56
Commentaires

Accueillir Snowden ?

Au-delà de tout le reste, la décision que prendra (éventuellement) Hollande d'accorder, ou non, l'asile à Snowden

Derniers commentaires

Accueillir Snowden ?
Oui, l'idée est bonne.
Le faire avec toutes les réserves bien exposées dans cette chronique de D. Schneidermann (qui réussit là un joli numéro d'équilibriste) ?
Oui, l'idée est bonne.
Prendre cette décision au nom des principes ? Oui, (non, je ne vais pas faire le coup de l'anaphore), mais, oui, l'idée est bonne.
Se dire que ce sera peut-être l'unique raison pour laquelle on retiendra (vaguement) les noms de Hollande ou Obama dans cent ans (si dans cent ans il y a encore quelqu'un-e pour s'intéresser à ça) ? Oui, l'observation est judicieuse (pas d'anaphore, donc).

Faire ça, accueillir Edward Snowden, pour lui éviter l'errance et la taule parce qu'il nous a rendu service en contrepartie d'une montagne d'emmerdements sans noms ? Oui. Clairement oui. Pour une fois qu'un type prend des risques pour un autre motif que le profit, ça mérite quand même qu'on lui tende la main.

Il n'y a en conséquence que de bonnes raisons (morales évidemment, mais aussi politiques) pour accueillir ce garçon dans ce beau pays de France.
Quel peut donc être le problème, l'unique anicroche, le petit truc à cause de quoi cette décision pourtant évidente, quoique lourde de sens, risque fort d'être écartée par Hollande ?

Ce problème, cette anicroche, ce petit truc ennuyeux, c'est que Hollande est incapable d'affronter l'adversité. A plus forte raison d'adresser à qui que ce soit un "bras d'honneur" - je ne parle évidemment pas ici de ses électeurs (les pauvres) mais de ses pairs, de l'UE, des USA, (aussi de l'Entreprise et de la Finance, avec un E et A majuscules).

On sait que, à l'imitation de François Miterrand, François Hollande se rêve en Machiavel. Mais c'est d'un Machiavel d'antichambre qu'il s'agit (probablement aussi dans l'alcôve d'ailleurs). C'est-à-dire qu'il ne combat jamais (le Machiavel princeps a-t-il jamais combattu en personne ? Ce serait intéressant de le savoir, mais c'est une autre discussion). Hollande louvoie, ment (pas plus que les autres), il tergiverse, il procrastine (en particulier quand il s'agit d'être "de gauche") et il lâche ceux qui ont cru en lui (les pauvres -bis).

En conclusion, je ne sais pas si Edward Snowden a jamais attendu quoi que ce soit de Hollande, mais nous savons que ceux-celles qui ont attendu quelque chose de lui ont tous-tes été trompé-es.

Dans cent ans on aura oublié et Hollande et ses cocu-es. Snowden boxe dans une autre catégorie. Il a plus d'avenir.
Souhaitons lui bon vent et bonne chance.
Il faut de toute urgence avertir Snowden : qu'il n'envisage pas une seconde de venir en France.
Un président complètement inféodé aux USA, atlantiste comme c'est pas possible. Et de plus un habitué des trahisons. Le peuple de gauche en France en sait quelque chose. Ce n'est pas la présence de Kouchner dans la liste des pétitionnaires qui est rassurante : en matière de retournement de veste, c'est aussi un expert ...
DS : "les Etats ont droit au secret. Ils ont droit au secret des négociations diplomatiques, par exemple pour éviter qu'une crise ne dégénère en guerre. Ils ont droit à l'espionnage, et à tout ce qui s'ensuit, pour se protéger de menées hostiles. Si on leur interdit par principe toute action secrète, autant leur demander de se saborder, et de laisser l'avenir du monde aux bons soins des multinationales et des Corleone de tous les pays."

Vous, déplaire ? Vous n'y pensez pas ! Mais surtout, remarquons quand même que depuis que Snowden a parlé, les guerres ont débuté, on n'avait jamais vu ça, et les multinationales font désormais ce qu'elles veulent. Merci sincère pour ce rappel. Oui je sais, la sincérité... mais je ne suis pas politicien, moi.
A la place de Snowden j'éviterais la France et son président des promesses en l'air et des louvoiements diplomatiques otanistes. Du point de vue de la présidence française récupérer Snowden permettra de diminuer à un montant symbolique l'amende de notre banque ! ? Il n'est quand même pas fou Snowden !
l'asile à Snowden, un bras d'honneur aux US ?

