211
Commentaires

Alain Badorc, co-découvreur du Plavix, héros de l'entreprise de Mélenchon

Non, la cupidité n’est pas le seul moteur d’une entreprise. Hier, au micro de France Inter, Jean-Luc Mélenchon défendait l’amour du travail bien fait, le produit intelligent, la belle découverte. Et de citer l’exemple d’un chercheur de Sanofi, inventeur d’une molécule devenue star et qui toute sa vie se contenta de son salaire. Mais qui est donc ce héros ?

Derniers commentaires

Je viens d'assister à la prestation de Mélenchon sur Mediapart. Sa supériorité me parait proprement scandaleuse. Ce scandale est une injonction à réfléchir. Je suis volontaire pour participer à cette réflexion.
bon
c fini pour moi
j'espere que anne sophie travaillera un peu plus la prochaine fois.
je vous donne rendez vous à la prochaine branlée de jean luc mélenchon peut être à Hénin Beaumont !!!
Il me semblait vaguement avoir rêvé que je trouvais sur internet une info complètement fantaisiste. Une seule source, pas vraiment connue de moi. Dans mon rêve, je cherchais -et ne trouvais nulle part- confirmation. Tout d'un coup, ça m'est revenu, et c'était pas un rêve: Marie-Monique Robin accepte de recevoir la Légion d'honneur.... mais demande à ce qu'elle lui soit remise à... Notre Dame des Landes.
C'est un peu l'avis du professeur Choron.
Ha! moi aussi j'apprécie toujours ce que vous écrivez,

pour l'invention propriété du patron c'est prévu par la loi:

"Les inventions faites par le salarié […] dans l’exécution d’un contrat de travail comportant une mission inventive qui correspond à ses fonctions effectives, appartiennent à l’employeur" (CPI, art. L. 611-7, 1).
et Cass. soc., 21 septembre 2011, n° 09-69.927
bonne journée,
P.
bravo, Anne-Sophie ! j'apprécie toujours ce que vous écrivez, çà remets les pendules à l'heure.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

"Pendant dix ans également, le chercheur est appelé à témoigner lors des nombreux procès intentés par ce qu'il appelle les "génériqueurs" ou "les requins du médicament" : "les concurrents avaient intérêt à casser le brevet s'ils voulaient commercialiser la molécule avant qu'elle ne tombe dans le domaine public en 2012. J'ai passé beaucoup de temps à ça, de la Cour de justice à Manhattan à l'Australie, au Portugal, au Canada... On a gagné tous nos procès.""

Tout le charme du métier de chercheur dévoué aux profits de son entrerprise...

pour ce seul médicament, combien de bénéfices versés par la sécu à une entreprise privée ?

extrait de wiki :
"L'intérêt du Clopidogrel, particulièrement sous la marque Plavix, a été remis en cause par Philippe Even et par le directeur de publication de la revue Prescrire dans un documentaire sur l'industrie pharmaceutique5. Ceux-ci estiment qu'il ne serait pas plus efficace que l'aspirine pour la plupart de ses indications, tout en étant vendu 27 fois plus cher et pris en charge par la sécurité sociale. Celle-ci aurait remboursé pour ce médicament 401 millions d'euros sur l'année 20075. On note toutefois que la même revue Prescrire reconnaît en 2007 que l'association du clopidogrel à l'aspirine est plus efficace que l'aspirine seule mais que ce gain d'efficacité est jugée marginal30. Ces deux documents ne critiquent les données que dans les suites d'un infarctus du myocarde et non pas après une angioplastie coronaire, indication où le clopidogrel n'est guère discutée, la somme remboursée citée ne distinguant naturellement pas les indications indiscutables et celles qui ne sont pas."
Merci Anne-Sophie.
Puisqu'on parle de cupidité, un billet de MATL sur le drame survenu au Bangladesh. Apparemment, Chalandon a également troussé une chronique télé dans le Canard qui vaut le détour...
Problème de notre société où on célèbre bien plus les Bill Gates ou Steve Jobs, qui n'ont pas contribué à grand chose, pendant que les chercheurs ou ingénieurs font leur boulot en gagnant un salaire normal.

Merveilleuse illustration lors de la mort de Steve Jobs, dont on a entendu parler partout. Quelques temps après Dennis Ritchie décède. Qui ? Lui. Co-inventeur du C et d'Unix. C et Unix qui sont les fondements de tous les systèmes Apple. Qui a gagné des milliards et qui a été célébré comme un génie ?

Dans notre système, le mérite des gens n'est pas de découvrir des choses mais de gagner beaucoup d'argent.
Je ne sais pourquoi cette rubrique m'a ramenée à cet épisode du petit journal de C+
Sans doute parce que cela illustre deux regards sur le monde totalement opposé.
Lors d'une université d'été du PG, l'équipe du petit journal quitte la salle avant que Mélenchon prenne la parole, à un militant qui s'en étonne, l'un des caméraman répond "On est seulement venus filmer les moches".
J'espere que Mermet ne souhaitait pas suivre le "foin" incognito. Parceque la, c'est rate.
Panégyrique de Bardoc ou de Mélenchon? "On pouvait craindre" après la dernière chronique de Didier Porte et son coup de canif à l'icône qu'il ait donné le la d'une nouvelle ligne éditoriale. Heureusement, une bonne chronique chez les éconautes et tout est rétabli. Du bon teasing pour le 5mai !!!
Bonjour,

M. Mélenchon est bien dans son rôle quand il sait de quoi il parle.

Le Plavix est d'une efficacité exactement égale à l'aspirine (antithromboxane) avec les mêmes effets et les mêmes risques. La seule différence entre les deux molécules c'est que le clopidogrel (Plavix) est vendu 20 à 30 fois plus cher.

Merci Sanofi de cette non-invention qui vous rapporte tant...

M. Mélenchon je vous respecte sincèrement, mais là, vous avez tout faux.

Toutes mes amitiés à Médipart, aussi.
Votre article comparé à la chronique de DS hier me fait penser au coup du gentil et du méchant flic... La première séduit les pros, et le deuxième les antis...
Je ne vois que ça pour expliquer que le saint patron soit aussi à coté de la plaque quand il s'agit de JLM!!!
En tout cas merci de remettre une dose d'objectivité, et en espérant que DS se sera aperçu de son erreur.
Et sinon, on bosse le 1er mai, ici?
Magnifique leçon: un bon salarié, fût-il chercheur, doit aimer son job et fermer sa gueule. Et vive la France!
Et de m’expliquer, au cours d’une joyeuse conversation du 1er mai, qu’en France, les inventeurs cèdent leurs droits à l’entreprise lors du dépôt de brevet
c'est tout de même, normalement, un petit peu plus compliqué que ça, mais bon avec des "gros" comme SANOFI j'imagine qu'il est difficile de se battre/défendre http://www.inpi.fr/fr/brevets/deposer-un-brevet/qui-peut-deposer/l-inventeur-est-un-salarie.html
En tous cas merci pour cette bien jolie histoire bienvenue en ce 1er mai ;-)
Ah ce contenu fait du bien, pour la raison évoquée par Airone, et de constater que l'on peu encore rencontrer un homme désintéressé, sans être aigri que son entreprise ait fait un argent fou "sur son dos". Chapeau bas Anne-Sophie.

