13
Commentaires

Agression d'une femme par un migrant : comment la fachosphère surfe sur "la censure" des medias

Une nouvelle affaire d'agression fait le bonheur de la fachosphère. Un migrant mineur a agressé jeudi 10 novembre une sexagénaire à Arzon, dans le Morbihan. Une affaire reprise par le site identitaire breton Breizh Info, puis par une partie de la fachosphère. Une manifestation organisée lundi 14 novembre au soir par le groupe Facebook "pas de migrants en Bretagne" a dégénéré.

Derniers commentaires

Mars 2017 ? Notre justice va mal !
La fachosphere braille contre ce migrant qui a joué à l'exhibitionniste. Des gens pas comme nous, qu'ils disent.
Moi j'y vois plutôt un signe d'intégration. Vu le nombre d'agressions sexuelles et d'exhibitionnistes en France, ça montre que ce petit gars a bien assimilé les moeurs françaises.
" Une nouvelle agression fascistoïde fait le bonheur de la planète révolutionnaire...", " Une n-énième histoire de traders fait bander les anti-capitalistes...", " L' agression sexuelle d' un panda multi-récidiviste enchante les fourreurs..."...Et " L' objectivité est une notion...Subjective...", aurait pu dire JPS!
Une petite dernière..." Une nouvelle élection amère, et ricaine, fait froid dans le dos...Et chaud au cœur "...Ca dépend de quel côté on se la prend!
Carpe diem...
peut etre que ce mome a vu en Afrique les femmes blanches payer des jeunes mecs pour du sexe, il lui a juste proposer de gagner de l'argent, il ne l a pas vol?, il lui a montr? ce qu il lui proposait . Qui nous dit qu il voulait violer cette femme ? plutot rien, il,fait ca dans la rue , au vu de tous, et un jeune. Vous trouvez pas ca étrange ? comprenez que la prostitution n est pas un métier mais un mode de survie en Afrique pour les mecs, c est dure a accepter que des femmes payent et que des gars se prostituent , mais c est vrai, comme la Thailande pour les males.
"Censure" est un des mots favoris de l'extrême-droite depuis euh...... si longtemps que ça vaut à peine une brève.
Il y a juste eu un changement du cadre le plus habituel de son emploi : avant le terme était surtout utilisé pour se plaindre des médias ne donnant pas assez la parole au FN. Depuis qu'il refuse plus d'invitations qu'on refuse de lui donner la parole (il y a même une plainte de France Télévisions au CSA à ce sujet), "censure" est devenu son mantra sur les faits-divers impliquant des migrants (de préférence des trucs sexuels avec une femme blanche).
Au passage il y a environ 27000 plaintes pour agressions sexuelles par an en France (et probablement 4 ou 5 fois plus d'actes), ce serait amusant de calculer le nombre de pages que celà prendrait si la presse prenait le temps de consacrer des articles à chacune (mais bon ce n'est pas ce qu'ils demandent mais juste qu'on parle des affaires -en nombre inconnu puisque pas de statistiques ethniques mais probablement assez faible, l'immense majorité des agressions étant entre proches- impliquant des migrants ou autres basanés.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.