Un rapport médical fait le lien entre Ulcan et le décès du père d'un journaliste de Rue89
enquête

Un rapport médical fait le lien entre Ulcan et le décès du père d'un journaliste de Rue89

Le hacker : "La réunion avec le ministre de l'intérieur, ça craint un peu"

Réservé à nos abonné.e.s
Le hacker ultra-sioniste Grégory Chelli, dit Ulcan, est-il responsable de la mort du père de Benoît Le Corre, journaliste à Rue89 ? Un rapport, versé au dossier des juges d'instruction saisis dans cette affaire en août 2014, affirme que oui. Sur son tchat "Viol Vocal", où il réalise parfois ses agressions téléphoniques en direct, Ulcan a contesté ce rapport et réagi à la réunion prévue mardi 23 juin entre le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve et Daniel Schneidermann, Pierre Haski (Rue89) et Denis Sieffert (Politis), tous victimes de "swatting" ces derniers jours.

Première page du rapport d'expertise, consulté par Rue89

"Un facteur déclenchant et certain". Un rapport d'expertise médicale, auquel Rue89 a pu avoir accès, attesterait du lien entre le décès de Thierry Le Corre et l'irruption du GIGN quatre jours plus tôt chez lui. Dans la nuit du 31 juillet au 1er août 2014, Ulcan s'était, en effet, joué de la police de Melun (77) en se faisant passer lors d'un appel téléphonique pour le père du journaliste. Persuadés que l'homme, âgé de 56 ans, venait de tuer sa femme et son fils, les forces de police s'étaient alors précipitées au domicile des époux Le Corre, ...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.