues à Israël, afin de frapper l'opinion publique dans l'espoir qu'elle se retournera contre le gouvernement israélien. Naturellement, c'est le contraire qui s'est produit. Lorsque les militants du Hamas tirent des roquettes sur Sderot et autres villes aux alentours de Gaza, ce n'est pas contre l'armée qu'ils se battent, mais contre des civiles. Quand des candidats au suicide vont se faire sauter au milieu d'une discothèque ou d'un restaurant, ce sont aussi les civiles qui sont visés.

Les resistant français tué des civil français collabo ou supposé l'etre avec des bavure incluant des enfant notamment mais a part un pro-nazi personne n'oserait mettre cela sur le même plan que les action nazi en France....

je comparais uniquement quelque chose de bien précis les exécutions d'otages qui était imputé au résistant qui ne se livraient pas au siège de Gaza qui est mis en place parce que le Hamas ne se rend pas c'est exactement la même méthode mais appliqué a 1,5 million de personne.

quant aux différentes action les roquette c'est avant tout un signe de vie pour montré qu'ils ne sont pas encore mort!
Avant les roquettes avant les attentat avant la resistance il y a l'occupation et les deportations de palestiniens etrangement notre presse nous parlent beaucoup plus des roquette et des
""""""""""ripostes"""""""""" israelienne tout en passant sous silence les enlevement et les assasinat subit par les meme palestiniens
Les resistant français tué des civil français collabo ou supposé l'etre avec des bavure incluant des enfant notamment mais a part un pro-nazi personne n'oserait mettre cela sur le même plan que les action nazi en France....



je comparais uniquement quelque chose de bien précis les exécutions d'otages qui était imputé au résistant qui ne se livraient pas au siège de Gaza qui est mis en place parce que le Hamas ne se rend pas c'est exactement la même méthode mais appliqué a 1,5 million de personne.



quant aux différentes action les roquette c'est avant tout un signe de vie pour montré qu'ils ne sont pas encore mort!

Avant les roquettes avant les attentat avant la resistance il y a l'occupation et les deportations de palestiniens etrangement notre presse nous parlent beaucoup plus des roquette et des

""""""""""ripostes"""""""""" israelienne tout en passant sous silence les enlevement et les assasinat subit par les meme palestiniens

Comparaison totalement foireuse! Le Hamas est largement co-responsable de la situation actuelle à Gaza, de par une politique totalement irréaliste et une intransigeance qui n'a de répondant que dans l'extrême-droite israélienne. Le fait est que le Hamas, comme nombre de zélote emprisonnés dans une idéologie rigide et de mouvances non-démocratiques, est tout à fait près à mettre en jeu la survie de millions de personnes simplement pour sa propre survie politique. Cela n'a strictement rien à voir avec la résistance française que l'on tentait parfois de briser en prenant en otage les familles des militants. Engager sa propre famille, généralement avec son consentement, ou toute une population, sans trop lui demander son avis, je suis désolée, il y a une différence fondamentale, non seulement d'échelle, mais aussi, et surtout, de nature! Que je sache, je doute que les Gazaouis aient donné leur blanc-seing au Hamas pour leur faire passer n'importe quelle épreuve. La politique n'est pas uniquement une question de principe. Quand on est responsable pour une population, on tient aussi compte de l'environnement et on accepte de faire des compromis. Or, le Hamas a exactement la même mentalité que les extrémistes israéliens: conserver le status quo dans l'espoir que l'autre partie finisse pas abandonner. En gros, les Israéliens et les Palestiniens sont engagés dans une course à l'endurance, pour voir lequel des deux arrivent à tenir le coup plus longtemps que l'autre, tout en détruisant tout sur son passage!

