60
Commentaires

Air France et les cravates de chanvre

Ces deux photos étonnantes du DRH d'Air France et du directeur des vols Long courrier d'Air France, malmenés par les salariés de l'entreprise…

Derniers commentaires

Siné - Hebdo : " Air France : une image dégradante " :

http://www.sinemensuel.com/dessin/air-france-une-image-degradante/
Si les médias dominants et ceux qu'ils servent tendent à présenter cette histoire comme une violence intolérable, c'est évidemment parce qu'ils craignent eux-mêmes d'en être les victimes.
Mais à comparer les violences, je pense que la violence sociale qui résulte du licenciement de 2500 personnes, après avoir essayé de les faire chanter en leur demandant d'accepter une baisse de leurs salaires, est quand même bien plus grave et intolérable.
L'inversion des valeurs et de la perception de ce qui est violent ou qui ne l'est pas démontre très clairement l'influence des idéologies et des intérêts de classe.
J'espère que les gens ne vont pas se laisser avoir par toute cette propagande, et qu'ils vont soutenir les salariés dans leurs luttes.
Pas vu à la télé : chemises déchirées en Israël :

http://blogs.afp.com/makingof/?post/ceux-qui-se-deguisent-en-arabes&pub=0#pr

Attention, sensibles s'abstenir ( où l'on voit des chemises déchirées sur des corps déchirés vivants )
Les salariés d'Air France qui ont dénudé leurs dirigeants n'ont fait qu'une partie du boulot, en effet ils ont oublié le goudron et les plumes et de les asseoir sur un rail. Quant au premier ministre qui les (ces salariés) de "voyous", j'eusse aimer l'entendre plus souvent en dire autant de certains chefs d'entreprise et autres hommes politiques dont les actes étaient plus contestables.
vous aussi vous parlez de "quasi lynchage". Décidément vous ignorez comme BFM, I télé, etc.. le sens du mot Lynchage !
Deux types en chemises, ne risquent pas la pendaison, ni l'homicide, alors que un inspecteur du travail qui voit sa voiture sabotée par des fraudeurs qu'il visite (roue à demie démontée) se voit débouter de sa plainte par le parquet qui a d"abord tout fait pour que les expertises n'aient pas lieu dans les temps nécessaires.
Ne sont pas "voyous" ceux que médias et pouvoir traient de ce nom.
les voyous ce sont les hommes en chemises justement !
Voyez aussi la vidéo de ce qui s'est passé pendant la "négociation" (????), aucune écoute des arguments sensés et dits sans violences, aucune réponse, mais juste des régards et des sourires arrogants lourds de mépris sur "la valetaille" qui ose prendre la parole.
Alors mesurez vos propos !
Pour Snowden, la corde est un minimum: http://www.contrepoints.org/2013/07/27/132348-edward-snowden-un-heros-libertarien
Eux aussi semblent avoir une corde autour du cou:
http://lacite.website/2015/09/18/les-statues-de-snowden-assange-et-manning-en-route-pour-paris/
Les bourreaux en Christ ?

Si j'ai bien compris la démonstration au vu de l'inconscient du photographe et qu'il s'agit ici de montrer les linéaments secrets qui peuvent présider au "shooting" photographique, je la trouve toute de même largement exagérée votre démonstration ! Vous charriez là ! Vous vous faites plaisir à bon compte.

2900 licenciements !!! Pourquoi ne pas nous avoir fait une belle démonstration très cultivée sur les fameux Pendus de Jacques Callot ?

Quelles oeuvres d'art pour illustrer la pressurisation sociale sans cesse renouvelée et ces " éternels restructurés" ( Journal Libération)

Les kapos en Christ ? Non, mais quelle blague !

Et quelle oeuvre encore allez-vous trouver pour illustrer les voeux du big boss, Monseigneur Alexandre de Juniac, qui veut remettre en vigueur le travail des enfants ?

Cherchez bien, je suis certain que vous n'allez pas trouver...

Bon allez, nous n'avons cas regarder une bonne vidéo post-moderne d'art populaire, en attendant une meilleure inspiration pour commenter les patrons voyoux sans aller chercher midi à 14 heures et surtout pas les oeuvres d'arts italiennes de la Renaissance !
Quelle Renaissance peut-il y avoir quand 2900 personnes sont clouées au pilori et mis au pilon ?

En regardant la vidéo ci-dessous, vous verrez que votre supposé "christ" est vite pris en charge par les robocops de la Police. Je vous assure que votre "christ" à la chemise déchirée n'a pas fini crucifié sur la croix. Au contraire, les Judas en question sont en très bonne compagnie et ont été confortablement mis en lieu sûr, sauvés par Ponce Pilate lui-même, Ouf !

