131
Commentaires

Après Ulule, se raconter davantage

On ne vous parle pas assez de nous. Ca fait longtemps qu'on se le dit, que je me le dis.

Derniers commentaires

Dans un post ci-dessus, j'ai indiqué avoir choisi l'autre branche de l'alternative à Ulule et dit que j'avais abandonné Ulule et choisit l'autre des deux, donc, "J'aime l'info".
Qui me rappelle opportunément que j'ai donné 400 euros à @SI, ce que je ne pourrais pas refaire avant un bon moment : (chacun(e) a ses propres soucis, n'est-ce pas.

Je n'ai pas souvenir d'avoir reçu une quelconque invitation à venir déguster quoi que ce soit...

Nonobstant, je note qu'à ce jour, mardi 5 avril, rien venant d'@SI (même pas la recette du cake aux olives) n'est venu expli(quer)(citer) ce "raconter davantage".

Bonne journée
300 balles pour un étouffe-chrétien, c'est un complot.
J'ai bien fait de ne pas venir : je ne vois que d'affreuses bières ultra-capitalistes (qui ne font plaisir qu'à leurs actionnaires) sur la table.

Commentaire sponsorisant La Fine Mousse, Les Trois 8 et Le Supercoin.
Qui sont donc ces Apollons sur la photo?
Taper "Muse" sur Youtube. Mettre le casque. Monter le son pour couvrir les vannes de mes collègues qui fusent dans notre joyeux open space. Et commencer le chapô. La semaine prochaine, je taperai sans doute encore "Muse" sur Youtube, mais ce ne sera pas pour commencer un chapô d'article. Après six belles années ici, je quitte @si. Je ne vais pas très loin (quatre stations de tram), je ne m'éloigne pas des sujets d'@si (je vais m'occuper d'éducation aux médias), je reste un abonné fidèle au moins jusqu'en 2030 (c'est la durée par défaut pour tous les salariés et anciens salariés d'@si). 2030 ! Je ne sais pas si Daniel, François, Alain, Anne-Sophie, Justine, Vincent, Robin, Adèle et Axel seront encore à Porte de Vanves en 2030. Mais j'espère bien qu'@si sera encore là. Pour continuer à égratigner les communicants, les publicitaires, les actionnaires, les plagiaires, les experts de BFM et tous les journalistes qui vont trop vite et publient n'importe quoi. Et le faire dans la bonne humeur. Car je ne sais pas si, de l'extérieur du site, vous percevez l'ambiance si particulière qui règne au sein de cette équipe. Pas une journée sans un fou rire. L'un d'entre nous a même failli ne pas obtenir sa carte de presse cette année (car il faut prouver que 50% de votre activité est bien consacrée à du journalisme et pas à faire des vannes).

Vous allez me manquer ;)
(On a l'occasion de se le dire en vrai, mais quand même : ) Bon vent Seb !
Bonsoir Sébastien,

" d'éducation aux médias " est-ce apprendre à comprendre les médias (tels qu'ils sont) ou

( dans un sens plus optimiste) faire des médias qui pourraient aider à l'éducation...genre éducation populaire, émancipation, invention, création?

Le plus du plus, le rêve, l'utopie, l'écume au sommet du Canigou.

Bonne et longue route, à toi
Vous allez nous manquer aussi.

Mais, surtout, merci pour cette annonce. Elle est (à ma connaissance) un événement unique et isolé, puisque je n'ai pas le souvenir que quiconque ait jamais annoncé son départ (ou fanfaronné son arrivée, du reste) et, mis à part que ça fera beaucoup de temps gagné à rafraîchir la page des crédits pour essayer d'inférer ce qui se passe, ça fait vraiment plaisir de simplement avoir des nouvelles.

Peut-être que quelque chose est en train de changer, finalement.

Bonne route !
Les départs de Guy Birenbaum et Korkos ( avant son retour) avaient été annoncés je crois.
Mais on en a vu tant d'autres arriver et partir sans tambour ni trompette, que je partage l'avis de gemp
Belle route alors.
Et merci pour le bout de chemin partagé.

( éducation aux médias, où ça comment ça ?)
Quitter @si avec 14 ans d'abonnement en prime ! Chapô !

* Desnouettes ou Montsouris?
"je ne sais pas si, de l'extérieur du site, vous percevez l'ambiance si particulière qui règne au sein de cette équipe."

Non, on perçoit pas
[large]J[/large][large]A[/large][large]C[/large][large]K[/large] pas [large]P[/large][large]O[/large][large]T[/large] du tout. :(

C’est très gentil de nous prévenir, banane.

