68
Commentaires

Amalgame over

Il y a des combinaisons de mots qui sont des armes fatales balancées dans le seul but de t’embrouiller le cerveau.

Derniers commentaires

Aujourd'hui on sait que notre bienaimé président accepte que les polygames ( malgré leur étymologie) ne soient pas exclus de la nationalité française, c'est pourquoi il peut continuer à pratiquer des amalgames dont on n'est même pas sûrs qu'il soient grecs, eux.
Ah ben tiens merci aussi Anne-Sophie, non je fais un merci de groupe car je viens de remercier Alain aussi parce que je ne passe pas beaucoup de temps sur AZI en ce moment, bon ben continuez et puis à l'occasion je reviendrai vous voir un peu. Voilà. Non bon ben c'est tout oui ben c'était pour dire ça.
merci pour belle chronique (lue avec un temps de retard) ! et voir un bosch, et celui-là !, au réveil, ça fout de bon poil... surtout pour parler d'un "écran de fumée qui nous brouille l’écoute" :-)))))
"Amalgame over" .
Autre contribution trouvée sur le Net:

http://www.legrandsoir.info/Les-amalgames-odieux-de-Sarkozy.html
Merki pour la chronique, Fifi !
Un maux que ce mot.

Non.
C'est un mal, des maux.

Et puis le jeu sur l'homophonie entre "maux" et "mots", on l'entend tellement que ça devrait être interdit par l'Académie Française :/
L'introduction sur les danger liés à l'écriture correcte du mot amalgame est plus que pertinente ! En effet, une simple arche oublié au m d'amalgame le transformant alors en n et c'est le sens et la prononciation même du mot qui s'en trouve complètement bouleversée menant la phrase à d'innombrables contresens perfides.
Tiens ! vous faites bien de m'y faire penser Anne-So ! J'ai justement pris RV chez mon dentiste pour la semaine prochaine. J'ai expulsé un bout d'amalgame dites donc pendant ces vacances tourmentées ! J'espère que ça me coûtera moins de 300€ pour le remplacer ?


Bonne rentrée à vous Anne-Sophie. Je constate également avec plaisir que les grecs nous ont rendu Delphes ! Ouf... Bonne rentrée Delphes !
Si je me souviens bien, à l'origine de toute cette histoire sordide d'expulsions de roms, il y avait ce fait divers à Saint-Aignan, avec une émeute de gens du voyage suite à la mort de l'un des leurs... Ces "gens du voyage", ils étaient "gitans" ? "tziganes" ? "roms" ? "roumains" ?.

Non que la réponse ait un intéret pour elle-meme, car qu'ils soient gitans, tsiganes, berrichons ou auvergnats, je m'en contrefous un peu :
Cela n'éclaire en rien une affaire dans laquelle une personne est morte, d'autres se sont révoltées, beaucoup sont expulsées, et pléthores demeurent stigmatisées.
La réponse m'intéresse surtout pour comprendre l'évolution de la tension en France ces deux derniers mois...

Tentons un petit @rret sur image, et retraçons la chronologie amalgameuse :

Nuit du 16 au 17 Juillet : Un jeune "gitan", Luigi Duquenet trouve la mort au cours d'une course poursuite avec des gendarmes. On apprendra par la suite que les gendarmes aient tenté de l'interpeller pour "le vol en réunion» de 20 euros à un distributeur bancaire . Il semblerait que la voiture a trainé l'un de ces gendarmes sur le capot pendant 500m. Comment est-il arrivé là ? Fauché ? Est-il monté de son plein gré ? Les versions des gendarmes et des gitans divergent.
En cours de route, un autre conducteur embarque. Le gendarme est-il encore sur le capot ? La voiture a-t-elle ralenti ? L'ancien conducteur devient-il alors passager ? Comment se sont-ils passés le volant ?
Le véhicule, nous dit-on, est pris en chasse. Difficile d'imaginer que l'on s'arrete alors (avec un gendarme sur le capot, ou est-il descendu entre temps ? Est-il tombé ?), que l'on change tranquillement de conducteur, puis que l'on reprend la course poursuite... Mais bon, imaginons... Dans Derrick ou Louis la Brocante, ça doit etre possible...
Le véhicule "arrive sur deux (ou trois ?) gendarmes" (Que faisaient-ils là ? Sommes-nous loin du point de départ de cette histoire ? S'agit-il d'un barrage ?)
Les gendarmes se positionnent pour stopper, la voiture réaccélère, un gendarme tire. Y a-t-il eu sommations ? Légitime défense ? La voiture se dirigeait-elle vers le gendarme ? L'enquete judiciaire le dira peut-etre, mais l'enquete médiatique, elle, en reste souvent là, car l'important n'est pas dans ce fait divers. Seul le mot de "gitan" aura des répercussions médiatiques pour le moins inattendues.

