Fulgurant progrès de la dissidence au Sarkozistan
Chez les sarkozis
Chez les sarkozis
chronique

Fulgurant progrès de la dissidence au Sarkozistan

Réservé à nos abonné.e.s
Arrivé en urgence au Sarkozistan qui vient d'entrer en crise, l'envoyé spécial que nous avions déjà accueilli l'an dernier câble ici son reportage. Je lui cède bien volontiers la place. DS.

En quelques heures, la classe politico-médiatique du Sarkozistan est sortie de sa léthargie estivale, pour entrer dans un de ces pugilats furieux, aveugles, dont elle semble avoir le secret. Ce ne sont pas les inextricables difficultés financières, dans lesquelles le Sarkozistan, à force d'exempter ses riches de tout impôt, se débat comme ses voisins, qui ont produit la déflagration. Ce n'est pas l'insolente aumône proposée par une poignée d'oligarques, en échange d'une violente pression ("un tour de vis supplémentaire", disent pudiquement depuis vingt ans les commentateurs locaux) sur la masse des habitants. Ce n'est même pas la taxation des soda...

Il vous reste 80% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.