"Air France directors physically attacked after jobs loss plan confirmed " :
https://www.youtube.com/watch?v=ZPuOnAHomcI

https://www.facebook.com/naty.beycdg/videos/10207982840718711/?fref=nf

Lire aussi : " Ce grand ado méprisant en face de moi a plus de 50 ans et il est PDG " par Sylvain Bouard | Cheminot
http://rue89.nouvelobs.com/2015/10/06/grand-ado-meprisant-face-a-plus-50-ans-est-pdg-261521

Bonne Pâques !
Enfin. 15 mn dans chaque JT pour ca. et rien pour tout les suicides de salariés liciencies, ceux qui sont tombent dans l'alcool, qui ne retrouvent jamais de travail. La partie dont la vie est détruite.
Et pour leur bourreau il n'y aura jamais de procès.
Quand on liciencie 2800 personnes et qu'on sait qu'on aura un taux de suicide de 1 pour 1000 (soit 2.8 morts) on peut pas être accusé d'homicide volontaire ?
Par contre mettre à poil 20mn un PDG qui va mettre à poil 2000 familles ca c'est mal ...
En tout cas les responsables passeront au tribunal. Et Yves Thréard qui ose affirmer haut et fort à C DANS L'AIR qui les responsables ne seront pas poursuivis car les plaintes feront l'objet d'un accord avec les syndicats.
(Et le pire c'est que le représentant du SNPL n'ont pas bronché :(
Les DRH ne poussent pas les gens à observer comment se nourrissent les oiseaux ni comment poussent les lys des champs.
A contraire, les DRH cherchent comment les exploiter davantage en les payant moins.
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120629.OBS5643/les-drh-veulent-banaliser-trois-jours-feries-chretiens.html
Il n'est pas certain que leur crucifixion rachète l'humanité, mais on peut toujours essayer, pour voir.
Ouais, même si je veux bien croire que ça a été dur pour ce DRH, on peut difficilement lui comparer les bourgeois de Calais et quelqu'un qui est seulement coupable d'avoir parlé, qui est torturé et qui va mourir.

Le calvaire va s'arrêter là pour ce DRH, assez rapidement.

Mais le rapprochement est intéressant.
Non, mais qu'est-ce que c'est ce délire des bourgeois de Calais, du Christ. Il manque Jeanne d'Arc. Comprenez-vous ce qui se passe. 2900 personnes sur le carreau. J'ai même lu 5000. Comprenez vous que trop c'est trop et que toutes ces digressions clulturo-culturelles sont un mépris supplémentaire de la domination culturelle.
Il est vrai que le parcours de M. Alexandre Marie Henry Begoügne de Juniac, PDG d'Air France et dont le salaire -http://www.journaldunet.com/business/salaire/patron/alexandre-de-juniac - en 2014 s'élevait à 645 000 € ( 75% d'augmentation entre 2013/2014, bravo l'artiste ! ) est sans doute plus respectable ainsi d'ailleurs que son discours devant une assemblée d'individus bien sous tout rapport (https://vimeo.com/116748738 )
Cette affaire de chemise ne serait-elle pas un signe d'avertissement envoyé par la Providence ?

En faisant le pari - très risqué - du low cost, Air France ne risque t-elle pas de perdre la sienne ?
Depuis hier je cherchais à me rappeler à quoi me faisait penser ce malheureux DRH sur la photo.
J'ai trouvé : à ça (4ème case de G à D, et de H en B).
Étonnant, non? (à une chemise et cravate près, bien sûr)
J'ai un peu de mal à imaginer le DRH d'Air France dire qq chose comme "pardonne leur Père, ils ne savent pas ce qu'ils font".
Compte tenu des circonstances, il me semble que le thème de l'ascension aurait été également le bienvenu.
Au fait: pourquoi lui enlever la chemise? Pas pigé.
Comme quoi la cravate est vraiment un accessoire grotesque, voir dangereux. Il aurait eu un collier de chien à clou, on l'aurait pas dépiauté comme ça :D !
ça n'est pas l'objet de la chronique, mais dans un soucis d'exactitude, l'introduction "malmenés par les salariés de l'entreprise" ne gagnerait-elle pas à être ajustée en "malmenés par des salariés de l'entreprise" ? Ils n'ont sans doute pas tous participé...
On se demande tout de même bien quelle humanité son sacrifice doit sauver...

Très belle chronique, merci.

Ce message a été supprimé suite à la suppression du compte de son auteur

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.