35
Commentaires

A la télé, les Gilets jaunes entre deux injonctions contradictoires

A la télé, toute prise de parole d'un Gilet jaune est minée par des exigences contradictoires.

Commentaires préférés des abonnés

Mépris de classe. Voilà qui résume tout le bordel. Merci pour cet article.

Très bon papier, merci !

Chaque fois que j'entends "nous avons manqué de pédagogie, d'explications" je bous ! En effet comme si les gilets jaunes n'avaient rien compris !! Cela s'appelle d'une part mépris de classe et d'autre part "noyer le poisson" ! Bravo pour cet article!(...)

Derniers commentaires

J'avais raté ce papier mais merci à @si d'avoir engagé une linguiste! Ce genre de regard me semble on ne peut plus précieux pour comprendre ce qui se joue dans les médias.

Pour reprendre les qualificatifs utilisés selon moi sans raison pour parler de Macron par de nombreux journalistes et éditorialistes (Macron a des diplômes mais n'exagérons pas) : il s'agit d'une analyse "fine", "complexe" et "subtile" de la situation par l'auteure! Excellent!

Pour la première fois je laisse un commentaire sur AsI après 2 mois d'abonnement.

Merci pour cette très belle analyse, il nous faut plus d'articles traitant en profondeur de la manipulation des médias, du mépris de classe, du noyage de poisson permanent, des plateaux peu équilibrés.


Quels que soient les citoyens "normaux" invités sur les plateaux télés, ils seront constamment dévalorisés ou leurs arguments seront présentés comme irrecevables. Présentés comme beaufs ou comme militant politique...


Vivement que cette oligarchie dégage...!

Excellente analyse, juste, et qui nourrit ma révolte de...GJ...

...au fait , quand un "beauf" chinois ou d'ailleurs se présente aux comptoirs Vuiton , lui demande-t-on de faire ses preuves d'une quelconque maîtrise linguistique lors de ses achats ?

Excellent papier !

Excellent. 

Dans le même genre, je suis frappé par la plupart des dessins sur le mouvement des Gilets Jaunes faits par Xavier Gorce. J'apprécie en général beaucoup ses caricatures, mais là, il a eu beaucoup de mal à sortir d'une vision gilets jaunes = beaufs = cons

Merci, tout simplement.

Personnellement  je pense qu'il y a des claques dans la gueule qui se perdent. Mais il y a tellement de nécessiteux (Le Gendre, Apathie, Elkrief, Quatremer, Jeudy, etc.) que je risque d'avoir mal à la main à force.  Qui serait prêt à prendre le relais ? Métaphoriquement.

Où l'on découvre que l'intelligence pourrait être  chez le plouc bidochon  et

  la bêtise, chez le bobo urbain ,presque du   Orwell à l'envers !

On comprend leur panique à tous .

Merci pour cet article

Ce qui est marrant, c'est que lors de mon passage sur mdp, les journaleux et chercheurs, nous (les internautes) nommait , l'internet sauvage .. pour eux ne pas être littéraire c'est être sauvage .. être vraie, franche, couragueuse, vu ce que je me mange comme retour, c'est être sauvage, ca m'a choquée, et le revoila ce mot, j'en ai parler à de nombreuse reprise ici. Donc, être civilisé, c'est être hypocrite, aveugle a sois même, machiste, n'accepter aucune erreur sur sois, pas d'alterité, comme ces bobo qui ne sortent qu'avec des femmes de 10 a 30 ans de moins qu'eux .. Les bobos veulent notre admiration, mais ils oublient de nous remercier pour notre don. Par exemple les femmes 'marianne seins nues' ne representent pas les femmes GJ, les artistes l'ont fait pour leur oub, ca ferra bien dans leur milieu , ur leur CV. On est pas comme ca, nous, on a des vergetures sur le seins (enfants oblige), on est pas couragueuse a ce point, la vie nous frappe, et on se couvre quand on a froid, on peu pas etre malade... les artistes sont des voleurs.es d'ame, et ne representent qu'eux meme, a aucun moment elles ont fait ca par feminisme, mais par ego, aucune GJ ne se sent representées.. Et toute les infos qu'on donne, mes analyses qui se realisent (mon feminisme n'a pas attendu #meetoo pour dire l'inceste vecu, ni ISlapette pour comprendre, la rupture avec les zelites, en  2012 , qd Todd assasine JLM ici meme), aucune reconnaissance ou remerciement, c'ets ure c'est dure pour les zelites que des gens qui ecrivent mal ai raison et souvent 10 ans avant. Mdp de droite et macho, des 2008, je le leur ai dit, mais les lecteurs.rices zeduqués ne voualient pas le voir .. 10 ans ... de retard.

