48
Commentaires

Accuser les journalistes de corruption : la dernière arme du FN

Nouvelles attaques du Front national contre les journalistes. Suite aux révélations du Monde sur le détournement de fonds européens par le FN mais aussi aux révélations de Mediapart sur un troisième prêt accordé au parti par une banque russe en juin dernier, des responsables du Front national accusent les journalistes d’avoir obtenu leurs informations après corruption des enquêteurs ou des magistrats. Le directeur du Monde Jérôme Fenoglio dénonce aujourd’hui "une pure diffamation".

Derniers commentaires

[quote=DS] ACCUSER LES JOURNALISTES DE CORRUPTION : LA DERNIÈRE ARME DU FN



Donald Trump Official Sceal of Approval
L'argument le plus sot de ceux qui voteront Nauséablonde : le FN est le seul qu'on n'a jamais essayé. La France a déjà essayé le FN, ça a duré quatre ans et s'est terminé par les douze balles dans la peau de Pierre Laval.
corruption ou non, il y a violaion par des fonctionnaires de la loi sans aucune poursuite (comme pour fillon). Il n'y a même pas d'enquête...

tout le système roule pour macron, quel désastre...
Après, je ne lis pas les journaux mainstream mais il faut voir le traitement qui est réservé au FN dans les émissions-poubelles (ONPC par exemple). Il y a une diabolisation de leur parti qui est incroyable. Probablement que ca sert le FN mais déontologiquement, ces "journalistes" sont perdus.
Sinon le FN n'accuse pas les journalistes d'êtres corrompus, mais d'êtres corrupteurs. C'est une erreur sémantique de l'Express malheureusement reprise ainsi par @si.
Tiens, du boulot pour les éplucheurs de médias de @si (et autres) : où en est-on des questions aux responsables du FN sur le thème de l'identité nationale ? Ce thème a-t-il disparu par rapport à des élections précédentes ? Serait-il remplacé par le sécuritaire dans une "union sacrée" où "évidemment-faut-lutter-contre-le-jihadisme", la laïcité où "évidemment-faut-lutter-contre-l'intégrisme" ?

Et pour être précis, la question qui me travaille, qu'entendent-ils par "La défense de notre identité de peuple, pour protéger notre patrimoine et nos traditions" qu'ils veulent mettre dans leur réforme constitutionnelle.
Et pour être encore plus précis, a-t-on vu quelqu'un les mettant face aux problèmes de cette ethnicisation de la nationalité, leur demandant par exemple si ils considèreraient la circoncision comme étant de "nos traditions", qui est ce "nous" qu'ils mettent dans "notre identité de peuple", la différence entre traditions de Français et traditions prétendument françaises.

Là, j'ai vu Philippot chez Ruquier, personne n'en a parlé, et j'ai l'impression que ni les journalistes, ni les adversaires politiques dans les débats ne parlent de ce clivage, qu'on les laisse dérouler tranquillement leur nouvelle image de parti "social".
Comme disait Lordon, on a l'impression que le journalisme politique est mort, on a surtout du journalisme économique, de gestionnaire ou du reporter qui tend le micro, fait du "fact checking" et rien qui marque les clivages idéologiques, ce que signifie en l'occurrence le "national" identitaire de Front National.
Bonjour et merci pour cet article.

Je me demande tout de même s'il ne faudrait pas corriger la première phrase : "Journalistes corrompus ?". Le mot qui conviendrait n'est-il pas plutôt "corrupteurs" ?

Cordialement,

J. Grau
Dans ces avalanches qui nous submergent, je crois que je vais renoncer, vu qu'un vote blanc massif est impensable, car "les hommes chérissent les causes dont ils maudissent les effets".
Une chose me trouble cependant, 'et j'espère que quelqu'un saura m'expliquer) : le Parlement européen saisit le Parquet de Paris en mars 2015, qui ouvre une enquête en décembre 2016. C'est un certain FF qui doit pleurnicher sur le thème : on est méchant avec moi seulement.
C'est très vilain de se faire payer pour divulguer des informations confidentielles, c'est très vilain de payer pour les obtenir. Le faire gratuitement, c'est peut être pire, non? Ça prouve un très haut niveau de perversité, fichus lanceurs d'alerte, le secret entre les dents.

