Taubira/Banane : 10 000 euros d'amendes pour Minute
Brève

Taubira/Banane : 10 000 euros d'amendes pour Minute

"Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane"

. Pour ce titre, publié à la Une de Minute le 13 novembre 2013, le directeur de l'hebdomadaire d'extrême droite  , Jean-Marie Molitor, a été condamné jeudi 30 octobre à 10 000 euros d'amende. Trois associations (SOS Racisme, La licra et le Mrap) avaient porté plainte pour "injure à caractère raciale". Également poursuivis pour un dessin paru le 30 octobre 2013, dans lequel l'avocat d'un singe déclarait que son client "porte plainte pour avoir été odieusement caricaturé en madame Taubira", Molitor et le dessinateur David Miège ont été relaxés.

En mai dernier, l'hebdomadaire, qui multiplie les Unes provocatrices (sur les origines de Najat Vallaud-Belkacem, par exemple), avait déjà été condamné à 7000 euros d'amende et de dommages et intérêts pour une couverture homophobe sur le mariage pour tous.

Des condamnations que Minute, en difficulté financière, tente de transformer en campagne d'appel aux dons : "Si la loi nous interdit de faire appel aux dons pour couvrir nos amendes et dommages-intérêts, nous avons besoin de vous pour couvrir les autres frais. Y compris pour payer nos avocats et diligenter toute procédure qu'ils jugeront utile pour sauver Minute", affirmait l'hebdomadaire début octobre.

L'occasion de lire la chronique de Daniel Schneidermann : "Minute, une ignominie si confortable !"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.