Au Sarkozistan, la robe salie des "Sages"
Chez les sarkozis
Chez les sarkozis
chronique

Au Sarkozistan, la robe salie des "Sages"

Réservé à nos abonné.e.s

Ce sont les Sages d'entre les Sages. Jamais la presse du pays, ni les politiciens, ne se hasarde à les critiquer. Les neuf membres du Conseil constitutionnel, dont les locaux majestueux donnent sur un des plus charmants jardins de la capitale, incarnent la quintessence de la Sagesse.

La plupart sont inconnus du grand public. Ces Sages sont nommés pour neuf ans par les plus hauts dignitaires de l'Etat, qui s'arrangent pour offrir le poste à des juristes affidés. Ils ne sont pas renouvelables, ce qui est censé garantir leur sagesse.

Ils sont principalement chargés de vérifier la conformité à la constitution des lois votées par le Parlement.

Ils sont également c...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.