17
Commentaires

Amazon et le gâchis : les coulisses de l'enquête-choc de Capital

Capital se paye la deuxième plus grosse entreprise du monde. Dans un reportage diffusé dimanche 13 janvier, l'émission de M6 montrait que le leader de la vente en ligne détruit massivement des produits neufs invendus. A la suite de l'émission, deux entrepôts d'Amazon ont été bloqués par des Gilets jaunes. L'idée du sujet avait été soufflée par l'ONG les Amis de la Terre. L'enquête a débouché sur un effet d' annonce gouvernemental immédiatement après la diffusion du reportage.

Commentaires préférés des abonnés

étrange combinaison : une association lutte contre un problème, envisage la possibilité d'une loi, souffle l'idée de reportage au journaliste d'une télé puis tandis que l'émission se prépare va voir la ministre ou secrétaire d'état pour lui en touche(...)

Productivisme et consumérisme sont les deux mamelles du capitalisme. De la surproduction, on en connaît dans tous les domaines. Combien de fois a-t-on détruit des stocks de lait, par exemple ? Ou des surplus de fruits ? Dans un système économique où (...)

Rappelons que le PDG d'Amazon, à titre personnel, est contre le gâchis, et pour économiser au maximum.


Ces petites économies lui ont permis de mettre à l'abri un patrimoine de 140 Milliards  de dollars ( Cent quarante milliards de dollars ).

(...)

Derniers commentaires

Commentaire supprimé par un administrateur.

Et pendant ce temps là, on scrute nos pauvres frigos pour les accuser d'avoir laissé périmer trois yaourts et une botte de poireaux.

Depuis que je fais mes achats alimentaires hors grande surface, dans un magasin de producteurs, je "découvre" la possibilité des ruptures de stock. Je voulais faire un gratin dauphinois... plus de crème. De la blanquette de veau? Va falloir me rabattre sur un pot-au feu. Faisselles de chèvre? Saisonnier, les chèvres préparent les futurs cabris. Je ne décide plus mes menus d'avance, je fais mes courses, et je vois après.


Les rayons toujours pleins... ben l'envers du décor, ce sont des masses d'invendus. Surproduire pour ne jamais manquer une vente, détruire pour ne pas devoir baisser les prix, c'est dans l'ordre. 


Je veux bien imaginer qu'une nouvelle loi atténue le problème. Qu'elle le fasse disparaître? Impossible, il est "dans la nature" du système, comme dans l'histoire du scorpion sur la grenouille.

C'est hallucinant, alors qu'on est sans cesse culpabilisé par le cinéma des cop 21, 22, 23, 24... Amazon, la plus importante entreprise mondiale se permet de détruire ou d'imposer la destruction de marchandises neuves. Que ce soit rentable ou pas n'est pas le débat ou alors cette civilisation est foutue. Ce n'est même plus de l'obsolescence programmée, il faut être fou pour penser qu'on va continuer à polluer les sols et les océans sans prendre un retour de 

bâton dans la figure. 

l'obsolescence programmé jamais vu sur aucun de mes appareils et j'ai eleve 3 enfants, la meme machine pendant 20 ans, et pas une chere, ce truc j'y crois absolument pas, deja les neuneu ingenieur ne sont pas capable de penser pratique, alors prevoir qu'une piece casse au bout de 2 ans pile .. delirant.

Je me demande comment on fait pour empiler autant de sophismes en un seul post... Normalement, je tombe sur votre nom avant votre prose, ce qui me permet de ne pas lire, et éviter de réaliser à quel point vous dites constamment de la merde. Me suis fait avoir.


P.S.: Pas la peine de répondre que je ne suis qu'un mâle qui ne supporte pas les femmes intelligentes qui peuvent avoir 3 enfants et baiser avec des mecs irrespectueux après avoir subi 10 ans d'inceste, ça tourne à vide. Et surtout, ça ne semble pas protéger de dire de la merde quotidiennement.

Délirant ce post qui ramène tout à soi. Donc, je disais que le géant Amazon était cause de pollution engendrée par la destruction d'appareils neufs.  Comme ce n'est pas recyclé ou très peu, ça empoisonne les sols. Bon, je vais faire comme vous : un frigo foutu au bout de deux ans,  j'ai vu ça dans mon entourage, le vendeur a sermonné le client qui n'avait pas pris d'assurance. une chaîne compacte d'un an, un bouton cassé, le vendeur a estimé qu'elle était vétuste et que ça ne se réparait pas. Il y a aussi les portables rendus obsolètes : http://macbidouille.com/news/2017/05/02/la-derniere-charrette-de-produits-obsoletes-apple...


Au sujet de la réponse un tantinet embarrassée de M6, on peut relire avec intérêt cette chronique de Plateau Télé sur son traitement du "Black Friday" chez Amazon...

en contrepoint un article expliquant mieuxl'émergence de markeplace et le vesoin de rotation dans ces hangars  https://www.minimachines.net/actu/amazon-le-grand-gachis-75009

On offre , on offre , on offre et la fin on jette !

étrange combinaison : une association lutte contre un problème, envisage la possibilité d'une loi, souffle l'idée de reportage au journaliste d'une télé puis tandis que l'émission se prépare va voir la ministre ou secrétaire d'état pour lui en toucher un mot, tandis que la télé invite cette ministre le jour de la diffusion et là effet d'annonce propagandaire vous sort le projet de loi en direct non sans verser une larme in live


Qui contrôle qui, qui télécommande qui, qui se sert de qui ?


Et quelle suite ensuite ?


Un exemple d'application de la loi : les produits alimentaires arrivés à échéance de la date limite de consommation doivent être mis à la disposition des gens dans le besoin. Eh bien certaines chaînes de supermarché qui ont chassés "l'arabe du coin" avec des contrats d'esclavage de leurs salariés déposent ces produits dans des locaux inaccessibles pour des raisons de sécurité. Et ces chaînes engrangent les aides gouvernementales avec l'aide du copain de Macron, Bernard Arnault

Rappelons que le PDG d'Amazon, à titre personnel, est contre le gâchis, et pour économiser au maximum.


Ces petites économies lui ont permis de mettre à l'abri un patrimoine de 140 Milliards  de dollars ( Cent quarante milliards de dollars ).

Ce type d'information avait déjà fait l'objet d'articles en Allemagne et en Suisse

https://m.lematin.ch/articles/5bf659e2ab5c37237a000001

Je sais bien que mon prisme vis-à-vis du gouvernement est négatif et par ce fait que je parle à travers ce prisme, mais je redoute une loi finale non contraignante et si elle l'est un peu, sans les moyens humains nécessaires pour l'appliquer. 

Productivisme et consumérisme sont les deux mamelles du capitalisme. De la surproduction, on en connaît dans tous les domaines. Combien de fois a-t-on détruit des stocks de lait, par exemple ? Ou des surplus de fruits ? Dans un système économique où productivité est le maître-mot, il est plus rentable de produire en masse, et de détruire ensuite les surplus, d'autant que la destruction passe en pertes. Et on ne va tout de même pas donner, ou vendre à bas prix tous ces produits surnuméraires : ça tuerait le marché. Et le marché, c'est sacré, ça doit être soigné aux petits oignons.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.