Merci pour tous les articles, dont certains mémorables sur la retraite ou BHVL.

Merci pour les chroniques sherlockiennes et les tranches de fou-rire.

Merci pour ce moment, en quelque sorte.

J’espère qu’à quatre stations d’ASI, il y a des sushis et du chocolat pour se rassasier.

J’espère que nous saurons où se déroule l’« éducation aux médias ». Je trouve que pas mal de gens dans les médias sont à peu-près
bien éduqués, Michel Drucker, par exemple, il est poli. Mais moins Hanouilla (copyright poisson). Vous allez l’éduquer un peu
ou c’est trop tard ?

Bonne continuation. ;)
Je viens de découvrir ton "bye bye" Adressé à Asi et à ses internautes.
Sympa la photo. Un bon souvenir pour symboliser ces années avec ta joyeuse bande d'amis journalistes. Bonne chance à toi ! tu a fait du très bon boulot de journaliste. Sandrine
Bon vent pour votre nouvelle activité (mais grosse perte pour @si...)
Il écoute Muse
Il nous dit bye
et il s'amuse
Car faut don't cry

Jamais ô jamais l'asinaute ne décrocha
En lisant un article de Sébastien Rochat.
Mais pour éviter Fillon, BHL, Carla
Il eut fallu qu'un adsherlock nous les bloqua

À la revoyure,

Pourquoi ne pas faire une petite collecte ulele pour faire un petit cadeau de départ?
Que devient Classe Télé ?
Sébastien, t'as intérêt à revenir au moins un lundi midi sur deux, Judas !
ça veut dire que Classe Télé continue ou que ça s'arrête ?
( dans le rôle de la fille qui comprend pas bien, je n'ai aucun effort à faire, je ne comprends réellement pas.)
"je vais m'occuper d'éducation aux médias"
Au revoir et Bravo pour cette nouvelle activité.
D'une certaine manière, vous remplirez la même mission qu'à ASI.
Votre départ m'attriste, mais votre nouvelle vocation me réjouis.
Bonne continuation. Et au plaisir de vous lire dans les commentaires.
J'ai bien envie de demander pourquoi...

Plutôt pour des raisons "matérielles" (salaire, stabilité, conditions de travail etc.) ou d'intérêt professionnel, d'envie de changer d'activité ?
Il faut quoi pour intégrer/rester à @si ? Un profil d'acharné prêt à bosser beaucoup pour la "cause" en gagnant peu ?

Spontanément, j'ai l'impression que ça reste une entreprise pour motivés, qui compense le manque de moyen par beaucoup d'efforts, le style "start-up" de carte postale, bonne ambiance, de l'énergie, le sentiment de faire quelque chose d'important/intéressant et puis de l'usure, l'instauration d'une routine qui ne compense plus les exigences d'engagement.
Pas mal votre idée de combattre le publi-rédactionnel mais, à propos: n'avez vous pas été subventionné par la bière 1664 (si l'on se base sur la photo)?
Ils en disent quoi les Pinçon-Charlot?
très instructive la lecture de ce forum ! J'ai pas contribué, parce que j'ai d'autres priorités en ce moment, je ne sais pas si j'aurais partagé l'amertume des "petits contributeurs" (dont j'aurais fait partie, de toute façon)... mais comme on songe, pour le projet dans lequel je suis engagée, à lancer un truc genre ulule, je me dis qu'il va falloir réfléchir sérieusement à la question des "récompenses", si symboliques soient-elles, si on veut pas froisser les susceptibilités !

le tout (l'article, les réactions) me laisse quand même la vague impression de vivre dans un monde de petits nenfants assoiffés de reconnaissance et de "gratifications", sur le mode "et moi et moi et moi". D'ailleurs c'est stupide de prêter cette attitude aux enfants: autant que les adultes les enfants sont capables de mener une action, sans attendre de bon point, parce qu'elle leur fait plaisir, parce qu'elle provoque un résultat qui les intéresse... la vraie "gratification", là, c'est quand même qu'@si tienne le coup non ? En toute immodestie j'estime d'ailleurs que mon abonnement y prend part, même sans "contribution" supplémentaire :)

