Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Prix Albert Londres : Thomson et Complément d'enquête récompensés

Par le - 17h52 - flash

La cérémonie de remise des Prix Albert Londres se tenait ce mardi 4 juillet à Paris. Les journalistes de France 2 Tristan Waleckx et Matthieu Rénier ont été récompensés du prix de l'audiovisuel pour leur portrait de Vincent Bolloré diffusé en 2016. David Thomson s'est vu remettre le 1er prix du livre pour son ouvrage Les Revenants.

Waleckx et Rénier récompensés : le duo de journalistes de France 2 a été primé pour son portrait très critique de Vincent Bolloré, diffusé dans l'émission Complément d'enquête, en avril 2016. Ce documentaire avait valu à France 2 une convocation devant la justice pénale camerounaise après de multiples rebondissements. En cause : une séquence filmée par Waleckx et Rénier dénonçant les conditions de travail difficiles des employés de la Socapalm, société agro-industrielle d’huile de palme dont Bolloré est actionnaire. Agacé après la diffusion du documentaire - ironiquement appelé "Vincent Bolloré : un ami qui vous veut du bien" - le patron de Vivendi avait accusé les journalistes d'avoir payé un faux témoignage afin de le "décrédibiliser".

Des accusations rapidement suivies d'une première plainte pour diffamation déposée par la Socapalm, puis d'une seconde par un jeune employé camerounais interrogé lors du tournage. Deux plaintes séparées de 14 mois et entre lesquelles Vincent Bolloré avait réclamé 50 millions d'euros de réparation à France 2 après la rediffusion du sujet. L'occasion pour le groupe Bolloré de déposer un énième recours auprès du tribunal de commerce pour "dénigrement". A l'heure actuelle, le litige n'a toujours pas été résolu, Bolloré s'estimant victime "d'erreurs manifestes et de diffamations délibérées qui lui portent préjudice"

L'extrait qui a mis en colère Vincent Bolloré

Présent sur notre plateau en octobre dernier, le journaliste d'Envoyé Special Tristan Waleckx était revenu sur l'épisode Bolloré/Socapalm, estimant que l'industriel français "ne pouvait pas comprendre que les journalistes soient guidés par autre chose que de faire gagner des parts de marché à France 2".

Autre journaliste aperçu sur le plateau d'@si, David Thomson a également été primé aux prix Albert Londres pour son livre Les Revenants, édité par le Seuil et le site Les Jours, ouvrage dans lequel l'auteur restitue le témoignage de djihadistes partis en Syrie ou en Irak, puis revenus en France.

nouveau media

Blessé lors de l'explosion qui a coûté la vie à Stephan Villeneuve, Véronique Robert et Bakhtiyar Haddad - à qui un dernier hommage a été rendu au cours de la cérémonie - Samuel Forey a obtenu la plus prestigeuse distinction du journalisme francophone - prix de la presse écrite - pour ses nombreux reportages de terrain. Présent en Irak depuis bientôt un an, le reporter du Figaro a notamment couvert la bataille de Mossoul.

(Par Emilien Diaz)


Abonnez-vous !
|