Mais enfin, ces infos, elles sont exactes ou pas? Parce que si elles sont exactes, ce qui est probable, alors double dose, non seulement le FN fait en secret des trucs inavouables, mais en plus il souhaite que ça reste secret et vilipende ceux qui, vénalement ou généreusement, font acte de transparence et de salubrité publique.
Certes, il est bon d'attaquer le FN sur sa corruption et de mettre en lumière son attitude faux cul par rapport aux fachos qui font semblant d'être repentis pour mieux conquérir le pouvoir. Mais le problème, c'est que son électorat risque fort de tenir des raisonnements du type "de toute façon, ils sont tous corrompus" concernant le premier argument. Le deuxième argument risque aussi d'être relativisé (à tort) avec des propos du style "oui mais ils sont minoritaires" etc....
.Par contre il est une chose qui constitue la cause principale de la montée du FN et à laquelle les journalistes dominants ne semblent pas prêter la même hargne et la même attention: c'est la violence sociale que 30 ans de "social libéralisme" ou de libéralisme tout court ont produit chez les classes populaires et les fractions basses des classes moyennes. La contribution qu'ont apporté Le Monde (sous direction d'Edwy Plenel et la collaboration de Laurent Mauduit à l'époque : voir à ce propos Frédéric Lordon) et Libération à la légitimation d' un Parti Socialiste passé à droite est la cause principale de l'envie de tout foutre en l'air. Vous me direz "mais alors pourquoi cet électorat ne va t'il pas vers Mélanchon?". Et bien regardez comment les journalistes traitent tous ceux qui envisagent de sortir de l'Euro par la gauche, c'est à dire le mépris condescendant, et vous aurez une partie de la réponse. L'autre étant dans le fait que Mélanchon traîne un passé dans ce Parti Socialiste de droite qui fait douter d'un retournement sincère. Le jour où la violence sociale de ces 35 dernières années sera nommée et lorsque le discours faussement de gauche du FN (qui drague autant les patrons que les salariés) sera démonté (comme dans l'ouvrage "les classes populaires et le FN" explication de vote) , d'après moi, la contestation du FN portera....contrairement à la lutte "morale" actuelle qui trouve vite ses limites si elle n'est pas complétée (avec force et bruit dans les médias dominants, et non pas dans les "petits" médias alternatifs) par cette reconnaissance de la violence sociale faite aux "petits" de ce pays.....
Vous avez raison, les inconditionnels s'en fichent, la malhonnêteté est à leurs yeux légitime, les plus basiques parce que "les autres, i font pareil", les théoriciens parce que arriver au pouvoir, par quelque méthode que ce soit, est légitime à leurs yeux.
Cependant, je ne pense pas que ces gens représentent tout l'électorat FN. Que celui -ci fasse en douce des trucs qu'il ne veut pas qu'on sache n'est probablement pas indifférent à tous les votants FN.
Sur la complicité du FN avec le haut patronat et la finance, vous avez également raison: lors du débat de 5, le fait que MLP, parlant des économies à faire, mette la lutte contre l'évasion fiscale en 4ème position, n'a guère été relevé, et n'aurait pas dû passer inaperçu. "Ventriloque" et "gazelle" ont eu beaucoup plus de succès. On touche là du doigt le rôle des médias pour donner du relief au moins signifiant. De même, les arguments "moraux" ont la cote... à cause de leur relative inefficacité.
traditions prétendument françaises
Oui, c'est dommage en effet que "nos" journalistes ne demandent pas des précisions sur le contenu. Ça ferait une sacrée foire d'empoigne, vu la diversité de "nos" traditions.
Par exemple, dans les massifs dauphino-savoyards il est une tradition (que je désapprouve, mais bon... ça fait partie du folklore local), c'est de mettre à bas les croix qui marquent les sommets, de les scier si elles sont métalliques (monter une tronçonneuse à métal à 2000 mètres, chapeau, les gars) de les re-re détruire et de les re-re scier (car certaines sont obstinément rebâties). Une tradition farouchement anticléricale. Drastiquement laïque, pour le coup.

Contre une autre tradition, (que je n'approuve pas, mais bon, blablabla folklore local) celle d'appeler nos villages "Saint Machin" et "Saint Truc", ou Notre Dame de coin coin, et de coller des croix (encore des croix!) et des statues, entretenues et fleuries par la population, à tous les carrefours.

