Ali Soumaré, retour sur une (brève) carrière médiatique
souvenirs souvenirs

Ali Soumaré, retour sur une (brève) carrière médiatique

Réservé à nos abonné.e.s
Son nom est au centre d'une polémique qui enfle dans la campagne pour les élections régionales, mais son visage reste peu connu. Pourtant, l'ascension cathodique d'Ali Soumaré, tête de liste du PS dans le Val d'Oise traité de "déliquant multi-récidiviste chevronné" par deux élus UMP, a démarré il y a plus de deux ans. Itinéraire fléché, en images.

Il est entré dans le cercle magique de la notoriété audiovisuelle. Vendredi 19 février, le socialiste Ali Soumaré s'est vu accusé d'avoir été condamné à plusieurs reprises par la justice, dans un courrier envoyé à plusieurs rédactions par Francis Delattre et Sébastien Meurant, maires UMP de Franconville et de Saint-Leu-la-Forêt.

Delattre affirme que "tout journaliste peut, avec Internet, avoir accès à ces documents" picto


Pourtant, les deux élus peinent aujourd'hui à expliquer comment ils ont obtenu ces éléments judiciaires, pas tous accessibles à "tout journaliste avec Internet", ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Fractures Françaises, la deuxième vie "d'un livre de gauche qui inspire la droite"

Comment Sarkozy tente de récupérer les voix des nouvelles classes populaires

Roselmack : premiers reportages, premières casseroles ?

Un mouton dans le coffre, et des rumeurs d'enveloppes de liquide

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.