Je vous flanque la fessée
Les mots d'Anne-So
Les mots d'Anne-So
chronique

Je vous flanque la fessée

Réservé à nos abonné.e.s
Il y a des mots, tu humes et présumes de leur succès rien qu'en voyant apparaître le bout de leurs fesses.


poutine 2

 


Il y a des mots, tu humes et présumes de leur succès rien qu'en voyant apparaître le bout de leurs fesses.

Quand j'ai vu dimanche dans le Parisien l'interview d'Edwige Antier, députée UMP qui propose une loi pour interdire les châtiments corporels dont la fessée, je me suis gaussée. On parie ce que tu veux - pariais-je avec moi-même, je suis joueuse - que fessée fait le tour des popotes du matin, radio, presse, télé. Et paf, ça n'a pas manqué. J'ai gagné ce que je voulais. Avouons tout de même que Peillon et Royal ont un peu aidé car leur chicanerie a fait dire à Aurélie Filippetti qu'il serait...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.