58
Commentaires

3000, pour Hors-Série : bravo !

Eh bien voilà. Vous êtes plus de 3000. 3105 exactement,

Derniers commentaires

Yay, le site est en ligne :-)

Par contre pas de forum ? Où c'est qu'on va râler et s'écharper après les émissions ?
Pis faire des demandes comme si on avait tous les droits (genre "on veut un forum")?

Une question plus sérieusement, les émissions sont uniquement en streaming ? ou j'ai raté l'option ?
Alors ce site, il arrive ?
C'est comme ça les vieux, toujours pressés...
gamma
Il serait peut-être intéressant de proposer dans le formulaire d'abonnement un bouton "c'est pour un cadeau" et dans ce cas ne pas rendre obligatoire l'adresse postale ni le nom de l'utilisateur, afin que le bénéficiaire puisse le remplir lui-même. C'est une super idée cadeau, je trouve. Mais on doit rapidement vendre la mèche pour savoir ce que la personne désire mettre dans ces champs. Il est vrai qu'elle peut sans doute corriger ses données par la suite, mais bon…
tous mes voeux de réussite,même si je reste simplement @sinaute,il y aura surement des complémentarités,des échanges fructueux entre @si et hors-série,à l'image du passage des clés fraternel entre daniel s et judith b,au cours d'une récente émission.
Juste une question, y aura-t-il des abonnements spéciaux pour chômeurs, précaires et amis fauchés ou @si devient un média à deux vitesses selon qu'on a du pognon ou pas?
Bravo !
Sinon crowdfunding = financement participatif en français. Ça sonne beaucoup mieux que quand vous essayez de prononcer crodefouneding sur le plateau.
Les branchés disent juste "crotefou"
gamma
Disons je dis...
;-)
gamma
Mais financement participatif ne veut rien dire du tout, ma boite a des actionnaires tout à fait normaux et je peut vous dire qu'ils participent, ils ont même viré le patron
Mais ils n'agissent pas en toute indépendance, vos actionnaires. Rien ne garantie qu'ils ont raison ou pas de virer le patron et que c'est pour le bien de l'entreprise et de ses employés. Il me semble que la démonstration a été faite que le postulat "ce qui est bon pour remplir les poches de l'actionnaire est bon pour la santé de l'entreprise et pour ses salariés" est erroné.

Alors que le financement participatif permet de se sortir de situations verrouillées par des intérêts financiers toxiques.
Par exemple pour le SIDA, on parle ces jours-ci dans la presse d'une société financée par le crotefou qui a mis au point un vaccin préventif encore à l'étude et qui si c'est concluant veut le distribuer en alignant le prix de vente sur le PIB du pays.
Les labos pharmaceutiques n'ayant pas fini de rentabiliser les tri-thérapies n'étaient partant et alimentent la controverse. Comme d'habitude le citoyen ne peut pas trancher où est l'escroc et est pris en otage, surtout les malades concernés dans ce cas.
La fusée de Tintin pour le visuel de lancement d'Hors-Série, il fallait oser ! Pas encore de lettre de Moulinsart ?
Bravo !!

Mais aaaaaaargh, Daniel a eu beau bombarder ma messagerie de méls de compte à rebours, j'ai raté la date fatidique et me suis transformée en citrouille avant de pouvoir apporter ma petite pierre à l'édifice...

Sera-t-il quand même possible de s'abonner à Hors-série dans les jours qui viennent ?

Camarlette
J'espère que les émissions D@ns le texte déjà diffusées sur le site @rret sur images resteront accessibles aux abonnés.
Dans le même ordre d'idée, pourrait-on remettre en rayons les émissions tournées par Maja Neskovic, que je ne retrouve nulle part dans la boutique?
Oui, bravo. Bravo Judith et Daniel d'oser vous lancer dans cette aventure. Merci d'affirmer ainsi votre espoir dans la société . A votre échelle vous essayez de prouver que des alternatives aux modèles qu'on nous impose existent. Et ce soir encore, la preuve est faite que cela peut toucher. Je trouve ça assez enthousiasmant. Longue vie à Asi et à hors - série.
Je plussoie amplement au post de Mlemaudit!

Merci à Judith pour cette étude fouillée et ce ton à la fois respectueux et sans consesssion.

Merci surtout pour ce magnifique et "long" silence (si rare voire impossible quand le temps est compté) qui a pu fleurir et s'épanouir dans le flux souvent très serré des paroles échangées.
Evidemment, le ton se cherche encore un peu,

le son surtout. :D

Mais sinon, l'émission avec François Chevalier était vraiment rafraîchissante.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.