bravo vous voyez le mepris de classe entre riche et pauvre. Le meme mecanisme est a l'oeuvre envers les femmes.. les macho sisent qu'on est emotives, frustrées,  meme si elles ont a ete violées, on n'est  pas credible, seule les bobos intouchées genre beauvoir sont a écouter .. ce que chacun fait aux femmes dans sa maison, avec a mere, sa soeur, chacun le recoit (enfin pas les males blanc t riche, ou zeduqué, mais nos male a nous technicien, cap bep ..) , quand les mecs auront du respect pour les femmes et les enfants , quand ils les defendront en refusant les pornos, les jeunes femmes a moiite nues dan sles medias, en arretant de dire "jeune" a des adutes de 30 ans ..(mes enfants avaient 10, 8 et 1 ans qd j'avais 30 ans) .. alors l'egalité democratique pourra se mettre tranquillement en place. Tand qu'on voudra etre le superieure de la moitié de la population, ce shema se reproduira entre les gens economiquement. 

pas de papier sur l'outrecuidance des flics qui tapent sur les gilets jaunes et qui profitent du mouvement pour tirer la couverture a eux , honte a eux . Est ce une pensée assez complexe , et outrecuidance  c'est pas mal....

gilet jaune

Un article très intéressant .  La manière dont les chaînes d'information en continu ont traité le mouvement des Gilets  jaunes est en effet surprenante ,même si je l'écris sans trop de preuves précises. Dans un premier temps , sympathie pour le mouvement qui joue un bon tour à Macron . Puis , en effet ,la reprise en main et le mépris de classe . Pourtant ,il me semble qu'une demande des gilets jaunes est justement  d'être entendus  . Leur protestation est  autant psychologique ( être entendu ) que matérielle.

Fort bien décortiquée cette attitude des aristos médiatiques à l'égard des beaufs en jaune. Jeudy, Aphatie sont en effet caricaturaux, un peu moliéresques dans leurs certitudes pré-formatées. Aphatie, notamment, est admirable surjouant l'accent du plouc gascon pour mieux asséner les vérités estampillées de la doxa ultra-libérale. 


Un qui n'était pas mal non plus, c'était le président du groupe En Marche, Gilles Le Gendre argumentant sur les excès d'intelligence et de subtilité qui auraient nui à l'argumentaire du gouvernement. Sa physionomie, tellement rayonnante d'intelligence et de subtilité,  est du plus haut effet comique dans ce genre de monologue.

Faire preuve de pédagogie, en l'occurrence, serait de rendre obligatoire la lecture de cet article à tous les éditorialistes et animateurs d'émissions de faux débats.

"Stylisticienne", en voilà une belle activité que je ne connaissais pas.

Excellente analyse.

Juste pour dire ne vous trompez pas, elle est parfaitement intégré par les citoyens - Gillets jaunes ou pas.

Il n'y a que ceux de l’intelligentsia qui n'ont pas encore compris.

Les Gillets Jaunes c'est aussi les Bodin's... Faites pas l'erreur de les prendre pour des demeurés... :-)

Le meilleur article que j'ai lu sur ce site depuis bien longtemps.

Remarquable article. Finement observé. Une profession de foi?

Chaque fois que j'entends "nous avons manqué de pédagogie, d'explications" je bous ! En effet comme si les gilets jaunes n'avaient rien compris !! Cela s'appelle d'une part mépris de classe et d'autre part "noyer le poisson" ! Bravo pour cet article!

"nous avons manqué de pédagogie "


j'adore entendre cela, ça me rajeunit jusqu'aux bancs de l'école (d'ailleurs c'était une chaise pas très confortable mais plus confortable qu'un banc, une chaise de pédagogie)


Déjà en mai dernier, Castaner reconnaissait un manque de pédagogie


D'ailleurs la conclusion, c'est que ces Français sont si épais, si durs du chapeau qu'il faut tout leur expliquer à fond
Ce qui parait normal pour le premier homme politique venu est incompréhensible pour ses ouailles de citoyens


Et puis, il y a l'attitude de la maîtresse ou maître d'école. Celle de Ruth Elkrief  qui reprend ce garnement et le fait taire afin que la leçon pédagogique puisse être bien comprise

Très bon papier, merci !

" peut se développer et se confronter à ceux des politiques et des journalistes.

Quel discours des journallstes?

Mépris de classe. Voilà qui résume tout le bordel. Merci pour cet article.

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.