Séparation des banques de dépôt et d'investissement : une solution à la crise ?
article

Séparation des banques de dépôt et d'investissement : une solution à la crise ?

Nom de code : Glass-Steagall Act

Réservé à nos abonné.e.s
Vous n'en avez pas encore entendu parler ? Ca pourrait bien venir. Avec la crise financière actuelle se pose la question de la séparation, au sein des banques, de l'activité de dépôt et de l'activité d'investissement.

Dans les deux lieux-phares du débat d'idées le week-end dernier (l'université d'été du PS à La Rochelle et le pique-nique annuel d'@si, bien entendu), entre deux parts de cake et un petit coup de rouge, la discussion a roulé sur... le Glass-Steagall Act. De quoi s'agit-il ? D'une loi votée aux Etats-Unis en 1933 instaurant, entre autres, une stricte séparation entre banques de dépôt et banques d'investissement. Objectif : protéger les épargnants des risques liés à la finance. Depuis l'abrogation de cette loi en 1999, la question d'un retour à une stricte séparation de ces deux activités bancaires est posée. Au...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.