Chez Klaire

Tous les deux dimanches, Klaire explore pour nous les réseaux sociaux d'une personnalité, ou d'une institution

nouveau media
chronique du par

Nabilla, sa team, ses vies et ses amours

Dans l'Internet d'une starlette-chouquette (2)

Mais pourquoi deux millions de twittos suivent-ils le compte Nabilla, qui donne tout de même l'impression de suivre une chaîne de télé-achat ? me demandais-je dans le premier volet de cette enquête. Il doit bien y avoir autre chose. Après un insoutenable suspense, la réponse est oui. Apprenez ici, amis lecteurs, comment Nabilla soigne sa fanbase.

En fait, oui, il y a quelque chose d’autre.

De nombreuses vedettes développent maintenant cet espèce de truc avec leurs fans, notamment par le biais des réseaux sociaux : une sorte de (fausse) relation complice, dans laquelle le choix des mots est d’ailleurs particulièrement important.

Tenez, vous voyez peut-être comme Hanouna a réussi à créer cette identité particulière, en utilisant des termes ultra-récurrents comme « mes petites beautés » ou « mes chéris », -le possessif est loin d’être anodin- donnant même un nom à sa fanbase (les « fanzouzes »), prompte à défendre son idole bec et ongles, et bénéficiant lui même d’un surnom (« Baba »)

Tout ça n’est autre que l’accomplissement d’une sorte de marketing du vedettariat-sympa-love, qui consiste à prétendre, grosso-modo, que la vedette « aime » vraiment ses fans (et paaaas du tout l’audience et le pognon que ça rapporte, oula, malheureux), et qu’elle fait ce qu’elle fait pour eux, car elle entretient avec eux une relation vraiment privilégiée : elle les aime.

De l’amour, de l’amour, rien que de l’amour.

Dieu que cet « amour » factice me fatigue. Je dirais qu’on y croit à peu près autant que quand Arthur fait mine dans une émission enregistrée en octobre de vraiment passer son 31 décembre en direct sur TF1 et par amour du public.

Personnellement, je suis ravie qu’on me lise, mais cette gratitude n’a rien à voir avec de l’amour, déso mes loulous-schtroumpfs. (Quoi j’essaie, vous préférez mes Tartempionous ? Ça fait ring’...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Les incontournables

Commentaires d'utilité publique

Dans l'internet de Jean-Paul Ney...

Pauvre Klaire, qui se coltine la prose de gens comme ça juste pour notre plaisir de la lire. Et confirmation qu'on ne rate ...

Par Bruanne
le 03/07/2016

Dans l'internet de Jean-Paul Ney...

"Jean-Paul Ney" : Ce nom, tu vois, il semble vraiment ressurgir d'outre tombe... Il a bien longtemps, dans une autre ...

Par Yannix
le 03/07/2016
Tous les forums >