+1000 !

Rien que pour cette raison, il faudrait le lui accorder.
Wow ! 43 commentaires, et presque autant de visions subtiles du monde, pas du tout manichéennes :-D
Et si tout ce fracas d'évênements - sans relation entre eux - éclairé notre Hollande président !
Regardez tous ces conseillers lui parlant en même temps d'affaires totalement différentes! Regardez François entendant toutes ces recommandations dont le cerveau connaît une fusion en chaîne d'idées!
Et bien! Tout est possible...
Je me demande quel est le pourcenage de personnes qui seraient tentées de signer une pétition et qui ne le font pas par crainte d'être fichées.
J'imagine que des centaines d'@sinautes sont déjà répertoriés dans les fichiers de la NSA ...
Je vous fous la trouille, hein ? :o)
Les pétitions ne servent à rien. Tirons au sort.
Quand je vois la liste des gens connus qui ont signé cette pétition, j'ai la nausée... C'est du "Snowden washing", de la poudre aux yeux pour la populace comme nous.
Et DS qui fait semblant de croire à ça, il veut nous faire enrager ? Pas lui, un type avec de la bouteille. Je ne lui demande pas de faire le décryptage inverse et de faire la liste des réseaux où influent les différents signataires (ce serait trop beau), mais merde, quand même...
"La décision que prendra (éventuellement) Hollande d'accorder, ou non..."

J'ai bien ri !
Qui a fait arraisoner l'avion Evo Moralès ,croyant que Snowden etait à l'interieur. Qui a laissé , le president de bolivie traité comme un criminel, seul dans l'aeroport de Vienne, et bien cet homme la c'etait Hollande. Alors arretez de nous prendre pour des jambons. l Hollande c'est le petit toutou a sa mémère ,s'il peut rendre service Barack Oblabla , il le fera.Tout comme le traité transatlantique, qu'il signera les yeux fermés.Il est grand temps qu'il se casse..
"Une décision de principe" ? La morale dites-vous, en politique politicienne ?

Pfuuh... Hu hu hu... Ah ah ! POUAH ah ah ah ah !! Mouah ah ah ! *parti pour 10 minutes de fou rire*
[quote=Daniel Scheidermann]Qui peut sérieusement prétendre que la masse des révélations Snowden sur la NSA n'est d'aucun intérêt ?

Je réaffirme une nouvelle fois que les "révelations" de Snowden n'en sont pas. C'est vraiment lassant de voir les journalistes surpris qu'une agence d'espionnage espionne. Vous cous imaginiez quoi ? Qu'elle fabriquait des pains aux chocolats ? Avant Snowden, ont savait que la NSA utilisait des logiciels pour intercepter/ espionner les communications. Ce qu'a révélé Snowden, ce sont les noms de ces logiciels. A quoi ça sert ? Strictement à rien. Scoop: La France, la Russie, la Chine, toutes les grandes puissances font de même. Sans doute pas à la même échelle (encore que pour la Chine, c'est possible qu'ils fassent aussi "bien" que la NSA), mais ça ne change pas grand chose.

La seule "utilité" de Snowden a été, au fond, de mettre sur la scène médiatiques des sujets qui sont importants (protection des données, respect de la vie privée, cryptographie et failles de sécurité, etc).
Pourquoi élever le débat si haut ? Vous serez incompris par notre Président et par le Premier Ministre et il ne faudra pas vous étonner du résultat.
attendons , la réponse ne saurait tarder et la surprise ne sera pas au rendez-vous, ce sera comme tout le reste.
Je ne sais pas si je vais signer cette pétition, et me retrouver en compagnie de personnes à qui je refuserais de serrer la main en public. Le dilemme est qu’il y en a d’autres tout à fait respectables. Je crois que cette pétition n’a de valeur que symbolique, voire promotionnelle.

