Un canapé rouge, un plateau confortable ou un public qui siffle, s'esclaffe et applaudit : bienvenue chez Drucker, Ruquier et de Caunes, producteurs d'info-divertissement, la quintessence de la télé

Publié le 02/01/2012  Alimenté le 19/09/2017
nouveau media
chronique du par

La lente dissolution de Raquel Garrido

Grave débat chez Ardisson : est-il juste d'imposer aux candidats de téléréalité

une chirurgie du pénis ? Ancien candidat à Secret Story, Sacha est allé en Tunisie se faire agrandir le pénis, par injection de la graisse de ses hanches, "parce qu'en tant qu'homme, c'est un plaisir d'avoir un pénis plus grand que la moyenne". Il est filmé sur son lit d'hôpital. Après l'opération : "est-ce que ton sexe te plait ?" lui demande l'auteur du reportage, Jeremy Gisclon, dit Jeremstar, lui-même ex-candidat de téléréalité. Dialogue; "Pourquoi une pénoplastie ?" "Pourquoi pas ?" Sur le plateau, retour de Tunisie, Jeremstar précise que si Sacha a subi cette opération, c'est pour être réembauché par des productions de téléréalité, qui le boudaient.

Sur le plateau d'Ardisson, où elle est placée comme il se doit à côté de Jeremstar, Raquel Garrido garde le silence. Longs plans ravageurs sur les deux chroniqueurs des "Terriens du dimanche" (C8, groupe Bolloré). A quoi peut penser Raquel Garrido ? Peut-être la fille de réfugiés chiliens -ses parents ont fui le Chili de Pinochet- se demande-t-elle quelle serait la juste position Insoumise sur la question. Faut-il prendre la défense des travailleurs de la téléréalité, comme elle a pris, dans la même émission, la défense des livreurs de Deliveroo ? Dans le doute, se taire. N'offrir au monstre que cette image qui aimerait tant dire "j'assume".

Mais il ne suffit pas d'être chroniqueuse chez Ardisson. L'étape logique suivante est d'être invitée chez le comparse Morandini, qui sévit à nouveau dans une autre chaîne du même...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Collision fatale Eldin - Barthès chez Hamon

observatoire publié(e) le 24/01/2017 par Matthieu Beigbeder

Chez Cyrille Eldin (Le Petit Journal, Canal+) lundi soir, c'était primaire pour la gauche et allusions bizarres. Chez Barthès (Quotidien, TMC) lundi soir, c'était primaire pour la gauche et allusions cryptées. Un festival d'allusions, qui puise sa source... hors antenne, en marge de la victoire ...

Haas Bartoli

L'astrologie sérieuse, selon France 2

chronique publié(e) le 04/01/2017 chez les matinautes

Par définition, David Pujadas me connait, puisque tous les soirs il me regarde dans les yeux. Et ce lundi soir, comme tous les soirs, il s'adresse à moi : "Vous le consultez avec impatience peut-être en ce début d'année, ou vous le lisez distraitement dans le journal le matin : l'horoscope ...

nouveau media

Bisbilles Hanouna-Barthès sur fond de censure

...sur une transition douteuse de Pernaut au JT de 13h

observatoire publié(e) le 16/11/2016 par Juliette Gramaglia

La guerre (faussement polie) continue entre Cyril Hanouna et Yann Barthès. Alors que la rentrée télé avait été marquée par une bataille d'audiences entre Touche pas à mon poste et Quotidien, l'animateur star de C8 a accusé Barthès d'avoir été censuré par TF1 sur une transition douteuse ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La lente dissolution de Raquel Garrido

C'est faux. Je suis insoumis et ce spectacle me débecte. Ce billet est juste. La photo de Ardisson pour le cloturer ...

Par Cantou
le 19/09/2017

"Ce que respecte la télé, c'est la violence"

Je ne suivrai pas le conseil de DS d'acheter ce livre, trois visionnages (pour les plus lents, comme moi) du Grand Journal ...

Par AirOne
le 19/04/2013

Le philosophe naïf perdu à la télé

Petit monsieur qui vient salir une émission phare de Canal plus qui comporte en son sein l'un des chroniqueurs politiques les...

Par consensus 39
le 15/04/2013
Tous les forums >