François Fillon et ses motifs de satisfaction
Sur le bout de la langue
Sur le bout de la langue
chronique

François Fillon et ses motifs de satisfaction

Vers la fin du Story telling ?

Réservé à nos abonné.e.s
Lundi matin, c’est la rentrée : sortir de la douche, dans le babil quotidien de France Info, et reconnaître entre serviette et buée la voix de notre premier Ministre, François Fillon.

Lundi matin, c’est la rentrée : sortir de la douche, dans le babil quotidien de France Info, et reconnaître entre serviette et buée la voix de notre premier Ministre, François Fillon.

Le timbre, fort grave et très légèrement nasal, est chaud, et il faut bien le reconnaître : agréable, sécurisant, confortable. Le très coté ministre a cet atout indiscutable, avec son physique ordinaire et sa bonne voix virile et tranquille : il rassure. Et il assure : tout aussi à l’aise au chaud dans le studio de France Info que sa voix est pépère tout au fond du thorax, il peut dérouler sereine sa berceuse du réformateur tenace...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.