Quant à parler des roquettes comme un simple rappel que le Hamas n'est pas mort....Apparemment, le Hamas ne connaît pas l'outil merveilleux qu'est le communiqué de presse! Ni même la diplomatie! Et encore moins l'Internet. Il y a pas mal de manière de se rappeler au bon souvenir du monde, sans s'en prendre aux civiles. Et ce n'est certainement pas ainsi que les Palestiniens convaincront les Israéliens de quitter les territoires occupés! Avec des raisonnement comme le vôtre, alimentant ceux des tenants de la ligne dure dans la partie adverse, toute la région est condamnée!
sans s'en prendre aux civiles combien de civil tué par le Hamas combien de civil tué par l'armée israélienne vu que c'est pas le même niveau de destruction ca serait intéressant d'avoir le ratio victime civil victime militaire....

la position du Hamas c'est la soi-disante position internationale c'est a dire retour au frontière de 1967 c'est a dire 22 pour cent de la Palestine pour l'état palestiniens vous trouvez ca excessifs? la restitution des biens(maisons, industrie,...) volé au palestiniens durant l'invasion mais ca sa pose un problème aux adepte d'un pays ethnique pur que sont les sionistes, étrange ce n'est jamais formulé ainsi d'ailleurs la pire phobie des sionistes et les palestiniens le savent et s'en servent un peu leurs armes de destructions massives c'est de suggéré l'abandon de toute revendication territorial et de devenir israélien chose impensable pour les puriste de la race pur...

quant a vos vu sur la différence entre résistant palestiniens et français je vous laisse a votre mauvais gout pro israéliens
Que je sache, la chartes du Hamas prône encore et toujours l'extermination d'Israël. Or, malgré les discours de certains leaders du Hamas concernant le retour à la ligne verte de 1967, ils n'ont pour l'instant toujours pas retiré cette ambition de leur chartes.

Ensuite, s'il s'agissait uniquement de nombre et de taille on ne s'en sortirait pas. Si effectivement, les Palestiniens comptent 100 fois plus de victimes dans leurs rangs, les Juifs israéliens peuvent rétorquer qu'ils sont à peine 5 millions face à plus de 100 millions d'Arabes et/ou Musulmans hostiles. Question disproportion, chacun peut y aller de son petit laïus. Après tout, Israël a déjà par deux fois fait face à des attaques militaires lancées par leurs voisins et ils ne doivent leur survie qu'au soutien militaire des USA et à leur propre audace (il faut le reconnaître, ils ont eu quelques fameux stratèges militaires dans leurs rangs).

Maintenant, si tous ceux qui ne sont pas d'accord avec vous sont de bêtes pro-israéliens, ça risque d'être difficile de faire avancer la discussion.

Le fait est que chacun des deux parties devra faire des concessions douloureuses. Les Israéliens devront renoncer aux territoires occupés, y compris Jérusalem-Est, tandis que les Palestiniens devront renoncer au droit au retour dans les territoires compris à l'intérieur de la ligne verte.

Strictement parlant, le mieux serait un état unique pour tous les citoyens de ce qui était encore la Palestine dans les années 40, mais en l'état des choses, c'est tout simplement irréaliste. Ni les Israéliens, ni les Palestiniens ne le voudront. Le mieux que l'on puisse faire, c'est les aider à fonder deux états distincts l'un à côté de l'autre, avec une gestion conjointe des lieux sacrés communs aux trois monothéismes.
Voici le couplet de la charte du Hamas les pauvres petit israeliens puis le mot exterminer est loin d'etre neutre il n'est question que de liberer la Palestine occupé ca n'a rien a voir avec l'extermination ou la destruction il est vrai Israel occupe la Palestine et non l'inverse alors vous voulez pas que je vous dises que vous etes pro israeliens arretez de me reciter la propagandes israelienne sans faute? de plus cette meme charte n'est pas un document officiel a la difference des loi israeliennes qui hierarchise les races
Je ne vous récite pas la propagande israélienne. J'ai lu la charte du Hamas et on y parle pas de libération de la Palestine, mais bien de Djihad contre tout non-Musulman qui voudrait posséder un morceau de cette terre.

[quote=Charte du Hamas, article 15]Le jour où les ennemis usurpent une terre qui appar­tient aux musulmans, le combat devient une obligation reli­gieuse individuelle [fard 'ayn] qui incombe à chaque musulman. Face à l'usurpation de la Palestine par les Juifs, il faut brandir l'étendard du jihad et cela nécessite la diffusion de la conscience islamique parmi les masses locales, arabes, et islamiques. Il faut propager l'esprit du jihad dans la nation, l'engagement face aux ennemis et l'adhésion aux rangs des combattants du jihad.

Là, honnêtement, vous interprétez ça comment, si ce n'est comme un appel à tuer les Juifs d'Israël et à faire disparaître l'état d'Israël? Ou vous allez me parler du fameux "Djihad intérieur"?