Je savoure particulièrement votre conclusion : [quote=Anna-Sophie Jacques]On peut raconter l'entreprise à travers les hommes qui la composent, et pas le cours du marché. On peut raconter les nuances, les paradoxes, les ambiguïtés, les histoires dans toute leur complexité comme celle de ce héros parmi tant d'autres qui vit de sa retraite – 3 000 euros – et se moque bien de ne pas être devenu milliardaire.
Merci Anne-Sophie, j'avais aussi cligné des oreilles en entendant le mot "arthrose" concernant les "principales artères du corps" (Méluche cherche ses mots à ce moment, d'où le mélange de pinceaux à mon avis). Et je connais bien le problème de la thrombose, familialement parlant.
Parfaite illustration du travailleur compétent qui bosse pour pas grand chose comparé aux milliards générés par le fruit de son travail et de ses collègues, et la volonté de cash permanent de son ancienne boite, et de ce secteur de l'industrie en particulier.

Et j'espère que vos vacances se sont bien passées.
Le héros mélenchonien, c'est surtout un inventeur qui se fait arnaquer sur les brevets.
On peut dénoncer la cupidité, mais c'est une chose d'être cupide, et une autre de ne pas pouvoir déposer un brevet pour une invention au choix parce que vous n'avez pas les moyens, parce que la loi vous l'interdit ou parce que votre société s'en arroge de fait tous les droits.
Ici, le curseur est placé sur le tempérament généreux et humain du bonhomme, mais au-delà de lui, il se passe une poltitique économique qui le dépasse de beaucoup.
Voilà de quoi on peut débattre au moment où on décide que les collègiens doivent aimer l'entreprenariat; beaucoup d'inventeurs, de "créateurs" vont être confrontés à ceci.
Merci pour cet article de fond qui remet les choses à leur place.
Nous n'étions donc pas les seuls dans le forum à ne pas avoir entendu du tout la même émission telle que le matinaute la rapportait hier matin.
que c'est mignon, il manque une photo de petit chat.
je ne suis pas vraiment convaincu par l'article
Vous demandez à être convaincu de quoi ?
- qu'il a existé des salariés dévoués à leur entreprise et qui se contentaient de leur salaire ?
- que Mélenchon est un peu plus "à l'écoute" du petit peuple que ses collègues politiciens ou que des éditocrates-chiens de garde ?

Vous demandez à être convaincu de quoi ?

- qu'il a existé des salariés dévoués à leur entreprise et qui se contentaient de leur salaire ?

Mais ce n'est pas un salarié comme un autre
c'est un chercheur
et comme tous les chercheurs du cnrs, du cea, des universités, ils se retribuent non pas en argent mais en reconnaissance de leurs pairs, en moyen pour leur recherche, en orgueil, etc ... tout sauf le dévouement envers l'entreprise, l'amour du travail bien fait.


- que Mélenchon est un peu plus "à l'écoute" du petit peuple que ses collègues politiciens ou que des éditocrates-chiens de garde ?

o secours !!!
Mais enfin bon sang, vous préjugez de gens que vous mettez dans un sac, comme si vous étiez particulièrement au fait de la nature humaine. Je veux bien croire que vos opinions aient une certaine valeur, mais parler "du chercheur", c'est déjà étrange. Lui dénier la simple hypothèse qu'il puisse aimer le travail bien fait, lui ou son semblable chercheur, c'est fort de café. De même, je ne connais pas "le travailleur", qui lui peut-être aimerait son entreprise et le travail bien fait. A vous lire, je me demande si vous lui accordez le moindre honneur, du moins j'aimerais vous voir le préciser, à toute fin utile. Au fait, comment se porte le "tous pourris, que Mélenchon n'a jamais prononcé, soit dit en passant, dans votre esprit ? Allons, un peu de sérieux...
oui le chercheur est un métier à part c'est un bac + 12 payé un salaire de misère
et non je ne crois pas que seul l'amour du travail bien fait soit le moteur d'une carrière.
Je suis chercheur, et jusqu'à preuve du contraire mon dernier diplome était à Bac+8.
J'ai d'ailleurs commencé à faire de la recherche et à être payé pour cela à Bac+5.
Je ne suis pas aussi bien payé que mes amis aujourd'hui ingénieurs depuis quelques années, mais je ne suis pas du tout payé un salaire de misère.

L'amour du travail bien fait est fortement corrélé à la considération des autres pour ce travail bien fait, dans quasiment tous les domaines, du maçon au chercheur pour une boite pharmaceutique, des dentistes aux profs des écoles, de l'ouvrier sidérurgiste au psychologue.

Il y a deux principaux moteurs à mon travail aujourd'hui : la conviction de participer à l'avancée des connaissances humaines en faisant des choses intéressantes que personne d'autre ne fait, et le besoin de sortir de la précarité.
par salaire de misère j'entends par niveau égal de diplome.

un de vos moteurs est de pouvoir travailler sur des choses interessantes et une certaine liberté.
seriez vous aussi dévoué sans cela ???
il est tant pour moi de conclure
l'article d'anne sophie est pas bon
et le discours de méléchon est simpliste

bon après midi
zut
j'ai remis un jeton dans la machine!!!
Il n'y a pas vraiment des masses d'autres métiers qui demandent un niveau équivalent de formation. A part les médecins, je ne vois pas grand chose d'autre qui demande plus qu'un bac+5 en France. Et les médecins ont un boulot probablement plus pénible que le mien. Je n'ai pas fait de longues études pour gagner de l'argent, je pense que c'est un mauvais argument pour revendiquer un salaire très élevé. Je ne me considère pas comme malheureux financièrement, y compris en prenant en compte mon doctorat.

Sinon, on est passé de votre "orgueil" au caractère "intéressant" et "libre" du métier de chercheur comme facteur de motivation. Ça me va. Je voulais juste vous faire remarquer que l'orgueil et la reconnaissance ont bien plus à voir avec l'amour du travail bien fait que vous ne le prétendiez. Le dévouement envers une entreprise, pour un simple salarié (y compris un chercheur), je n'y crois pas tellement. C'est deux choses différentes d'aimer et de s'impliquer dans son travail ou dans la structure (entreprise, cnrs, cea...) qui encadre celui-ci.
pour les salaires, c quand même très très bas.

je parlais d'orgueil car j'ai toujours été intrigué par la foultitude de prix auquel peuvent prétendre les chercheurs
médaille de bronze, médaille d'argent, médaille d'or et par la façon dont certains font comprendre qu'il y a une différence entre les chercheurs et le reste du personnel du laboratoire.

merci de votre réponse
2043€ par mois (salaire de début de carrière pour un McF), c'est plus qu'exactement deux tiers des français en 2010.
Après 5 ans (2 pour ceux qui ont fait un monitorat), on passe à 2600€ par mois, ce qui est dans les 20% des salaires les plus élevés en France.
Je vois vraiment pas de quoi pleurnicher. Je pense par contre que, comme les 80% qui sont en dessous, ça mériterait d'être un peu plus élevé, et qu'une certaine partie des 18% d'emplois qui rapportent plus sont trop bien rémunérés.

