13
Commentaires

Arme secrète sur les blindés : Marianne VS la gendarmerie nationale

Les blindés déployés le 8 décembre à Paris disposaient-ils d'une "arme secrète", "incapacitante" en cas de force majeure? C'est ce qu'a affirmé Marianne lundi 10 décembre. De son côté, la Gendarmerie nationale dénonce un "fake", mais n'apporte pas tous les éclaircissements sur son disperseur lacrymogène.

Commentaires préférés des abonnés

En jouant sur les mots, les autorités-autoritaires se foutent de nous. Marianne a fait son travail et alerté sur une arme secrète parce que cachée des citoyens. 


Cela montre une escalade dans ce qu'est prêt à faire le Ministère de l'Intérieur pou(...)

Un peu de définition technique militaire:

Source: Instruction technique sur la protection contre les gaz de combat à l'usage des cadres, T.TA. 601, édition 1953.


"On appelle gaz de combat ou par abréviation gaz, les substances chimiques, gazeuses, liqu(...)

Combattre les "fake news" en manipulant les mots ou vie des mensonges par omission, si même les autorités ajoutent du flou aux approximations où allons nous aller comme ça ?

Derniers commentaires

Bonsoir ! C'est moi qui a mal?
https://en-marche.fr/desintox/arme-secrete-gendarmerie

Ils n'ont pas besoin de le cacher ILS TIRENT DES BOMBES LACRYMOGÈNES ET AUTRES à hauteur DU VISAGES ET ÇA ONT L'A TOUS VUS ! 

Combattre les "fake news" en manipulant les mots ou vie des mensonges par omission, si même les autorités ajoutent du flou aux approximations où allons nous aller comme ça ?

Un peu de définition technique militaire:

Source: Instruction technique sur la protection contre les gaz de combat à l'usage des cadres, T.TA. 601, édition 1953.


"On appelle gaz de combat ou par abréviation gaz, les substances chimiques, gazeuses, liquides ou solides, destinées à produire des effets asphyxiants, toxiques ou similaires.


Ces substances sont très diverses et appartiennent à de sfamilles chimiques bien différentes. On a convenu de les classer d'après leurs effets sur l'organisme en:


-Suffocants

-Irritants

-Vésicants

-Toxiques généraux

-Lacrymogènes: Cest corps agissent sur les yeux, irritent la muqueuse oculaire et provoquent des larmes abondantes."


Au sens strict du terme les lacrymogènes sont donc bien des gaz de combat incapacitants puisqu'ils sont utilisés pour altèrer les capacités physiques de l'adversaire ou de l'ennemi. Rien de nouveau concernant cette information.


Le procédé qui consiste à utiliser la fumée d'un feu pour asphyxier et/ou faire sortir des personnes d'une cache, c'est aussi utiliser une "arme chimique" (du gaz carbonique en l'occurrence). Toutes substance chimique, naturelle ou synthétique peut être utilisiée comme arme; la dose incapacitante ou létale sera juste différente selon la molécule. L'utilisation d'arme chimique est donc vielle comme le monde.


Qu'en au gaz CS contenu dans les granades lacrymogènes, il est utilisé depuis des décennies; aucun secret de ce côté.

Pour ce qui est du diffuseur des VBRG, c'est simplement du CS mais à une concentration plus forte et aspergé à une très forte pression qui lui permet de convrir des surfaces plus importantes qu'en utilisant des grenade à main ou des lance-grenades (et beaucoup plus rapidement aussi). C'est un équipement présent sur la plupart des véhicules depuis les années 70, aucun secret de ce côté là encore.


Quelque soient les effets sur les personnes, ll n'y a donc ni de cobayes ni de nouvelles armes dans tous ça.

on me dit merci; hier j'ai fourni les renseignements sur le gel possible qui desoriente .. donc leur truc etait juste au niveau logique faux, super le journalisme de Polony .. ca sent la rumeur ' Pas incapacitant ? "En tout cas, pas au sens de paralysant, comme le laisse entendre Marianne", ajoute le SIRPA.' 

Diable ! Des armes d'incapacitation massive déployées discrètement dans Paris ! Des réactions du côté de l'ONU ? 

Il n'aura pas fallu longtemps au nouvel actionnaire de Marianne pour offrir un prétexte à Poutine.



aie. Ma complotite se réveille.

Merci de ces utiles précisions 

Bientôt l'ouverture du catalogue DARPA ? Choisis ton arme camarade.

En jouant sur les mots, les autorités-autoritaires se foutent de nous. Marianne a fait son travail et alerté sur une arme secrète parce que cachée des citoyens. 


Cela montre une escalade dans ce qu'est prêt à faire le Ministère de l'Intérieur pour mettre au pas ses "chers compatriotes". On commence à arriver sérieusement dans le registre de l'arme chimique, déjà que les lacrymos en sont techniquement une (regardez sa composition et demandez à ceux qui y ont goûté).


Nous voici donc, manifestants présents et futurs, traités comme des cobayes sur lesquels on teste de nouvelles armes, en plus des flashballs et autres grenades de désencerclement explosives.


A part ça Macron, Castaner et Nunez se soucient de votre bien-être...

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.