[quote=Charte du Hamas, article 11]Le Mouvement de la Résistance Islamique considère que la terre de Palestine est une terre islamique waqf [de main-morte] pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection. Il est illicite d'y renoncer en tout ou en partie, de s'en séparer en tout ou en partie : aucun Etat arabe n'en a le droit, ni même tous les Etats arabes réunis; aucun roi ni président n'en a le droit, ni même tous les rois et présidents réunis; aucune organisation n'en a le droit, ni même toutes les organisations réunies, qu'elles soient palestiniennes ou arabes. La Palestine, en effet, est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection et qui donc pourrait prétendre jouir de la pleine délégation de pouvoir de toutes les générations isla­miques jusqu'au jour de la résurrection ?

Là-dedans, vous voyez une place pour un état juif et démocratique?? Moi pas! Mais peut-être est-ce parce que je suis "pro-israélienne"?

Je suppose que pour les populations chrétiennes, qui vivaient déjà en Palestine avant l'arrivée des sionistes européens au 19ème siècle, on appliquera à nouveau ce bon vieux système des Dhimmi? Au 8ème siècle, c'était certainement une avancée dans le traitement des minorités religieuses par rapport à ce qui se faisait dans nombre de régions du monde, notamment dans la chrétienté européenne, mais au 21ème siècle, voyez-vous, j'en doute un peu!

Avant de m'accuser de faire de la propagande pour Israël, vous devriez peut-être commencer à balayer devant votre propre porte. Vous êtes un vrai perroquet du Hamas!
Cet article est essentiellement au conditionnel, mais ne dément pas non plus mes propos. Le fait est que le Hamas et le Fatah se battent depuis des années, et cela depuis bien avant les élections de 2006. Le Hamas doit sa bonne santé actuelle au soutien des services secrets israéliens qui voulaient contrer l'influence d'Arafat et diviser les Palestiniens. Sur ce point, comme le montrent les rivalités entre les diverses factions, qui sont devenues encore plus violentes ces 10 dernières années, on peut dire qu'ils ont admirablement réussi. Si les Israéliens n'avaient pas soutenu le Hamas à bout de bras, cette mouvance ne serait rien d'autre qu'une de ces multiples petites ou sous-factions palestiniennes qui orbitent autour des plus grosses. Mais, la grande différence entre le Hamas et l'AP de Abbas, c'est que ce dernier a reconnu Israël et son droit à exister, tandis que le Hamas, officiellement prétend encore rejeter les Juifs à la mer.

On peut ergoter tout ce que l'on veut sur la manière dont l'état d'Israël a été fondé, mais il n'empêche qu'à ce jour, près de 3 générations après la création de ce pays, on ne peut tolérer qu'une mouvance politique prône encore son extermination. Après tout, je ne connais aucune nation moderne qui s'est créée dans l'harmonie et le respect des autres! Au contraire, elles ont toutes les racines qui plongent dans le sang et les larmes, la conquêtes et la perte de territoires. Si on devait maintenant demander aux descendants des fondateurs de tous les pays actuels siégeant à l'ONU, de payer pour ce que leurs prédécesseurs ont fait, on s'enfoncerait vite dans un chaos indescriptible!
encore la prose de la propagande pro israelienne le droit d'exister d' Israel ca n'existe pas en droit.... et vous inventez des choses sur le Hamas a vous ecoutez c'est le Hamas qui a un projet de nettoyage ethnique c'est le Hamas qui deporte les gens hier comme aujourd'hu!!! ca deviens des plus abjecte
Pardon?? Le droit à l'existence d'Israël ne serait pas reconnu??? Vous vivez où?? Dans le merveilleux Hamas-land??

L'existence d'Israël dans les frontières de 1948 est reconnue internationalement! A tel point qu'il est même représenté à l'ONU! Si ce n'est pas une reconnaissance internationale, je ne sais pas ce qu'il vous faut!

Bon, j'arrête là les frais et la perte de temps. De toute évidence, pour vous, toute personne qui ne soutient pas aveuglément le Hamas est forcément un porte-parole du gouvernement israélien.