Sinon, chez les chercheurs comme ailleurs (les ouvriers, les pauvres, les noirs, les juifs, les patrons, les banquiers, les politiques...), il y a des cons, des orgueilleux, des idiots et des requins. Il faut éviter de faire des généralisations abusives à partir du comportement de quelques uns.
Cela dit, je suis d'accord avec une généralisation que vous faites (qui comporte toutefois bien des exceptions) : la quête de reconnaissance est un des moteurs principaux du monde de la recherche. Je n'y vois qu'une forme d'amour du travail bien fait (quoi de plus légitime que vos pairs pour vous dire que votre travail est bien fait ?), qui n'est dommageable que si elle occulte la mission première du chercheur : faire avancer la Science. Bien heureusement, nous ne sommes pas tous des ânes qui faisons avancer la charette que pour bouffer la carotte : beaucoup d'entre nous savons ce qu'il y a d'utile et même de "beau" à faire avancer la charette.

Je ne suis pas aussi bien payé que mes amis aujourd'hui ingénieurs depuis quelques années, mais je ne suis pas du tout payé un salaire de misère.

C'est combien un salaire de misère ? Je suis maitre de conf' (agrégé) en début de carrière universitaire. Je gagne 2043€. Et une fois le loyer, la pension alimentaire, les frais de transport et toutes les charges courantes enlevées, j'en suis à réfléchir à deux fois avant de me payer un bifteck ou d'acheter une paire de chaussures à mes enfants. Après un Bac +10, j'avais rêvé un peu mieux.
C'est ballot, fallait vous renseigner un peu mieux avant de faire cotre choix d'orientation. Vous pouvez toujours vous reconvertir en consultant dans une grosse boite si vous voulez gagner de quoi vous payer une belle voiture.
Plus sérieusement, 2043€ c'est effectivement pas énorme quand on a des gosses, mais c'est sûrement pas la misère Quand je gagnais 1600€ en thèse, je n'avais aucun problème pour payer mon loyer, mes charges, m'acheter des vinyles et des BD, partir en voyage, acheter des baskets à mon neveu et manger un bifteck au resto de temps en temps. Vous avez un salaire largement au dessus du SMIC, assuré à vie, qui va augmenter automatiquement. Et surtout, vous faites un boulot stimulant intellectuellement. On peut très bien demander à être un peu mieux rétribué par rapport à des banquiers par exemple, mais parler de misère (ou même de mauvaise situation) me parait indécent.

C'est ballot, fallait vous renseigner un peu mieux avant de faire cotre choix d'orientation. Vous pouvez toujours vous reconvertir en consultant dans une grosse boite si vous voulez gagner de quoi vous payer une belle voiture.

Oui, c'est ce que me répète mon frère de droite, qui gagne effectivement très bien sa vie. Pourquoi se plaindre d'une mauvaise ou moyenne condition, quand on sait où en trouver de meilleures ?


Plus sérieusement, 2043€ c'est effectivement pas énorme quand on a des gosses, mais c'est sûrement pas la misère Quand je gagnais 1600€ en thèse, je n'avais aucun problème pour payer mon loyer, mes charges, m'acheter des vinyles et des BD, partir en voyage, acheter des baskets à mon neveu et manger un bifteck au resto de temps en temps.

Vous avez peut-être la chance d'habiter une ville où les loyers sont décents. Pas moi, et ne pouvant m'éloigner de mes enfants, je n'ai pas le choix d'en changer. Je vous épargne les détails, mais sachez que chaque mois, il me reste 350€ utile sur le total de mon salaire. 350€ pour un mois, vous admettrez que c'est un train de vie considérable... D'autant que c'est sur cette somme-là que je dois prendre, s'il me prend fantaisie d'aller consulter par exemple un ouvrage qui n'est qu'à la BnF - ce qui, quand on est chercheur, est pourtant courant -, ce qui me coûte 150€ (en me démerdant pour me faire héberger gratos). Effectivement, tout va bien...
Il ne reste que votre argument "vous êtes largement au-dessus du SMIC". Waouh, original ! Et ne disons rien du salaire des petits chinois, des petits roumains ou de ceux que vous voulez, qui se feraient une fête de mon salaire de ministre. Cet argument n'a pas de sens. Trouver mon salaire indécent par rapport à mes études, ça ne m'empêche pas de trouver complètement indécent le niveau dégueulasse du SMIC. Je ne demande pas à être mieux payé que d'autres, je demande à ce que les salaires soient revalorisés à hauteur des compétences et qualifications acquises pour exercer le travail correspondant, et/ou à hauteur de leur utilité sociale réelle, processus qui devraient décemment permettre aux gens de vivre dans autre chose que la privation et la frustration (même si on se débrouille tous pour trouver notre bonheur sous des tas de formes dans lesquelles l'argent n'entre pour rien).
[quote=Totorugo]je demande à ce que les salaires soient revalorisés à hauteur des compétences et qualifications acquises pour exercer le travail correspondant

Je comprends bien que vous souhaitiez avoir un train de vie supérieur à celui que vous avez aujourd'hui mais ce que vous proposez n'est rien d'autre que le remplacement des inégalités actuelles (essentiellement dues à la différence de patrimoine) par des inégalités fondées sur le niveau d'études (également en vigueur aujourd'hui mais ayant un effet moindre que le patrimoine sur le revenu).
Et encore, vous ne parlez pas de la correlation forte entre patrimoine familial et niveau d'étude.
Quand je gagnais 1600€ en thèse, je n'avais aucun problème pour payer mon loyer, mes charges, m'acheter des vinyles et des BD, partir en voyage, acheter des baskets à mon neveu et manger un bifteck au resto de temps en temps.

Vous avez raison d'utiliser l'imparfait, parce qu'au fil du temps, c'est la dégringolade du pouvoir d'achat. Allez donc voir ici, si vous ne connaissez déjà ces graphiques (que vous ne verrez jamais dans les mains de Mr Lenglet) :
Je gagnais 1600€ par mois il y a moins de deux ans. Je veux bien que la crise ait eu un effet, mais bon pas de quoi passer du resto occasionnel aux Restos toutes les semaines...
La première partie de Jules, à ce que j'ai compris, était au second degré, rassurez-vous il n'est pas de droite.
Par ailleurs, je crois qu'il serait d'accord avec le reste de votre commentaire.
Je m'avance peut-être.
Oui j'ai bien compris le 2nd degré de la première partie. Par contre, le commentaire de mon frère de droite, malheureusement, est au premier degré :-)
Je compatis, malheureusement je crois qu'on est cernés de toute part ^^
Mais tu bosses dans quoi "pas de nom" ? Dans l'entreprise "pas de travail" et tu est payé pour le plaisir ou l'argent ?

