Loi de Brandolini : du baratin à l'effondrement ?
Votre attention s'il vous plaît !
Votre attention s'il vous plaît !
chronique Vidéo

Loi de Brandolini : du baratin à l'effondrement ?

Réservé à nos abonné.e.s

A la faveur des débats sur Didier Raoult et l'hydroxychloroquine, surgissent de plus en plus souvent des références à la "loi de Brandolini". Cette loi très peu scientifique, on pourrait ainsi la résumer : dans un débat, il faut dépenser bien davantage d'énergie pour réfuter le baratin, que pour fabriquer ce baratin. 

Jean-Lou Fourquet en tire ici les conclusions vertigineuses : ou bien nous allons devoir collectivement consacrer de plus en plus d'énergie aux débats-baratin "à la Raoult", et à ce qu'ils supposent de tweets, chroniques, posts Facebook, et serveurs. Ou bien, la dépense d'énergie étant hors de nos moyens, l'abus de baratin pourrait nous mener à... l'effondrement. Rien de moins !

QUELQUES SOURCES

Sou...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.