C'est marrant, parce que sur d'autres fora, je me fais accusée d'être une groupie du Hamas! Décidémment, il faudrait vraiment enfermé les extrémistes israéliens et palestiniens, ainsi que leurs supporters en Europe et dans le monde, sur une îles déserte, loin, très loin de tout, pour qu'ils s'exterminent mutuellement et nous fichent la paix!
On reconnait les frontiere de la France pas le droit d'exister de la France....
le droit d'exister d'Israel est une supercherie visant a faire reconnaitre au palestinien la situation actuel cette situation ou on nie leur droit....
La definition d'un etat c'est des frontiere internationalement reconnu pas le blabla sur le droit d'exister ou sur la legitimité de son existence seul compte en droit international la reconnaissance des frontieres....

vous ne faites que repeter la propagande israelienne vous mettez sur le meme plan un mouvement de resistance et l'oppresseur ! vous preferez mettre en avant une charte qui rappelons n'a aucune valeur légal plutot que de voir les lois racistes
Que je sache, le fait de reconnaître les frontières d'un état équivaut à reconnaître son existence et donc, par extension, son droit à exister. Cela n'a rien à voir avec de la propagande pro-israélienne.

A aucun moment, je n'ai mis sur un même plan la résistance palestinienne et l'oppression militaire israélienne dans les territoires occupés. Je n'ai fait que nuancer certains propos dithyrambiques, notamment concernant des mouvances comme le Hamas. Mais, apparemment, vous êtes tellement empêtré dans votre militantisme, que vous êtes incapables de la moindre nuance.

Et la valeur légale de la charte du Hamas n'a rien à voir là-dedans. Vous tournez simplement autour du pot, parce que cette charte vous embête bien, dans votre soutien aveugle au Hamas et vous préférez donc simplement l'ignorer. Mais, il n'en reste pas moins qu'elle constitue le programme politique de ce mouvement et qu'à ce titre, elle peut légitimement provoquer la méfiance à l'égard du Hamas de la part des autres acteurs de ce conflit et même des observateurs à distance, comme vous et moi. Personnellement, je me méfierais comme de la peste d'un mouvement politique qui proclame que la religion est au-dessus de tout et qu'il est donc du devoir de chaque croyant de l'imposer à tous, dans chaque moment du quotidien. Mais, apparemment, vous êtes de ceux qui pensent que tout cela n'est que détail. Obtenons d'abord le départ des Israéliens des territoires occupés et ensuite, on se préoccupera du reste. Je ne partage pas cette position et c'est mon droit le plus stricte. Ce qui ne fait pas de moi une porte-parole de la propagande israélienne.
reconnaitre les frontières ce n'est pas reconnaitre le droit a l'existence... ce delire de reconnaissance de legitimité sert a forcé les palestiniens a reconnaitre l'occupation pas autre chose....

leur charte ne m'embête pas elle ne dit qu'une chose c'est que leur objectif c'est libéré la Palestine de l'envahisseur etrangement les seul qui parle de la charte comme quelque chose d'horrible sont les pro israeliens les meme qui aligne vos arguments...


pour moi il n'y a qu'un seul criminel le fait de rendre coupable les victimes c'est prendre fait et cause pour le bourreau dire que le Hamas est co responsable du siege de Gaza en plus d'etre mensonger tente de reduire la responsabilité d'Israel... aujourd'hui il est question de nettoyage ethnique...
vous ne nuancez rien vous rendez coupable les resistants de crime imaginaire pour dedouaner les tueurs
Bon, écoutez, là, j'arrête vraiment les frais. Vous délirez totalement en m'attribuant des propos que je n'ai jamais tenus et des intentions que je n'ai jamais eues ni même manifestées. De toute évidence, il est impossible de débattre de manière constructive avec vous, puisque vous êtes parti en guerre contre tous ceux qui n'ont pas les mêmes positions absolutistes que vous. A croire que vous êtes vous-même un militant du Hamas!

