Secret des affaires : nouvelles craintes de journalistes
article

Secret des affaires : nouvelles craintes de journalistes

Réservé à nos abonné.e.s
Il ne manque donc plus que le feu vert du Sénat. Il y a quelques jours, l'Assemblée a adopté une proposition de loi des députés LREM sur le secret des affaires. Sur le papier, le texte vise à protéger les entreprises de l'espionnage industriel. Mais médias et associations dénoncent une menace à la liberté d'informer.

Et voilà le feuilleton du secret des affaires qui refait surface en France. Alors que le 28 mars, les députés ont adopté une proposition de loi LREM visant à protéger les entreprises de l’espionnage industriel et de la divulgation de secret commerciaux, journalistes, ONG et associations dénoncent une possible entrave à la liberté d’informer. Alors que le texte prévoit un cadre très protecteur permettant aux entreprises de se prémunir contre le vol de secrets industriels et la divulgation de brevets, secrets de fabrication et données économiques, plusieurs syndicats et sociétés de journalistes, des associatifs et chercheurs pointent une loi taillée sur mesure pour les entreprises et multinationales. Un texte qui, selon eux, pourrait empêcher...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.