Bah tu est pas obligé de répondre, je suis pas flic non plus.
mon cas importe peu. par contre je ne crois pas au pere noel
Naan ...? J'ai trouvé : Tu est le père Noel ! Combien je gagne là ? gratuit ...arfff !
je tiens à vous avertir que vos fautes grossieres d'orthographe apportent un ton injustement comique à vos propos
A boon ? j'y fé dé fôtes moua ? Pas paussible voyone ..Je neu pneu pa fère dé fhotes si pa naurmale sa !

mé esscuses pa de non .
il est tant pour moi de conclure
l'article d'anne sophie est pas bon
et le discours de méléchon est simpliste

bon après midi..
j'ai remis un jeton dans la machine !!
"Il est tant pour moi de conclure ".

Ça oui ! Surtout pour éviter de répondre à Yèsa (qui n'est pas flic)
[quote=pas de nom]Mais ce n'est pas un salarié comme un autre
c'est un chercheur
et comme tous les chercheurs du cnrs, du cea, des universités, ils se retribuent non pas en argent mais en reconnaissance de leurs pairs, en moyen pour leur recherche, en orgueil, etc ... tout sauf le dévouement envers l'entreprise, l'amour du travail bien fait.

Ben voyons. J'aime les avis éclairés comme ça. C'est l'opinion d'un "insider" que vous nous donnez ou vous parlez depuis un éther quelconque?
Sans déconner, vous pensez que les profs et chercheurs en France jouissent d'une reconnaissance de leur pairs suffisante pour couvrir leur égo d'un doux matelas de satisfaction qui tiendra leur orgueil au chaud pendant l'hivers?
J'aurai bien des trucs à vous dire hein, mais en fait votre commentaire provocateur est tellement débile que soit vous faites du second degré et qui m'est passé, mais alors à des kilomètres au dessus, soit que vous êtes suffisamment atteint pour qu'à ce stade une discussion quelconque ne soit que du gâchis d'octets. Si c'est la seconde, je vous exprimerai toute ma considération en cinq lettres...
je le repete, pour les chercheurs, c une partie de leur retribution, je ne connais pas les motivations des profs.

pourriez vous garder votre sang froid, vous savez bien que dans la vie reelle, vous ne me parleriez pas sur ce ton.
Ah bon ? Dans la vraie vie ou réelle c'est quoi votre vie vraie et réelle ..Ou on ne pourrais pas vous parler d'une certaine façon. Ou vous en dites trop ou pas assez là..

Thanck !
vous avez compris mon message, vous ne m'insultez plus
il est tant pour moi de conclure
l'article d'anne sophie est pas bon
et le discours de méléchon est simpliste

bon après midi.
Vous le répétez x fois pour vous convaincre vous-même, ou vous faites pareil dans la "vie réelle" ?
Vous pouvez ne pas apprécier la personne, mais ce que vous dites est faux. Ce qu'il dit et dénonce, c'est loin d'être simple ou simpliste; quand au culte de la personnalité, vous en connaissez beaucoup, des candidats qui veulent se faire élire afin de dégager et de mettre le pouvoir aux mains d'un assemblée constituante ?
Reprochez-lui ses idées politiques si vous voulez, mais ne le prenez pas pour un con, et ses électeurs pour des cons par ricochet.
Vous risqueriez de tomber sur un os, sur lequel d'autres y ont laissé quelques octets ©JC2...

Vous le répétez x fois pour vous convaincre vous-même, ou vous faites pareil dans la "vie réelle" ?
Vous pouvez ne pas apprécier la personne, mais ce que vous dites est faux. Ce qu'il dit et dénonce, c'est loin d'être simple ou simpliste; quand au culte de la personnalité, vous en connaissez beaucoup, des candidats qui veulent se faire élire afin de dégager et de mettre le pouvoir aux mains d'un assemblée constituante ?
Reprochez-lui ses idées politiques si vous voulez, mais ne le prenez pas pour un con, et ses électeurs pour des cons par ricochet.
Vous risqueriez de tomber sur un os, sur lequel d'autres y ont laissé quelques octets ©JC2...


si le discours sur ce héros de l'entreprise est simpliste, ce prétendu dévouement pour l'entreprise est faux et le monde du travail ne ressemble pas à la vie professionelle d'un chercheur. ce n'est pas un bon exemple.

je me répéte car je m'y perds en cohérence dans tous ses fils.

concernant jean luc mélechon, j'y suis relativement indifférent. Jean luc mélenchon c'est 11 % à la présidentielle suivi d'un appel à voter François Hollande. Je regrette quand même la hargne de vos camarades.
Dites "no name" (no work ?) ...Je parle de Mélanchon mais au départ je suis point Mélanchoniste car trop tiède à mon goùt et donc je suis peut-être "une camarade" mais pas n'importe quelle camarade.

Et nous ne sommes pas "hargneux" ce sont les prédateurs, rapaces que sont trop souvent les patrons et qui méritent plus que des mots pour leurs crimes, et vous ne dites pas ce qu'il faut de plus à un chercheur si seul l'argent est le moteur de son travail.

On tombe vite dans les risques inhérents qui font que "no publish perish" ou une malversation, triche, au bon vouloir, c'est ce qui se passe en ce moment dans le monde scientifique. Il faut plus que de l'argent, il faut aussi la passion et le désir de faire quelque chose de grand.

Bref je me demande si vous êtes capable de le comprendre.
cher(e) Yéza
sachez que je suis ravi que votre message ne comporte plus de propos hargneux à mon égard.
enfin presque, vous n'avez pas pu vous empêcher d'insinuer que je n'étais pas capable de comprendre vos propos.

pour essayer de répondre
un chercheur est heureux quand il trouve...
que sa publication est acceptée...
qu'on lui donne des sous pour faire sa recherche...
qu'on lui donne une récompense ( un prix )

tout un tas de choses complèment étranger à la vie ordinaire du monde du travail.
bref alain badorc n'est pas héroïque, et l'article d'anne sophie n'est pas bon et le discours de Mélenchon est simpliste et hors de la réalité.
Mais si vous aviez commencé par cela d'abords on vous aurez compris et non il a fallu que vous en rajoutiez ...Si ce n'est que cela mon cher : ON LE SAVAIT voyons.

Bien sur que c'est cela "une carrière" pour "un chercheur " et alors ? Quel rapport avec les milliards que gagnent certains par rapport à d'autres ? Sachez que souvent toute personnel dans son travail peut être un "héros" !

