Télé : Buzz et contre-buzz de rentrée
article

Télé : Buzz et contre-buzz de rentrée

Réservé à nos abonné.e.s
Zemmour, Hanouna, d'Ornellas, Bastié. Depuis la rentrée, les séquences "buzz" se multiplient à la télé et à la radio, largement reprises sur les réseaux sociaux. Mais quel vent souffle donc sur l'audiovisuel français?

Qu'on se le dise, Léa Salamé ne se "bouche pas le nez" devant le buzz. La polémique, à l'époque où la journaliste de France Inter était chez Ruquier dans On n'est pas couché, elle en a fait. "Je l'assumais et je l'assume parfaitement, assure-t-elle mercredi sur le plateau de Yann Barthès. Donc je ne suis pas en train de vous dire halala, mon dieu, de prendre des grands airs et de donner des leçons, loin de là."  Pourtant, sans prendre de grands airs, et surtout sans donner de leçon, l'intervieweuse trouve qu'une sale odeur émane de sa télé depuis la rentrée. "Je ne sais pas ce qui se passe, avoue Salamé, il y a une séquence depuis dix jours où on a l'impression que c'est... merdique. Ça pue un peu."  Y-aurait-il donc la ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.