Taxes carburants et cadeau aux patrons : l'éternel retour d'un "macron leak"
article

Taxes carburants et cadeau aux patrons : l'éternel retour d'un "macron leak"

Réservé à nos abonné.e.s
C'est un "scoop" de Noël, balancé sur Twitter par l'avocat Juan Branco : "la taxe carbone a été conçue pour compenser l'allégement des cotisations patronales". A l'appui ? Des échanges mails de 2016, passés inaperçus, et issus des Macron Leaks. Reste que l’affectation de la taxe carbone à autre chose qu'à la transition écologique avait déjà été évoquée dans les médias.

"Vous parlez violence? Parlons spoliation." En ce soir de réveillon, certains ne désarment pas. Ce 24 décembre, l’avocat et journaliste Juan Branco, conseiller juridique de Julian Assange et candidat insoumis aux législatives de 2017, a publié une série de tweets, contenant une info présentée comme exclusive, que "personne n’a révélée" jusqu’ici : "Dès le début, la taxe carbone a été conçue pour compenser l'allégement des cotisations patronales", pointe-t-il. Et Branco d’ajouter que cette "entourloupe que les gilets jaunes ont intuitivement devinée était accessible à tous sur les Macronleaks."

Ce proche de Julian Assange renvoie à ce titre vers les documents ...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.