Il n'y a pas que les chercheurs ou les scientifiques. On loue moins les efforts des "manuels" artisan, juste parce que leurs salaires sont ridiculement bas, et que tout le monde préfère être "avocat, médecin, notaire, banquier, POLITICIEN " etc..

.Et puis je suis pas mélanchoniste qui est trop modéré et pas assez "révolutionnaire ".(ne riez pas là !) non !

Combien de métiers n'échappent pas à la règle cher no name ?

Mais si vous aviez commencé par cela d'abords on vous aurez compris et non il a fallu que vous en rajoutiez ...Si ce n'est que cela mon cher : ON LE SAVAIT voyons.

sans commentaires


Bien sur que c'est cela "une carrière" pour "un chercheur " et alors ? Quel rapport avec les milliards que gagnent certains par rapport à d'autres ? Sachez que souvent toute personnel dans son travail peut être un "héros" !

pas ce type de héros
je rappelle qu'il est héroique car malgré son talent, il s'est contenté de son maigre salaire.
je doute qu'il y ait beaucoup de personne qui pour le même travail mais avec un salaire plus important reste dévoué à leur entreprise à part si bien sur il existe d'autres rétributions que la satisfaction du travail bien fait.


Il n'y a pas que les chercheurs ou les scientifiques. On loue moins les efforts des "manuels" artisan, juste parce que leurs salaires sont ridiculement bas, et que tout le monde préfère être "avocat, médecin, notaire, banquier, POLITICIEN " etc..

adressez vous à mélenchon
Oh là je ne connais pas mélanchon et j'ai bien dit "politicien" cela veut tout dire. Et là vous vous défilez facilement trop vite. Un peu plus de courage voyons.

Et oui on savait bien cela mais d'autres personnes peuvent aussi être des héros les pompiers,les urgentistes, les travailleurs du rail ou l'aviation, dans le monde de la santé je l'ai déjà dit mais j'en oublie. Et le travail en entreprise aussi a ses héros quoique vous en pensiez .

Ne vous défilez pas pour ne pas me répondre : dites en plus au lieu de focaliser sur le mélanchonisme ambiant .
11% au bout de 4 ans d'existence, je connais des partis - la plupart, en fait - qui ont fait pire.
Le vote Hollande a été expliqué par bibi et nombre d'autres camarades sur le forum, et par l'intéressé lui-même à tous les journalistes qui l'ont interrogé (et qui continuent de le faire) là-dessus.
Si vous voulez éviter la "hargne" de mes camarades, évitez la boucle, et de répandre les propos de ses adversaires façon Quatremer jusqu'ici sans vous intéresser de savoir si ce que vous dites est vrai ou pas.
Son programme, les idées débattues peuvent vous déplaire, mais ici, ce n'est pas le problème soulevé.
Il y a un programme en jeu.
Si vous voulez le connaitre davantage, je vous donne le lien.
Camarade.
*** Message modéré ***
Merci de ne pas divulguer d'informations personnelles sans le consentement de la personne concernée !!


cher fan de canard
il est grand temps de tendre un miroir vers ce forum.

Regardez un peu plus bas
un certain jiem92 m'a traité de pauvre type.
et ce n'est que le sommet de l'iceberg de cette vague d'insultes.

il n'y a pas de conversation possible, la majorité des intervenants sont hystériques et vous me proposez d'en connaitre d'avantage.

je crois que cela ne va pas être possible.
je crois que je vais plutôt avoir du plaisir à rappeler que le front de gauche n'est rien, qu'il rentrera gentiment dans le rang pour les municipales sous la pression des communistes.
Cher pas de nom, l'image que vous renvoie votre miroir n'est-elle momentanément plus à votre convenance, que vous préfériez le tendre en direction de ce forum ;-)
Vous divulguez son identité parce-qu'il l'a déjà fait dans le forum ?
Pour le reste, je prends acte que ce n'est pas le fond - le programme commun - qui vous importe, mais la forme et les clichés habituels véhiculés par les adversaires su FdG.
C'est noté.
je divulgue son identité parce que je ne suis pas content et que je ne suis pas gentil.
j'ai pris contact avec ce monsieur et j'espère une rencontre.

vous pouvez noter aussi que je reproche à mélenchon de s'être fait torcher par marine lepen aux élections législatives de 2012 et d'avoir fait honte à toute la gauche.
;;;;;;;;;;;;;;;
Sur ce forum, ce sont vos propos sur lui qui font honte à la gauche, pas de nom. Vous devriez savoir que dans le cas particulier de Hénin Beaumont, ce sont les mics macs du PS sur place qui ont contribué à l'épanouissement de la Pen, et qu'il est le seul à avoir gagné des voix sur place. Des détails qui ont dû vous échapper, sans doute.
La "honte de la gauche", ce sont ceux qui se réjouissent du FdG "torché" par le FN et de ses futures "branlées", et qui aboient sans se rendre compte, avec les chiens de garde.

Vous vous expliquerez avec jiem92 pour le reste. S'il n'a pas dévoilé son identité sur le forum et que vous la divulguiez à partir de correspondance privée, ça en dit long sur vous-même et sur vos méthodes. Heureusement que je n'ai pas procédé de même avec mes "contradicteurs" avec leur mots doux reçus en privé, depuis que je suis sur le site...

Vous vous expliquerez avec jiem92 pour le reste. S'il n'a pas dévoilé son identité sur le forum et que vous la divulguiez à partir de correspondance privée, ça en dit long sur vous-même et sur vos méthodes. Heureusement que je n'ai pas procédé de même avec mes "contradicteurs" avec leur mots doux reçus en privé, depuis que je suis sur le site...

je reviens juste pour rebondir sur ce point.
je n'ai jamais eu le moindre échange avec jiem92 dans quelque correspondance que ce soit mais celui se permet de me traiter de pauvre type et de m'inciter à aller vivre chez les cannibales tout cela pour deux trois lignes vagues dans les commentaires d'un article.
ce n'est pas normal
je n'ai pas à me faire insulter en public et le modérateur devrait faire son travail.

***Message modéré ***
Merci de ne pas divulger d'informations personnelles sans l'autorisation de la personne concernée.

Oh ptin cong ! Tu est flic alors non ? J'aurais pas eu l'idée de faire des recherches sur deux mots certes peu élégants mais ne l'as tu pas un peu chercher ? Si tu avais mieux répondu et au lieu de diverger sur Mélanchon, dont c'est le sujet sauf pour toi qui est honteusement déçu par lui.

Et alors doit-on payer pour cela ? Ta colère peut-être légitime n'a pas à polluer le débat sur un l''histoire d'un chercheur qui s'est contenté de sa paie. Le vrai fond de l'affaire c'est ta projection psychologique sur nous les prétendus tous "mélanchoniens" d'une colère qui n'a pas lieu d'être ici sur ce forum. Mélanchons pas tout et ne jetons pas le bébé et l'eau du bain.