C'est vrai quoi zut, pourquoi nous autres simples abonnés on a pas été invités ? On sent le pâté ? (mode ironie)

bon, cela dit, je trouve que la publication de la recette des muffins aux olives serait un geste appréciable pour la promotion d'une société de partage et d'un monde de bisounours.
Ouais, bon, surtout une bonne occasion de picoler un peu.
Vive @si !
Il me semble me souvenir que les 300 euros ça fait partie des "catégories" de Ulule pour promettre des récompenses graduées. On accepte... ou on refuse le principe, mais ça fait un peu mesquin (un peu fée Carabosse) de se plaindre ensuite d'avoir pas été invité. Il se trouve que j'apprécie ASI... et que je n'ai pas donné. Du tout. Simplement parce que vu le mouvement de soutien, j'ai pensé qu'ils allaient être largement soutenus. J'ai envoyé un peu de fric à Basta, que je lis régulièrement et gratuitement. Depuis, je me suis mise à lire aussi gratuitement et régulièrement Reporterre, je vais aussi leur envoyer trois sous.
ASI est ... ce qu'il est. Pas un brûlot gauchiste, mais un média honnête, ce qui ne court pas les rues. Même avec des opinions plus... radicales, on a besoin, j'ai besoin en tous cas, de variété dans mes sources d'info. Je refuse la pub, et le sectarisme, même quand le média est de "mon" bord: ces gens là n'hésiteront pas à mentir pour la bonne cause, et j'ai vécu les époques successives de ceux qui ont menti par amour de leur camp et des désastres qu'ils ont couvert.
Par contre, ya un détail qu'aucun commentaire n'aborde pour l'instant, c'est... pardonnez mon indiscrétion... mais... qui possède le [s]fric[/s] moyen de production? Comment est réparti (ou pas) le capital. Un bel article sur ce sujet majeur serait le bienvenu. Avec toute mon amitié.
Pas present sur la liste de remerciement, bon je m'en remettrai... Mais quand même il y a peut être un petit déficit de communication sur les suites de cette souscription...
( y a t il des forumeurs sur la belle photo floue ? )
Je ne sais pas si vous avez mentionné "tous vos souscripteurs", mais il se trouve que je mon nom n'y figure pas, or, j'ai souscrit.
Entendons-nous bien, je me contrefous que mon nom apparaisse ou pas, mais si Ulule ne vous a pas informés de ma participation, où est passé mon argent ?
A moins que " tous nos souscripteurs" ça signifie " de plus de 300 euros" ( la motivation se mesure en euros sur Ulule pour @si, et le niveau supérieur commence à 300, maintenant, on sait au moins ça).
Je rejoins le ressenti très négatif à la lecture de cette chronique, qui ne tient pas du tout ses promesses, entre le premier et le dernier mot ... alors sur l'avenir et le long terme ???

" se raconter davantage" ... qui devient assez vite un lien vers des articles déjà publiés et " on voudrait faire un truc, mais on sait pas comment faire, est-ce que vous avez des idées ?

Alors que parallèlement, on voit des signatures apparaître ou disparaître sans la moindre explication, on reste sans nouvelles précises de " l'Affaire" sur laquelle on s'est quand même pas mal bougés, des interrogations sérieuses sur les forums restent sans réponse, on signale des fautes et on ne reçoit aucune réponse mais la correction n'est pas faite pour autant, il faut insister et squatter des forums pour obtenir q'un fil soit consacré aux extensions développées bénévolement par des abonnés ...

C'est pas grave, hein, je continuerai à lire avec intérêt le site, à le soutenir parce que le boulot fait mérite d'être soutenu, mais après les pique-nique @si, les tentatives de "club @si", le flou sur les liens entre @si et Hors Série, je parierai très volontiers sur le fait que la chronique d'aujourd'hui ne sera suivie d'absolument aucun effet.
Même pas cap de proposer au minimum un portrait de chaque membre de l'équipe...

Mais, faites-moi perdre ce pari, je serai ravie.
Je suis étonné du nombre de messages négatifs sur ce forum et je suppose que Daniel et son équipe le sont encore plus.
Est-il si grave de n'avoir pas été invité à cet apéro ?
Perso, je veux profiter de cette occasion pour dire à la rédaction d'@si à quel point je suis reconnaissant et admiratif devant la quantité et la qualité du travail fourni, même si je ne suis pas toujours d'accord sur la ligne éditoriale du site.
Je n'en reviens toujours pas. Très souvent, je me dis, par exemple : "Quand vont-ils craquer ?", "Quand D.S. va-t-il se lasser ? Comment arrive-t-il à pondre son matinaute quotidien et à animer une émission par semaine ?", "Est-ce qu'il lui arrive de comptabiliser ses annuités de retraite ? " :o)
Je ne cite pas tous les membres de l'équipe, mais je pense à eux aussi et je dis: "Bravo à tous ! Courage ! Continuez ! Vous êtes l'honneur de votre profession. Nous avons besoin de vous."
Terrifiant article. Comble de niaiserie. Je suis heureux d'avoir été trop fauché pour vous donner plus de 300 € au moins j'ai échappé à ça.
Pour le reste, continuez. Vous êtes formidables et (hélas) indispensables dans l'univers effarant, effrayant, sidérant de la presse française.
Je suis abonnée depuis le début. Si c'est pas de la motivation, ça !
J'aimais beaucoup Laure Daussy.
«Etaient présents, donc, les plus motivés d'entre les motivés de nos abonnés.»

