Gilets jaunes et presse bourgeoise
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Gilets jaunes et presse bourgeoise

Réservé à nos abonné.e.s

Enquêtant sur sa propre rédaction, Libération découvre que sur 112 journalistes ayant répondu à un sondage interne, 81 ont au moins un parent CSP+. Enquête passionnante, toute aussi passionnante que le débat qu'elle ouvre, sur le biais de cette presse que le PCF qualifiait naguère usuellement de "bourgeoise", qui expliquerait par exemple son insensibilité aux violences policières contre les Gilets jaunes (voir ici par exemple la journaliste de BFM Apolline de Malherbe sermonnant le Gilet jaune Jérôme Rodrigues).

 Les journalistes écrivent-ils "librement ce qu'ils sont socialement programmés à écrire", ou ont-ils les moyens d'échapper à ce déterminisme ? "Les journalistes de Libération ne sont pas d'origine populaire dans leur major...

Il vous reste 74% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.