Villiers-le-Bel, nouveau "cap", nouvelle "étape", nouveau "palier" ?
souvenirs souvenirs

Villiers-le-Bel, nouveau "cap", nouvelle "étape", nouveau "palier" ?

Réservé à nos abonné.e.s

Vous l'avez certainement entendu: les émeutes de Villiers-le-Bel ont marqué "un palier": l'utilisation délibérée d'armes à feu contre les policiers.

Responsables politiques, animateurs de télé, syndicalistes policiers: tout le monde l'a répété.

"Un nouveau pas", un "stade", un "cap", "une nouvelle étape", "un palier": pour qu'un événement accroche l'attention, il doit présenter un caractère "nouveau", manifester une "aggravation".

Les émeutiers seraient donc de plus en plus violents et franchiraient une nouvelle marche dans "l'escalade de la violence", cette interminable échelle non graduée et qui sert de rep...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.