27
Commentaires

16 hommes contre le harcèlement sexuel : les trous de mémoire du Parisien

Ils sont souriants, ils sont seize, ce sont des hommes et ils s'engagent contre le harcèlement sexuel en une du Parisien, après l'affaire Weinstein et #BalanceTonPorc. Une initiative critiquée sur les réseaux sociaux, et dénoncée par la militante féministe Caroline de Haas, qui estime que voir certains de ces hommes lutter contre le harcèlement sexuel est "carrément insultant".

Derniers commentaires

Acrimed a ouvert une série de trois articles à propos du traitement médiatique de @balancetonporc :

Premier article : #BalanceTonPorc : la libération de la parole sous caution médiatique
et Zemmour l'humaniste blablabla, qui nous aime tant, nous les femmes, ça gêne personne ?
A mon avis Mme De Haas va un petit peu trop loin en critiquant le fait que M. Clerc ait rit à un sketch de M. Canteloup (sur le reste je ne vois rien à redire).
Car ça ne fait pas de lui quelqu'un de sexiste, pas plus que rire d'un sketch sur les nazi fait du public un antinazi ni que rire d'un sketch de Dieudonné fait du public un antisémite.

Après on peut toujours analyser le sketch dans le sens où la distinction entre l'humour noir et le fait qu'on traite un sujet à la légère (ou que le sketch est prétexte à propagande) n'est pas toujours aisée.
Je suppose toutefois que la consternation de Mme De Haas l'a fait écrire sans avoir réfléchit plus que ça à ce cas de "l'humour par un humoriste".

Ce qui m'aura choqué en plus du reste, ce sera le titre "16 hommes..." qui donne un peu l'impression que c'est dur de trouver ne serait-ce que 16 hommes. On ne voit pas trop d'où sort cet article et pour le coup ça avalise un peu la thèse du vol de la parole des femmes par les hommes via ce genre d'article.

Sur le sujet du harcèlement des femmes par les hommes, j'ai vu une émission de la Nuit Originale où était mentionné un documentaire diffusé sur Netflix où on présente la pression sociale exercée sur les hommes, qui serait une cause originelle possible de violence (pour ma part je n'ai jamais subit de telle pression mais ça semble avoir touché des gens).

https://youtu.be/rofNbtJGo7Y?t=2h19m35s

Emission très intéressante et que j'ai trouvé instructive.
Quelqu'un pourrait il m'expliquer en quoi le fait que Julien clerc est ris à la blague de machin lui enlève le droit de "s'engager" ?

Quelqu'un pourrait il m'expliquer en quoi le fait que Julien clerc est ris à la blague de machin lui enlève le droit de "s'engager" ?

C'est peut-être bien mal montrer son engagement que de participer à la culture du viol en riant au sempiternel "humour" masculin sur le sujet rho-mais-c'est pour-rireuh, sans faire le moindre commentaire ou manifester le moindre recul.

Du coup, figurer sur la couverture du Parisien, ça montre surtout son engagement dans la promo de son album. C'est vraiment faire feu de tout bois que de profiter d'un tel contexte, et accessoirement c'est dégueulasse d'utiliser la détresse des femmes pour vendre ses salades écœurantes à la femmes-je-vous-aime, titre visqueux d'ailleurs utilisé par machin pour sa minute bourrin rho-mais-c'est-pour-rireuh.
Ha oui bien vu merci.
[quote=Exola le droit de "s'engager"
En effet, ça ne lui enlève aucun droit. Par contre, le droit de dire que du coup ça fait un peu hypocrite ne peut pas, lui non plus, être enlevé à qui que ce soit. Tout ça sent un peu le "je me refais une ...virginité" (le comble!) en me la jouant grand seigneur. Je n'en veux pas particulièrement à Julien Clerc, pas plus d'ailleurs qu'aux autres, mais je me suis fait la réflexion que, sur les seize, ce serait bien étonnant qu'il n'y en ait pas au moins un qui se prenne un cinglant démenti sous la forme d'un dépôt de plainte. De là à le souhaiter... je ne suis pas si méchante (en fait je le suis, mais je me soigne).
Je dirais que (comme quasiment tous les arguments de De Haas contre les signataires d'ailleurs) effectivement ça n'a aucune raison de lui retirer ce droit (auraient ils de réels torts passés pourquoi leur interdirait on de se joindre à un appel à ne pas harceler les femmes ?).
La question est plus dans le choix du Parisien d'offrir sa couverture à une brochette de personnalités masculines pour parler du sujet, lesquelles, au moins pour un certain nombre, semblent plus être des célébrités en perte de vitesse suspectes de viser leur propre promotion qu'autre chose (quand ce n'est pas de faire oublier ces torts éventuels), et ne sont certainement pas de telles idoles que leur influence mérite ce traitement (enfin je doute un peu que le point de vue de l'ex président le plus impopulaire de l'histoire, d'un patron en vogue dans les années 90, ou autre ex-présentateur de JT influence grand monde).
Comme le mentionne Julot plus haut (incroyable je dis du bien d'un de ses messages) c'est même un brin insultant pour le reste des hommes, qui n'ayant pas été invités à signer cette tribune (j'attends toujours le courrier du Parisien, comme je pense c'est même le cas de pas mal de célébrités aussi, un petit coup de pub ça se refuse pas), semblent ramenés au statut de harceleurs potentiels, ayant besoin des conseils éclairés d'Alain Afflelou ou de Michel Cymes pour finalement se résoudre à cesser de l'être.
"Comme le mentionne Julot plus haut (incroyable je dis du bien d'un de ses messages)"

Prendre la défense d'un troll machiste et néo-nazi est très courageux. Merci. :)
un troll machiste et néo-nazi

Julot, t'as pas oublié "et pédophile" ?
Euh, non. J'usqu'à présent, on ne m'a pas traité de pédophile.

