Bonjour tendresse
Le jeu des 7 erreurs
Le jeu des 7 erreurs
chronique

Bonjour tendresse

Pré-retraités sur le Rocher

Réservé à nos abonné.e.s

Je ne les avais pas revus depuis 20 ans. Elle, chantait l’Ouragan qui passait sur elle, engoncée dans un blouson de cuir blanc ou rouge. Lui, donnait des interviewes hésitantes dans les allées du tournoi de tennis de Monte-Carlo. Deux grands enfants immatures ou presque. Parfois on entendait parler d’eux. Lui pour ses frasques en night club et son refus de se trouver une vraie princesse; elle pour ses amourettes azuréennes avec des gardes du corps et des poissonniers.

Les enfants ont laissé la place à de vieux quadras. L’accentuation des rides chez l’un et l’autre, la bouche qui se creuse, les cernes, les vêtements sombres, l’alignement de biais de la b...

Il vous reste 75% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.