Parce que comme beaucoup le démontrent ici, il est peu probable que notre capitaine de pédalo en déroute accepte de charger encore sa barque qui ressemble de plus en plus au radeau de la Méduse (putain les images !).
Proposer à l’asile politique à M. Snowden, c’est jouer au billard à trois bandes :

Réaffirmer la République Française, avec un grand R et un grand F dans son rôle de patrie des droits de l’homme (sauf à Calais et dans beaucoup d’autres lieux).

Réveiller les mânes de l’indépendance nationââle façon grand Charles en attendant que le peuple se rassemble derrière le chef charismatique (heu...désolé, je n'ai trouvé que ça)

Et refaire une petite virginité aux services secrets et autres barbouzes nationaux qui ne se privent pas, à leur échelle, de faire ce que fait la NSA.

En plus, jouer au billard en faisant un bras d’honneur, c’est la luxation de l’épaule assurée…



Pour AL1 :Tout petit, j’étais déjà snowdolâtre. Je souffre d’addiction aux sports d’hiver…

"Accueillir Snowden ? "
Rien que le fait qu'un journaliste, après 20 ans de décryptage afin de savoir le vrai du faux et le caché des médias et des politiques, se pose la question, me dépasse à un point inédit.
Mais je ne suis pas surpris, et c'est peut-être ce qui me désole le plus, Daniel.
j'espére que nous pouvons signer cette lettre et l'envoyer à hollande mais je ne me fais aucune illusion le grand snwoden face au petit hollande . Notre petit Président aura une rage de dent à lisant ce texte et il s'engouffrera sous l'oreiller .
il ny a rien de grand chez lui il est decevant en toute chose il est ennuyeux tampis pour snwoden il va devoir compter sur les peuples comme Assange .
C'est une époque où nous avons une sacré longueur d'avance sur les politques qui sont à la traine.
Le gentil président Obama, Prix Nobel de la paix, voudrait bien attraper le méchant traître Snowden pour lui faire subir le même sort
(ou encore bien pire) que le méchant traître Bradley (Chelsa) Manning, qui croupit pour de nombreuses années dans une prison
militaire pour avoir commis le crime impardonable de dénoncer l'assassinat gratuit d'un groupe de civils irakiens par l'armée US.

Comme démontré par les négociations secrètes sur l'AFT et comme démontré par Snowden on en est arrivé enfin au stade suprême
de la démocratie de type atlantiste: l'état opaque et le citoyen transparent.

Malheur à celui qui a sacrifié la belle vie et un job très bien payé pour oser nous avertir.
Ce qui est surprenant dans cette liste c'est la presence de gens que j'aurais qualifie d'atlantistes/sionistes inveteres ou typiques du systeme (Fourrest, Kouchner, Roudinesco, Lang ...) mais aussi de vrais activistes des droits de l'homme (Aigrain, Brauman, Morin) ou simplement respectables (Rocard, Ronai ..)
Le texte de Patrick Weil publié dans Le Monde et cité par Erwan est à lire absolument, parce qu'il décentre le regard: non, tout ne dépend pas de Hollande ou de Valls, il y a d'autres instances qui pourraient être amenées à en juger (sous haute pression certainement, mais l'expérience d'indépendance serait intéressante) Ne faisons pas la cinquième république encore plus régalienne qu'elle ne l'est! Il peut demander l'asile en France, sans être sur le territoire français, en tant que combattant de la liberté, c'est l'"asile constitutionnel"... ce sont les restes de l'universalisme français, et cela n'a rien à voir avec de l'humanitaire ni de la diplomatie, et c'est bien pourquoi ce sont d'autres procédures qui s'appliquent. Il me semble que c'est un point aveugle du texte de Daniel. Après, c'est à lui de voir s'il a envie de venir en France...
Voilà bien le genre d'article qui pulule dans les médias traditionnels et qui m'exaspère : présenter comme plausible un évènement dont la probabilité est quasi nulle. C'est comme les articles qui se demandent si Hollande va réussir à faire l'Europe sociale.
D'abord, parler de ça, c'est ne pas parler d'autre chose. Ensuite, l'envisager, c'est un signal de plus envoyé aux gens pour qu'ils se disent "finalement, peut-être qu'il peut le faire, alors je vais quand même voter pour lui, parce que je vais pas voter pour les extrèmes quand même".

