Amazon et le gâchis : les coulisses de l'enquête-choc de Capital
article

Amazon et le gâchis : les coulisses de l'enquête-choc de Capital

Réservé à nos abonné.e.s
Capital se paye la deuxième plus grosse entreprise du monde. Dans un reportage diffusé dimanche 13 janvier, l'émission de M6 montrait que le leader de la vente en ligne détruit massivement des produits neufs invendus. A la suite de l'émission, deux entrepôts d'Amazon ont été bloqués par des Gilets jaunes. L'idée du sujet avait été soufflée par l'ONG les Amis de la Terre. L'enquête a débouché sur un effet d' annonce gouvernemental immédiatement après la diffusion du reportage.

L'émission Capital, sur M6, n'avait pas connu d'audiences aussi élevées depuis 2013. Dimanche 13 janvier, 4 millions de téléspectateurs en moyenne ont regardé ses trois enquêtes sur le gaspillage. L'une était consacrée à la nourriture encore consommable mais pourtant détruite, une autre aux vêtements massivement détruits alors qu'ils n'ont jamais été portés. Mais c'est surtout la première enquête, sur le gaspillage d'objets neufs par le géant mondial de la vente en ligne Amazon, qui a fait du bruit. Le journaliste Guillaume Cahours s'est fait embaucher incognito dans l'un des cinq entrepôts de stockage d'Amazon en France, celui de Chalon-sur-Saône. Son enquête lui permet de démontrer que la destruction est le choix privilégié par le géant a...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.