Vaccin AstraZeneca : la presse britannique triomphe
article

Vaccin AstraZeneca : la presse britannique triomphe

Réservé à nos abonné.e.s
Première escarmouche post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni, guerre de com', crises de nerfs : l'affaire du vaccin développé par l'université d'Oxford et distribué par le groupe pharmaceutique AstraZeneca a enflammé des dernières heures la presse britannique. La presse française demeurant plus modérée à propos de cette empoignade à ciel ouvert entre l'île et le continent, pour de précieuses doses de vaccins.

Que s'est-il passé ? Le 22 janvier, les laboratoires anglo-suédois AstraZeneca annoncent que les doses du vaccin commandées par l'Union européenne à l'été 2020 ne seraient pas toutes livrées comme prévu. Sur les 80 millions de doses commandées d'ici fin mars par l'Europe, seules 30 millions seront livrées à temps. "Un problème de calibrage de la culture cellulaire sur le site belge chargé de produire la substance active", a soufflé au Monde une source proche du laboratoire. Panique à la Commission européenne, qui a dépêché une inspection dans l'usine belge en question afin de vérifier qu'il s'agissait bien d'un problème de production. Outre cette inspection, la Commission a reproché à AstraZeneca de ne pas respecter le contrat sig...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.