Le Monde, Fotto et la photo
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Le Monde, Fotto et la photo

Nouvelle maquette du Monde.

Le directeur, Eric Fottorino, se déploie en expliquant que le "journal rénové" sera ainsi "mieux rythmé par une maquette et une typographie plus lisibles". Quand on pense que Fottorino, dans une autre vie, fut écrivain ! Combien de directeurs de journaux ai-je entendus dans les trente dernières années gambader de micro en micro pour vendre leur nouvelle maquette, en expliquant que le journal serait ainsi "mieux rythmé par une maquette et une typographie plus lisibles" ? A ce rythme, dans cinquante ans, les journaux mourront vraiment rythmés.

Depuis toujours, cet argumentaire identique au mot près me plonge dans une profonde rêverie. Je ne peux m'empêcher d'imaginer les équipes de paléo-maquettistes et de crypto-typographes d'avant la rénovation décisive, réunies dans un bunker à la lueur de chandelles, et dessinant sur les murs, au charbon de bois, la maquette d'un journal rhumatismal à la typographie illisible. Par quels sombres desseins ces sinistres individus pouvaient-ils donc être mûs ? Une volonté secrète de sabotage ? Un pari idiot ? Heureusement, la Rénovation devait finir par arriver.

Dernière innovation de la maquette "rénovée": la suppression, (sauf dérogation exceptionnelle pour prestation de serment d'Obama, ou événement assimilé) des photos à la Une. "La photo nous banalisait", dit Fotto. Sonnez trompettes ! Chers jeunes @sinautes qui me lisez, moi qui vous parle ai vu la photo arriver en grand cortège à la Une du Monde. C'était un autre siècle. La télé régnait sans partage. Les photolâtres de l'époque d'avant Fotto déployaient de savantes théories sur la civilisation de l'image, en expliquant que Le Monde ne pouvait s'en tenir orgueilleusement à l'écart. Il n'aura fallu qu'une bonne vingtaine d'années pour revenir sur cette funeste illusion. A l'échelle de la marche du monde (sans majuscule), c'est finalement court.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.