On est désolé de ne pas être pété de thunes et d’avoir préféré éviter les 8% dans la poche d’Ulule !
Etrange impression à la lecture de cet article...
Un titre qui promet de se raconter davantage et à l'intérieur si peu d'informations sur l'entreprise (mis à part le fait que - comme aux Etats-Unis - les gros contributeurs ont été invités à serrer la pince à [s]Obama[/s] Schneidermann, ce qui fait quand même bizarre).
A part ça :
Vous en êtes où dans vos démêlés avec le fisc?
Combien d'argent avez-vous collecté ?
via Ulule?
via les abonnements de soutien?
via J'aime l'Info?
Etes-vous sortis d'affaire?
Pourrez-vous continuer à investir normalement?
[s]Quand est-ce qu'on mange?[/s]
....
Encore une fois, et au risque de passer pour grincheux, j'aurais préféré des infos sur ce sujet que sur la qualité des muffins. Mais peut-être, n'étant pas journaliste, ne connais-je rien à la hiérarchie de l'information?
Bonsoir,

Etant un "gros donateur", merci de ne pas m'avoir prévenu.

C'est dommage, je serais venu avec plaisir.
Oui, il faut vous raconter davantage et partager sur la vie du site. On le considère comme le nôtre, on se l'est approprié et c'est d'ailleurs pour cela qu'on ne l'a pas laissé mourir.
J'ai laissé un message il y a quelques semaines sur le forum qui est resté sans réponse :

Je suis ravi d'être un fervent lecteur depuis près de 3 ans maintenant. Je vous lis tous les jours et je lis tout, même ce qui m'intéresse moins.
Je reviens aujourd'hui sur le bilan parce que je ne sais pas où je pourrais poster ça ailleurs.
Pour ma part, j'étais assez friand des chroniques de Jean-Marc Manach. Dans une récente chronique, vous écrivez "notre chroniqueur Jean-Marc Manach", or force est de constater que depuis la rentrée, plus de signe de lui. Pas de problème, on comprend que vous ayez du roulement de personnel, que les gens changent d'horizon, partent, viennent. Par contre, nous sommes une petite communauté, vous êtes un peu de la famille, on s'inquiète pour vous quand vous avez des soucis financiers, on se mobilise, on se serre les coudes, on se soutient. Bref, mon message est un peu décousu, mais ça serait bien dans le bilan ou à la rentrée de parler de qui s'en va, pour nous permettre de le savoir, plutôt que d'attendre. Peut-être faire une petite chronique pour dire "Untel a décidé de quitter @si pour aller travailler ailleurs etc..." Cela nous permettrait de lui souhaiter bonne continuation et de savoir qui part. Aussi, quand des nouveaux arrivent, peut-être les présenter, dire d'où ils viennent et quels sont leurs centres d'intérêt qui vont dicter ce sur quoi ils vont écrire.
Ceci n'est pas dans le but d'avoir un culte de la personne, simplement nous sommes des êtres d'habitus... On aime un style d'écriture, on aime vous reconnaître sous votre plume. Est-ce une demande farfelue? Suis-je le seul à vouloir ce type d'information?
Pour punir les pauvres, il faudrait inventer le " don négatif".
Ulule... J'ai laissé tomber, en raison que mon seul neurone n'a pas compris les subtilités du site. Et donc utilisé l'autre branche de l'alternative. Comme écrivent RST et Cugel ... Bon, je continue et mon abonnement et mon don (inférieur à 300 euros) pour une prochaine fois
Merci pour ceux qui ont préféré vous soutenir directement sur votre site, ça fait toujours plaisir de passer pour de la merde !

--
Donc comment on reconnait "les plus motivés d'entre les motivés de nos abonnés" : ce sont ceux qui ont payé 300 euros !
Quant à ceux qui, comme moi, sont fidèlement abonnés depuis le tout début mais n'ont pas payé les 300 euros on dira qu'ils sont surement motivés... mais un peu moins ...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.