Cette sacrée confiance
Le matinaute
Le matinaute
chronique

Cette sacrée confiance

Réservé à nos abonné.e.s

Bref, la France entière, le monde entier, est en visio-conférence, un orchestre réussit même à jouer l'hymne à la Joie en visio-philharmonie, mais pas le Premier ministre français. Dans sa "conférence de presse", samedi 28 mars, visant au rétablissement officiel de la confiance qui se dérobe envers le gouvernement, Edouard Philippe, après une série de prises de parole alternées avec une poignée de scientifiques et de praticiens, fut interrogé par un journaliste et un seul, de l'AFP. Sans doute une visio-conférence de presse avec quelques journalistes n'a-t-elle pas été jugée assez majestueuse pour la dignité de l'Etat français, si tant est que quelqu'un y ait songé. Et tous les journalistes de Cour, dans la foulée, de saluer aussitôt "l'exe...

Il vous reste 74% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.