En tous cas, vous êtes du même acabit que ces gens qui défendent la politique actuelle du gouvernement israélien bec et ongle, et accuse toute personne un tant soit peu critique d'antisémitisme. En tous cas, ce n'est pas grâce à des gens comme vous que le conflit risque un jour de se résoudre, ça c'est certain!
+1
Merci, Petit Citron Vert, pour votre patience et la qualité de vos contributions sur ce fil, c'est de loin ce que j'ai lu de plus sensé sur le sujet et probablement le plus proche de l'objectivité.
Il me parait évident qu'on ne peut pas être "pour la paix" et soutenir soit le Hamas, soit le gouvernement Israélien actuel.
Merci! Mais, personnellement, je pense que le gouvernement israélien, quelle que soit son orientation politique, devra, au final, négocier avec le Hamas. Si ce mouvement a pu prendre autant d'importance, c'est en grande partie grâce aux services secrets israéliens. D'une certaine manière, plusieurs gouvernements successifs ont soutenu ce mouvement en sous-main, pour contrer l'influence de l'OLP. On ne pourra plus l'évincer, pas plus que le Fatah. Il faudra faire avec. Il est donc normal que les dirigeants d'Israël accepte ceux du Hamas à la table de négociation, d'une manière ou d'une autre. Par contre, je pense qu'il vaudrait mieux que le Hamas arrive affaibli par rapport à l'AP de Abbas, parce que s'il se présente en position de force, il tentera d'imposer un programme politique islamique intransigeant à tout le monde, que les Israéliens ne pourront jamais accepter. Ils ont déjà une énorme théocratie islamique comme voisine, en train de se construire un arsenal nucléaire, ils n'accepteront jamais d'en avoir une second à leur porte, pratiquement encastrée dans leur territoire, même sans arme nucléaire. Je pense donc que les négociations ne sont pas pour demain, mais avec les événements de ces deux dernières années, j'espère que les front bougeront. Parce qu'on a eu droit à presque 20 ans d'immobilisme ou d'enfoncement dans la spirale de la colonisation et de la violence, et que ce n'est tout simplement plus tenable.
ouiais, et depuis 46, ils ont tué combien de personnes ?
En commençant par les Anglais, puis les militaires Arabes, et les civiles, je ne parle même pas des centaines de milliers de prisonniers torturés en 68 ans !
Je ne tiens pas à avoir un point machin, mais il me semble ( en plus long ) à une autre histoire,qui n'a pas fait plus de victimes !
Mais faut savoir compter, car presque tout est secret,
alors dur de citer des sources crédibles...
dommage
je dis ça, je dis rien, simple éculubration de ma part;-)
gamma
" Décrèter que seul le pire est possible , c'est condamner les peuples au malheur ". J.F. Kahn .

Les Palestiniens dans leur ensemble , ceux de la diaspora , ceux des "camps de réfugiés" ont-t'ils exprimé le souhait d'un gouvernement islamique ?

Qui décide à leur place ?

Qui leur a donné le hamas comme bourreau interne ?

Qui dit qu' ils choisiront un autre bourreau , ce bourreau dont ils connaissent l'épouvantable violence ?
il faudra aussi se demander pourquoi nos journalistes ont osé parler de detenu et d'arrestation à la place d'otage et d'enlevement?

il faudra aussi se demander pourquoi nos journalistes ont préféré se servir de la video de propagande de l'armée qui viol le droit international que les video filmé en direct par leurs confrere d'Al Jazeera probablement que les videos non monté diffusé en direct sont plus truqué que des videos montré par l'armée qui soit dit en passant a detruit tout les moyen de filmer et de photographié juste apres la prise d'otage
Parce qu'il ne s'agissait pas d'otage, ni d'enlèvement. Certes, il semblerait de plus en plus clairement que l'état israélien a autorisé une opération militaire absolument illégal (cf. cette interview avec Marcelo Kohen, professeur de droit à l'IHEID de Genève), mais on peut difficilement parler d'otage ou même d'enlèvement. En effet, un otage est une: [quote=Larousse]Personne prise ou livrée comme garantie de l'exécution de certaines conventions militaires ou politiques | Personne dont on s'empare et qu'on utilise comme moyen de pression contre quelqu'un, un État, pour l'amener à céder à des exigences. (La loi punit la prise d'otage de la réclusion criminelle à temps ou à perpétuité.; et un enlèvement consiste à: [quote=Larousse]Soustraire quelqu'un à sa famille, le prendre par force ou par ruse ; kidnapper, ravir | [quote=Larousse]Kidnapping: Enlèvement de quelqu'un, en particulier pour extorquer une rançon ; rapt.

Il y eu une violation des eaux internationales par un état qui s'est permis de se conduire à l'extérieur de ses frontières comme s'il était chez lui, en exerçant son pouvoir policier dans un espace où il ne peut normalement exercer cette prérogative. Mais, certainement pas une prise d'otage ou d'enlèvement. Cette définition s'appliquerait plutôt à la personne du soldat Gilad Shalit, retenu prisonnier par le Hamas. D'ailleurs, les passagers de cette flotille ont été tous ou presque tous relâchés et expulsés.