Samedi 17 Juillet , 2 heures : Deux "cousins" du "gitan" se présentent à la gendarmerie, et entendent la version "officielle" des faits. La colère monte.
Dimanche 18 Juillet , au matin : "Dimanche matin, une cinquantaine d'hommes armés de haches et de barres de fer, certains cagoulés, s'en sont pris à la gendarmerie de Saint-Aignan, ont incendié des voitures et tronçonné des arbres." Pourquoi les arbres ?
Six voitures brulées (c'est condamnable, mais c'est une petite Saint-Sylvestre - encore les arbres ?), une vitrine défoncée et des salles de mairie saccagées. Cela justifie sans doute l'intervention musclée de 300 gendarmes, (Soit 6 gendarmes par gitan), de deux hélicoptères et d'un Ministre de l'Intérieur, d'une rapidité inégalée, puisqu'il se rend sur place dès le Lundi 19 Juillet dans l'après-midi.
C'est à ce moment que, dans la bouche de Brice Hortefeux, les gitans deviennent " les gens du voyage" (dans leur globalité pourtant très hétérogène).

Mardi 20 Juillet : Lors du Conseil des ministres, Nicolas Sarkozy a indiqué qu’il convoquerait le 28 juillet une réunion sur "les comportements de certains parmi les gens du voyage et les Roms".

Mercredi 28 Juillet :Nicolas Sarkozy annonce que les « campements illicites seront systématiquement évacués ». La moitié des 300 « camps et squats » le seront d’ici trois mois, a précisé Brice Hortefeux. Le ministre de l’Intérieur a également pointé du doigt « la cylindrée de certains véhicules qui traînent les caravanes ». Dix inspecteurs du fisc seront donc chargés de « contrôler la situation des occupants de ces camps illicites et illégaux ». Histoire d'oublier l'affaire Bettencourt....
Mais rassurons-nous : Nicolas Sarkozy a pris soin mercredi de faire la distinction entre Roms, des Tziganes de nationalité roumaine ou bulgare, minoritaires en France, et les 400.000 « gens du voyage », dont 95 % sont français et seulement un tiers nomades. Pas d'amalgames possibles : les méchants, ce sont les "Roms" roumains ou bulgares

Pendant un mois, les expulsions, démantèlements et autres fourniront matière à de nombreuses déclarations qu'il serait fastidieux d'analyser dans leur ensemble. Un pas sera encore franchi, le 30 Aout, par Brice Hortefeux, qui invente "la délinquance de nationalité roumaine" , et invente probablement aussi les statistiques qui illustrent son propos. Ca y'est, désormais c'est à la Roumanie qu'il faudra déclarer la guerre !

Non non, pas d'amalgame ni de stigmatisation. Tous les roumains de Saint-Aignan pourront en témoigner.

Petite proposition : Messieurs les Présidents et Ministres, au lieu de risquer l'amalgame et l'erreur dans ce foisonnement de vocabulaire désignant le méchant anti-français, pourquoi ne pas se contenter d'un seul mot englobant toutes ces populations, ainsi que d'autres tout aussi dangereuses ? Je pense que le mot "Pauvres" devrait pouvoir faire l'affaire...
Je me permets quelques compléments, j'adore les articles d'Anne-Sophie qui me font plonger dans des recherches passionnantes.

Dans les "Registres Journaux" (fin XVIe siècle) de Pierre de L'Estoile (dont on a extrait le "Journal de Henri III", publié en 1621), on trouve le mot "algame", tout seul.
Qu'est-ce que cela prouve ? Pas grand-chose, malheureusement.

