Dans l'internet de Laurence Haïm
Dans l'Internet de...
Dans l'Internet de...
chronique

Dans l'internet de Laurence Haïm

Envoyée spéciale aux Etats-Unis d'elle-même

Réservé à nos abonné.e.s
Pas sûr que tout le monde connaisse Laurence Haïm, me dis-je écumant le vaste monde des internets à la recherche de mon prochain sujet de dissection. J’hésitai, puis me décidai, mue par le désir de vous faire découvrir de grands Twittos qui auraient échappé à votre radar. Et de me figurer en Mireille Dumas de l’oiseau bleu, en Bernard de la Villardière du fav, bref, en tout ce que notre monde a pondu de plus grands Aventuriers, la bravoure au bout de la boussole Garmin.

Ainsi s’aventurerait-on ensemble sur les terres de Laurence Haïm, grand reporter au pays de Bush père, fils et saint-esprit et du burger à huit étages. De son état envoyée spéciale d’iTélé et Canal+ à la Maison Blanche.

Car fi de blabla: Laurence Haïm est une journaliste reconnue, expérimentée et assez courageuse pour tacler sa propre chaîne. Elle a obtenu deux interviews face to face avec Obama, et jouit d’une accred’ «full access» à la Maison Blanche. Visiblement l’équivalent d’une accred’ «full champagne» pour un journaliste des Inrocks à Cannes, tellement &cce...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.