Ventes à Air france : Le Monde quasi-transparent
Brève

Ventes à Air france : Le Monde quasi-transparent

Fin des journaux dans les avions d'Air France, fin des journaux tout court ?

Après le journaliste-blogueur Erwann Gaucher (que nous relayions il y a peu), Le Monde évoque à son tour la décision de la compagnie aérienne de proposer l'an prochain à ses passagers des journaux en version numérique, à télécharger sur un téléphone ou une tablette. Problème, souligne le quotidien : Air France est "le premier acheteur de presse en France", avec "chaque année entre 18 et 20 millions de quotidiens" payés. Ce qui peut représenter "jusqu'à 14 % de la diffusion payée pour certains journaux".

Saluons l'effort de transparence du journal… qui ne ve pas jusqu'au bout, puisqu'il ne détaille pas la part que représente les achats d'Air France dans la diffusion de chaque quotidien. Pour le savoir, un petit tour sur le blog de Gaucher est nécessaire. Le blogueur avait même réalisé une jolie image. On y apprend notamment que Le Monde peut craindre pour 11,7% de ses ventes.

journaux-AirFrance

En revanche, l'article du Monde est plus précis sur un point délicat : la plupart de ces exemplaires "vendus" ne rapportent  pas d'argent directement aux journaux. "Il s'agit le plus souvent de «ventes par tiers», qui ne rapportent rien aux éditeurs, détaille le journal. Les journaux facturent une certaine somme à la compagnie, qui facture à son tour des «frais de mise à bord» d'un montant équivalent." Pourtant, "cette diffusion est essentielle pour la presse. D'abord parce qu'elle est comptabilisée par l'OJD, l'organisme qui certifie la diffusion des journaux. Ensuite parce qu'elle touche une clientèle ayant souvent des revenus élevés." Deux points fondamentaux lorsqu'il s'agit d'aller draguer les annonceurs.

Pour l'heure, Air France assure qu'elle va continuer à acheter les journaux en version "papier". Mais pour combien de temps encore ?

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.