Ensuite, les images de l'IDF ont été montrées par les médias d'information pour dénoncer les manipulations de la part du gouvernement israélien. A aucun moment (mais, il est vrai que je ne me suis pas coltinée tous les JT d'Europe non plus), je n'ai vu ces images diffusées sans aucune mise en garde, comme illustration objective de l'actualité. Et sur la TSR, si je ne me trompe, les images d'Al-Jazeera ont été diffusées, du moins en partie.
Mais, certainement pas une prise d'otage ou d'enlèvement. Cette définition s'appliquerait plutôt à la personne du soldat Gilad Shalit, retenu prisonnier par le Hamas. D'ailleurs, les passagers de cette flotille ont été tous ou presque tous relâchés et expulsés.

Bon, ça commence à bien faire.

- Gilad Shalit est prisonnier. C'est un soldat. Toute la "communauté internationale" trépigne, et s'en prend aux "terroristes" du Hamas. Shalit est l'alibi d'Israël pour maintenir le blocus de Gaza.

- 1,5 millions de gazaouis sont prisonniers. Ce sont pour la plupart des civils, qui ont élu démocratiquement le Hamas. Comme les algériens avaient élu les frères musulmans à l'époque. Sans que personne ne se demande d'ailleurs, pourquoi ces peuples là ont élu des extrémistes.

- Autre prisonnier, français celui-là, Salah Hamouri, qui croupit dans les geôles israéliennes, sans aucune raison, à part le terrorisme d'état d'Israël, qui dit merde à la terre entière, et ça depuis cinq ans, dans l'indifférence de la "communauté internationale".

Deux poids deux mesures ? Non, c'est pas possible ...

Quant à "l'objectivité" prétendue des médias, laissez-moi rire : c'est un cheval et une alouette. Il faut bien dire que cette fois, la saloperie israélienne était difficile à cacher.

Un article d'Alain Gresh, sur le site du Diplo, 2 juin 2010

... où l'on peut constater à quel point notre ministre des affaires étrangères est un pantin...

à aucun moment le ministre ne déplore les morts : ce qui semble le gêner, c’est qu’Israël ait commis une « erreur », une « faute ». C’est une position de nombre de commentateurs : ils regrettent l’opération non pas parce qu’elle a fait une dizaine de morts, non pas parce qu’elle a empêché l’aide à Gaza, mais parce qu’elle a terni l’image d’Israël...

Sauf que tout cela montre l'aveuglement des dirigeants occidentaux. DS a cité dans sa chronique sur la Turquie, cet article sur le site Contre Info, et en voici un extrait :