Moi qui t'est envoyé un petit chat mignon c'est comme cela que tu nous cherche des crosses ? En nous fliquant ? et bien dits donc quel ressentiment, vous êtes vindicatif méchant là ..Un peu d'humour ça existe non ? .
C'est sans doute pour se mettre à l'abri de ce genre "d'enquête" que bien des gens refusent désormais de figurer dans les annuaires, ce que je trouve par ailleurs réellement regrettable. Mais, en vous lisant, ça en devient compréhensible, principe de précaution hélas légitimé par votre démonstration, même s'il semble prématuré de craindre de votre part des actes violents. Pourquoi je m'étonne de ce que vous ne percevez pas en quoi votre manière déplaît et inquiète ?
ahh
donc pour vous
il est acceptable de proférer des insultes sur un forum ???
Bien entendu ; ensuite de quoi il faut que l'insulté monte d'un cran et insulte à son tour, mais plus fort, sans s'occuper de savoir si peut-être son attitude est partiellement la cause d'excès de langages sont lui s'estime victime (à ce propos, tout le monde ne voit pas les choses de la même manière). Il a de soi que jamais on ne cherchera à faire baisser la pression, jamais on ne fera part du moindre regret éventuel. Au contraire, on cherchera à abattre l'ennemi, à lui nuire, à l'humilier, à l'injurier. Je pense que vous pouvez faire encore beaucoup mieux.

Etonnez-nous plus encore, vous avez un tel potentiel...
vous rendez vous compte que vous décrivez les méthodes de vos camarades ( flic, casse bonbons, guillotine... )

je pense avoir été relativement courtois.
Vous connaissez mes camarades ? Moi qui n'ai pas d'amis, voudriez-vous me les présenter ? Ce serait le plus beau jour de ma vie !

Je vous signale que la courtoisie masque parfois les pires déviances ; plutôt que de nous étonner finalement (je crois qu'en fait nous sommes convaincus par votre discours), je suis tenté de vous proposer de vous interroger sur cet aspect parfois trompeur de la convenance.
PFuuiiit ! Mais c'est pour rire là ...oh là là ce type mais bon quand écrit cela :

même message que pour les autres
pourriez vous garder votre sang froid, vous savez bien que dans la vie reelle, vous ne me parleriez pas sur ce ton.


Dans la vie réelle on ne parlerait pas sur ce ton à Môssieur "no name" et ça veut dire quoi là ? Môssieur est un "grand monsieur" ? Et donc il est prêt à se battre en duel et voir plus si un "mot "souvent même que du second degré est pris par lui comme une insulte ?

Franchement là c'est étonnant ..Moi j'ai bien ri toutefois de mon bon mot sur la "guillotine" etc.. .Ou voulez vous que je trouve une "guillotine" dans la "vraie vie" ? Et sur le forum comment on peut vous couper la tête ?

J'ai parlé d'humour à un moment donné. Vous n'avez pas compris ? Bon mis a part que vous avez noté mes fautes, tout en oubliant les vôtres, ce qui perso me gène pas j'ai l'habitude. Je m'offusque pas pour autant et vous oui ..Hou là là ...

Et sur Anne Sophie qui na pas assez bien travailler pour ce sujet vous vous prenez pour qui Môssieur ?
oui
si vous cherchez bien

finirez vous peut etre par répondre
trouvez vous ces insultes acceptables ???
J'ai répondu plus haut ..Vous voulez peut-être mon nom et adresse aussi ? Et vous vous interrogez pas sur vos propos sur Anne Sophie par exemple : elle vous doit des comptes ?

Pour qui vous prenez vous enfin ? Répondez moi là ...
vous excusez la violence que lorsque vous etes du cote du manche.
vaste programme

sur anne sophie, ces forums sont remplis de reproches envers les membres de l'équipe et les contenus d'ASI, comme par exemple à l'encontre de sebastien bohler, en etes vous vous rendu compte ???
de plus, ma critique reste relativement soft.
C'est qui là qui est du côté du manche ? Le flic en vous qui sommeille a déjà mis sur la place publique les données personnelles d'un asinaute, et Môssieur joue à la victime violée, qui veux porter plainte contre tous pour quelques mots !

Et vous vous répétez comme un "spam" ou un robot ! Et primo je me permettrais pas de critiquer comme vous le faites une personne qui fait son boulot et qui ne vous plait pas comme si vous aviez la science infuse pour FAIRE MIEUX A sa place !

Et vous êtes le seul à râler que je sache. Prétentieux avec ça. Déboutonner vous là. Vous avez tellement gonflé que vous allez exploser comme une grenouille qui se veux plus grosse que le boeuf ! Franchouillard en plus....Berk !

(...)

trouvez vous ces insultes acceptables ???


Dans le contexte et compte tenu de votre dérive, on a dit oui, à notre corps défendant. Parce que nous sommes de bonnes gonzesses et de bons gonzes, et que donc ça nous peine de tomber dans un cas insoluble, ou disons dans lequel seule la mornifle permet d’espérer ramener à un peu de compréhension (mutuelle). Bon, depuis le temps que je me dis que je vais cesser de répondre, je vais peut-être céder à la raison.
même réponse que pour Yéza
vous excusez la violence que lorsque vous etes du cote du manche.
et vous réécrivez l'histoire.
vaste programme
C'est une mauvaise réponse à une mauvaise question. Désolé pour vous.
Pas jolie jolie...
minable même
gamma
J'ai signalé ce post et son auteur à la modération.
Ça devrait lui passer le goût de ce genre de méthode crapuleuse.
Y a eu des bannissements pour moins que ça.
ahh
donc pour vous
il est acceptable de proférer des insultes sur un forum ???
Vous avez à dessein trollé toute la journée pour exaspérer votre monde. J'évite autant que faire se peut les insultes pour ma part, mais ne jouez pas les victimes innocentes, encore moins quand vos méthodes dépassent de loin l'outrage que vous déplorez.
Fin de la conversation en ce qui me concerne, vous intégrez ma blacklist.
absolument pas
vous refaites le film.
je répéte
trouvez vous les insultes acceptables ??


***Message modéré ***
Est-ce normal de mettre ou habite la personne en question et son nom et adresse sur des forums ? ALors là je me pose la question.

Et le fait que finalement il est préférable de prendre un pseudo que de mettre son nom et prénom, vu parfois les drôles de façon de faire de certaines personnes procédurières

.M'enfin c'est bien la première fois que je lis cela. Et vous ?
ahh
donc pour vous
il est acceptable de proférer des insultes sur un forum ????
En principe non ce n'est pas nécessaire mais vous avez une "façon douteuse" d'attirer des "mots peu amènes" vu votre mode "ne me parler pas sur ce ton" ou " attention à vos paroles, cela rappelle quelque chose de désagréable et procédurier.