Alors, on fait comment? On met les deux dans l'identité nationale? On choisit? Sur le critère de la laïcité? On débaptise nos villages? On déclare à Monsieur de Saint Janvier qu'il s'appellera désormais "Citoyen Nivôse"? On ressuscite le calendrier républicain, tellement poétique, avec ses noms de fleurs et de légumes bien de chez nous à la place des saints qui nous viennent de l'étranger Vatican?
La ventriloque et les gazelles, ça ferait un joli titre !
"Voir à ce propos Frédéric Lordon". Un lien s'il vous plait. :) A voté.
On peut déjà lire ceci :

Lordon sur Plenel et Mauduit
Merci! Je prends tout ce que vous avez sur Lordon!
Je ne sais pas à quoi faisait allusion karlbourd, mais ce post de Lordon est déjà bien éclairant, et sur le passé et sur le présent (le nôtre, car le post date de 2012).
Et depuis 2012, quelqu'un sait quelles sont les relations entre Lordon et Mediapart ?
Avec le mot clé "Lordon" sur Mediapart, il a l'air d'y être pas trop mal reçu.
Un journal qui se dit de gauche ne peut plus ignorer Lordon, vu la stature qu'a acquis ce dernier.

Ce rappel historique n'est toutefois pas sans intérêt.
merci pour l'article, posté sur mdp ....
Les électeurs fn sont dans un processus régressif si lourd que ce genre d'infos n'a aucun effet sur eux, voire renforce le désir de voter pour leur championne. De même Fillon ... 18% de français seraient prêts à voter pour celui qui les spolie impitoyablement depuis des années du haut de son donjon de la Sarthe et qui leur promet en guise de remerciements le fouet et une sodomie lubrifiée au gravier... Je ne crois pas que les électeurs de Fillon ne soient que des suppôts du MEDEF... Je suis sur qu'il y a des [s]esclaves[/s] salariés imbéciles aussi bien du public (des fonctionnaires dotés de la conscience politique d'une huitre) que du privé...
Donc le bon sens (traduisez en prose, la stupidité la plus crasse) étant la chose la mieux partagée (Ne pas prendre Descartes pour un naif) peu d'espoir de rattraper tous ceux qui ne savent pas ce que signifie l'expression "Citoyen de la République"... Un vrai boulot qu'une immense majorité estime avoir accompli juste en avalant la propagande de BFN et France 2 facho...

Cordialement.
Mais vous l'etes corrompus ! ...lache en plus ...et humainement infect !

Vous etes un corporation de merde tripatouilleuse de papier pourri que vous moulinez a longueur de journee dans vos seaux de merde et qu'ensuite vous nous deballer sous les yeux...comprenez donc qu'on vous trouve a vomir.
Ils ont intérêt à poursuivre parce que moi, sinon, je vais trouver ça suspect.
tous les politiques se ressemblent de ce point de vue.... diffamation , acharnement, corruption,complot,manipulation ils n'auront jamais de mots assez durs lorsque le discours ne leur est pas favorable. A l'image de leur militants finalement.....
En tous les cas, les Français auront à choisir entre des gens en qui ils se retrouvent :
- un mec qui fait employer sa femme fictivement et fait passer ses enfants pour des diplômés, un mec qui trouve normal qu'un autre lui paye des costumes - moi j'appelle ça un gigolo.
- une fille à son papa cyclope qui le cache sous le tapis pour ne qu'on ne voit pas combien elle lui ressemble et qui vient salir l'image de la France au Parlement Européen en faisant pire que des pays renommés pour cela, une fille dont le parti est financé par un gouvernement extérieur
- un mec qui a trahi son parti et celui qui l'a mis en poste, un mec qui a gagné des fortunes mais s'est arrangé pour ne rien posséder en mettant tout au nom de sa femme, c'est "smart" comme dit Trump en trichant avec les impôts

Que les Français votent pour ces trois là, ils les représentent bien, eux et leurs petites combines
Amusant que la contre attaque porte sur les moyens utilisés pour obtenir l'information plutôt que l'information elle-même. Je n'ai fondamentalement rien contre la rémunération des informateurs, que ce soit en matière judiciaire ou journalistique. Ils prennent un risque personnel et professionnel en donnant des infos d'utilité publique.
Le Monde ne paye jamais pour obtenir des informations.
Comme la France ne paie jamais de rançon lorsqu'un-e de ses ressortissant-es est pris-e en otage.
Et c'est par pur désir de faire plaisir aux journalistes (du Monde et d'ailleurs) qui le leur demandent poliment que les "sources"* donnent les infos. Sans aucune contrepartie, ni d'ordre monétaire ni d'aucune autre sorte.

(*) je mets à part les vrais lanceurs d'alerte qui peuvent être motivés par l'honnêteté. Mais dans les milieux judiciaires et policiers (sources majeures des journalistes "d'investigation" français), ils sont plutôt rares (les lanceurs d'alerte).
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.