Je note également que l'origine arabe est évoquée dès le début du XIXe siècle (pour être réfutée, plutôt, à cette époque) quand en effet, le "Dictionnaire étymologique des mots français d'origine orientale" de Marcel Devic date de 1876.
D'accord, idem, ça ne nous avance guère...

Le grec "malagma" fait, lui, partie d'une famille comprenant en grec "malakos" ("doux", "mou") et en latin "mollis" ("mou") ; il a été introduit en français et plus spécialement en pharmacie dans "malaxer", au sens de "pétrir pour rendre plus homogène".
Ah ! Intéressant : un étymon grec conforme sur le plan sémantique !

Et là, problème : on ne sait pas si le verbe masser vient du grec "pétrir" lui aussi, ou de l'arabe !

Alors pour finir, je crois sage de supposer que le mot "amalgame" est étymologiquement à l'image de sa signification : l'arabe et le grec ont dû copuler (ne pas sortir cette phrase de son contexte, merci) pour l'engendrer dans le grand chaudron de la fin du Moyen-Age ...
Anne Sophie vous jouez à un drôle de "game" enfin
l'essentiel c'est qu'il soit mis " a mal" !! (C'est mieux
que du Korkos hein hein t'as vu ???)
Content de relire tes chroniques !!
" Je me souviens alors d'une amalgamation du mercure faite avec du plomb, et du bismuth. Le mercure croissait d'un quart. Je ne dis rien ; mais je pense que si le Grec ne connaissait pas ce magistère, je pourrais en tirer de l'argent. Je sentais que j'avais besoin d'adresse. Je voyais que lui proposant la vente de mon secret de but en blanc, il la mépriserait ; je devais auparavant le surprendre par le miracle de l'augmentation, en rire, et le voir venir. La fourberie est vice : mais la ruse honnête n'est autre chose que la prudence de l'esprit. C'est une vertu. Elle ressemble, il est vrai, à la friponnerie, mais il faut en passer par là. Celui qui ne sait pas l'exercer est un sot. Cette prudence s'appelle en grec cerdaleophron. Cerda veut dire renard. Après avoir vu le palais, nous allons à l'auberge. Le Grec me mène dans sa chambre, où il ordonne à l'hôte de préparer la table pour deux. Dans la chambre voisine il avait de grands flacons remplis de muscat, et quatre remplis de mercure, dont chacun en contenait dix livres. Ayant dans ma tête mon projet ébauché, je lui demande un flacon de mercure pour ce qu'il valait, et je le porte dans ma chambre. Il sort pour ses affaires, me disant que nous nous reverrions à l'heure de dîner. Je sors aussi et je vais acheter deux livres et demi de plomb, et autant de bismuth. Le droguiste n'en avait pas davantage. Je retourne dans ma chambre, je demande à l'hôte de grands flacons vides, et je fais mon amalgamation. "

" Nous dînons gaiement, et le Grec est enchanté de voir que je trouve son muscat de Cerigo exquis. Il me demande en riant pourquoi j'avais acheté un flacon de son mercure, et je lui réponds qu'il pouvait le voir dans ma chambre. Il y vient, voit le mercure divisé en deux bouteilles, je demande un chamois, je le fais passer, je lui remplis son flacon, et je le vois surpris d'un quart de flacon de beau mercure qui me restait, outre une égale quantité de métal en poudre qu'il ne connaissait pas, et qui était le bismuth. J'accompagne son étonnement d'un éclat de rire. J'appelle le garçon de l'auberge, et je l'envoie avec le mercure qui me restait chez le droguiste pour qu'il le lui vende. Il revient, et il me donne quinze carlins.

" Le Grec tout ébahi me prie de lui rendre son même flacon qui était là tout plein, qui coûtait soixante carlins, et d'un air riant je le lui rends, le remerciant de m'avoir fait gagner quinze carlins. Je lui dis en même temps que le lendemain de bonne heure je devais partir pour Salerme. Nous souperons donc, me dit-il, encore ensemble ce soir.

"Nous passons tout le reste de la journée au Vésuve, et nous ne parlons jamais du mercure ; mais je le voyais pensif. "

Casanova, Histoire de ma vie (volume I, chapitre VIII)
Un petit doute sur la non-origine grecque du mot.
Il a une allure bien grecque ce mot : pas possible d'envisager une influence du grec sur l'arabe, puisque c'est apparemment un terme assez récent.
Le "-game", tout de même, pour un mot qui parle d'alliance....
No sé.