"Pas d'insultes SVP "
à chaque personne qui n'a pas la bonne réponse ou qui est "gauchiste" vous rends allergique, alors que l'on ne fait que causer ...

Vous avez l'habitude de dominer, commander peut-être là ou vous bossez mais ne prenez pas vos grands airs partout dans le monde.

Les "petits chefs", ou "cheffallions" on en a plus que marre et sur ce forum votre ton comminatoire est agressif.

Finalement la manivelle vous reviens en pleine poire et alors ? Vous avez le sang bleu ? en lien avec le ministre des RG ? C'est quoi cette façon de mettre en ligne des infos privées ?

Môssieur n'a pas l'habitude de recevoir des leçons mais il sait bien en donner aux autres.

Vous l'avez cherché désolée !
vous réécrivez le film.
je repose la question puisque vous semblez vouloir travestir l'histoire.
***Message modéré***
Depuis 5 ans, pas de nom, (permettez aux autres de ne pas en avoir) c'est la première fois que quelqu'un divulgue des informations personnelles sur un forum. Honte à vous.
N'oubliez quand même pas les électeurs, dans ce torchage (que vous voyez) de Mélenchon par le Pen. Certes, la question de la manière et du programme de Mélenchon ont toute leur importance, mais poser le problème n'est pas y répondre. Pouvons-nous estimer que vous militez dans une "ultra-gauche" contre une gauche radicale, et d'autres encore plus contestées, comme ce héros debout seul contre tous ?
ah bon ? Un duel en bonne et due forme va se faire sous nos yeux ébahis ? It is merveillous that ...Alors vous êtes honteux à cause du mélanchon qui s'est fait torché par la lapine ? Je compatis mais bon il a bien cherché aussi.

Et c'est normal ce n'est pas par les urnes que les choses changeront mais bien dans la rue comme d'habitude depuis 150 ans.

Je suis pas du tout déçue car je n'ai pas cru contrairement à vous.
11% suivi d'un appel à voter Hollande ; ça c'est vraiment remettre un jeton, ou un co(i)n dans la machine (vous ne m'insultez pas je vous prie, j'ai des soucis d'orthographe). On recommence ? Mélenchon a considéré, avec ses camarades du FDG, que l'enjeu était d'écarter N. Sarkozy. Il n'a pas demandé de contrepartie probablement parce qu'il ne voulait pas mêler son scepticisme au sujet des socialistes à la nécessité d'atteindre le but premier cité. Certains estiment dès lors qu'il devait laisser la consigne de vote libre, ou appeler à voter blanc, et pourquoi pas, tant qu'à faire, à l'abstention. N.Sarkozy, qui fut détesté par une majorité de citoyens, à la veille de l'élection, serait à l'oeuvre aujourd'hui. Serait-ce pire ? Voilà une question intéressante. Je n'avais pour ma part jamais vu et entendu un homme politique présenter avec autant de force et de conviction un programme aussi novateur que Jean-Luc Mélenchon.

Je crois que les simplistes sont réellement ceux qui pensent que, si mauvaise que soit la situation socio économique et politique, il faut confier encore à ceux qui l'ont laissé pourrir le soin de réparer les destructions, avec les pratiques même qui ont causé le désastre. Au moins, on a eu le temps de comprendre le mécanisme assez simpliste en question, en 30 ans, qui culmine dans l'individualisme forcené et l'argent fou. Les simplistes en question sont également de piètres utopistes.

J'aime bien ceci : Selon la définition d’Alberto Tenenti, l’utopie est un « phénomène culturel et mental aux multiples facettes ». En effet, l’utopie n’a « jamais voulu représenter une doctrine spéculative très précise, préférant s’en tenir à une démarche mentale et à un ensemble de thématiques récurrentes(…).
Mais heuu je vous insulte pas et ne vous "traite pas du tout " comme on dit chez nous dans le sud ouest profond.

Ce ne sont que des mots voyons, votre vie n'est en point menacée. C'est qu'il me ferait passer pour une "mercenaire" du bit mega qui écume les forums, a la recherche du "menu fretin" pour l'agonir d'injures comme une "poissonnière"

non "no name" .No !..
Tenez regardez ce que fait l'orgueil la rapacité ou l'appât du gain : appât du gain criminel


Et puis c'est pas Mélanchon le problème ce sont les idées nauséabondes comme les vôtres. Finalement Mélanchon à côté de gens comme vous et les autres "délinquants en cols blancs", me parait moins dangereux et "bonhomme" sans prétention.

Je crois que vais finir par voter pour lui d'ailleurs. plus on entends des paroles comme les vôtres plus Mélanchon me parait bien sympathique et pas assez connu du grand publique. Je dirais même qu'il est même trop modéré ...
"Je dirais même qu'il est même trop modéré .."
Le discours de Mélenchon est effectivement très modéré. Il aurait fait ricaner les socialos de 1981, tellement il est modéré. Vous vous rappelez "Changer la vie". Et on nous le repeint aujourd'hui en dangereux extrémiste....
Ah oui et on parle pas des socialistes du temps de Jaurès en plus. C'était bien autre chose. Ou même de certains partis ouvriers non connus par le Paf ou lémédias" en vogue du moment. Un monde un peu trop perdu, il est grand temps de revenir "aux fondamentaux" là .

Il y a urgence et péril en la demeure.
même message
pourriez vous garder votre sang froid, vous savez bien que dans la vie reelle, vous ne me parleriez pas sur ce ton.
Bhooou là j'ai peur ...Et puis j'ai tout mon sang froid ..Simplement quand on a affaire à "un qui se la pète" je vois pas ou est le problème pour le remettre à sa juste place : nobody perfect !
que lis-je, Yèza ne vote toujours pas pour Mélenchon?
pourquoi le travailleur ordinaire devrait-il être dévoué à une entreprise qui bien souvent le maltraite en recherchant justement le profit maximum à n'importe quel prix ? pourquoi les patrons ne seraient ils pas dévoués à leurs salariés ? celà doit encore exister des patrons comme çà, mais rarement.
Si comme vous dites il y en a eu "un" celui de Jalatte frabricants de chaussures c'est l'ex-patron de l'entreprise en fait , mais il s'est suicidé quand son entreprise a été délocalisée : Jallatte l'ex-patron se suicide

