40
Commentaires

"Ainsi soient-ils" : la série d'Arte qui rend la presse béate

Des séminaristes captivant 1,5 million de téléspectateurs en une soirée ? C'était jeudi 11 octobre, sur Arte. Ce soir-là, la chaîne a diffusé les deux premiers des huit épisodes de sa nouvelle série baptisée "Ainsi soient-ils". Un succès d'audience, précédé par une campagne marketing détonante et des critiques plutôt dithyrambiques dans la presse. Chez les catholiques, les avis sont plus partagés, mais on est loin de la tempête de l'été dernier avec la diffusion sur France 2 d'Inquisitio. Certains catholiques espèrent même surfer sur le succès de la série pour faire de la "communication positive" autour des questions de vocation et de foi. Arte, plus forte que les JMJ ?

Derniers commentaires

le RSA ou l'église ou commandos parachitiste!!

et bientôt le cannabis pour les plus déçus d'entre eux !!
bonjour la laîcite sur les services publicsBientôt ils nous vendront à l'entrac'te des osties certifiées!!!

lamentable je plains les jeunes à qui on propose le RSA ou l'église ou commandos parachitiste!! ils restent à la périphérie de la société pendant que les vieux croulent sous leur fric dans des croisières sans cryptes pour la prière!!!!
un monde hallucinant !!! un festival d'incohérence où l'église prend toute sa place moutons égarés venez à ellle!!!
dieu, pétard et bière.
Daniel semble avoir le tour durant ces derniers jours de ce qui fait l'humanité .

Il a été découvert récemment que la première production de céréales a servi à fabriquer de l'alcool, et non du pain.
Je trouve que la série a le mérite d'exister tant la foi est absente de la TV. N'oublions pas que l'athéisme est d'une extreme minorité sur notre planète. Quel est le meilleur modèle? Que dois-je penser? Qu'est ce que la mort? Qu'est ce que la souffrance? Ce sont des questions auxquelels on sera tous confrontés un jour. Prétendre que cela n'a pas d'importance et que c'est la sphère du privé est un raccourci rapide mais un peu génant si on y réfélchit. La télévision doit présenter des programmes pour tous et présenter la vie telle qu'elle est. La spiritualité est une quète pour beaucoup de citoyens , le christianisme y répond avec des éléments.
Récemment, je suis allé à un stage de réflexion sur la mondialisation et ce que nous aurons dans notre assiette demain et ce que risque notre porte main apres demain. Cela n'a peut etre rien à voir mais ce qui m'a le plus frappé c'était la recherche de spiritualité face au métérialisme utilitaire ambiant. Certains y apportant des réponses tout en critiuqant les religions. Mais les religions ne font qu'essayer d'apporter une réponse à cela depuis 2000 ans avec des témoignages...le père Fromanger aurait pu en etre un.
La série montre bien que l'Eglise en tant qu' institution reste une institution avec ses dérives et lourdeurs inérantes à tout système ceux qui en profitent ou qui l'utilisent à des fins de pouvoir etc... Mais certains ont trouvé la foi et la vivent au quotidien au risque parfois d'y consacrer leur vie toute entière...mystère immense auquel il faut bien 8 épisodes.
Pierrot
Au fait c'est dans quel épisode que ces hommes apprennent ce qu'est l'amour... des enfants? Ah! Pas encore écrit! Mais déjà beaucoup joué!
l’Église Cacatholique peut bien compter sur ce genre de produit télévisuel pour racoler, ça ne marchera guère.

Repeindre la devanture de la boutique ne sert à rien si la marchandise vendue est toujours aussi rance.
Une seul commentaire à apporter à ces émissions : lire ou relire le traité d'athéologie de M. ONFRAY trés édifiant sur les concepts de ces religions monothéistes.
Tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à un discours sur la religion me rebute.Je vis dans un pays laïc et ne ferais aucun mal à un qui croit ceci ou cela.A l'inverse j'aimerais qu'on me foute la paix. Hier,une bande de témoins de Jéhovah défilait par deux dans mon quartier."par temps de crise,disaient-ils,il est bon de s'en remettre à Dieu..."ça ressemble à un hameçonnage (?)Les envoyer se faire voir est toujours possible.Discuter sûrement pas. Regarder une série sur des séminaristes et leurs problèmes,ça risque pas...
Piégé par la bande annonce, j'attendais un thriller, entre Da Vinci Code et Au nom de la rose, version 2012.
J'ai sans doute manqué la scène du cadavre au premier épisode... (il n'y a pas de coupure pub sur Arte pour aller à la cuisine chercher un verre d'eau). Du coup j'ai regardé le second épisode, pour ne pas rater le second meurtre... (sur huit épisodes, Arte s'était sans doute offert un serial killer).
Pas de chance, ni cadavre, ni tueur en série ! Seulement des soutanes et des crucifix.
De ma soirée, il ne reste donc que presque deux heures de complète propagande religieuse, en prime time, sur une chaîne publique.
Propagande qui se reproduira au cours des trois prochaines semaines. Je croyais qu'il existait, à la télévision, des plages horaires réservées aux pratiques obscurantistes. A moins bien-sûr que le passage à l'horaire d'hiver n'ait transformé le jeudi soir en dimanche matin...
Les vocations d'Hommes encore et toujours .... Je suis sur que si des femmes sont dans cette série ce sera soie des mère , soit des tentatrices ... Vierge ou putain