La Turquie et toutes les nations émergentes, rendues confiantes par leurs succès économiques, s’émancipent d’une tutelle occidentale moralisatrice de plus en plus mal supportée, écrit l’éditorialiste Semih Idiz, dans le quotidien turc Hurriyet. « Cette attitude à l’égard de l’Occident n’est à l’évidence pas spécifique aux Turcs. De la Russie à l’Inde, de la Chine à l’Afrique on assiste à une réaction croissante et forte contre l’Occident. Certains parlent d’un retour de bâton « post-colonial. », constate-t-il, --- Ce texte, écrit avant l’assaut israélien, qui met en perspective l’initiative de la Turquie et du Brésil dans le dossier iranien, souligne tout en le déplorant l’aveuglement apparent de l’occident sur les forces à l’œuvre. La séquence à laquelle nous venons d’assister illustre la distance croissante entre le monde qui nait et la façon dont il continue d’être perçu à l’ouest. Lorsque la Turquie, jusqu’alors fermement arrimée à l’OTAN, et le Brésil, peu suspect de complaisance islamique, offrent une solution avec l’appui de la Russie à une crise diplomatique qui risque en permanence de dégénérer en conflit ouvert, l’Ouest, loin de se réjouir de voir le dossier avancer, n’a montré qu’embarras et méfiance. Comment ne pas voir dans cette réaction une forme du mépris arrogant à l’égard de nations considérées comme de second rang, non habilitées à traiter des affaires du monde ? Le dessin de Plantu publié à l’occasion - que nous percevons comme profondément insultant - l’illustrait on ne peut plus crûment, avec ses chefs d’Etats caricaturés en trois singes, l’un dément, l’autre aveugle et le dernier sourd. Ce qui nous échappe, tant il est difficile de se défaire des réflexes de dominants, d’entamer un dialogue constructif et respectueux entre égaux, c’est que vu d’Istamboul, de Brasilia et d’ailleurs, l’occident n’est plus la condition sine qua non de la solution mais une partie du problème. Ce qui pour nous relève de l’exigence indiscutable - au nom d’une morale irréprochable, comme de bien entendu - est perçu comme l’alibi déguisant une volonté de puissance appartenant à un passé révolu, ou au mieux, pour les plus indulgents dont fait partie Semih Idiz, une rigidité contre productive. L’assaut sur la flottille turque, dans ce contexte, apporte une nouvelle pièce à un acte d’accusation déjà lourd. Israël, qui se vit comme un fortin occidental fiché au cœur d’un monde « barbaresque », porte à leur paroxysme tous les maux de l’ancienne domination coloniale, et résume la détestable injustice d’un ordre tout aussi ancien, qui refuse - ou est incapable - de se réformer.
Les innombrables dénégations quant au rôle central du conflit israélo-palestinien n’y peuvent mais. Car si les voix ne manquent pas pour proposer une analyse en termes « culturels » sous l’aspect d’un différent avec un Islam forcément rétrograde et extrémiste, à l’échelle de la scène mondiale les querelles bibliques et leurs prolongations contemporaines relèvent au plus d’étranges et lointaines traditions exotiques. Mais reste un problème, bien réel lui, qui menace la paix et la stabilité du monde, et face auquel l’occident continue de pratiquer un deux poids deux mesures non seulement injustifiable mais d’abord et avant tout dangereux, frisant l’irresponsabilité. Comment s’étonner, dès lors, que d’aucuns tentent de contourner les blocages - et les blocus - nouent des liens et prennent des initiatives, dans une superbe indifférence à nos critères ?


A force de défendre l'indéfendable, ça va effectivement finir par péter.
Je ne défends rien d'autre qu'une certaine précision de vocabulaire et rigueur intellectuelle. A mon sens, les militants arrêtés sur sur les bateaux de cette flottille n'étaient ni des otages, ni victimes d'un enlèvement, d'autant plus qu'ils ont été presque tous relâchés et renvoyés dans leurs pays. Gilad Shalit n'est pas seulement un soldat prisonnier, il est aussi et surtout utilisé comme otage. Et contrairement à ce que vous dites, la communauté internationale s'en tamponne pas mal de ce soldat. Concernant le blocus de Gaza, je pense aussi qu'il est non seulement injuste et illégal, mais aussi totalement inefficace par rapport aux objectifs affichés par Israël, ce qui le rend d'autant plus scandaleux et insupportable.

Je ne suis que très partiellement d'accord avec le laïus de contreinfo concernant les relations entre les pays occidentaux et les puissances émergentes qui tend à simplement reprendre la vision caricaturale d'un Occident qui serait le point de référence principale du reste du monde, que ce soit comme exemple à imiter ou, au contraire, comme exemple à honnir. S'il est vrai que nombres de puissances régionales et continentales sont en train de se (re)constituer, elles n'ont certainement pas l'Occident comme unique point de mire. A mon sens, cette vision d'un monde bipolaire avec l'Occident d'un côté et le reste du monde de l'autre, ne tient vraiment plus et depuis longtemps. Pas plus d'ailleurs que ce fantasme d'une civilisation (judéo-)chrétienne se battant contre la barbarie musulmane. La Turquie poursuit son propre agenda politique tout aussi cynique et rusé que n'importe quelle autre nation avec une certaine importance. Les Russes, les Chinois, les Indiens, les Brésiliens, etc. pareil. L'initiative turco-brésiliano-iranienne concernant la question nucléaire en Iran a suscité des doutes parmi les Occidentaux, non pas parce qu'ils seraient en train de se faire doubler sur leurs côtés, mais parce que l'initiative elle-même à fait très vite long feu. Deux ou trois jours plus tard, on se rendait déjà compte qu'elle ne menait nulle part ! Il est aussi faux de dire que les puissances émergentes n'ont aucun accès aux strapontins d'importance. La Chine et la Russie sont tous deux des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, du G8, du G20, de l'OMC, etc. Et ils ne sont pas les premiers à se battre pour que les autres pays émergents puissent avoir une meilleure place sur la scène internationale, sauf bien sûr si cela sert leurs intérêts. Par ailleurs, les USA et la Chine se tiennent mutuellement par la barbichette, et pour longtemps encore, tandis que la crise européenne cause de soucis financiers et économiques dans toute l'Asie. Nous sommes dans un monde où les pays et les acteurs économiques entretiennent des relations de plus en plus imbriquées les unes dans les autres, qui fait que la chute des uns peut entraîner celles des autres.
en parlant de vidéos, je vous conseille également celle-ci qui met en évidence les mensonges de Benjamin Netanyahun, voici
la vidéo
par ailleurs, il vient de s'exprimer à l'instant en ne s'excusant pas et en revenant très brièvement sur les aberrations précédentes
On pourra regretter qu’il n’y ait eu aucun acteur, artiste ni intellectuel français sur cette flottille.

