Villani : la "question-piège" était dans le plan com’
article

Villani : la "question-piège" était dans le plan com’

Retour sur une interview qui a fait scandale

Réservé à nos abonné.e.s
La question posée par Quotidien à Villani sur son autisme potentiel a fait scandale. Pourtant, ce n’était pas une question-piège, mais une interview soigneusement préparée par le candidat à la mairie de Paris. Confrontée aux critiques virulentes de politiques et de journalistes, l’émission a dévoilé hier soir les détails de cet entretien... parfaitement intégré dans le plan com’ de Cédric Villani.

"Cédric Villani a donc répondu à une question qu'il souhaitait qu'on lui pose, et nous sommes très contents de l'avoir fait." Journaliste à Quotidien, Paul Larrouturou concluait ainsi, ce jeudi 28 novembre, un topo levant le voile sur les conditions de son interview avec Cédric Villani diffusée la veille, et qui a fait grand bruit. Larrouturou avait en effet interrogé le candidat à la mairie de Paris sur son éventuel autisme et une de ses variantes, le syndrome d’Asperger, que la rumeur lui attribue. Ses adversaires, selon le candidat, tenteraient de faire de ce syndrome une arme politique. Ont suivi 24 h de polémique sur les réseaux sociaux, où de nombreux responsables politiques, mais aussi bien des journalistes, ont condamné ce qu’...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.