CSG : Piketty, chroniqueur du Monde, corrige le Monde
Éconautes
Éconautes
chronique

CSG : Piketty, chroniqueur du Monde, corrige le Monde

La CSG ne sera pas progressive, dit Le Monde. Elle l'est déjà, répond Piketty

Réservé à nos abonné.e.s
Le Conseil constitutionnel censure un amendement visant à réduire la contribution sociale généralisée (CSG) pour les bas salaires ? Une honte, clame Laurent Mauduit sur Mediapart. De son côté, dans un éditorial paru hier, Le Monde se réjouit de savoir que la CSG ne sera pas progressive comme le souhaitaient les députés socialistes auteurs de l’amendement. Elle l'est déjà, glisse aujourd’hui l’économiste et nouveau chroniqueur du Monde Thomas Piketty dans un billet de blog qui rectifie, mine de rien, les journalistes du quotidien.

Vous reprendrez bien un petit revers fiscal avant la fin de l’année ? Ne vous privez pas, c’est le Conseil constitutionnel qui rince. On se souvient que l’institution avait supprimé la fameuse taxe à 75% sur les hauts revenus il y a deux ans – une taxe voulue pourtant par le président Hollande mais jugée alors confiscatoire. Cette année, le Conseil constitutionnel raye de la loi de finances 2016 un amendement porté par l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault ainsi que Pierre-Alain Muet – député mais aussi économiste, reçu sur notre plateau l’an dernier – et soutenu par 158 autres députés socialistes.

...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.