Tenus en laisse par le passé vichyste de la France (Lettre à un ami israélien – Régis Debray), aphones, c’est à croire que nos artistes, auteurs et intellectuels sont tous des fils et petits-fils de collabos tellement la culpabilité les cloue sur place !

A moins qu'il ne s'agisse non pas de culpabilité mais ... d'indifférence

Ou bien encore.. de la crainte qu'on leur retire la gamelle dans laquelle ils mangent tous, sans oublier l'effet Dieudonné-Fogiel !

Mais là, c'est une tout autre histoire.

Qui nous la contera ?

Et c'est sans doute pour les mêmes raisons que la venue à Paris de Chomsky n'a pas été relevée par les médias.


_____________

Serge ULESKI Littérature et actualité
L'Egypte a enfin ouvert totalement (mais pour combien de temps), le point de passage de Rafah. Enfin un peu de solidarité de la dictature cacochyme Moubarak.

Sinon concernant le résultat des actions israéliennes, malgré les nombreuses voix autorisés (Guetta et Villepin dans Mots Croisés lundi sur France 2 entre autres), je vous fiche mon billet qu'Israël va une fois de plus s'en tirer sans dommages. Comme après Plomb Durci, l'indignation internationale va lentement s'éteindre pour oublier et laisser s'accomplir l'injustice. Enfin, un an après le passage du rouleau compresseur israélien, Gaza n'a toujours pas été reconstruite, les ONG ne peuvent pas travailler et la situation humanitaire y est pire que jamais ! Et il y avait eu dans les 1500 morts ! Alors là pour une vingtaine, dans 2 semaines on en parle plus...

L'impunité israélienne est totale et n'est pas prête de s'arrêter, de tous temps ce pays a ignoré les règlements internationaux :
- la fameuse opération Jambe de bois du 1/10/1985 : bombardement du QG d'Arafat en Tunisie, donc acte de guerre contre un pays non hostile, sans qu'aucune sanction autre qu'une petite résolution de l'ONU ne nommant même pas clairement Israël.
- la non moins fameuse opération Tonnerre à l'aéroport ougandais d'Entebbe le 3/07/1976, encore un cas où Israël envoie sciemment une force hostile dans un pays tiers en se moquant des conséquences diplomatiques (le grand frère couvre). Il n'y en a eu aucune d'ailleurs.

Bref, nous avons une crise économique sans précédent, les USA sont focalisés sur leur marée noire et leurs élections de mid term approchantes, la Coupe du Monde de foot commence dans 15 jours : 3 excellents raisons pour que le monde passe à autre chose très vite !
"Israel va acheminer une partie de la cargaison de la flotille , médicaments , matériel médical "
sans le personnel , les professionnels qui accompagnaient ces caisses .

Le hamas jubile et reprend les mots de l'indignation internationale ,
le hamas jubile car sa main-mise brutale sera toujours sans partage à Gaza ,
le hamas jubile car ces caisses qui arrivent seront vendues à prix fort aux prisonniers de Gaza ,
comme tout ce qui arrive au compte goutte , jeté aux points de passage par les geôliers ,
comme tout ce qui arrive par les souterrains que l'Egypte n'a pas encore bouchés .

Israel jubile , car le plan d'éradication dézarabes sur la terre de Palestine continue ,
le plan d'éradication de tous ceux qui veulent que cesse l'horreur continue