Je sais pas si des patrons comme cela il en existe encore ...
pas de nom fallait le faire, mais peut-être que vous comprendrez la substance de cet article quand vous serez foutu dehors pour "licenciement économique", en plein "burn out", lessivé, comme un kleenex, dit-on en langage de journaleux. C'est le symbole que je vous propose de voir, pas les termes qui précèdent décortiqués. Pardon ? Ah, vous en êtes, tout jetable, et cela vous a rendu amer et d'une cynique incrédulité face à la folle dureté du monde ? Au contraire, vous êtes l'exemplaire phénomène rebondissant dont sont remplies les chroniques de la réussite en situation de crise ? Peu importe, le "je ne ne pense pas que, je ne crois pas que, cela reste à prouver", volà qui reste de l'ordre mineur de la supputation. Je n'en ferais pas une thèse qui n'appellerait pas la formidable démonstration de l'immoralité, de l'insensibilité et de la cruauté des individus, du plus médiocre au plus puissant. Oui, nous avons besoin de symboles et même de légendes, ce n'est pas infamant pour l'esprit. La Révolution, les Lumières, l'imprimerie, la charité, le don de soi, le bonheur ? Rien que des leurres auxquels notre humanité donne un sens.

pas de nom fallait le faire, mais peut-être que vous comprendrez la substance de cet article quand vous serez foutu dehors pour "licenciement économique", en plein "burn out", lessivé, comme un kleenex, dit-on en langage de journaleux. C'est le symbole que je vous propose de voir, pas les termes qui précèdent décortiqués. Pardon ? Ah, vous en êtes, tout jetable, et cela vous a rendu amer et d'une cynique incrédulité face à la folle dureté du monde ? Au contraire, vous êtes l'exemplaire phénomène rebondissant dont sont remplies les chroniques de la réussite en situation de crise ? Peu importe, le "je ne ne pense pas que, je ne crois pas que, cela reste à prouver", volà qui reste de l'ordre mineur de la supputation. Je n'en ferais pas une thèse qui n'appellerait pas la formidable démonstration de l'immoralité, de l'insensibilité et de la cruauté des individus, du plus médiocre au plus puissant. Oui, nous avons besoin de symboles et même de légendes, ce n'est pas infamant pour l'esprit. La Révolution, les Lumières, l'imprimerie, la charité, le don de soi, le bonheur ? Rien que des leurres auxquels notre humanité donne un sens.

répondu au dessus
il est tant pour moi de conclure
l'article d'anne sophie est pas bon
et le discours de méléchon est simpliste

bon après midi
Bonjour
Pauvre type, va vivre chez les cannibales, c'est tout à fait le monde qu'il te faut.
même message que pour les autres
pourriez vous garder votre sang froid, vous savez bien que dans la vie reelle, vous ne me parleriez pas sur ce ton.

je vais le répéter pour le plaisir
le dévouement à une entreprise, l'amour du travail bien fait ne peuvent pas être le seul moteur d'une carrière.
C'est courageux d'affronter la vindicte...
Par contre, certaines personnes pensent au fond d'elles que le libéralisme des individus, le rapport à l'argent sont des notions floue qui ne sont correspondent pas forcément à la nature humaine. Donc, sans pour autant dire qu'il faut que nous retournions dans la savane, à manger des baies, et des carcasses, on peut parfois dire des trucs fous comme "l'argent ne fait pas le bonheur", "il y a trop d'injustice", "il faudrait partager"...
Vous allez à contre courant en assumant complétement le salariat. Oui, on travaille pour un salaire. Si cette logique vous suffit, libre à vous, mais ce n'est que votre point de vue. Rien n'est écrit dans le marbre... En tout cas, certainement pas le code du travail...
je dis surtout que le cas du chercheur est un cas à part dans le monde du travail
et que l'article d'anne sophie n'est pas bon et que le discours de méléchon est simpliste.

et non je ne dis pas que l'on travaille que pour un salaire
mais le dévouement pour une entreprise et l'amour du travail bien fait ne peuvent pas être le seul moteur d'une carrière.
C'est quoi une carrière?
carrière selon le larousse
Vie professionnelle considérée comme un ensemble d'étapes à parcourir.
C'est qui Larousse?
Ah, parce que ce que vous écrivez n'est pas insultant ?
"il [le chercheur] parle de reconnaissance de la part de l'entreprise, on peut imaginer que l'entreprise ait collé sa binette partout pour satisfaire son égo ou lui ai adjoint une secrétaire pour lui faire son café"

On peut insulter sans être grossier, vous en êtes la démonstration flagrante du jour ;-)
insultant pour qui ???

j'évoque les autres formes de rétribution que l'entreprise aurait pu mettre en place pour satisfaire cet employé, certes de façon un peu abrupte.
Je peux être plus poétique.
Sa femme travaillait dans la même entreprise, c pour cela qu'il est resté, c par amour.
Ce n'est pas un héros, il est juste faible.
Puisqu'il faut vous lire ce que vous avez écrit:

Coller la photo de l'employé du mois partout, considérer qu'il a un ego forcément à satisfaire ou faire faire le café par une secrétaire...

Mais au moins, votre réponse aura eu le mérite d'éclairer davantage votre côté méprisant et/ou machiste :-D
PS : pour le donneur de leçons que vous êtes, "ego" ne s'écrit pas "égo" et "Mélenchon" ne s'écrit pas "Méléchon"
Débat clos pour moi, je vous ai assez lu.

Puisqu'il faut vous lire ce que vous avez écrit:
Coller la photo de l'employé du mois partout, considérer qu'il a un ego forcément à satisfaire ou faire faire le café par une secrétaire...
Mais au moins, votre réponse aura eu le mérite d'éclairer davantage votre côté méprisant et/ou machiste :-D
PS : pour le donneur de leçons que vous êtes, "ego" ne s'écrit pas "égo" et "Mélenchon" ne s'écrit pas "Méléchon"
Débat clos pour moi, je vous ai assez lu.


je dirai plutôt sacarstique, je pense l'homme faible et je n'aime pas le cathéchisme de quel religion il soit.
et oui ne pas savoir conjuguer le verbe être est un problême je rappelle quand même "Tu est le père Noël".
sacarstique --> sarcastique
cathéchisme --> catéchisme
ha ha ha c'est malin ce nobody de "no name" à la noix ...J'ai repris son "cathéchisme" ou lieu de "catéchisme" et voilà je fais encore plus de fautes. Reviens goujat, cador, jaune, vin de messe noire, fauteur de troubles à l'ordre publique.

Bref "pas de nom" va finir en "pas de porte" pour sur. .
Hein ? Qu'est-ce qu'il dit "no name" de mon "Tu es le Père Noël " ? Sa cékrit pa kome sa ? Et alors vous aussi faite des fautes, vu votre métier vous ne devriez pas tout de même. Et vous votre cathéchisme n'est pas meilleur que je sache jusque là. Ils vous ont fait quoi les chercheurs ? Ils sont fonctionnaires ? Trop payés ? Expliquez vous mieux aussi ...

On attends la réponse, on garde votre place au chaud...Brrr .j'ai les doigts gelés là ...
Rends toi "no name" tu es cerné là ...Prépare toi a voire la "mort de près" mon gars ..C'est pas ton jour à ce que je vois. Eh les gars sortez la guillotine juste pour faire un essai avec ce "nobody" de "no name" ..C'est itou et on se fera la main (rouge !)

A la lanterne ! Hasta Siempré la Victoria !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.