17
Commentaires

CSG : Piketty, chroniqueur du Monde, corrige le Monde

Le Conseil constitutionnel censure un amendement visant à réduire la contribution sociale généralisée (CSG) pour les bas salaires ? Une honte, clame Laurent Mauduit sur Mediapart. De son côté, dans un éditorial paru hier, Le Monde se réjouit de savoir que la CSG ne sera pas progressive comme le souhaitaient les députés socialistes auteurs de l’amendement. Elle l'est déjà, glisse aujourd’hui l’économiste et nouveau chroniqueur du Monde Thomas Piketty dans un billet de blog qui rectifie, mine de rien, les journalistes du quotidien.

Derniers commentaires

Merci pour cet article. Mais j'avoue être complètement perdu sur le fond de l'affaire et après avoir cherché 1/2 heure ce que sont la CSG, la prime d'activité, qui y a droit, dans quelles conditions, etc... Sans compter que google me ressort plein d'articles qui m'expliquent ce qui est dit dans l'amendement, mais je n'ai pas été capable de trouver le texte de cet amendement pour me faire une idée sur pièce. Bref, je ne suis pas beaucoup plus avancé.
Un peu de contextualisation m'aurait aidé notamment à me faire une opinion sur l'avis que Piketty emmet sur la censure par le conseil constitutionnel ("Un argument valable ? Pas pour Piketty qui assure que "les non-salariés continuent d'avoir droit à la même prime d'activité, il s'agit simplement d'une différence dans le mode de versement".").
Les deux modes sont ils vraiment équivalent, où est ce que la rupture d'égalité devant l'impôt se tient ? Notamment dans un billet précédent sur son blog, Piketty défendait l'amendement, en présentant la prime pour l'emploi comme un système "complexe, stigmatisant, et surtout inefficace", et qu'il serait naturellement "plus simple de commencer par moins prélever à la source". Par ailleurs, et en m'excusant sincèrement de mon ignorance sur le sujet, est ce que la CSG ne concerne pas tous les revenus, y compris les revenus de remplacement (chômage, maladie...) ? Ceux-ci sont ils concernés par l'amendement Ayrault ? Si je comprend bien le principe, ces revenus sont exclus de la prime d'activité.
Bref, je nage un peu dans la choucroute mais j'aurai quand même tendance à penser que l'argument du conseil constitutionnel (lien ici qui sauf erreur de ma part ne figure pas dans le billet de Piketty ni dans l'article d'AS Jacques) peut se défendre, au moins d'un point de vue strictement technique. Dès lors, ne serais-ce pas le tort d'Ayrault et Muet, d'avoir présenté un amendement qui présentait un risque de censure ?

Si un @sinaute bienveillant a quelques explications, je suis preneur.
Merci madame Anne-Sophie pour cette mise en lumière des turpidides économiques du "journal de référence".
Meilleurs voeux pour 2016 !
Une petite étrenne de nouvel an.
Bilan de la lecture d'@si ce week-end :

- France 3 donne la parole à un imposteur notoirement connu comme tel, par manque de vérification de la part des journalistes
- France 2 pas capable de produire une infographie de base dans laquelle les pays sont clairement indentifiés sur une carte géographique
- Le Monde qui titre + éditorialise en affirmant des conneries qu'une vérification auraient très probablement permis d'éviter

Ils travaillent tous dans l'urgence absolue tout le temps ?
L'édito, c'est de Leparmentier, non?
Bonjour
Encore une preuve après son avis sur l'application de l'état d'urgence aux écologistes que le Conseil Constitutionnel est à la solde pour la protection des intérêts de la classe dominante au mépris de l'intérêt général. Depuis Bismuth puis Fromage mou, les institutions de la république ne sont plus respectables.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.