Julie Gayet sous protection policière (Closer)
Brève

Julie Gayet sous protection policière (Closer)

La relation avec François Hollande n'a jamais été officialisée, mais Julie Gayet est désormais sous protection.

Le magazine Closer a publié des photos de l'actrice lors d'un déplacement entre Paris et Rennes, le 5 février. Un déplacement d'ordre privé, l'actrice se rendant sur les lieux du tournage d'un film, intituléTaularde, qu'elle produit et dans lequel joue Sophie Marceau. Un déplacement privé ? Oui, sauf que le magazine assure que l'actrice a été véhiculée dans un "monospace conduit par un fonctionnaire" et qu'elle était accompagnée du plus proche garde du corps de François Hollande. Il s'agit de Michel M., l'un des trois "sièges", c'est-à-dire celui qui s'assoit à côté du président pendant les trajets. Preuve de sa proximité avec Hollande : c'est ce membre du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République) qui apportait les croissants rue du Cirque lorsque leurs relations étaient clandestines, d'après Closer.


Des photos qui suscitent de nombreuses interrogations : "Ce trajet a-t-il été rémunéré par des fonds publics ?" se demande Closer. Sa protection a-t-elle été décidée par l'UCLAT (Unité de coordination de la lutte antiterroriste) ou par le chef de l'Etat lui-même ?

Sur BFM TV, la rédactrice en chef de Closer, Laurence Pieau, a assuré que "ce n'est pas la première fois qu'elle est escortée de la sorte par cet officier-là". Du côté de l'Elysée, on se refuse à tout commentaire.

Interrogé sur iTélé, le ministre des finances, Michel Sapin, a indiqué que "dès lors qu'on est dans le public (...) il peut y avoir des menaces". Sans toutefois confirmer la protection de Gayet, le ministre a ajouté qu'il "imagine qu'éventuellement, des notoriétés de toute nature peuvent entraîner des menaces". D'après Le Point, Hollande aurait ainsi demandé le renforcement de la protection de ses enfants.

Un nouvel élément pour notre dossier : "Trierweiler, Gayet, vie privée, vie publique ?"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.