Wal-Mart ne veut pas d'Obama (Wall Street Journal)
Étazuniens
Étazuniens
chronique

Wal-Mart ne veut pas d'Obama (Wall Street Journal)

Réservé à nos abonné.e.s

Imaginez qu'un quotidien revele que le premier employeur français appelle ses employés à ne pas voter pour un candidat à l'élection présidentielle.



Quelle polémique si en pleine campagne présidentielle française Les Echos ou La Tribune avaient annoncé à la Une que Carrefour ou Auchan organisent, dans chaque région, des réunions obligatoires auxquelles tous les directeurs de magasins, tous les cadres et chefs de rayons sont tenus d'assister. L'objet de la réunion étant, pour la direction d'expliquer, en détail, que la victoire de Ségolène Royal serait mauvaise pour l'entreprise et pour l'emploi en général...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Wikileaks : quand un financier soufflait à Obama la composition de son équipe

"Une vision sans précécdent du fonctionnement de l'élite"

Obama "candidat de l'establishment financier" ? Les chiffres.

Précisions sur l'affirmation d'Emmanuel Todd

Le chasseur flingué par son propre lobby

Un journaliste US licencié pour une chronique trop tiède sur le port d'arme

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.