Ni de zoophile, ni de coprophage. C'est étrange.
... des célébrités en perte de vitesse suspectes de viser leur propre promotion qu'autre chose (quand ce n'est pas de faire oublier ces torts éventuels)
On aura reconnu le barbu dont la photo figure en tête de gondole à la une du Parisien : il s'agit du handballeur Karabatic, condamné à deux mois de prison avec sursis dans une affaire de paris truqués.
Pourquoi Denis Baupin ne fait-il pas partie du voyage? La démarche n'est pas si loin de celle qui lui a fait mettre du rouge à lèvres. Démarche qui s'est révélée fort imprudente. Les seize héros feraient bien d'y réfléchir
Ces "engagements" créent un malaise :
- Parce qu'ils ne coûtent rien à ces "engagés" qui ne s'engagent en fait à rien de concret ;
- parce que ce "pipoles" n'ont aucune légitimité particulière pour prendre la parole ;
- parce que rien ne prouve qu'ils sont sincères et qu'ils en cherchent pas seulement à se rendre populaire, notamment auprès des femmes ;
- parce qu'ils affirment implicitement : "Moi, je ne suis pas comme ça", laissant supposer que la plupart des hommes sont des harceleurs en puissance.
P'tites bites !
Une erreur d'année flagrante sur la vidéo de Doctissimo
De manière amusante en faisant une recherche sur le titre du Parisien je suis tombé sur cet article explicatif.
Merci.

En plus, le Parisien est très très souvent cité sur le tumblr Le mots tuent, qui dénonce les accroches
minimisant les violences sexistes, et les violences contre les enfants.

(Il serait intéressant de vérifier, sur moyen terme, si le Parisien n’est pas le grand gagnant de l’accroche qui déni et ricane sur ces sujets.)
Bon, manquaient tout de même 2 grands artistes bien connus pour leur féminisme exacerbé:
Michel Sardou et l'autre Doc, Doc Gynéco.

Ah oui, il faudrait également un philosophe, je propose Pascal Bruckner, très en forme dernièrement, je suis tombé par hasard dessus dimanche soir, pour parler de l'écriture inclusive il en est venu à citer un article sur les LGBTs au Canada, en disant qu'il y manquait les fétichistes et les pédophiles.
Encore un grand moment de télé sur la 5 je crois, dimanche dernier...
Bonne nouvelle malgré tout . Vingt collaboratrices de Pierre Joxe lui apportent leur soutien.
et rendre gratuit ce texte serrait féministe .. 'a vous emmerde tant que ça ce mouvement de libération de la parole des femmes qu'il faut vite que vous redonniez la parole à des hommes ?",'
Des qu'une femme parle de machisme, de violence, les mecs et LES FEMMES machistes (les vielles qui supporte mal de vieillir, celles qui ne supportent pas que d'autre femmes soient plus libre ...) , se mettent a vouloir égaliser .. alors qu'on bosse plus que les garçons, qu'on a moins d'argent, que la langue Francaise nous gomme sous le masculin, que les zintellos tel ici, nous donnent des conseils de vie, alors qu'on élève leur gosses a ses MAcronistes, et qu'on paye pour tout, et qu'on a moins de retour. Par exemple ou sont nos lieux pour nous retrouver entre femmes, comme les mecs qui ont pléthore de lieu , café, sport, musique (jouer), ... Les femmes ne vont pas au stade (c'est pas les 3% de gamine qui y vont qui change la donne).
J'adore ce hashtag, ce que je dis depuis la loi sur le voile (loi inique qui infantilise les femme, en nous disant comment nous habiller) est prouvé par toute ses histoires de vie, et les femmes machiste aussi disent leur connerie.
On peut draguer sans être un porc, en France, se sont les femmes qui draguent , et on réussit parfaitement cet exercice, sans viole, sans regards insistant, sans tripottage dans les transports, sans tuer les mâles quand ils nous quittent ou nous trompe (bien qu'ils soient plus infidèle que les femmes) ... ils sont des porc et aussi des salaud, un type voulait faire #balancetagarce, comme si les mecs ne partaient pas avec plus jeune qu'eux des 50 ans, en laissant leur femmes gérer les momes, ou en se faisant entretenir ... LEs mecs sont plus profiteur que les femmes et osent se plaindre, ils sont comme les esclavagistes qui se plaignaient des esclaves ou les bourgeois de leur employées de maisons, pas étonnant que les mâles aient voté Macron, ils sont infantile et assistées par le patriarcat.
Aux mecs de se bouger, Les femmes ne sont pas le modele des garçons , aux père de donner le bon exemple, d'expliquer comment on peut aborder une femme, et de dire quand les jeunes sortent de ne pas embêter les filles, aux lieu de dire aux fille de faire attention (a quoi ? c'est pas les filles qui choisissent le viole mais les garçons qui l'impose). Nous n'avons aucun fantasme de viole, les senarii de pornos étant écris par des mâles, et les porno sont des enchainement de viole, pas de séduction , les gens paraissent ne pas se connaitre, et la femme n'a aucun plaisir ... bravo a notre société si égalitaire et aux mecs de'etre incapable d'éduquer leur fils correctement.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.