Face à la vacuité de cet article, un peu de fond, même si il date un peu :
http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/07/05/Non%2C-la-France-na-pas-refuse-lasile-a-Eward-Snowden
Cher Daniel,

Il ne semble que vous oubliez quelques droits que les Etats doit tenir comptes en exerçant les "leur droit", le droit national et international, les droits de l'homme, le droit à la privacité. Ce que les révélations de Snowden mettent en lumière, ce n'est pas seulement la connivences espions et géants du net.. mais au delà de cela, que les Etats agissent comme des hors-la-loi sans aucun respect du Droit sous pretexte d'exercer leurs droits aux secrets...
Poutine a commencé sa carrière au KGB (il a passé 5 ans en Allemagne comme espion) donc la présence de Snowden en Russie n'est pas politiquement correcte mais comme c'est un des trés rares pays au monde qui ait une tradition solidement ancrée d'opposition aux États-Unis il y est probablement plus libre de s'exprimer qu'il ne le serait ailleurs...
En tous cas, merci à Daniel d'attirer notre attention sur cette pétition.
Même si elle n'aboutit à rien, elle permettra de compter les sympathisants de Snowden en France.
En fait, c'est à Poutine qu'il faudrait envoyer une pétition, afin qu'il prolonge sine die l'asile de Snowden, puisqu'il apparait qu'il est davantage en sécurité en Russie qu'il ne le serait en France.
Accueillir Snowden en lui donnant asile, ce serait délétère pour lui.
Que je sache, la France n'a pas toujours tenu ce genre d'engagement. Rappelez-vous la doctrine Mitterrand, et comment Klaus Croissant ou Cesare Battisti ont été extradé ou obligé de s'enfuir alors qu'il était question de leur droit d'asile.
Et on n'oublie pas que le droit international prime le droit interne (arrêt croissant, justement).

Ce serait un piège infernal pour Snowden, qui serait à la merci de tout changement politique, dans un pays très versatile de ce point de vue. Et ce serait directement extradition aux USA et à la case prison, ou pire. On pourrait toujours faire valoir qu'il risque la peine de mort, mais un petit changement des charges par les autorités judiciaires américaines, et hop... En plus, l'empire a de beaux restes, et à l'occasion d'un compromis avantageux....

Certes rester en Russie n'est sans doute pas une sinécure pour lui, mais si on veut le sauver, l'accueillir en France, c'est stupide.

Surtout ne pas faire ça, et surtout pas avec Hollande, presque aussi chafouin que Mitterrand, mais avec bien moins de talent.

Mais Snowden n'a pas un droit absolu à l'asile en France.


Selon Patrick Weil http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/06/03/edward-snowden-a-droit-d-asile-en-france_4431241_3232.html, il a en tout cas le droit de demander l'asile constitutionnel, pour lequel les opinions de Hollande ou Valls sont hors sujet : "tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d'asile sur les territoires de la République".
On dit de ne jamais dire jamais. On a raison : la phrase précédente est fausse parce qu'elle est vraie. En effet, on peut affirmer avec force certitude et sans grande crainte que "jamais de chez jamais, François Hollande n'accueillera Snowden".

Non seulement il est idéologiquement d'un atlantisme béat, mais en plus, il n'a rien à y gagner, parce que les Français ne lui en seraient même pas reconnaissants. Beaucoup pensent que Snowden est un traitre devant passer en cour martiale (oui, oui).

Bref, jamais.
Vous voyez sérieusement Hollande faire un bras d'honneur à Obama ? A son peuple oui, mais à Obama, franchement !

J'ai signé la pétition. Un conseil à tous, ne pas trop regarder la liste des signataires, ça coupe l'envie !

Sinon voilà maintenant les snowdolâtres. Daniel, vous êtes un pervers alambiqué. Pour vous protéger vous choisissez la provoc ! :-)
Il ne le fera pas. C'est un larbin comme un autre.
Hollande faire un bras d'honneur à Obama ?

Vous avez une imagination débordante
Hollande est trop occupé a négocier le TAFTA avec Obama pour songer a accueillir Snowden enfin... Si c'était le cas je pense que l'amende infligée à la BNP Paribas passerait a 15 milliards de dollars et que le gouvernement US aurait plein de bonne surprises pour notre pauvre François...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.