On visionne un monde moribond , où la lutte, l'autocentrage, sont omniprésent .
Les réalisateur Français a part parler des problèmes de comédiens ou d'homme, y'a pas bcp d'imagination . Maintenant on reviens a la religion quand enfin les USA s'aperçoit que le peuple n'est pas si croyant que ça .

Et une serie sur la laïcité, le droit de ne pas croire en un mythe rassurant (le père qui me protège et surveille) .

Ral le bol de la religion, du machisme, des viols, des injures (a chaque pub, les femmes sont injuriées , entre la ménagère débile et la femme provocante pas bcp de place pour une femme 'normale' qui est concentré par exemple sur la lecture du journal economique ).
Le générique me semble très fortement inspiré de celui de Downton Abbey...
MOnDieuMarieJosephMereDeDieu !!!

"Ce "tumblr" est soi-disant alimenté par Aurélien, l'un des séminaristes de la série qui raconterait ainsi de façon décalée sa future vie de prêtre"

Y'savent plus lire à @SI (quand c'est pas du magazine people...) : Dans le tumblr, il y a écrit : "MA VIE DE FUTUR PRETRE N'EST PAS SI DIFFERENT DE LA VOTRE... PAR AULIEN DU SEMINAIRE DES CAPUCINS"
Le jeux de mots est clair (Aurélien => AULIEN => aux liens => tumblr-MDR-saleté-de-chats) et donc ce n'est pas la peine de faire votre mauvaise langue avec ce "soit-disant". D'autant plus qu'en vérifiant par exemple avec la première ligne de (l'immonde) Le Monde, vous auriez noté qu'il n'y a pas de Aurélien parmi les principaux "séminaristes de la série", contrairement à ce que vous affirmer : Emmanuel (David Baiot), José (Samuel Jouy), Yann (Julien Bouanich), Guillaume (Clément Manuel) et Raphaël (Clément Roussier).
ou alors, à la rigueur, c'est Julien qui ne sait pas taper son nom. Pour un gars qui est sensé devoir se préparer à faire moult baptêmes, ce serait ballot.

Télérama est tout aussi dithyrambique : "En restituant toute la complexité de leur engagement radical, la nouvelle série “Ainsi soient-ils” frappe fort".
Ni (l'immonde) Le Monde ni Télérama ne sont "dithyrambiques". Les critiques sont "positives" ou "plutôt positives", sans plus. Regardez dans le dictionnaire avant d'utiliser un mot avec un Y.
Tiens, ben, je pourrais faire mon Sébastien Rochat : on pourrait très bien faire une revue de presse qui dise que les critiques ont été toutes finalement assez mitigées, et rien que sur Le Monde (je refuse de lire Télérama), cela donnerait :
Certes, Le Monde a d'abord concédé que la série était "épatante", mais le critique du Monde développe longuement le fait que c'est en grande partie parce que c'est la première du genre : "le pari était osé", car "la religion restait la grande absente d'un traitement sériel à la télévision." "La réussite d'"Ainsi soient-ils" est déjà là."
Le Monde tempère encore son enthousiasme en indiquant que la série "tombe parfois dans la caricature ou l'effet de trop-plein" ou, au delà d'un regard "juste et touchant", la série est entachée de "maladresses et invraisemblances".

On peut donc sélectionner de manière à montrer que la critique du Monde n'est pas si différente sur le fond des "plus" et des "moins" que les autres critiques ou commentaires, que vous allez pourtant jusqu'à qualifier d'être "assassine".

Pour vos péchés consistant à voir le diable partout (mais que quand cela vous arrange...) et à instiller désormais sans complexe votre avis personnel dans des articles théoriquement de journalisme, vous me ferez donc : trente-trois PATER, vingt-deux AVE, et quatre cakes aux olives (c'est bon chà... car ayant vu, du fait d'une partie de ma famille, dont une tante "sœur" cloitrée, et malgré mon athéisme, des religieuses et/ou des prêtres réunis en vrais, je peux vous dire qu'il y a de la sacrément bonne bouffe et qu'elles et ils ne sont pas tristes du tout).

P.S. : ceci est mon dernier message sur les forums d'@SI.
Il faut bien que l'Eglise résiste et s'organise face à un Islam qui se radicalise !

Quoiqu'on en dise, même si ce n'est pas "encore" ? écrit dans la constitution européenne, l'Europe est Chrétienne, et le restera !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.