Quand l'Elysée savait empêcher la parution d'un livre
Ma boite à souvenirs
Ma boite à souvenirs
chronique

Quand l'Elysée savait empêcher la parution d'un livre

Mitterrand, Jean-Edern Hallier et les gendarmes : une autre époque

Réservé à nos abonné.e.s
Ce n’est pas à lui, François Mitterrand, vieux routier de la politique et des affaires foireuses, qu’on aurait pu faire pareil coup: publier, sans qu’il en soit averti, un livre écrit par une ex où sont étalés les petits et peu glorieux côtés d’une relation intime. Non seulement il aurait été mis au parfum, mais il aurait tout fait pour empêcher la sortie de l’ouvrage.

Lorsque, mercredi, Paris-Match a révélé l’existence d’un livre discrètement écrit par l’ancienne compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, et secrètement imprimé dans un pays voisin, les gens de l’Élysée, médusés et penauds, n’ont eu qu’une seule réaction: nous n’étions pas au courant. On n’est pas obligé de les croire, mais il y a toutes chances que cela soit vrai…

François Mitterrand était, lui, un finaud. Tout sauf un président «normal». Son initiation aux coups tordus remontait aux années cinquante, lorsque, ministre de...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.