Une origine gréco-arabe, ça peut le faire aussi, non ? Parfois, à l'époque, ils communiquaient entre eux, et je pense qu'ils ont pu se contaminer.
Amalgame de langues...
"Paulo Coelho, chiant comme la pluie, ou encore l’obsession des alchimistes à trouver la pierre philosophale afin de transformer le plomb en or."
Vous voyez bien que lui (Paulo Coelho), au moins, a réussi à transformer du plomb (sa prose) en or (ventes de l'Alchimiste).
chère Anne-Sophie,

puisqu'il s'agit d'envoyer des amalgamés dans " leur pays" ( c'est la Roumanie ou la Bulgarie, je crois ), pourquoi ne pas titrer " Amalgame au vert" ?

les bougres, les cathares et la première croisade....
pour faire une synthèse, Totorugo, il y a l'Anne-Sophie à l'aise à l'écrit et l'Anne-Sophie pas très à l'aise à l'oral.

Et pour revenir sur l'urine glacée qui a manifestement jeté un froid, disons que c'est un coup de sang que j'ai plutôt chaud. C'est dans mon tempérament.

Ceci dit je ne regrette pas, j'ai trouvé le forum bien plus intéressant suite à ce geste - oui d'accord - assez bas. Disons inélégant. J'y ai découvert des pisse-froid attachants.
Merci, pour cette très intéressante et très drôle chronique. J'ai un peu de mal avec l'Anne-Sophie présentatrice, plus encore avec celle qui précipita un peu bassement tant d'asinautes dans un bac d'urine congelée, mais j'aime beaucoup l'Anne-Sophie des mots, l'Anne-Sophie qui écrit. Vous me direz : "mais c'est la même !" Ah oui ? Alors vive Anne-Sophie !
http://www.dailymotion.com/video/xblc1m_longuet-fait-un-amalgame-entre-homo_news

P.S. : merci ASJ, et non vos robes sont très bien !
alors, [quote=Note de la chroniqueuse : le visuel n'a qu'un faible rapport avec ce qui précède, sa vocation assumée est d'allécher le chaland qui aurait l'idée - malheureux ! - de parcourir cette chronique en diagonale.] comment faire pour lire une chronique en diagonale , en tournant l'ecran ?, avec une toute nouvelle souris qui propose un defilement à 45 °?
impossible: cette chronique est intrinséquement assez alléchante, pas besoin de rajouter du visuel ("ce n'est pas la peine d'en rajouter")
encore merci pour ce chouette boulot
en lisant vite "l'union charnelle", j'ai lu "union chamelle"
la faute au contexte, les mille et unes nuits, les arabes.... et les chameaux
merci pour cette chronique
le piège du "visuel pour attirer le chaland" ça marche !!!! (en tout cas sur moi)
mais tant qu'à faire, je pense qu'il faut le prendre aussi sur la page de Une non ?
et d'accord "acryline": un peu dure la dernière vidéo de bon matin (il est 7:35 ici)
L'amalgame, ce serait un peu la faute aux Arabes alors ? Enfin tant qu'elles sont nues sur un tapis à servir du thé à des éphèbes, j'ai pas peur.
En tout cas, c'est ce que je retiens de la chronique, et dans ce climat anxiogène, mieux vaut ça qu'une mare à thon. Merci Anne-Sophie.
Oui, mon urine est réchauffée ce matin - peut-être le thé.
Cette chronique, intitulée Amalgame Over, s'ouvre sur un oeuf de Bosch.
Amalgame Ovaire, ça aurait été bien, aussi…

C'était le jeu de mots pourri de 7h58 du matin.
Merci, articles toujours très plaisants clairs et qui ont le mérite d'appeler un chat, un chat.

En parlant de "Marathon man" :
[quote=Anne-Sophie]âme sensible, abstenez-vous de regarder cette vidéo

J'ajouterai : âme sensible, abstenez-vous de regarder la dernière vidéo, surtout le matin. Ce n'est pas bon de commencer une journée comme cela. ;)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.